Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
 
TEST

Neverwinter Nights 2

Arnaud par ,  email  @drsynack
Quand on parle de Neverwinter Nights, il y a généralement deux écoles : les grands fans, et les détracteurs. Très peu d’avis mitigés. Les détracteurs se sont généralement arrêtés à la campagne du jeu d’origine, que beaucoup jugent plutôt pitoyable. Les fans, eux, ont été plus loin et ont passé des centaines d’heures sur les mondes persistants ou modules gratuits développés par la communauté. Et bien figurez-vous que Neverwinter Nights 2 risque de subir exactement le même sort mais pour des raisons différentes.

Gates of the Neverwinter Republic 3



NWN2 est la suite numérique, technologique, spirituelle et chronologique de son grand frère. L’histoire se déroule quelques années après Hordes of the Underdark, et le héros n’a rien à voir avec celui des scénarios précédents – d’ailleurs, on ne retrouve que deux des personnages du premier titre. Et non, pas de Drizzt, désolé.

Le concept du jeu est une sorte d’hybride entre NWN 1, Baldur’s Gates 2, et Star Wars : Knights of the Old Republic II. Ce n’est pas étonnant quand on sait que Obsidian Entertainement est responsable de KotoR 2, et principalement composé d’anciens de Black Isle … responsables de BG2.
Cela dit, ces trois jeux se marient bien. On ressent bien l’influence BG2, notamment parce que le nombre de compagnons qu’on peut avoir avec soi est bien plus grand qu’avant. NWN1 proposait en effet un seul compagnon, ici on peut en avoir jusqu’à quatre en plus de notre personnage. Les liens avec KotoR 2 sautent aux yeux dès le début du jeu : la façon dont les dialogues sont présentés, l’humour un peu lourd, et surtout la « réalisation » des séquences vidéo où le jeu zoome beaucoup plus sur les personnages que lorsqu’on est en phase de jeu.

Les fans seront ravis – ou pas - d’apprendre que le système de modules est toujours présent. Chaque zone est un petit module différent, et il y a beaucoup, beaucoupde zones. En conséquence, il y a énormément de chargements. Ils sont relativement courts mais extrêmement nombreux. Et c’est un peu lourd, à force, de devoir attendre 10 secondes pour entrer dans n’importe quel magasin composé d’une unique petite pièce et d’un NPC.

Graphiquement, le titre est, on s’en serait douté, une évolution massive du premier jeu. Les armures sont particulièrement réussies. En revanche, de nombreux problèmes de performance poussent les joueurs à revoir à la baisse les paramètres visuels. Le développeur assure que beaucoup de ces problèmes sont dus à des bugs et devraient être fixés dans le futur. On le croit, mais on ne voit pas comment le jeu échappera à une réputation – pour l’instant justifiée – de grosse soupe à bugs qui risque de nuire fortement à l’image du titre.


Friendly Fire Ball, 3d6



Les bugs sont d’ailleurs le principal problème de ce jeu. Le pathing et l’IA des compagnons sont tout simplement les pires qu’on ait pu voir dans l’histoire des RPG récents. Ils se bloquent dans les murs, font des détours improbables, foncent dans les pièges. L’IA n’est pas mieux. Les magiciens semblent s’amuser à lancer des sorts à effet de zone, ce qui est une bonne idée en soi, sauf quand on se trouve au milieu et qu’on se fait griller les poils de nez par un mur de feu allié. Du coup on est obligé de baisser la difficulté du jeu pour réduire le friendly fire. Les Prêtres ou Druides adoooorent se buffer à mort au début d’un combat. Mais le temps qu’ils le fassent, le combat est généralement terminé. Même NWN1 avait une meilleure gestion des compagnons, où on pouvait simplement leur demander de nous buff en permanence (et pas quand le combat commence).


NWN2 reprend aussi le principe d’influence de KotoR pour l’améliorer. Quand on donne une réponse à un personnage, on anticipe plus ou moins l’impact qu’elle aura sur nos camarades. Au bout d’un certain temps, on finit par réellement « connaître » nos compagnons. Ces derniers sont, d’ailleurs, plus complexes qu’il n’y paraît. Au premier abord très « cliché », on prend la mesure de la complexité de leur personnage au fur et à mesure de l’avancement du jeu.

Quant à l’histoire, elle est, ma foi, sympathique, à défaut d’être originale. Il est rare qu’un scénario de RPG soit réellement transcendant. Quelques coups de théâtre sont bien menés, quelques batailles très bien rendues, et la gestion de sa petite forteresse perso est très sympathique. Les fans de KotoR 2 seront ravis d’apprendre la présence d’une scène de jugement dans un tribunal. Les fans de D&D seront rassurés de savoir que oui, il y a des donjons, plein, et des dragons (un peu moins).

Une note concernant la forteresse que l’on dirige. C’est un moment très sympa du jeu, et pour le coup original. Dommage cependant que l’idée n’ait pas été développée davantage. Que l’on n'ait pas plus de décisions à prendre. Et que ces décisions importent plus. Par exemple, on doit choisir à un moment si on souhaite mettre un corps de soldat d’élite ou un magicien dans une tour. La seule différence est que les soldats vous permettront d’acheter des objets pour guerrier, tandis que le magicien vous proposera des objets… de magicien. On aurait aimé un impact plus concret.

Pour finir, soulignons que le fameux éditeur de modules du premier opus fait son grand retour. Cela laisse donc augurer de nouvelles aventures gratuites – certaines du passé sont clairement de niveau professionnel –, de mondes persistants, de nouveaux modèles, de nouvelles classes, bref, la possibilité de multiplier la durée de vie du jeu – déjà bien longue.

NWN2 est le digne successeur d’un des grands noms du RPG. Cependant, le nombre de bugs risque de quelque peu plomber son lancement. Le développeur se réfugie derrière la complexité du jeu, mais le fait est que les bugs les plus gênants sont plutôt liés au moteur graphique ou à des choses n’ayant rien à voir avec la complexité du jeu. Reste que la durée de vie (40 à 60h), la qualité des graphismes et les modules gratuits à venir permettent à NWN2 de s’imposer comme une valeur sûre des jeux de rôle – basés sur D&D ou non.
 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
nonmerci
 
questions aux fans de neverwinter : y a t il un espoir pour qu'un futur patch améliore les défaut de pathing et d'IA en général ?
rEkOM
 
Le patch 1.03 beta corrige déjà pas mal de trucs. Sur l'IA j'en sais trop rien je fais la campagne avec 3 potes et on a viré les PNJ.
J'ai tendance à croire qu'ils sont tjs au niveau d'un protozoaire, ayant été obligé de prendre certains d'eux pour des quêtes spécifiques...
Arnaud
 
Le patch 1.03 corrige des problèmes de pathing et le fait que parfois les compagnons oublient de nous suivre. Sinon il parait qu'il existe un mod qui améliore l'IA des compagnons.
calexico-man
 
Bon test dans l'ensemble qui a su cerné l'esprit de la campagne solo. Il y a mieux en rpg, mais le solo est solide, bien ficelé et plutôt intéressant mine de rien, même si ça reste classique. Par contre comme toute la presse vidéoludique tu ne t'es intéressé qu'au solo et c'est un peu normal vu qu'il faudra attendre un moment avant de voir ce que le reste du jeu vaut.


L'IA des compagnons est naze mais qu'est-ce qu'on s'en fout: c'est quand même plus intéressant de jouer en mode marionnette où on contrôle les 4 avatars lors des combats. Il y a aussi quelques rares problèmes de pathing mais rien de grave.

Encore aucun bug à signaler et un framerate solide sur mon pc. J'ai été agréablement surpris par la finalisation du produit en fait ^^

N'ayant pas fini le solo: pour ceux qui ont testé le multijoueur et les modules amateurs ça vaut quoi actuellement?
rEkOM
 
calexico-man a écrit :
Encore aucun bug à signaler et un framerate solide sur mon pc. J'ai été agréablement surpris par la finalisation du produit en fait ^^


Hé ben, je sais pas ce que tu as comme machine mais elle doit être relativement costaud. Avec ma 6800GT et un d805@3.6 c'est loin d'être l'extase, même si le patch 1.03beta a joué vraiment pas mal sur mes fps.

Dans les différents forums un grand nombre d'utilisateurs se plaignent de fps très bas malgré des machines de courses. Et les comiques de Français blâment le SECUROM...
wismerill
 
Je me suis lancé dans le modding tout en jouant sur un ou deux serveur (ben vi je travaille plus en ce moment hehe)
Les possibilitées sont tout bonnement incroyable, on dispose vraiment d'un outil formidable qu'est l'éditeur.
Quant au mode multijoueur le plaisir est toujours intense à condition de trouver le serveur qui correspond le plus à l'envie du joueur (Rp-action ect...)
Quant à la campagne solo, elle ne m'interressais qu'au second plan mais j'ai quand meme pris du plaisir à la faire.
Je n'ais pas trouvé de bug majeur pour l'instant si ce n'est le probleme de performance causé par la protection de chez Sony-Atari: "Securom" qui réduit énormément les performances du jeu.

Voila, pour résumer, NWN1 et NWN2 sont les seul jeu de rôle qui proposent aux joueurs de prendre part à des avantures dirigés en temps réel par d'autre joueurs (DM) dans des mondes n'ayant pour limite celle de l'imagination.
Si vous aimé le jeu de rôle, NWN2 est incontournable.
calexico-man
 
rEkOM a écrit :
Dans les différents forums un grand nombre d'utilisateurs se plaignent de fps très bas malgré des machines de courses. Et les comiques de Français blâment le SECUROM...


J'ai une bonne bécane (7900GS, 2giga RAm, 3500+). Je veux bien croire qu'il y a des probs chez les autres mais je suis mal placé pour en parler :-)

Il parait que Xfire ralentit considérablement NWN2 aussi.

Pour les bugs même, je n'en n'ai pas vu après 20 heures de jeu.
Anzy
 
Perso sur mon pc principal (un amd dual 4400 avec une 7900 gtx) ca tourne niquel chrome tout à donf

par contre sur le pc de ma petite amie (un intel IV 2,53 avec une nvidia 5900 me semble t'il et 1go de ram) ca rame severe, surtout etrangement durant le tutorial dans la premiere salle, ou pendant les cut scenes, ensuite ca va un peu mieux. En lan tout ca, et en solo aussi.

Pour Securom le diable, j'ai tenté juste pour voir si ca améliorait les choses de mettre un pas cd, et aucune diff de perf visible. Donc etrange tout ca, vu que niveau drivers et autres tout est à jour.
calexico-man
 
Si tu mets un nocd tu vires aussi le contenu des patchs
pyross
 
En meme temps avec une 5900 c'est un peu normal quand même hein :)

Pour ma part j'ai vraiment adoré le jeu et l'interface et les contrôle sur les NPC a vraimetn été bien pensée à mon avis.
Les seuls trucs un peu gênant que j'ai vu, c'est qu'il fallait changer de zone pour selectionner les membres de son groupe et donc, se taper un loading à chaque fois. Ca, et le fait aussi qu'on ne puisse pas faire attendre ses compagnons en pleine aventure (genre "attendez moi là je vais aller scouter la zone en invisible" ou "bon on va péter la gueule au dragon alors tu reste là, bien derrière lui, pour ne pas être pris dans l'AE")
kout
 
pyross a écrit :
(genre "attendez moi là je vais aller scouter la zone en invisible" ou "bon on va péter la gueule au dragon alors tu reste là, bien derrière lui, pour ne pas être pris dans l'AE")


Tu peux le faire: il suffit de faire la chose suivante: Selectionner le perso avec lequel tu veux faire une exploration solo, right click sur son portrait et tiens clicke pendant 1-2 secondes, un menu aparetra. -> ensuite choisi "Broadcast command" puis -> "stand your ground"
wismerill
 
Bonne nouvelle!

Le gros patch 1.03 est sorti aux US et va bientôt débarquer chez nous.
A noter chez obsidian ils ont deja attaqué le patch 1.04:)
Bluefrogofspace
 
Personnellement, j'ai passé environ une heure à créer mon premier perso.

Les possibilités sont tellement variées, bien que jouer un halfeling barde dans la campagne solo soit une grosse folie (c'est chiant d'éviter le plus souvent le contact et de regarder les PNJs faire le boulot).

Mais à plusieurs joueurs, avec des potes, cet halfeling barde est plaisant à jouer, ami du peuple par ses capacités de boost de l'équipe.

La campagne solo est bien, sans être exceptionnelle, mais à plusieurs joueurs c'est un régal (on peut même refaire le solo) et l'existence d'une communauté forte augmente encore plus l'intérêt du jeu, surtout pour les joueurs qui n'auraient pas la patience de créer leurs propres modules de jeu.
Rebraz
 
Alors je vois plein de jolis commentaires sur la campagne solo... et très peu de plaintes.
J vais faire mon chippoteur mais pour avoir jouer uniquement en mode solo, je trouve que ce jeu est sortit prématurément. Comment ose sortir un jeu avec un IA aussi pitoyable?

Vous n'avez peut-être pas jouer le jeu en mode monk (ce qui inclus une vitesse de déplacement supérieur) C'est injouable et on ne peut compter sur les PNJs pour nous faciliter la vie. Il faut les jouer en mode "marionette" quand ils n'en font pas qu'a leur tête.

Personnellement j'ai pris bien plus de plaisir à jouer à NWN premier du nom et ses extensions.
Le patch 1.03 n'a pour moi rien changé niveau IA.

Vous n'avez rencontré aucun bug? Je peux en citer quelqu'uns : Des objets possedant certains "buffs" clickable avec une seule charge telle que la "monk belt" qui permet d'avoir un "haste" de groupe. Vous voyez un tas d'ennemis en face, vous vous preparez / buffez vos idiots de PNJs dénué d'intelligence et vous vous avancez... Scène cinématique à la KotoR (k thx le pompage mais ça ne me dérange pas plus que ça, c'est assez agréable à vrai dire) et là, vous perdez votre haste de groupe.

Autre bug, vous changez de partenaire en sortant d'une auberge ou de votre forteresse et une scène cinématique apparait : votre partenaire disparait et impossible de le recupérer, il faut recharger la partie..

Encore un autre bug? oui j'en ai plein en stock : Dans la partie "the old owl well" vous retrouvez le "premier" emissaire et vous insistez pour l'escorter personnellement jusqu'au camp : il disaparait tout bonnement.. trop scripté, il faut continuer et arriver au "vrai" emissaire pour s'en débarasser proprement.

Bref, un jeu a mon gout bien trop buggé et qui je l'espère s'ameliorerait avec les futurs mods qui ne tarderont pas à sortir. J'ai été très deçu par tout ces petits détails qui au final ont finit par me gacher des heures de jeu (je n'ai d'ailleurs pas insisté et j'ai désinstallé le jeu sans finir la campagne solo)

Voilà, sinon je preferai les règles de la version 3.0 de AD&D qui permettait aux sorciers d'être clairement plus puissant à haut niveau. Dommage qu'ils soient passé à la version 3.5.

oh et côté graphisme avec un AMD 64 3000 une 7600 GS et 2GO de ram : j'avais quelques lenteurs, j'ai pu récupérer ma 7800 GTX et le jeu tournait à merveille...

Je présume cependant que si vous avez des amis qui ont un planning qui s'accorde au votre, que ce jeu doit être agréable à jouer en multijoueur.
kout
 
Encore un autre bug? oui j'en ai plein en stock : Dans la partie "the old owl well" vous retrouvez le "premier" emissaire et vous insistez pour l'escorter personnellement jusqu'au camp : il disaparait tout bonnement.. trop scripté, il faut continuer et arriver au "vrai" emissaire pour s'en débarasser proprement


c est pas un bug du tout. le premier emissaire est un faux et il s enfuit. En discutant avec tu peux leforcer a te suivre ( jusqua quil confronte le vrai puis le tuer ou bien le tuer sur place et il as des beaux items )
calexico-man
 
Rebraz a écrit :
Comment ose sortir un jeu avec un IA aussi pitoyable?

Vous n'avez peut-être pas jouer le jeu en mode monk (ce qui inclus une vitesse de déplacement supérieur) C'est injouable et on ne peut compter sur les PNJs pour nous faciliter la vie. Il faut les jouer en mode "marionette" quand ils n'en font pas qu'a leur tête.


C'est quoi l'intérêt de ne pas jouer en mode marionnette? C'est aussi intéressant que de jouer à kotor uniquement avec le héros du groupe, et laisser les autres gérés par le cpu.
Rebraz
 
kout a écrit :


c est pas un bug du tout. le premier emissaire est un faux et il s enfuit. En discutant avec tu peux leforcer a te suivre ( jusqua quil confronte le vrai puis le tuer ou bien le tuer sur place et il as des beaux items )

Il peut te suivre partout sans jamais s'enfuir sauf dans une zone quand tu pars en direction du camp des greycloak. Aucun evenement ne t'indique qu'il s'est enfuit. De plus une vignette de personnage sans image reste bloquée à l'écran.



calexico-man a écrit :
C'est quoi l'intérêt de ne pas jouer en mode marionnette? C'est aussi intéressant que de jouer à kotor uniquement avec le héros du groupe, et laisser les autres gérés par le cpu.

L'interet de pas jouer en marionnette c'est que pour des jeux de longues durée tu n'as pas forcément envie de faire "pause" 10x par combat et que tu as envie de te reposer de temps en temps sur l'IA de tes PNJs. Tu ne peux pas controler à 100% tes PNJs, comme le dit Arnaud dans son test, à un moment tu vas te manger une "friendly fire ball 3d6"
Ou alors il faut entièrement désactiver l'IA. Pourquoi pas déplacer les personnages chacun son tour tant qu'on y est?

Ca gache le gameplay. Sans parler de la commande "broadcast" Vraiment frustrant de devoir attendre 1 - 2 secs puis de selectionner son ordre pour son équipe. Pourquoi pas un système de hotkey qui permet de donner des ordres d'une simple touche?

Non.. vraiment déçu. Je me suis bien plus amusé dans BG 1 / 2 et NWN 1.
Draikin
 
Tu peux réduire le temps d'affichage des commandes clic droit dans les options. Perso je joue avec l'ia désactivée et une vue à la Baldur's Gate.

NWN2 c'est la première campagne de haut-niveau cohérente et ça fait plaisir quand on sait qu'ils n'étaient pas obligé - personne ne trouvait anormal qu'on puisse trouver dans la ville d'Amn: des lyches qui vivent au milieu des habitants, un dongeon construit par un savant fou sous le marché, un culte du Beholder qui agissait en plein jour à la vue de tous, une guilde de mages où tout le monde est niveau 13 ou plus avec un portail de téléportation illimité, une technosphère qui relie les plans ... j'en passe et des meilleures. NWN2 est bien plus "réaliste" dans le monde de féérune (à part au niveau du nombre d'objets magiques, mais bon, il faut faire plaisir aux Blizzardiens)
Arnaud
 
Draikin a écrit :
(à part au niveau du nombre d'objets magiques, mais bon, il faut faire plaisir aux Blizzardiens)


Ah oui, j'ai oublié de parler de ça dans le test. Ca m'a un peu dégoutté de loot une masse ultra puissante dans le *second* donjon (enfin, c'était plutôt une grotte). "L'itemization" était mieux faite dans le premier NWN.
Bump
 
Je trouve que la note est un peu dure. Certe, j'ai une config correcte pour en profiter pleinement mais les seuls bugs que j'ai rencontrés n'étaient pas d'ordre graphique. C'était du à la mécanique du jeu, tel que le scénario qui se bloque parceque je ne contrôlais pas mon avatar lors d'un évênement déclencheur de cinématique, etc. Je ne lui mettrais pas un 9 mais un 8 me semble mérité.
Max
 
"Encore un autre bug? oui j'en ai plein en stock : Dans la partie "the old owl well" vous retrouvez le "premier" emissaire et vous insistez pour l'escorter personnellement jusqu'au camp : il disaparait tout bonnement.. trop scripté, il faut continuer et arriver au "vrai" emissaire pour s'en débarasser proprement"

Je suis bloqué à cause de ce bug. Comment tu fait pour "arriver au vrai émissaire" ? Il est où ?
Max
 
Rhaaaaa!!!!!! J'avais raté une porte!!! @-*/$*@*
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Je préférais l’époque gréco-romaine, on était plein et on se tapait. Là, je suis tout seul et vous me faites chier. - @DieuOfficiel
© Factornews 2001/2014