Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
 
TEST

MechAssault

Joule par ,  email  @j0ule  
Premier jeu du développeur Day 1 Studio, Mechassault veut s’imposer comme la référence de jeux de mechs sur consoles. Microsoft y a mis les moyens : gros soutien financier, campagne de promo omniprésente outre atlantique et compatibilité Xbox Live pour le lancement. Un gros effort bien récompensé.

Un jeu pour les mechs, les vrais


Mechassault est une version édulcorée des jeux de mechs auxquels Microsoft nous avait habitué sur PC. Le mode solo se veut accessible, bourrin et fun, sans passer par les cases customisation et stratégie. Même si le choix d’un mech sera primordial au début de chaque mission (certains disposent de jetpacks, d’autres des brouilleurs de radars, etc…), celui-ci sera grandement facilité, puisque, en général, c’est celui que l’on vient de débloquer dont on a besoin. Les objectifs des missions sont assez variés (et présentés avec humour, souvent avec des cinématiques), même si en général, cela revient à tout détruire sur son passage.



Le mech plus ultra


D’ailleurs, ce qu’il y a de vraiment jouissif dans Mechassault, c’est la possibilité de tout casser : de l’armée ennemie décimée à des villes entières rasées en passant par des forêts calcinées, rien ne résiste à votre passage. Le moteur est vraiment fantastique, tant au niveau physique que graphique. Les décors sont sublimes, la profondeur du champ de vision est quasi infinie, et les mechs sont tous plus beaux les uns que les autres, avec chacun son design propre. Les effets spéciaux sont vraiment bien foutus et le tout ne rame jamais, que ce soit en solo ou en multijoueur.



Plus on est de mechs, plus on rit


Venons-en au mode multijoueur, qui est l’essence même de ce genre de jeux. Mechassault permet de jouer à deux sur une console, et à huit en réseau local ou sur le Xbox Live. Un des modes est spécifique au jeu sur une seule console : le Broyeur, vous invitant à survivre le plus longtemps possible contre une horde d’ennemis, jouable seul ou à deux en coopératif : sympa. Les autres modes sont assez classiques, avec du Deathmatch, DeathMatch par équipe, Dernier Homme Vivant t quelques autres. Cette liste devrait grandir avec le téléchargement de moult bonus et modes pour très bientôt.

Avec un mode solo assez long et plutôt bien foutu, ainsi qu’un mode multijoueur très fourni, dont le contenu devrait s’étoffer avec des téléchargements via le Xbox Live, Mechassault s’avère être un incontournable pour tous les amateurs d’action musclée.
 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Je préférais l’époque gréco-romaine, on était plein et on se tapait. Là, je suis tout seul et vous me faites chier. - @DieuOfficiel
© Factornews 2001/2014