Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
TEST

Les bonnes ondes de Transistor

Fougère par Fougère,  email  @JeSuisUneFouger
 
Transistor est le dernier jeu crée par Supergiant Game. Après Bastion, qui a rencontré un succès commercial et critique, le studio a décidé de rester dans sa zone de confort en proposant un RPG en vue 3D isométrique. Vous incarnez Red, la chanteuse la plus célèbre de Cloudbank, une ville futuriste utopique. Malheureusement, Red a perdu sa voix et Cloudbank est infectée par une épidémie rongeant la ville quartier par quartier, le Process. Ces évènements sont évidemment liés, l’objectif du joueur étant de découvrir comment tout en combattant le Process à l’aide d’une épée parlante, le Transistor. C’est ce dernier qui se chargera de la narration de l’aventure, en commentant les actions du joueurs et en s’adressant régulièrement à Red.
Transistor fait partie des jeux qui vous happent d’un coup dans leur univers. Une fois le soft lancé, un écran de chargement vous invitera à appuyer sur une touche, et vous voilà aux commandes de Red, dans la ville de Cloudbank. Pas de menus, de cinématique d’intro ou d’explications, on attaque directement les choses sérieuses. Le début du jeu est donc un peu déroutant, car avare en informations, mais le joueur est guidé intelligemment à travers les éléments importants : les ennemis, les combats, les éléments interactifs, ect. Ce « tutoriel » est volontairement laissé incomplet, afin que le joueur garde l’envie d’explorer au maximum, à la recherche des informations qui lui manquent.



Les phases d’explorations sont assez courtes, afin de ne pas ennuyer ceux qui voudraient terminer le jeu en ligne droite, et assez riches pour satisfaire les accros de la complétion. De nombreux éléments interactifs sont disséminés de par la ville, ils servent généralement à en apprendre plus sur le monde, ses figures emblématiques et sur les deniers évènements ayant eu lieu. Ajoutez à cela une direction artistique divinement inspirée et une BO exceptionnelle, et vous vous retrouverez rapidement à passer le plus clair de votre temps à vous balader dans la ville, sans but précis. Mais pour ne pas transformer leurs jeux en simulateur de promenade, les développeurs ont lié la découverte d’informations à propos des personnages principaux aux combats, à travers des profils déblocables uniquement à travers les différentes utilisations des compétences lors des combats. Apprendre la bio d'un mec en tatannant du mob, ça a le mérite d'être original.



Ceux-ci se déroulent en temps réel avec un pause active permettant de planifier votre stratégie, dans des arènes qui apparaissent quand des ennemis sont à proximité. Vous pourrez utiliser 4 compétences distinctes pour détruire vos ennemis, sachant qu'il y en a au total une bonne quinzaine. Le bestiaire manque de variété (on rencontre plusieurs fois le même type de monstre et ses variations tout au long de l’aventure), mais évolue de manière significative, ce qui permet au titre de garder une difficulté notable, qui complexifie graduellement les combats et oblige le joueur à revoir sa stratégie plusieurs fois tout au long de l’aventure. Le système de « mort » est assez original : Si votre jauge de santé atteint 0, une de vos compétences « surchagera » et sera indisponible pendant une période de temps. Les combats reposent principalement sur le système de pause active, baptisé Turn() : En appuyant sur espace, vous figez le temps, et pouvez planifier vos déplacement et l’utilisation de vos compétences dans la limite de vos points d'action. Une fois que vous avez terminé, vous pouvez exécuter la série d’ordres que vous venez de donner, et voir Red filer à la vitesse de la lumière en explosant tout ce qui est devant elle dans une débauche d’effets pyrotechniques du plus bel effet. Vous devez ensuite attendre que votre Turn() se recharge, en combattant avec les compétences disponibles (la plupart sont inutilisables pendant la recharge), puis recommencer jusqu'à la destruction complète de vos adversaires.
 
Le système de compétences permet une personnalisation très poussée de votre style de jeu. Elles peuvent être utilisées de 3 façons : compétence active, compétence passive et buff passif.. Chaque compétence active possède 2 emplacements d’amélioration pouvant être occupés par des compétences passives, et vous pouvez avoir 4 buffs passif actifs en même temps. Chacun de ces emplacements (Comp active, passive et buff passif) se débloque à mesure que vous gagnez des niveaux. Vous pouvez également choisir d’augmenter la mémoire du Transistor, et ainsi permettre l'utilisation de plus de compétences (active, passive ou buff).
Les options sont donc vastes, ce système de compétence couplé au mécanisme du Turn() permet de rendre les combats très stratégiques, indépendamment des choix que vous avez fait.

Ce système de jeu, combiné avec une direction artistique magistrale et un univers riche, permet de créer un jeu unique qui se démarque réellement du reste de la production actuelle. Sans avoir de grandes prétentions, cette perle permettra aux joueurs de retrouver un plaisir rare, celui de jouer à un jeux vidéo original.
Transistor est un jeu qui se finit rapidement, 6 heures en explorant à fond, et qui dispose d’un mode New Game + qui fait office de gadget. Malgré certains défauts, on lui pardonne car c’est ici l’expérience dans sa totalité qui importe. Le démarrage brutal, la musique envoûtante et toujours adaptée à la situation, les environnements uniques et les mystères de la ville de Cloudbank, tout dans ce jeu vous plonge dans un univers unique. Transistor est moins un jeu qu’une histoire à découvrir, de celles qui se parcourent en une seule fois et qui laissent aux joueurs un sentiment confus de tristesse et d’émerveillement qui durent encore quelques temps après avoir terminé l'aventure.

SCREENSHOTS

 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
Hot-D
 
Plus indispensable que Bastion j'espère. Ce jeu était profondément répétitif et ennuyeux, au point que tout ce qui m'a motivé à continuer était la narration qui avait par ailleurs grandement contribué à le faire connaître.
Après 3h, j'ai finalement laissé tomber. Je me demande encore si je rate quelque chose ou s'il faudrait mieux que je regarde le reste sur Youtube.

Ceci dit, l'ambiance a ici nettement l'air plus réussi.
Fougère
 
Il faut admettre que le jeu est un poil répétitif au niveau de son bestiaire. On croise beaucoup les même mobs, même si les Boss rélève un peu le niveau.

D'un autre côté, il est court, et la re-jouabilité est limité. Mais j'ai trouvé que les 6 heures permettant de compléter le jeu étaient adaptée : On a pas eu le temps de se lasser, et cela permet aux joueurs de rester investit dans l'histoire et l'univers jusqu'au dernier moment.
mOrbide
 
Hot-D a écrit :
Plus indispensable que Bastion j'espère. Ce jeu était profondément répétitif et ennuyeux, au point que tout ce qui m'a motivé à continuer était la narration qui avait par ailleurs grandement contribué à le faire connaître.
Après 3h, j'ai finalement laissé tomber. Je me demande encore si je rate quelque chose ou s'il faudrait mieux que je regarde le reste sur Youtube.


Moi je me suis pas emmerdé une seule seconde. J'ai varié autant que possible mon équipement puis pas mal joué avec les idoles pour corser le tout. J'ai trouvé ça maniable, nerveux. Etant donné sa durée de vie, c'était bien dosé, à mon sens (comme ça semble être le cas ici). Après, c'est manifestement une question de goût ;)
FlavioMousquetine
 
Après le très soporifique Bastion, j'ai laissé une seconde chance à Supergiant Games : perdu, Transistor est encore pire…
captnrhum
 
@FlavioMousquetine


De plus amples explications ?
Le vertueux
 
Moi aussi je ne me suis pas ennuyé sur Bastion, je n'irai pas non plus le relancer d'aussi tôt mais j'ai trouvé le gameplay correct le temps de l’expérience.
FlavioMousquetine
 
captnrhum a écrit :
@FlavioMousquetine


De plus amples explications ?


Le système de combat a une certaine profondeur dans ses possibilités de progression mais rien ne pousse à l'exploiter car au final, les trucs de base font l'affaire (voire mieux que le reste). C'est joli mais on fini donc par tourner très rapidement en rond, comme Bastion, IHMO…

C'est bien sûr que mon avis…
bigboo
 
Je l'ai lancé juste pour voir ce que ça rendait, et j'ai vraiment accroché à l'ambiance. Reste à voir sur la longueur.
J'ai bien aimé Bastion pour ma part, donc je ne me fais pas trop de soucis.
Monowan
 
mOrbide a écrit :
Moi je me suis pas emmerdé une seule seconde. J'ai varié autant que possible mon équipement puis pas mal joué avec les idoles pour corser le tout. J'ai trouvé ça maniable, nerveux. Etant donné sa durée de vie, c'était bien dosé, à mon sens (comme ça semble être le cas ici). Après, c'est manifestement une question de goût ;)


Pareil, je me suis vraiment amusé une fois toutes les armes débloquées et les idoles, la variété des combinaisons d'armes (réellement différentes à jouer et pas juste cosmétiques) rend le new game + très fun. Il faut y jouer au pad aussi.
Par contre la narration j'ai jamais été fan, passée la surprise on se rend compte que c'est un simple gimmick, ça devient de plus en plus linéaire et plein de tics. Quant à l'histoire à proprement parler elle est tellement floue qu'on en garde pas grand chose.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Soutenez Factornews.com

Tribune

Crusing
(12h17) Crusing (oups stun pdf)
Crusing
(12h16) Crusing choo.t > haha adblock me ferme la page direct :D
Crusing
(12h04) Crusing kmplt242 > J'iomagine qu'on peut avoir une dérogation pour le jazz, mais c'ets limite [bestbassgear.com]
kmplt242
(11h39) kmplt242 Ce qui choque le plus c'est qu'il n'y a pas" écouter de la musique", mais "écouter de la musique classique". Toujours cette hierarchisation dans les genres de musique.
Toutoune
(11h38) Toutoune Merci. J'ai ri.
kmplt242
(11h34) kmplt242 Toutoune > (11h30) Ben tu cultive des tomates.
Toutoune
(11h30) Toutoune Mais en quoi faire du jardinage c'est de la culture ?!
choo.t
(11h20) choo.t thedan > "Question :Pour chacune des activités suivantes,dites-moi si, pour vous personnellement, elle fait partie de la culture ?"
thedan
(11h12) thedan choo.t > aprés ça dépends comment sont posés les questions... Mais ça m'étonne assez peu quand on y réfléchit
choo.t
(10h59) choo.t [culturecommunication.gouv.fr]
choo.t
(10h58) choo.t thedan > c'est flippant leur sondage, c'est des rétrogrades de qualité qu'ils ont chopé. La BD moins culturelle que la mode. Collectionner des timbres, plus culturel que le graffiti, le jardinage, plus culturel que le rap.
thedan
(10h52) thedan le jeu vidéo et la culture : [lemonde.fr] !!!
zouz
(10h21) zouz Avant on envoyait des chiens ou des singes dans l'espace pour voir si ça passait, maintenant on envoie des milliardaires. En fait elle pas si pourrie notre époque.
MrPapillon
(08h59) MrPapillon Oui, et il y a beaucoup plus de choses intéressantes à faire là-bas.
_Kame_
(08h34) _Kame_ Y'a juste une petite différence. C'est sur Terre.
MrPapillon
(07h00) MrPapillon L'Antarctique est hostile et pourtant on fait de plus en plus d'activités là-bas, et le tourisme augmente (malgré les interdictions/restrictions).
_Kame_
(00h35) _Kame_ C'est cool pour le côté défi, mais on parle de planètes et satellites un tout petit peu hostile à l'humain. Je serai plus content quand on annoncera qu'on a inventé un nouveau mode de propulsion.
MrPapillon
(00h26) MrPapillon Et ça fera une excuse de plus à Yotleotl de dire qu'ils sont financés par des fonds publics américains.
MrPapillon
(00h26) MrPapillon C'est aussi bon pour les scientifiques, surtout que ça coûtera pas cher relativement.
MrPapillon
(00h26) MrPapillon Kame> Elon Musk souhaite établir une autoroute vers Mars. Donc tout client est le bienvenu. Minage ou pas. Scientifiques ou pas. Il faut pas oublier, c'est que leur fusée peut aller aussi sur Europa ou plein d'autres destinations.
MrPapillon
(00h24) MrPapillon Et le minage d'astéroïdes, c'est Larry Page à titre personnel, pas Google.
MrPapillon
(00h24) MrPapillon CBL > Euh, SpaceX c'est aussi les satellites en orbite basse et en géo.
_Kame_
(00h24) _Kame_ Ouaip, ramener des minerais. Même si je souhaite qu'ils réussissent, j'ai pas la sensation qu'envoyer 100 personnes sur Mars, ça soit vachement utile.
CBL
(00h15) CBL Mas étant remplie de flotte, la planète va devenir une station service pour les drones miniers
CBL
(00h15) CBL Mars est "à deux pas" de la ceinture d'astéroides
CBL
(00h14) CBL Le meme Google qui veut se lancer dans l'exploration minière d'astéroides
CBL
(00h13) CBL L'actionnaire majoritaire de SpaceX, c'est Google
mardi 27 septembre 2016
_Kame_
(23h59) _Kame_ Tout ça pour aller se faire chier sur une planète désertique. (ahah).
MrPapillon
(23h43) MrPapillon Mais toute la conf' regorge de détails techniques, et c'est encore plus épique que juste avec les détails de cette vidéo.
MrPapillon
(23h42) MrPapillon La vidéo qui résume : [youtube.com]
MrPapillon
(23h42) MrPapillon L
MrPapillon
(23h30) MrPapillon Jusqu'à présent, SpaceX n'a annoncé que le transport. Le reste sera sûrement fait entièrement ou en coopération avec d'autres organismes/entreprises. J'imagine que même une grande partie de l'intérieur du vaisseau (MCT) sera conçu par le client.
MrPapillon
(23h28) MrPapillon Si on devait réduire au plus petit dénominateur commun, on ne serait jamais allés sur la Lune, et on aurait jamais rien fait d'ailleurs.
MrPapillon
(23h28) MrPapillon Yolteotl > Mais on s'en fout de facile ou pas. Ce qui est intéressant c'est s'ils vont y arriver ou pas.
Yolteotl
(23h23) Yolteotl "Facile" quand on a accès à un marché interne qui permet de le financer de façon incomparable à ce qu'on retrouve en Europe ou n'importe où ailleurs sur la planète. Je te laisse volontiers aller sur Mars en premier en tout cas :)
MrPapillon
(23h15) MrPapillon Et en seulement 10 ans, c'est les premiers à avoir un plan de baisse des coûts cohérent. Alors que ça fait depuis 60 ans qu'on envoie des trucs dans l'espace.
MrPapillon
(23h14) MrPapillon Et bien sûr on parle encore une fois des contrats avec la Nasa, alors qu'ils sont soumis à des appels d'offre, et que toutes les autres boîtes de la planète ont des contrats avec le public.
MrPapillon
(23h13) MrPapillon ULA continue à utiliser les mêmes éternels lanceurs.
MrPapillon
(23h13) MrPapillon Et Ariane n'a annoncé Ariane 6 que parce que ça bougeait à côté.
MrPapillon
(23h13) MrPapillon Et on parle de casser les prix pour financer la R&D. Mais Roscosmos fait plus vraiment de R&D.
MrPapillon
(23h11) MrPapillon Et les contrats de la Nasa sont plus complexes qu'un simple lancer de satellite.
MrPapillon
(23h11) MrPapillon Yolteotl > Les contrats de la Nasa sont sur plusieurs lancements, pas qu'un seul.
MrPapillon
(23h10) MrPapillon Ils ont fait des procès pour simplement avoir le "droit" de participer aux appels d'offre sur l'armement. Ils viennent d'obtenir leur premier contrat dessus à force, il y avait beaucoup trop de magouilles entre ULA et l'armée avant.
Yolteotl
(23h10) Yolteotl MrPapillon > c'est la que je dis que tu te plantes, ils ne coutent pas 80 millions, le cout est plus élevé, pas le double mais pas loin. C'est grace aux contrats gouvernementaux que SpaceX casse les prix et laisse miroiter un prix si bas.
MrPapillon
(23h10) MrPapillon Oui, mais les contrats d'armement c'est pas SpaceX.
MrPapillon
(23h09) MrPapillon Un satellite en orbite par SpaceX coûte moins cher que chez les concurrents.
Yolteotl
(23h09) Yolteotl Dans une certaine boite que je connais assez bien, les commerciaux ont "enfin" réussi à décrocher un contrat d'équipement pour l'armée américaine. Quand la France commande le dit équipement en 5 exemplaires, les USA c'est 100/200/300.
MrPapillon
(23h09) MrPapillon Un satellite en orbite par SpaceX coûte 80 millions de $. On fait des satellites à des milliards de $.
MrPapillon
(23h08) MrPapillon Yolteotl > La plupart des gouvernements des pays industrialisés peuvent financer des fusées SpaceX.
MrPapillon
(23h08) MrPapillon La Nasa n'est pas un organisme qui ne développe qu'en interne, c'est un organisme qui sous-traite beaucoup.
Yolteotl
(23h07) Yolteotl MrPapillon > "C'est pareil pour les autres pays", c'est que tu n'as pas vraiment conscience des effets d'échelle que ça représente. Aucun autre gouvernement de la planète ne peut financer comme le font les USA.
MrPapillon
(23h07) MrPapillon Les principaux concurrents actuels de SpaceX, c'est BlueOrigin, ULA, Roscosmos, Ariane. Tous principalement financés par des fonds publics.
MrPapillon
(23h06) MrPapillon Ariane vient de commencer à peine à entrevoir des plans de réutilisation des lanceurs, comme le font aussi les russes et ULA. Tout ça depuis que SpaceX a montré des succès dedans.
MrPapillon
(23h06) MrPapillon Ariane n'a pas de plan de colonisation de Mars en urgence.
MrPapillon
(23h05) MrPapillon D'ailleurs il y a eu des procès par SpaceX pour ça.
MrPapillon
(23h05) MrPapillon Faut pas oublier que les autres lanceurs américains sont encore plus soutenus par le gouvernement que SpaceX.
MrPapillon
(23h04) MrPapillon Et pour les autres boîtes aux US.
Yolteotl
(23h04) Yolteotl des lanceurs aux autres compagnies. Ils ne sont pas spécialement plus ambitieux ou doués que les gars de l'Agence Spatiale Européenne qui ont bien moins de fonds derrière
MrPapillon
(23h04) MrPapillon Oui et c'est pareil pour les autres pays.
Yolteotl
(23h03) Yolteotl MrPapillon > Comme je le disais, ils gagnent des clients parce que la concurrence est faussée. La NASA et le gouvernement américain souhaitaient avoir une compagnie américaine avec des contrats si importants qu'ils peuvent se permettre de vendre à perte
MrPapillon
(23h00) MrPapillon Mais là on parle de SpaceX sinon, c'est vraiment être de mauvaise foi de nier leur succès. Plein de clients s'ajoutent à leur carnet.
MrPapillon
(22h58) MrPapillon Yolteotl > Oui ça a été racheté récemment.
MrPapillon
(22h57) MrPapillon (Tesla n'a pas besoin de gagner de l'argent à ce stage aussi. Ils ont besoin de grandir le plus vite possible et de devancer tous les constructeurs établis).
Yolteotl
(22h57) Yolteotl [bloomberg.com]
Yolteotl
(22h56) Yolteotl [fr.wikipedia.org] " L'idée de ce projet a été suggérée par leur cousin Elon Musk, qui a aidé à la création de la société et en est devenu président."
MrPapillon
(22h56) MrPapillon Il faut pas oublier que SpaceX envoie régulièrement des capsules sur l'ISS.
MrPapillon
(22h55) MrPapillon (sauf si on remonte aux premiers falcons des débuts de SpaceX)
MrPapillon
(22h55) MrPapillon Les deux derniers gros foirages sont dus à des anomalies sur le tank du deuxième étage. Il semble qu'il y ait une faiblesse à endroit particulier par là-bas et ils vont y remédier. Le reste n'est que succès.
MrPapillon
(22h53) MrPapillon Sachant qu'ils ont commencé il y a dix ans et qu'ils ont devancé les autres sur les technos du futur, alors que les autres tablent sur des technos vieilles de plus de 50 ans.
MrPapillon
(22h52) MrPapillon Actuellement, malgré les derniers foirages, ils ont un taux de réussite tout à fait satisfaisant, à plus de 92-93% je crois.
MrPapillon
(22h52) MrPapillon SpaceX a réussi largement plus de fois qu'ils ont eu d'échecs.
MrPapillon
(22h51) MrPapillon SolarCity n'est pas dirigé par Elon Musk.
MrPapillon
(22h51) MrPapillon Yolteotl > Non, la Nasa est cliente.
Yolteotl
(22h46) Yolteotl C'est bien que Ellon Musk soit ambitieux, mais SolarCity est un échec, Tesla ne dégage toujours pas de bénéfice (et n'en dégagera pas avant plusieurs années), et SpaceX s'est vautré plus de fois qu'ils n'ont réussi pour l'instant.
Yolteotl
(22h44) Yolteotl c'est ça qui leur permet de casser les prix à l'international, ils vendent à perte parce qu'ils ont des contrats nationaux monstrueusement élevés amortissant le coup.
Yolteotl
(22h43) Yolteotl MrPapillon > "Financement privé", mwai, ils tirent leur cash des contrats avec la Nasa
MrPapillon
(22h29) MrPapillon Surtout que SpaceX a un financement privé et que la boîte est contrôlée par une idéologie forte et humaniste.
MrPapillon
(22h28) MrPapillon C'est un argument pour toi, pas pour moi. Il y a plein de boîtes qui fournissent de bons services partout. C'est pas évident d'écrire un bouquin cyberpunk où les entreprises sont cools et que ça fonctionne bien.
CBL
(22h26) CBL Cela n'a rien à voir avec le progres
MrPapillon
(22h25) MrPapillon Le truc, c'est que malgré les négativités, la qualité de vie des humains n'a fait que progresser au fil du temps.
MrPapillon
(22h23) MrPapillon Dans toute l'histoire de l'humanité, il y a eu des gens qui ont été contre le progrès avec ceci ou cela comme arguments. Et souvent ça a été dans le faux.
CBL
(22h22) CBL Pour l'instant
MrPapillon
(22h21) MrPapillon CBL > SpaceX ne fournit que le transport.
MrPapillon
(22h20) MrPapillon Vers la Lune, c'était 2 fois plus de radiations seulement (je viens de voir les chiffres).
MrCroa
(22h20) MrCroa Je pense que dans l'ISS le bouclier magnétique de la terre protège toujours
CBL
(22h19) CBL Et les gens applaudissent
CBL
(22h19) CBL Tous les romans cyberpunk prédisent que laisser la colonisation aux mains des entreprises est un désastre assuré
MrPapillon
(22h18) MrPapillon Certains restent plus d'un an dessus.
MrPapillon
(22h18) MrPapillon Et concernant les radiations, il y a des gens sur la station ISS aussi.
MrPapillon
(22h17) MrPapillon Bah les radiations qui viennent de partout sont plus faibles. Donc oui ça augmente un peu les probabs de cancer, mais la cigarette aussi.
MrCroa
(22h17) MrCroa et entourer la capsule d'eau, ça me paraît pas super pratique
MrCroa
(22h16) MrCroa Mais concernant l'eau apparemment, les radiations n'arrivent pas que d'un côté, du coup un bouclier d'eau tourné vers le soleil ne protégerait pas
MrPapillon
(22h14) MrPapillon Les radiations c'est pas hyper problématique. La quantité de radiations est pas énorme, sauf quand il y a des pics. Et l'eau protège très bien.
MrCroa
(22h12) MrCroa La question piège avec les radiations, pas évident. C'est clair qu'il y a pleins de trucs à gérer et faut se dire que les premiers à partir vont sûrement crever
MrPapillon
(22h11) MrPapillon Ah j'avais pas fait gaffe. Mais en général les français sont pessimistes, surtout face aux grands projets.
Alroc
(22h10) Alroc Y'a un truc qui est ouf d'ailleurs en france c'est a quel point les lignes médiatique sont anti Musk. ON sent les supports de PSA / Renault, Airbus a la presse française c'est assez ouf
Alroc
(22h09) Alroc Wow, "If you are prepared to die, ok, you can go" no joke :/
MrCroa
(22h09) MrCroa Des questions pas des dissertations !
Alroc
(22h08) Alroc MrPapillon >Dailleurs il s'est fait secher :p
Alroc
(22h08) Alroc MrCroa > Tesla / SolarCity / SpaceX / Hyperloop (dans une certaine mesure). Fiiou