Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
TEST

Grand Theft Auto V

kimo par kimo,  email
 
Si quelqu’un avait prédit il y a quelques années que Grand Theft Auto, l’un des jeux les plus sulfureux de son époque, se verrait un jour offrir une place de choix dans tous les grands journaux, on aurait probablement été sceptique. Pourtant, fort de sa révolution 3D entamée par son troisième épisode, la licence a réussi à s'acheter une légitimité jusqu'à devenir aujourd’hui un objet incontournable du paysage culturel. Mais passé l’enthousiasme général payé à grand renfort de buzz, de promesses et de promo bulldozer, GTA V se révèle-t-il être à la hauteur ?

Un terrain de jeu inégalé.


Parce qu’un GTA se construit avant tout sur sa ville, il faut commencer par saluer le travail remarquable fourni par Rockstar pour la création de Los Santos et de ses environs. Le terrain de jeu de GTA 5 fait véritablement honneur au travail accompli par le studio sur GTA IV et Red Dead Redemption. Le terrain est immense et varié, passant tout naturellement du désert à la montagne, les développeurs ayant poussé la démence jusqu'à modéliser les fonds sous-marins. GTA 5 réussit donc l’exploit de réunir tous les paysages américains sur une seule carte avec une cohérence qu’aucun jeu n’aura encore atteinte.

Le plus impressionnant reste sans aucun doute le soin apporté à ces espaces hors ville, qui regorgent d'endroits à découvrir. Il faudrait être de mauvaise foi pour ne pas être impressionné par le soin quasi-maniaque avec lequel Rockstar a peaufiné chaque kilomètre carré de son jeu, plaçant là une usine, là un campement hippie. Chaque recoin de la carte a du caractère, même dans les régions les plus reculées où la plupart des joueurs n’iront jamais. Bien sûr, les missions tentent de nous faire visiter la plupart des lieux importants, mais sans jamais parvenir à rivaliser avec l’extraordinaire sentiment de découverte que seule permet une petite virée improvisée.

Si ses alentours sont époustouflants, la ville elle-même n'est pas en reste. Construite sur un modèle qui a fait ses preuves, elle se décompose en plusieurs quartiers typiques et immédiatement reconnaissables qui contiennent chacun ses bâtiments phares, ses boutiques et sa population propre. Les discussions dans la rue vont bon train et on se fait parfois interpeller. Quelques événements aléatoires viennent ainsi donner vie à ce petit ensemble. Dommage que le fait d’incarner l’un ou l’autre de nos personnages n’ait pas une énorme influence sur ces événements qui sont finalement assez répétitifs, même s'ils sont toujours les bienvenus.

Bien sûr, sur console, on est graphiquement loin des open worlds PC : c’est moche, ça scintille, le frame-rate est à la rue (moins que dans le 4 tout de même), il y a des retards d’affichage et un clipping parfois très gênant, surtout à grande vitesse. Pourtant, une fois passée la première heure de jeu, la plupart des soucis techniques sont dilués dans l’expérience de la ville, le soin qui lui a été apporté compensant largement ces broutilles. Par la variété et la taille réellement inédite de son territoire, GTA V parvient à créer une expérience fantastique, nous offrant tout simplement l'occasion à chacun de vivre son propre road-movie, de prendre l’autoroute avec la musique à fond pour le simple plaisir de rouler et de visiter.

Chaque course poursuite - à pied aussi bien qu'en véhicule - devient aussi de ce fait un véritable défi d’adaptation et d'improvisation face au terrain de jeu, laissant au joueur une vraie liberté d'action. Les moments les plus réussis découlent d’ailleurs le plus souvent d'événements impromptus et non pas des missions (mais on y reviendra). On peut décider de fuir sur l'autoroute après avoir braqué un fourgon, de faire une embardée pour éviter la police avant d’atterrir en plein marécage, seul, sans véhicule, alors que la nuit tombe – ou bien on découvre un petit canal bordé de maisons où se cacher tandis que la police inspecte méthodiquement chaque allée en se rapprochant de nous - ou encore on fuit dans un immeuble en construction pour y provoquer une gigantesque fusillade. Dans ces moments, le jeu dévoile toute sa grandeur, permettant au joueur de créer des situations exaltantes. Reste que pour se mettre en place, elles nécessitent quand même de savoir jouer le jeu : malgré un système de recherche qui semble un poil plus exigeant que dans le Liberty City et vous pousse, par exemple, à changer de voiture, la police peut systématiquement être semée en partant en rase campagne. Bref, pour se payer le luxe d’un vrai challenge, mieux vaut d’abord plier le jeu à ses exigences quitte à tricher un peu.

Hey homie, il daterait pas de 2008 ton gameplay?


S’il fait un sans-faute sur sa capacité à offrir au joueur le terrain dont il a toujours rêvé, on a le sentiment que c’est un peu l’unique avantage qu’a le jeu sur la concurrence. Ni le gameplay, ni la structure n’ont fondamentalement changé pour se défaire des défauts de GTA IV. À l’époque, si l’idée de pouvoir surfer sur le net, d’aller au bowling entre potes ou d’utiliser un téléphone portable, sans être exceptionnelle, ouvrait la voie à ce que pouvait être un open-world moderne, la concurrence a depuis su en emprunter le meilleur pour remplir ses villes d’activités plus convaincantes, tout en proposant des expériences de jeu cohérentes à défaut d’être aussi larges. Saint Row IV éjectait définitivement toute idée de scénario pour livrer clé en main la ville et ses gadgets débiles à l’omnipotence du joueur. Sleeping Dogs quant à lui développait un système de combat intéressant qui s'intriquait parfaitement avec son ambiance et sa narration, donnant au jeu une personnalité forte et inoubliable malgré ses nombreux défauts.

GTA V s’en tient grosso-modo à la stratégie de son ainé poussée à son paroxysme, à savoir qu’il se présente comme un immense fourre-tout sans souci de cohésion, proposant en parallèle aux traditionnelles missions pléthore d’activités, allant du tournoi de fléchettes à la chasse en forêt. Leur nombre est proprement hallucinant, mais ça ne signifie pas pour autant qu’elles sont très intéressantes. C’est un peu l’arnaque classique de GTA, qui en refusant de se restreindre pour proposer une expérience de jeu compacte mais de qualité, se noie dans la quantité quitte à ce que ces activités ne dépassent pas le statut de la simple curiosité oubliée après une ou deux tentatives. Bien sûr, on ne peut s’empêcher d’être amusé et impressionné par le nombre de chose à essayer, mais le tout reste aussi anecdotique et répétitif qu’une compilation de jeux de sport sur Wii qui se serait accouplé à Euro Truck Simulator. Si l’idée de courir un triathlon est amusant sur le papier, quand ça revient à matraquer un même bouton pendant 30 min, c’est vite ennuyeux.

Bien sûr ces diverses activités sont aussi censées servir à gonfler les statistiques de vos personnages : aller au champ de tir permet ainsi de recharger plus vite, à l’école de vol de mieux contrôler votre coucou et ainsi de suite. Mais ces améliorations sont inutiles et on a du mal à ne pas voir qu’elles ne sont là que pour que nous passions deux heures à jouer au tennis ou à faire du vélo, ce qui dans le fond est presque plus malhonnête qu’un système d’achievements.

Mais GTA V, ce n’est pas seulement faire de la bicyclette ou chasser des pumas. On passe des heures en voiture pour se rendre à ces activités bien dispersées sur la carte. La conduite de celui-ci est un poil plus arcade que celle du 4. Les voitures tiennent mieux à la route et les chocs sans pour autant être indestructibles (malgré une fâcheuse tendance à se remettre d’elles-mêmes sur leurs roues). C’est un compromis agréable même si certains trouveront à redire. Les courses sauvages sont d’ailleurs les seules activités réellement agréables, même si elles sont très faciles, d’autant que les différences de surfaces sont bien rendues. Bien sûr, pour s’adapter au terrain, on dispose d’un nombre de voiture phénoménal qu’on peut améliorer et conserver (à la Saint Row), mais sachez qu’un bug les fait disparaître régulièrement.

Autre mamelle de GTA : les fusillades. Pas grand chose de nouveau de ce côté-ci, elles sont toujours aussi molles. Le système de couverture, de visée et de déplacement est rigide au possible et il n’est pas rare de rater un virage trop serré à pieds ou de s’assommer en sautant contre un mur. Vos personnages disposent de compétences spéciales qui ne sont rien d’autres qu’une forme de triche légale (ralentir le temps, être invulnérable) dans un jeu qui n’en a franchement pas besoin. Les armes n’ont toujours aucun punch et les ennemis sont stupides quand ils ne sont pas cachés derrières des caisses. Il y a aussi un système de discrétion, mais il est tellement approximatif que vous ne vous en servirez finalement assez peu.

Même si les missions tentent de faire varier les situations, la base du gameplay est tellement médiocre qu’on en revient toujours à pester contre le jeu là où on devrait prendre son pieds. D’autant qu’elles sont extrêmement dirigistes. Ne vous attendez donc pas à vous amuser en dehors des clous sous peine de game over. Comme le jeu n’est pas trop dur si vous êtes patients (votre vie remonte toute seule et vous passez votre vie caché derrière une caisse), ceux-ci sont le plus souvent dus au fait de dévier de l’objectif que d’une vraie et franche mort. Sans compter que les checkpoints vous remettent directement dans le droit chemin, éliminant d’emblée un bon nombre de vos options (n’espérez pas éliminer une cible de loin. Si le jeu n’a pas prévu cette possibilité, il vous place à 3 mètres de la cible après une mort). Les missions offrent un catalogue rapide de tout ce qui se fait dans le jeu, mais sans que vous n’ayez jamais à vous montrer créatif avec ce que vous avez appris antérieurement.

Quant aux braquages, si les premiers laissent entrevoir des possibilités très excitantes, le système tombe lui aussi à plat puisqu'on se contente finalement de valider un des deux plans, de voler 2/3 véhicules et de suivre les instructions. Si encore les missions étaient aussi exaltantes dans leur mise en pratique que ce que les plans laissent entrevoir, mais la médiocrité des phases d’actions couplée à leur répétitivité ne parvient que très rarement à nous faire prendre notre pied. Autre problème : la possibilité de switcher d’un personnage à un autre est pleine de bonnes intentions, mais en pratique, elle découpe souvent l’action en une succession de micro-séquences parfois franchement nulles (quand un des personnages sert de sniper par exemple). La puissance immense que ce pouvoir confère au joueur est d'ailleurs elle aussi problématique. Si le braquage phare de GTA IV réussissait à nous prendre aux tripes, c’était en grande partie par sa capacité à nous immerger de bout-en-bout dans l'action via un unique personnage. Le joueur vulnérable devait faire face à l’imprévisibilité des situations pour sauver sa peau. Dans GTA V, non seulement chacun des trois personnages devient une vraie machine à tuer dans les mains du joueur, mais en plus, passer d’un personnage à un autre permet d’éviter la mort.

Autre déception, en dehors des trois personnages principaux, la plupart des autres membres de l’équipe ne font - au mieux - que de la figuration, et même si certains sont rencontrés une première fois en dehors des missions avant d’être recrutés, ils ne servent au final que de chair à canon interchangeable. On est loin d’incarner un groupe de braqueurs à proprement parler donc. L’histoire se focalise sur une foule de personnages et d’à-côté totalement inintéressants, mais laisse curieusement de côté ce qui aurait pu être intéressant : rencontrer et recruter les membres de son équipe. Et on en arrive ici à l’autre problème majeur de ce GTA V.

Cynisme et ennui au menu ce soir


Certains diront que critiquer le récit d’un jeu n’est pas forcément très utile. On ne saurait leur donner tort, mais dans un jeu aussi bavard que GTA V dans lequel le gameplay est loin d’être l’attrait principal, il faut pourtant bien passer par là. Les problèmes de rythme et la linéarité excessive des missions sont d’ailleurs souvent le résultat direct de la volonté des développeurs de mettre en scène ce triple récit. Le scénario en lui-même n’a rien de particulièrement mauvais, les acteurs sont tous à la hauteur (même s’ils en font des tonnes) et la réalisation est correcte sans plus. Mais comme on le sait, il y a surtout un ton GTA, et cet opus ne déroge pas à la règle.

Parodique et bourré de références, GTA V tente donc de reprendre le flambeau satyrique de son prédécesseur, mais peine pourtant à en retrouver l’efficacité. La plupart des personnages (particulièrement les antagonistes) font tristes mines face à la ribambelle de personnages grand-guignolesques et bouffons du 4ème volet de la série. Bien sûr, certains y verront un portrait au vitriol du monde capitaliste occidental, et c’est sans aucun doute l’image qu'il cherche à donner. Mais ce qui est écrit dans le dossier de presse fournit avec le jeu n'est pas forcément vrai. GTA n'est plus le jeune rebelle provocateur qu'il voudrait être. Pour s'en convaincre, il suffit de voir comme il est soudain devenu le chouchou de toute la presse, ou mieux, de jeter un œil sur Hotline Miami et découvrir à quel point il est aujourd'hui complétement dépassé, et par beaucoup plus brillant que lui...

Dans les faits donc, GTA V multiplie surtout les provocations insipides et clins d’œils aussi agaçants qu'inoffensifs tant il se contente de hurler avec la meute (s'attaquer aux paparazzis ! Quelle audace !). Il passe au crible de ses moqueries aussi bien Pasolini que Facebook sans nécessairement parvenir à être drôle - tout en nous passant du Britney Spears. Et il n'oublie pas évidemment de s'associer aux références biens en vue du moment (les indéboulonnables Sopranos en tête). Non pas qu’il y ait nécessairement un problème à se moquer de tout ou à dresser un immense doigt d’honneur à la face du monde, mais la condescendance et le cynisme avec lesquels GTA V s’attaque indifféremment à tout et n’importe quoi pour avoir l’air cool, tout en étant lui-même devenu un pur produit consensuel de consommation, a quelque chose d’écœurant.

On pourrait faire semblant et prétendre que le jeu n’a pas vocation à faire du discours, mais ce serait passer outre le jugement constant que ce dernier porte sur tout et tout le monde et oublier un peu vite la présence quasi-systématique d’un personnage central de donneur de leçons (Niko, Marston ou ici Franklin, good bad-boys embarqués contre leur gré par des sociopathes, des corrompus ou des idiots tout en nous servant régulièrement leurs commentaires éclairés sur le sens de la vie). Saint Row avait au moins le « bon » goût de prendre ses responsabilités en assumant son inconséquence et sa bêtise jusqu’au bout (allant d’ailleurs jusqu’à placer le joueur dans un monde virtuel pour le IV). GTA V impose sa hiérarchie culturelle mais se réfugie lâchement derrière l’excuse ironique pour justifier sa propre médiocrité et son refus de prendre position sur quoi que ce soit.

Pourtant, quand on arrive à un tel niveau de notoriété, à l’aide notamment d’une campagne marketing omniprésente, difficile d’échapper à la responsabilité de ce qu’on décide de montrer dans son jeu. Et avant de s’extasier sur sa prétendue maturité, il aurait été bon que la presse généraliste se penche, par exemple, sur la séquence de torture, d’un clair mauvais goût. Il n’est pas interdit d’en montrer dans un jeu vidéo, mais encore faut-il avoir les épaules et l’intelligence pour le faire. Même Tarantino, que les défenseurs ne manqueront pas de citer, a depuis longtemps montré la visée de son usage de la violence, intrinsèque à sa réflexion sur le revenge-movie. Le ton tout simplement affligeant employé par le jeu rend cette séquence (obligatoire qui plus est) proprement nauséabonde et montre bien les limites d’une licence qui, drapée dans sa bonne conscience parodique, refuse de se confronter aux problèmes d’une violence qu’elle montre et dont elle fait l’un des ses arguments de vente principal. Sleeping Dogs versait parfois dans le nanard, mais son premier degré se révélait bien plus courageux. Il osait s’attaquer de front à ces questions de violence, de loyauté, d’appartenance au milieu criminel avec une certaine réussite. GTA V ne propose lui qu’une épuisante condescendance et un cynisme immature parsemé de blagues potaches (hohoho Trevor fait caca derrière une caisse avant d’aller torturer un innocent !).

On se demande alors bien pourquoi – et comment - on devrait s’intéresser à ce qu’il a à nous dire : Michael, à ses histoires de famille, à ses séances de psy, ou bien les sempiternels dialogues caricaturaux. La palme de la bêtise revient sans doute au « psych report » final, qui fait peine à voir en comparaison à l’usage qu’en ont fait des jeux comme Lone Survivor ou The Walking Dead (avec ses statistiques). Quelle valeur peut avoir le jugement d’un jeu n’offrant aucune liberté éthique au joueur et se moquant de tout contenu ?

L'art et la manière de perdre son temps


Le vide donc, problème principal d’un jeu qui parle pour ne rien dire, qui nous fait perdre notre temps dans d’innombrables activités inutiles et insipides... A l’image des sectes que le jeu parodie, ou de nos trois héros qui le plus souvent travaillent sans toucher de récompense. C’est dans son rapport à la temporalité que GTA trahi le mieux sa propre vacuité. Pour un jeu qui semble vouloir faire figure de projet total, englobant aussi bien les fonds marins que la bourse virtuelle, il est curieusement incapable de prendre en compte le passage du temps. Que ce soit pour ses qualités ludiques ou narratives, cet élément est mystérieusement absent. S’il propose par exemple de passer d’un personnage à un autre, il n’exploite jamais les mécanismes de simultanéité que la fonctionnalité appelle. Les braquages, curieusement, ne mettent jamais en jeu des contraintes de temps. Le simple fait d’imposer au joueur un agenda pour certains casses (à la Dead Rising mais en plus souple) aurait pu être une bonne façon de casser la linéarité des missions en redonnant une liberté d’action au joueur tout en lui fixant un des objectifs.

Mais GTA V préfère fonctionner en flux constant, balançant sans relâche au joueur des occupations illusoires. Contrairement à GTA IV, tout est d’ailleurs immédiatement accessible et ouvert. On peut se rendre auprès de chaque bâtiment, et une fois arrivé constater évidemment qu’il n’y a en fait rien à y faire. Au temps donc, GTA V oppose la surface : étendue immense d’un territoire à parcourir, façades de maisons sans intérieur, dialogues, scénario et personnages hauts en couleur mais complétement creux. Tout ça relève presque d'une anxiété du vide à laquelle le jeu n'oppose rien d’autre que le remplissage des trois prochaines minutes, les multiples activités ne servant alors qu’à donner au joueur l’illusion d'une richesse et d'une épaisseur que le jeu ne possède pas.

Qu’on le compare par exemple à Shenmue autre jeu « total » qui, sur un principe similaire, proposait au joueur de perdre son temps. Certains passages de GTA nous le rappellent d’ailleurs (sur les docks, quand on s'occupe du chien). Mais là où Yu Suzuki faisait du vide une notion pleine, ramenée à une échéance lointaine mais bien réelle, formalisée par l’écoulement des heures, des jours et des saisons, GTA V se place dans une logique de consommation irréfléchie et inconséquente de notre propre temps.

Tout cela finit par épuiser et une question se pose alors : au delà de la fantastique découverte d’un territoire, le jeu a-t-il quelque chose à offrir ? Pas forcément tant il peine à livrer autre chose de convaincant, faisant finalement pâle figure face à la cohérence mal dégrossie de Sleeping Dogs, ou même la liberté et la folie vulgaire et décomplexée de Saint Row IV. Quand GTA tente de remplacer le skin de ses ennemis par des clowns ou des aliens pour une phase de shoot identique à tous le reste du jeu, il ne risque pas de nous convaincre qu’il est déjanté mais il nous montre tristement une fois de plus qu’il ne travaille que la surface, le skin, et non ce qui a fondamentalement besoin d’être repensé et amélioré.

C’est bien tout le problème de GTA V, le jeu est profondément bête et médiocre mais ne se remet pas vraiment en cause. On préfère au final rouler tranquillement et profiter du seul aspect réussi : son territoire. Le jeu n’a d’intérêt qu’à perdre son temps selon ses propres modalités. Cela suppose de prendre congé de la vulgarité criarde de son écriture et de son gameplay poussif, fuir les coups de téléphones familiaux et professionnels, les activités stupides et les mini-jeux sans intérêts pour retrouver le pur plaisir vain de rouler librement. Se fabriquer sa propre expérience, par défaut purement visuelle puisque le jeu ne propose rien d’autre, plutôt que de le remplir d’inepties. Sur ce terrain, GTA reste impérial.

Reste tout de même une perspective alléchante : que le multijoueur donne enfin le pouvoir au joueur d’investir Los Santos pour y construire et y proposer sa propre expérience. On attend avec impatience de voir ce que ça va donner et on espère qu'il faudra revenir sur l’impression assez mitigé que nous laisse cette partie solo.
Testé à partir d'une version commerciale.
À vouloir tout faire entrer dans son jeu, Rockstar semble oublier que quantité ne fait pas nécessairement qualité. GTA V est un jeu à double tranchant. Impressionnant mais peu amusant, il fournit le superflu mais oublie la substance : qu'un jeu ne peut pas être seulement une accumulation de gadgets avec du vide autour, aussi bien emballé soit-il. Dans l’état, on ne peut bouder son plaisir de voyager à Los Santos, mais pour ce qui est du jeu à proprement parler, on repassera. Reste à espérer que le multi puisse enfin nous offrir le jeu qu'on espère.
 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
MarcoDjo
 
ça balance dîtes-donc ! Aller hop, test in ze pocket à lire plus tard, l'OST du jeu en fond sonore :)
Froyok
 
C'est 7 ! \0/
Ha non merde, je suis au mauvais endroit...

Wooh, il pique bien les dents sinon ce test !
Doc_Nimbus
 
Jolie prose et belle analyse.
Sawyer
 
Le vieux troll ce test...

Il aurait bien sa place sur ce site :

http://www.gamerama.fr/

Si à la limite t'avais de vrais arguments crédibles, je t'aurais pris un tant soit peu au sérieux mais bon comme c'est du troll pur et simple..
Message masqué
spook
 
Ah. Zut. Donc même ce GTA j'vais le zapper...

édit : Sawyer, en l'état le troll c'est toi. Pose voir tes contre-arguments.
Yolteotl
 
Merci Kimo.
Merci Factor.

Si je garde un peu d'espoir sur la presse vidéo-ludique, c'est bien grâce à vous!
Niko
 
Sawyer > Tu as évidemment le droit de ne pas être d'accord avec le test, par contre, il va falloir argumenter un peu.
divide
 
Très bon test à contre courant du reste de la presse!
clott
 
Le test donne l'impression de reprocher au jeu de ne pas avoir de "fond/message" alors que pour moi un GTA a toujours été l'excuse pour faire le con sur une carte immense dans un univers pseudo réaliste.
Skizomeuh
 
Voilà qui va complètement dans le sens de mes craintes. Sleeping Dogs semble décidément toucher exactement là où je désespère de voir Rockstar me re-toucher un jour. Le Rockstar de Bully et de Chinatown Wars.
Skizomeuh
 
clott a écrit :
Le test donne l'impression de reprocher au jeu de ne pas avoir de "fond/message" alors que pour moi un GTA a toujours été l'excuse pour faire le con sur une carte immense dans un univers pseudo réaliste.

C'est pas censé être un peu ça quand tu en as pour 14,75 heures de dialogues et des clins d'oeils / tirage à vue sur les différents médias et la société US ?
glenstryder
 
Merci pour la critique :)
Pour info Kimo t'avais aimé Red dead redemption?
kimo
 
clott a écrit :
Le test donne l'impression de reprocher au jeu de ne pas avoir de "fond/message" alors que pour moi un GTA a toujours été l'excuse pour faire le con sur une carte immense dans un univers pseudo réaliste.


ça justement, c'est plus Saint Row malheureusement.

Je reproche au jeu de ne pas avoir de profondeur dans son gameplay ET son écriture (puisque le jeu est très bavard et joue cette carte à fond, difficile de faire abstraction).

PS @glenstrider
oui, j'avais pas trouvé ça parfait (il y avait les défauts inhérents à ce type de jeu+la rockstar touch dont je ne suis pas fan), mais je trouvais que ça ouvrait des pistes plutôt alléchantes. Le rapport au territoire et à la nature avait quelque chose de très réussi.
javierulf
 
Fiou ! Je te trouve bien dur ! Je partage ton avis sur la torture ceci-dit...
Sawyer
 
Pour faire simple j'ai joué plus de 70h et ça faisait longtemps que je m'étais pas autant amusé sur un jeu.

D'après moi, c'est le meilleur open world jamais vu jusqu'à alors, une map très riche et très variée avec une tonne de choses à faire.

Le scénario bien que sans véritable surprise nous tient en haleine sans problème jusqu'à la fin.

Les missions principales sont justes géniales.

Après, je reconnais que certains mini-jeux sont sans intérêts (Le tennis par exemple) mais qui ont le mérite d'être là pour rendre l'univers encore plus riche.

La ville est criante de réalisme, regorge de vie et fourmille de détails.

Le nouveau système d'indice de recherche a été revu et est pour ma part beaucoup mieux pensé.

J'aurais aimé qu'il y ait plus d’interactions avec les bâtiments. On se ballade dans une ville immense et au final on ne peut rentrer que dans les boutiques de vêtements et autres, ce qui est assez dommage.

Les trois personnages principaux sont charismatiques avec une vraie personnalité et on s'attache assez facilement à eux. (Petite préférence pour Trévor pour son côté déjanté)

Sinon, sur le plan technique, le jeu rame de temps en temps, il y a pas mal de clipping mais globalement ça reste largement jouable, rien de bien méchant.

Enfin, je suis pas un fan boy et le jeu n'est pas parfait pour moi mais dire qu'il est "peu amusant", faut vraiment ne pas aimer GTA.

Bref, je pourrais écrire un pavé sur les qualités de ce jeu qui selon moi mérite son succès et tout le hype qu'il y a autour.

Dommage à ceux qui n'ont pas aimé, vous avez raté un grand jeu.
Yolteotl
 
En fait, dans tout ce que tu cites, tu montres que tu es d'accord avec le test sur la ville et l'environnement, mais tu n'apportes pas de contre-arguments aux critiques qui y sont faites.
Robarico
 
Je crée même un compte pour féliciter le reviewer, très bonne analyse du jeu, GG.

Deux points mineurs sur lesquels tu te trompes toutefois :
1/ Les missions ne sont pas "mal réalisées", elles sont très au dessus de ce qui existe, certes très linéaires, mais bien plus spectaculaires et mémorables que n'importe quelle série TV, malgré le gameplay générique.

2/ Les personnages sont globalement bons, notamment les personnages secondaires (big up à la famille De Santa et aux potes de Trevor).
Franklin est effectivement pénible avec sa distance morale, mais Michael est très réussi, équilibré entre son passé brillant et sa famille foirée.
Quant à Trevor, c'est le perso de l'année, et une très belle allégorie de ce que doit être le joueur de GTA: qqn qui veut voir le mondre brûler.

Mais note méritée, très bonne review.
D-Kalcke
 
kimo a écrit :
Je reproche au jeu de ne pas avoir de profondeur dans son gameplay ET son écriture (puisque le jeu est très bavard et joue cette carte à fond, difficile de faire abstraction).
Du coup, je comprend pas qu'avec le costard que tu lui taille, tu lui mettes 7.
reebob
 
Cette description très critique et très juste me fait penser à ce pauvre Skyrim qui souffrait des mêmes tares du jeu OpenWolrd, l'aspect vulgaire en moins. Les Elder Scrolls ont exactement le même genre de défaut, ils font tous mais ils le font moyennement. Et au prix d'un scénario frisant souvent le ridicule ou le caricatural. Et pourtant ces jeux se vendent bien. Avec la multiplication des Open World sur cette génération on risque de beaucoup s'emmerder.
Skizomeuh
 
D-Kalcke a écrit :
Du coup, je comprend pas qu'avec le costard que tu lui taille, tu lui mettes 7.

Parce que les notes OSEF.
Sawyer
 
Yolteotl a écrit :
En fait, dans tout ce que tu cites, tu montres que tu es d'accord avec le test sur la ville et l'environnement, mais tu n'apportes pas de contre-arguments aux critiques qui y sont faites.



Je ne dois pas être objectif ou surement moins exigeant que tout le monde ici mais je me suis juste éclaté, voilà tout !
Paulozz
 
Petit troll gratuit : on peut donc considérer que numériquement Just Cause 2 est mieux que GTA5 ?
elton
 
Skizomeuh a écrit :
Voilà qui va complètement dans le sens de mes craintes. Sleeping Dogs semble décidément toucher exactement là où je désespère de voir Rockstar me re-toucher un jour. Le Rockstar de Bully et de Chinatown Wars.
J'ai beaucoup aimé Sleeping Dogs, mais sa partie open world semble vraiment vide et sans vie comparé à ce GTA. Il n'y a vraiment rien à faire en dehors des missions.
Turom_
 
Merci Factor, tout ce turbo-hype me fait parfois douter, mais tu confirmes tout ce qui fait que je me suis désintéressé de la franchise depuis son passage à la 3D.
Doc_Nimbus
 
Skizomeuh a écrit :

Parce que les notes OSEF.


D'ailleurs, la vékat abandonne les notes ? :p
__MaX__
 
Faut peut être pas exagérer quand même. GTA 2 et GTA 5 ya un peu un univers entre les deux quand même.
Thesus
 
Je trouve le test un peu dur sur certains points.

Comme je n'ai pas joué au jeu, la seule critique que je pourrais faire est celle de l'open world dans lequel on ne peut pas rentrer dans les bâtiments.
Aucun open world ne le permet, en quoi c'est un point négatif, surtout que l'extérieur est bien rempli.
Les seuls jeux qui le permettent sont des jeux comme Skyrim mais dont la plus grande ville doit pas compter plus de 20 maisons, ou bien Arma3 mais propose des bâtiments complètement vide et sans vie.

Je trouve aussi un peu trop facile les comparaisons avec SR4 et Sleeping Dogs.

Et pareil pour la note, si tout le monde s'en fout pourquoi pas lui mettre 4 ou 5, les 3/4 du test taille le jeu, et montre qu'il y a plus de point négatif que positif, si je ne connaîtrais pas la série j'aurais pu me croire devant un jeu moyen voir mauvais (sans être totalement nul).
Risbo
 
Paulozz a écrit :
Petit troll gratuit : on peut donc considérer que numériquement Just Cause 2 est mieux que GTA5 ?


10/10 : D

Je vais aller regarder le test de Gameblog, heu ils ont 10/10 en impartialité
D-Kalcke
 
Skizomeuh a écrit :
Parce que les notes OSEF.
Hey, ptet qu'il faudrait pas en mettre une alors !
benoit_sokal
 
Le propre de la notation d'un produit culturel est qu'elle est subjective. Donc, je respecte cet avis tout en le nuançant.

Pour ma part, ce jeu reste plaisant et comprend pas mal de séquences amusantes et de situations suffisamment tordues pour bien rire. (Comme regarder un teen movie US, on débranche le cerveau et on rigole aux conneries bien grasses sans tout le temps y chercher une justification)

Après, est-ce que je demande du fond à un jeu comme GTA ? Non. Et c'est le cas de la plupart des fans de la série.
Si GTA IV avait été autant critiqué, c'était justement pour son scénario, pour ses personnages pleurnichards et mollassons... Où en gros, on devait sans cesse supporter les états d'âme d'un personnage chiant au possible (le DLC avec Gay Tony m'avait déjà plus fait rire)
D'ailleurs, l'opus de la série le plus apprécié reste San Andreas, où là aussi, l'immensité du territoire et le côté pseudo RPG avait attiré bien plus que le scénario (encore plus con que les autres quand on se penche bien dessus)...

Bref, GTA, c'est avant tout une ville/un territoire dans lequel on se balade en voiture ou à pieds, où on peut faire des conneries (plus ou moins conséquentes), vivre en gros (probablement d'ailleurs la cause de la principale critique, puisque son côté "réaliste" perturbe la perception de la réalité de certains esprits instables, bien plus que des jeux dans des univers irréels comme Skyrim ou WoW).
Et donc, brancher ma console pour me balader pendant 1h ou 2 au volant d'une sportive rutilante (ou simplement remonter Hollywood Blvd à 50 à l'heure au volant d'une décapotable), canarder quelques flics ou gangstas (c'est selon) et tenter de voler un jet dans la base militaire me suffisent. Pas de fond, pas de réflexion, on se détend en jouant à GTA.
(pour se défouler, oui, Saint Row est plus indiqué)
choki
 
Pendant que certains se sentent poussés des ailes en jouant a gta, d'autres ne l'ont pas acheté ni testé, et jouent a shin migami tensai 3DS :)
fwouedd
 
Ou ARMA 3.
GTB
 
Je suis loin d'être client R*, peut-être même encore moins que l'auteur du test; et je partage pas mal le point de vue...

...et pourtant il faut reconnaitre que GTA V dans son ensemble est ce qui se fait de mieux dans le genre open-world et bac-à-sable. Ma principale surprise vient de la campagne. R* étant les champion du blabla et des stéreotypes pour un scénar finalement bien plat et mal mené; je leur mets un encouragement pour ce GTA V sur la bonne voie. Malgré une satyre qui se vautre dans la facilité même si elle est marrante la plupart du temps.
Nicaulas
 
D-Kalcke a écrit :
Hey, ptet qu'il faudrait pas en mettre une alors !


Le code de la v3 nous oblige à mettre une note :D
vanes
 
Et "juste" trouver ça amusant, comme un blockbuster, sans chercher à y voir une quelconque satyre sociale, mais juste un défouloir vaguement scénarisé, reprenant des pans complets de la culture populaire, mais sans aucune envergure sociétale, c'est encore possible, ou il faut absolument faire une analyse psychologique poussée du moindre bout de scénario ?
Skizomeuh
 
Non. Kimo a parlé, range-toi à cette opinion ou meurs !

Franchement c'est ce à quoi vous pensez quand un test n'est pas en phase avec votre opinion ?
Palido
 
Etrange, la note m'a l'air plutôt bonne par rapport à tous les points négatifs soulevés par le test (d'autant plus que les plus gros points négatifs sont les soucis de gameplay...).

Quoiqu'il en soit, j'ai joué à Saint Row, Just Cause, Sleeping Dogs, Prototype. Et malgré toutes les bonnes idées qu'ont chacun, aucun d'entre eux ne m'a semblé aussi riche que cet épisode de GTA. Mais c'est totalement subjectif. A titre d'exemple : je m'éclate aux triathlons, à la course à pied et même... oui... aux fléchettes.

GTA arrive à faire quelque chose d'impossible chez les autres jeux : offrir un simple bac à sable, réaliste, dans lequel on se projette facilement, nous permet de créer des situations improvisées totalement jouissives. Et pschologiquement, c'est ce qui fait mouche chez moi : les situations deviennent d'autant plus épiques parce que mon référenciel est boulversé.

Tandis que chez les autres, le point de départ est biaisé de base : on a déjà des "super pouvoirs". Le décalage est moins spectaculaire.

Le fait de se faire un simple braquage pour se retrouver à fuir en pleine cambrousse pour se faire courser par une bande de bouseux parce que l'on a accidentellement écrasé un cochon... ça m'amuse plus que des situations pré-établies.

C'est un peu méta physique comme concept, mais l'idée est là.

Reste que ce GTA V, j'ai beau l'adorer, il a quand même un gros défaut global : ce jeu frustre. Beaucoup même.

Quand on voit les braquages d'épiceries, on se dit que c'est cool. Mais qu'il est moins cool que l'on ne puisse rien braquer d'autre. Pire : certaines épiceries ne sont pas braquables puisqu'on ne peut pas entrer à l'intérieur. Alors que ces boutiques font partie de la même chaine. Pareil, impossible de braquer les boutiques de fringues : l'usage des armes y est tout simplement interdit.

Idem pour les gros braquages qui au final, ne sont -dans ce que j'ai vu- présents que dans la campagne principale.

C'est aussi valable pour les véhicules : il y en a tellement, et pourtant, on peut faire tellement peu de choses avec. Il y a des camion poubelles, des transporteurs de troncs d'arbres. Cela aurait été tellement plus drôle de faire quelque chose d'autre que de juste rouler lentement avec...

Bref : je m'éclate avec ce GTA, mais est frustrant, au point d'avoir déjà hâte qu'un GTA VI pointe le bout de son nez.
clott
 
benoit_sokal a écrit :

Après, est-ce que je demande du fond à un jeu comme GTA ? Non. Et c'est le cas de la plupart des fans de la série.
Si GTA IV avait été autant critiqué, c'était justement pour son scénario, pour ses personnages pleurnichards et mollassons... Où en gros, on devait sans cesse supporter les états d'âme d'un personnage chiant au possible (le DLC avec Gay Tony m'avait déjà plus fait rire)


Oui voila, à la sortie de Ballad of Gay Tony tout le monde a crié au génie en proclamant que c'était le GTA IV how it should be. C'est ce qu'ils ont fait pour le 5 et maintenant on lui reproche de ne pas être assez mature et critique...
__MaX__
 
Ce qui est sûr, c'est que plus on avance, plus on a l'impression que la critique concernant la qualité du fond et de la forme de la narration et de l'écriture est proche du film indépendant de Toronto ou Sundance.

Vous vous attendez à quoi d'un jeu qui balance un fuck en moyenne toutes les 3 secondes dans lequel on incarne des malfrats qui braquent des banques et buttent des dizaines d'innocents... ?

De plus, je crois qu'on confond de plus en plus la notion de cliché avec les règles inhérentes à un genre particulier. A certains moment, c'est comme si j'avais l'impression de lire "Merde ya encore des vaisseaux dans ce space opera !".
lorhan
 
Superbe test résumant bien la problématique des jeux AAA actuels et futurs.

Le vun (videment fun) ne suffit pas/plus.
Un peu comme les jeux Ubisoft. GTA Creed. Beau, fun un instant mais sans âme.

Bienvenue au XXIÈME siècle.

La domination par la minorisation de la norme.
fwouedd
 
En même temps, qui est "tout le monde"? Et qui est ce "on" qui reproche?

Et oui, c'est ça, c'est celui des PMU \o/
Alroc
 
Il fallait bien un test sur la toile qui se paie la tête de GTA, dommage que ce soit sur factornews.

Franchement ce test est presque malhonnête sur certain points :

"qu'un jeu ne peut pas être seulement une accumulation de gadgets avec du vide autour"

Serieusement ? quand je vois le boulot fait depuis GTA IV sur le comportement des IA ( foule, flic).
Le système de recherche bien plus réaliste.
La conduite qui est grisante.
Le choix pléthorique d'armes et d'explosif.
La variété des missions.
Une difficulté bien dosée.
Les gunfight grisants ( suis je le seul a vider mes chargeurs de M203 dans les flancs de voitures de flic comme dans HEAT ? je ne penses pas .)

Mais ici on préfère le vide Saint Row 3.5, plutôt que le boulot monstre de Rockstar.

Il faut vraiment être un hater ( ou un hipster ) pour terminer un test de GTA par :"pour ce qui est du jeu à proprement parler, on repassera".


Je suis vraiment déçus.
Skizomeuh
 
Palido a écrit :
Reste que ce GTA V, j'ai beau l'adorer, il a quand même un gros défaut global : ce jeu frustre. Beaucoup même.

Quand on voit les braquages d'épiceries, on se dit que c'est cool. Mais qu'il est moins cool que l'on ne puisse rien braquer d'autre. Pire : certaines épiceries ne sont pas braquables puisqu'on ne peut pas entrer à l'intérieur. Alors que ces boutiques font partie de la même chaine. Pareil, impossible de braquer les boutiques de fringues : l'usage des armes y est tout simplement interdit.

Idem pour les gros braquages qui au final, ne sont -dans ce que j'ai vu- présents que dans la campagne principale.

C'est aussi valable pour les véhicules : il y en a tellement, et pourtant, on peut faire tellement peu de choses avec. Il y a des camion poubelles, des transporteurs de troncs d'arbres. Cela aurait été tellement plus drôle de faire quelque chose d'autre que de juste rouler lentement avec...

Bref : je m'éclate avec ce GTA, mais est frustrant, au point d'avoir déjà hâte qu'un GTA VI pointe le bout de son nez.

Tu touches exactement sur le point qui me bloque avec le IV (et à priori ce V). La désagréable impression d'un potentiel un poil gâché. Que le budget aurait dû être alloué autrement : moins sur le casting et les cinématiques, plus sur le jusqu'auboutisme de cette "simulation" de vi(ll)e.

On en attend beaucoup d'une série qui à chamboulé pas mal de choses, qui a ouvert la voie, qui se paie un des budget de dev les plus conséquents, alors forcément oui la déception et la critique est d'autant plus grande.
kornysam
 
Suivant Factor depuis onze ans, c'est la première fois que je vois un test aussi injuste! (Et pourtant!)

Gameplay d'un autre temps? Au niveau du corps à corps ok! Mais pour le reste? Tout a été revu à la hausse, GTA IV passe pour bien faiblard à côté.
Mais le comparer en permanence à Saints Row 4 c'est un peu facile, surtout qu'il ne fallait pas comparer SR4 à GTA sous prétexte que ce n'est pas le même délire et qu'ils n'ont pas les mêmes ambitions.

"Le jeu est profondément bête et médiocre."
Bon ben si c'est ça un jeu profondément bête et médiocre, j'en veux tous les jours!!! A quel niveau est un Call of Duty sur ton échelle?
On est d'accord que le scénar est un pêle mêle de toute notre pop culture mais plutôt bien joué, un peu gros mais sur la masse ça passe! Et puis les meilleurs dialogues sont souvent dans la voiture entre deux persos.

Encore une fois on ne peut pas juger GTA V avant d'avoir parcouru GTA Online, non?

Et Rockstar a fait une erreur! Trevor n'est pas le proto-hipster, c'est Kimo! (C'est un gentil troll de ma part, pas taper!)
D-Kalcke
 
Nicaulas a écrit :
Le code de la v3 nous oblige à mettre une note :D
Genre le code, ça se change pas ?
fwouedd
 
ET HO KORNY, t'exagère pas un peu là :

http://www.factornews.com/test-329-X_sup3_Reunion.html#.UkmAqVNht8E

Première fois, première fois. Vous êtes tous vilains.
hohun
 
Et Unreal 2 alors ?
kornysam
 
fwouedd a écrit :
ET HO KORNY, t'exagère pas un peu là :

http://www.factornews.com/test-329-X_sup3_Reunion.html#.UkmAqVNht8E

Première fois, première fois. Vous êtes tous vilains.

Fwouedd! Je n'ai jamais joué à X3 donc je ne pouvais pas être énervé! (Le "et pourtant" était là pour ce genre de commentaire!)
Nicaulas
 
D-Kalcke a écrit :
Genre le code, ça se change pas ?


Non, pas sur la v3.
Thesus
 
Nicaulas a écrit :
Non, pas sur la v3.

Je vais vous aider.

.paverouge_hg
{
visibility:hidden;
}
Message masqué
D-Kalcke
 
Thesus a écrit :

Je vais vous aider.

.paverouge_hg
{
visibility:hidden;
}
J'aurais plutôt mis un display: none; mais bon. De toute évidence, ils sont trop occupés à finir la vékat (ou pas) pour toucher au code de la vétroi.
Message masqué
__MaX__
 
Vous devez être d'excellents codeurs si vous codez aussi bien que vous avez une grande gueule.
Message masqué
D-Kalcke
 
__MaX__ a écrit :
Vous devez être d'excellents codeurs si vous codez aussi bien que vous avez une grande gueule.
Modifier un CSS, t'appelle ça être un codeur ?
Message masqué
Skizomeuh
 
__MaX__ a écrit :
Vous devez être d'excellents codeurs si vous codez aussi bien que vous avez une grande gueule.

∞ / 10
zouz
 
Hé ben... Quel test !
J'aurai sûrement pondu le même si on m'avait fait tester un jeu d'une licence que je n'aime pas.

Bref Kimo n'aime pas GTA, on avait compri dés la 2ème ligne mais appuyer ses arguments en descendant le jeu comme ça je ne vois pas vraiment l'intérêt, tu as perdu ton temps en y jouant et en écrivant le test. J'ai perdu le mien en le lisant et en te donnant mon avis. On est quitte ?

Je comprend néanmoins que le hype autours de ce jeu puisse énerver mais de là à utiliser le terme "médiocre" autant de fois...

Pour ma part j'ai trouvé le jeu vraiment cool, très drôle (surtout Trevor), plutôt bien fait pour ma vieille 360 et très prenant tout au long de la campagne avec des quêtes annexes vraiment sympa.

Pour les défauts je trouve que Franklin est à chier, la conduite pas top (tirer en conduisant j'en parle même pas...), beaucoup trop de trucs à ramasser genre paquets cachés et Trevor ne récupèrera jamais son amoureuse... (en tout cas pas dans ma partie, j'en suis à 80%)
Muchacho
 
Je n'y ai pas beaucoup joué, mais le principal est résumé ici :
S’il fait un sans-faute sur sa capacité à offrir au joueur le terrain dont il a toujours rêvé, on a le sentiment que c’est un peu l’unique avantage qu’a le jeu sur la concurrence.
[...]
GTA V s’en tient grosso-modo à la stratégie de son ainé poussée à son paroxysme
[...]
Pour le reste ce sont des défauts inhérents à la majorité des open world et non GTA, mais ça reste des défauts.

Mes défauts perso, ce sont les contrôles toujours moisis (voiture/gun fights) et zéro prise de risque pour la recette "GTA", meme si ça doit rester "GTA".

La next gen risque d'être très dur pour les allergiques aux open world. :(
divide
 
zouz: c'est comme ça que tu l'interprète, perso j'adore la série GTA et ce test me parle tout autant. On peut critiquer le fond sans remettre forcément en cause la forme et inversement (c'est un peu un mélange des deux la).
tasse
 
Très joli moment de pensée chinoise avec l'anxieté du vide occidentale et la temporalité dans Shenmue!

Qu'on soit d'accord ou non avec le test, ça fait du bien d'en lire un différent, et justifié.
Sir_carma
 
Putain, superbe test !
Le meilleur que j'ai pu lire jusqu'à présent, et avec le recul nécessaire.
Chapeau bas monsieur.

J'ai fini le jeu ce weekend, et j'ai adoré mon expérience de jeu, et pourtant, je suis d'accord avec toi en tous points.
Morty
 
Je valide la démarche Factornews qui fait que l'on a le test après la grosse vague médiatique et qui permet de ne pas se taper 10000 commentaires de "mais pourquoi t'as pas mis 10 ?".

D'accord sur l'essentiel des points abordés même si personnellement c'est plus la quantité d'insultes et d'animosité non justifiée qui m'a un peu pris la tête. Je passe du bon temps à Los Santos, mais il aurait pu être encore meilleur en épurant un peu les dialogues. Quant à la torture, j'aurais bien aimé un plan B.

Le côté bac à sable étant la plus grande réussite du jeu, il est parfois plus agréable d'écouter les conversations au fil de la conduite que les briefings de mission.

Curieusement, GTA a le terrain le plus fourni mais c'est Saints Row a le plus d'activités.
Thesus
 
Je viens de m’apercevoir d'un truc
kimo a écrit :
Quand GTA tente de remplacer le skin de ses ennemis par des clowns ou des aliens

Vous avez pas l'impression de spoilé ... non ... même pas un tout petit peu ?
Sir_carma
 
Thesus a écrit :
Je viens de m’apercevoir d'un truc

Vous avez pas un "petit peu" l'impression de spoilé ... non ... même pas un tout petit peu ?


Franchement non, c'est un truc tout petit, que t'aurais pu voir dans un trailer. T'inquiète, ça change vraiment rien.
TheSlider
 
Oh, je vois. C'est ce que je craignais. :S
Bon bah ça sera pour les soldes steam 2015.
lirian
 
Les mecs qui ont toujours pas compris que factor attends la version pc pour coller un 9-10.
D-Kalcke
 
lirian a écrit :
Les mecs qui ont toujours pas compris que factor attends la version pc pour coller un 9-10.
Zaza avait pas attendu que GTA IV sorte sur PC pour lui coller un 10.
Doc_Nimbus
 
Un test est prévu pour le multi si celui-ci est aussi "révolutionnaire" qu'annoncé ?
Sir_carma
 
D-Kalcke a écrit :
Zaza avait pas attendu que GTA IV sorte sur PC pour lui coller un 10.


Bah là il attend carrément que ça sorte sur PC pour... y jouer.
CBL
 
Comme moi ! Tiens bon mon Zaza !

Doc_Nimbus : Potentiellement mais avec un multi à 16 joueurs je vois mal ce qu'il y aura de révolutionnaire.
D-Kalcke
 
CBL a écrit :
Doc_Nimbus : Potentiellement mais avec un multi à 16 joueurs je vois mal ce qu'il y aura de révolutionnaire.
C'est quoi le rapport entre le nombre joueurs et la qualité d'un multi ??
CBL
 
16 joueurs dans un monde ouvert aussi grand c'est ridicule. C'est encore plus ridicule quand ils parlent de faire un monde persistant.

JC 2 MP pour la gagne !
D-Kalcke
 
CBL a écrit :
16 joueurs dans un monde ouvert aussi grand c'est ridicule. C'est encore plus ridicule quand ils parlent de faire un monde persistant.
Perso, si je peux faire des casses avec un ou deux potes, c'est le genre de trucs qui m'amusera bien.
Le vertueux
 
C'est exactement ce que je reproche à GTA depuis San Andreas, je vais donc éviter le jeu et attendre des promos sur steam pour y "jouer" quelques heures avant de l'effacer.

Dommage, je rejoue à Max payne 2 sur pc au clavier et à la souris, on n'a pas fait mieux en terme de gunfight depuis, il suffirait que GTA soit au niveau pour le rendre un tant soit peu amusant.

Tuer est très important dans cette franchise et il n'y a aucun plaisir à le faire tellement c'est insipide dans ces gta modernes.
Thesus
 
CBL a écrit :
16 joueurs dans un monde ouvert aussi grand c'est ridicule. C'est encore plus ridicule quand ils parlent de faire un monde persistant.

Ça veut vraiment rien dire.

Un multi avec 16 personnes que tu connais, ne vaudra jamais un multi avec 5000 inconnus.

Mais oui jouer en multi avec 16 inconnus sur une map aussi grande est ridicule.
CBL
 
J'aimerais un multi avec 16 potes contre 500 autres :)
Mendoza
 
Sur ce coup, Factor me donne franchement l'impression de trop chercher à faire son anti-Gameblog/Hater-Hipster. Qu'on n'adhère pas totalement à ce jeu, pas de souci, mais dire " pour ce qui est du jeu à proprement parler, on repassera", et insister tellement sur sa "médiocrité" faut être sacrément blasé ou chercher à faire un buzz.
Nicaulas
 
Ou avoir un avis tranché et l'exprimer, tout simplement.
Calimsha
 
En gros, ce nouveau GTA, c'est Wario Ware avec de la conduite entre les mini-jeux, c'est ça ?
D-Kalcke
 
Nicaulas a écrit :
Ou avoir un avis tranché et l'exprimer, tout simplement.
Et mettre 7 derrière ? Ben voyons. Factor, à fond dans l'aigreur (le texte) mais pas trop (le 7).
clott
 
Le vertueux a écrit :
Dommage, je rejoue à Max payne 2 sur pc au clavier et à la souris, on n'a pas fait mieux en terme de gunfight depuis.



Si, Max Payne 3 !
Sir_carma
 
D-Kalcke a écrit :
Et mettre 7 derrière ? Ben voyons. Factor, à fond dans l'aigreur (le texte) mais pas trop (le 7).


C'est trop dur à comprendre qu'on peut avoir aimé et quand même lui trouver des défauts ?
Sérieux...
Nicaulas
 
Le jour de la marre-note.
D-Kalcke
 
Sir_carma a écrit :
C'est trop dur à comprendre qu'on peut avoir aimé et quand même lui trouver des défauts ?
Sérieux...
C'est pas ce que je veux dire. Je trouve qu'il y a une incohérence entre le texte et la note.
Joule
 
C'était la même chose avec Uncharted. On peut reconnaître un bon voire grand jeu tout en s'attardant sur ses défauts dans son angle.
D-Kalcke
 
Joule a écrit :
C'était la même chose avec Uncharted. On peut reconnaître un bon voire grand jeu tout en s'attardant sur ses défauts dans son angle.
Sauf que je ne vois aucun test d'un Uncharted par factor, donc ça va être dur pour juger.
Et puis, en résumant le seul point positif, c'est la ville, le gameplay et le reste c'est pas bon. Je vois pas comment on peut mettre 7 après avoir descendu le jeu pendant les 3/4 du test.
alwayson
 
J'suis un fanboy, c'est le test que j'aurai voulu ecrire.
14/20 pas plus, c'est honnête.

J'espère qu'ils se rattraperont sur PC avec une conduite pour homme...
kirk.roundhouse
 
Le problème est que si vous dites de faire abstraction de la note et de se baser sur le texte, et probablement pour la prochaine version du site, vous supprimerez carrément les notes.
En lisant un test comme ça, et si la note n'était pas là, on aurait pas du tout cette impression que c'est un grand jeu plein de défaut, mais juste un mauvais jeu qui a coûté très cher.
__MaX__
 
Sir_carma a écrit :
C'est trop dur à comprendre qu'on peut avoir aimé et quand même lui trouver des défauts ?
Sérieux...


C'est bien ce que je disais en off à kimo. On peut bien évidemment, sauf que la note n'aide pas. Ce en quoi je suis totalement d'accord avec D-Kalcke que le texte s'oppose radicalement avec la notation.

Ce genre de problème ne se posera plus sur la vékat étant donné que l'échelle n'existera plus. Au pire les gens pourront intervenir sur des tournures ou des avis tranchés.

Par contre, Mendoza se trompe complètement... il n'y aucune ligne directionnelle soumise aux rédacteurs pour les tests. En ça, l'exemple du test de X3 est pour le coup tout à fait le bon : ils disent ce qu'ils veulent, comme ils le veulent.

Après, bien évidemment je pense qu'on a dans l'équipe une poignée de gens avec qui on s'entend bien et que l'on a de ce fait des goûts relativement proches... mais on a pas une note de service en interne (cte bonne blague), qui précise au potentiel(s) testeur(s) du prochain GTA de lui mettre un 10, ou de latter les couilles du prochain Quantic Dream.

S'il y a des réclamations à faire sur les avis exprimés vous pouvez vous adresser directement à kimo. Factor ne lui a en aucun cas dicté son texte, même si on le trouve très bien écrit :)
Sawyer
 
Quand je lis le test, le jeu se fait tellement descendre sur tout les points excepté le terrain de jeu qu'au final je ne comprends pas la note du 7/10.

Et puis l'auteur dit clairement qu'il ne s'est pas amusé, un peu paradoxal tout ça non ?

A en lire le test, il mériterait 5 pas plus.

Enfin pour rassurer ou du moins informer ceux qui hésiteraient encore à se le procurer, sachez qu'il a obtenu 97/100 de moyenne chez Metacritics:

http://www.metacritic.com/game/xbox-360/grand-theft-auto-v

97/100 chez Gamerankings :

http://www.gamerankings.com/ps3/634490-grand-theft-auto-v/index.html

9/10 sur GK (réputé pour être sévère pourtant)

http://www.gamekult.com/jeux/test-grand-theft-auto-v-SU3010010088t.html

Après c'est toujours intéressant d'avoir un avis différent mais là honnêtement il faut vraiment chercher la petite bête, détester GTA ou être encore une fois de très mauvaise foi pour ne pas se rendre compte de la qualité du jeu !
Nicaulas
 
D-Kalcke a écrit :
Sauf que je ne vois aucun test d'un Uncharted par factor, donc ça va être dur pour juger.


http://www.factornews.com/news-22281-Uncharted_Drake_s_Fortune.html
Ash_______
 
Hahaha.
Yolteotl
 
Sawyer a écrit :

(...)

http://www.metacritic.com/game/xbox-360/grand-theft-auto-v

97/100 chez Gamerankings :

http://www.gamerankings.com/ps3/634490-grand-theft-auto-v/index.html

9/10 sur GK (réputé pour être sévère pourtant)

http://www.gamekult.com/jeux/test-grand-theft-auto-v-SU3010010088t.html

(...)


Ahah, t'as cité Metacritic et Gameranking !

Gamekult, c'est avant tout des gros fanboys, même si ils ont une ligne éditoriale assez critique. J'ai vu des exclus Sony très bien notée uniquement parce que c'était... Trunks, alors bon.
D-Kalcke
 
Nicaulas a écrit :
http://www.factornews.com/news-22281-Uncharted_Drake_s_Fortune.html
Merci, après la lecture de ce test, effectivement on ne s'attend pas forcément à un 8 (plutôt 7), mais on sent qu'il a aimé. Et puis il mixe plus habilement les qualités et les défauts. Mais sur un minute test, c'est plus dur d'être exhaustif.
Joule
 
D-Kalcke a écrit :
Sauf que je ne vois aucun test d'un Uncharted par factor, donc ça va être dur pour juger.
Et puis, en résumant le seul point positif, c'est la ville, le gameplay et le reste c'est pas bon. Je vois pas comment on peut mettre 7 après avoir descendu le jeu pendant les 3/4 du test.

Pardon, je voulais citer le test de Last of Us.
Mendoza
 
Ah non, l'idée d'un complot factorien ne m'avait pas effleuré l'esprit, je vous connais depuis trop longtemps. Je rejoins juste D-Kalcke sur son "en résumant le seul point positif, c'est la ville, le gameplay et le reste c'est pas bon" et kirk.roundhouse sur son "juste un mauvais jeu qui a coûté très cher". Et donc soit le test est mal formulé (quoique bien écrit) parce que trop sévère (hors considération de toute note), soit la personne qui l'a testé est sacrément blasé du jeu vidéo pour pas prendre un minimum son pied en y jouant.
gogol
 
Merci , apres voir lu ce test je crois que je vais changer d'avis et ne pas acheter le jeu.
ein ? quoi ? je l'ai deja fini ? ah merde
D-Kalcke
 
Joule a écrit :
Pardon, je voulais citer le test de Last of Us.
Ben, c'est un peu le même problème mais en moins flagrant.
Yolteotl
 
D-Kalcke a écrit :
Ben, c'est un peu le même problème mais en moins flagrant.


Il ne faut pas oublier non plus que les points positifs, tu les as étalés sur des milliers de pages de la presse vend... "spécialisée". Personnellement, j'apprécie que Kimo ne s'attarde pas sur ce qu'on sait déjà, et qu'on passe à ce qui n'a pas été dit ailleurs, surtout pour un test qui peut sortir 2 / 3 semaines après les autres.
Sawyer
 
Mais le gros problème vient du fait que les défauts qu'il cite n'existent pas ou du moins ne m'ont personnellement pas gênés !

Scénario d'une vulgarité criarde ?

Certes, ça gueule sans arrêt, mais le scénario est plutôt bien ficelé, avec des missions très variées et même si elles sont linéaire ça ne m'a jamais gêné.

"C’est bien tout le problème de GTA V, le jeu est profondément bête et médiocre"

On a vu quand même plus débile je pense. Et puis pour rejoindre Kornysam auquel je suis du même avis, putain si tu trouves ça bête et médiocre alors je veux en bouffer tout les jours aussi !

GTA 5, c'est aussi une satire sur la société américaine pour notre plus grand plaisir. Ils se moquent certes de tout (Scientologie, consumérisme..) mais même s'ils ne prennent pas parti et qu'il peut y avoir un léger côté moralisateur, tout ça n'est évidemment pas à prendre au 1er degré.

Pour moi, dans le fond comme dans la forme, GTA 5 est une pure réussite. Comme je l'ai déjà dit précédemment, j'aurais aimé avoir plus d'interactions avec les bâtiments, des gunfights moins rigides et je suis en parti d'accord avec les caractéristiques secondaires des personnages qui sont finalement assez anecdotiques.

Mais très franchement, je l'ai dit et je me répète : A moins de ne pas aimer GTA (ce que je respecte tout à fait)ou d'être de mauvaise foi je ne vois pas comment ne peut pas aimer ce jeu.
pouletmagique
 
Ben finalement, je trouve pas que la note pose tant de soucis.

Kimo décrit certes un jeu avec des défauts, ce qui est vrai (mon Dieu le système de visée arghhh...) mais en même temps, vu le travail abattu par Rockstar, on ne peut pas lui mettre un 5/10.
Et je pense que tout le monde (du moins sur Factor) sait que Kimo s'attarde sur les défauts que beaucoup ont passé sous silence, tout en taisant des qualités qu'on connait d'un GTA.

Tout le monde a décrit ce jeu comme une tuerie. Alors oui, il est très sympa mais il y a quand même une chiée de trucs pénibles genre le réticule, ce petit point blanc que tu passes ton temps à chercher, des trucs un peu convenus, des ficelles qui fonctionnent plus forcément (les mini-jeux sans intérêt), des tutos qui apparaissent en tout petit en plein pendant l'action etc etc.

Surtout qu'entre temps, pas mal de concurrent, dans des styles un peu différents, ont quand même amener leurs pierres à l'édifice.

Donc 7/10, c'est très bien et ce même si le test lui taille un costard.
SupaPictave
 
pouletmagique a écrit :
genre le réticule, ce petit point blanc que tu passes ton temps à chercher

Passe le viseur en mode complexe dans les options poulaÿ.
Anarchy
 
Et les dialogues/tuto sont retranscrit dans le menu pause.
Ash_______
 
Je ne sais pas si vous vous rendez compte de votre niveau d’exigence.
Vous ne devez pas jouer à beaucoup de JV ou alors vos exigences varient selon les genres, ça doit être ça.
Palido
 
SupaPictave a écrit :

Passe le viseur en mode complexe dans les options poulaÿ.


FICHTRE ! Merci !
D-Kalcke
 
Yolteotl a écrit :
Il ne faut pas oublier non plus que les points positifs, tu les as étalés sur des milliers de pages de la presse vend... "spécialisée". Personnellement, j'apprécie que Kimo ne s'attarde pas sur ce qu'on sait déjà, et qu'on passe à ce qui n'a pas été dit ailleurs, surtout pour un test qui peut sortir 2 / 3 semaines après les autres.
C'est n'importe quoi ce que tu dis, depuis quand il faut avoir lu tous les autres tests pour lire un test en particulier ?
Anarchy
 
Je m'en suis rendu compte tres tot. Plus un jeu creer de buzz, plus les attentes de certains ici augmentent. Avec GTA V on a atteint des proportions astronomiques.
J'ai envie de citer Prometheus et TDKR comme parfaits exemples de ce comportement.

Aussi tant qu'a faire sortir le test aujourd'hui, attendre une autre semaine et inclure le multi.
Akinatsu
 
Le seul GTA auquel j'ai joué, c'est le 4. J'ai du en faire 50-60%, ce qui est déjà un exploit pour un jeu pas mal mais terriblement surcôté et finalement assez creux et saoulant.
Finalement les seules choses vraiment marquantes c'est ce que les autre n'osent pas mettre dans un jeu : les putes. Le reste, c'est joli mais creux et lassant.
Et côté liberté ... il n'y en a aucune à part celle de se déplacer où on veut, et ça ne suffit pas à faire un jeu selon mois.
Tonolito_
 
Bah le Pb des jeux Rockstar, n'ayant pas joue au 5, c'est clairement l'écriture scénar. Perso j'ai bien aime la piste serieuse déblayée par le 4.. Cependant il devenait chiant a cause d'un rythme decousu et d'un manque d'activité venant soutenir ce dit scénar.
Enfin,le jeu ou je mz suis vraiment emmerde c'est RDR/Mp3. On a touche le summum du cynisme et du scénar faussement sérieux. Résultat ne,demeurait pour lui a l'inverse du GTA, que ses activités annexes. Mais bon le nature chasse et peche, c'est marrant 5 min.
J'ai repris espoir avec Gay Tony, écriture décomplexée, plus d'activité fun. Un bon cru.
Alors malgré ce test, en mettant de cote l'écriture lourdingue R*, la superficie puis le cote délurée de cts perso me suffira.
Le vertueux
 
Encore le scénario et l'écriture on peut réussir à faire abstraction en skipant les cinématiques, mais le gameplay insipide on doit se le taper jusqu'au bout.

Et ça n'a rien à voir avec un niveau d'exigence trop élevé, des jeux beaucoup plus fun il y en a des tas, mais effectivement ils ne sont pas aussi ambitieux.
__MaX__
 
Sinon ya que moi qui ait trouvé la séquence de torture nulle, anecdotique et chiante ?

Parce que tout le monde s'est révolté sur "le fond et la forme" de ce passe par rapport à l'histoire. Mais en fait c'est tellement mal fait dans le jeu, que j'ai limite oublié après l'avoir torché vite fait.
Edhen
 
Très bon test. Perso, j'arrive à faire la part des choses en ce qui a plu au testeur, et ce qui ne lui a pas plu, ainsi que la note finale qui prend du recul là dessus.

Et je pense que lorsqu'il dit que GTA est profondément bête et médiocre, il ne parle pas de la qualité du jeu, il parle de son propos et de la manière dont il le pose. Et oui, GTA, c'est le niveau 0 de la réflexion, la soit-disante critique de la société qui se résume à "regardez comment les gens ils font style, alors qu'en fait ils font tous caca par l'anus".

Tout comme Skyrim, je ne doute pas que c'est un excellent sandbox qui plaira à ceux qui aiment le genre (ou qui aiment descendre Hollywood Bld en décapotable), mais toutes ces histoires de ville "vivante" et autres personnages "haut en couleur" tombent complétement à plat quand on se penche un peu trop dessus. Du Rockstar en somme.

edit : et mention spéciale à la visée, toujours la même depuis le dernier GTA, que R* nous colle dans tous leurs jeux pour faire des économies sur l'argent claqué en putes et en table de blackjack.
clott
 
__MaX__ a écrit :
Sinon ya que moi qui ait trouvé la séquence de torture nulle, anecdotique et chiante ?

Parce que tout le monde s'est révolté sur "le fond et la forme" de ce passe par rapport à l'histoire. Mais en fait c'est tellement mal fait dans le jeu, que j'ai limite oublié après l'avoir torché vite fait.


Idem, j'ai l'impression que ça révolte les gens parce qu'il s'agit de torturer un type lambda alors que ça aurait été un grand méchant qui nous aurait cassé les pieds tout le long du jeu ça aurait été "osé!" et "génial!".
MikeTheFreeman
 
Je suis absolument pas d'accord avec le test et surtout les termes super péjoratifs utilisés tout le long de l'article.

Autant je suis d'accord avec certaines choses, comme le fait qu'il y ait peu de nouveautés dans la recette : certes il y a trois personnages, des braquages, la bourse mais la structure ressemble encore beaucoup aux précédents tellement ils ont peur de chambouler la formule qui valait des milliards.

Concernant la comparaison avec Sleeping Dogs, je crois que l'auteur n'a pas saisi l'esprit de GTA.
On peut imaginer un Tony Soprano bourré sauter en parachute, un Chris Tucker débouler en VTT une montagne ou Bruce Willis ricanant en trainant sa carcasse sur les trottoirs.
Mais faire des personnages de GTA des combattants de BTA ? C'est comme si dans l'Arme Fatale 4, Mel Gibson et Danny Glover enchainaient les prises et les coups de pieds pour répondre à Jet Li.
C'est pas du tout dans l'esprit de la série !

GTA a toujours été un jeu imprécis où, à l'encontre du tout contrôlable, on devait s'assurer d'épargner un maximum sa caisse à savon pour finir la mission.
Alors oui, au fur et à mesure des épisodes on a amélioré la visée et adouci le côté punitif du contrôle des voitures. Mais il ne faut pas faire de GTA un mix entre Sleeping Dogs pour le côté BTA et Vanquish pour le tir.
Il faut garder ce côté pataud et lourd des personnages, l'invertie des voitures.
Pour faire une analogie, si GTA était un jeu de snowboard, ça serait skate. d'Electronic Arts et surtout pas Tony Hawks d'Activision.

Mais surtout quelle sévérité pour critiquer le mission design qui met dans le vent la plupart des titres de l'industrie en prônant continuellement la variété, le scénario foisonnant et étonnant qui ne cesse d'évoluer comme un bon Tarantino. Comment discréditer des années de travail d'un revers de manche parce qu’on est pas client des vannes ou de l'esprit général.

Je vois clairement pas l'intérêt de tester un titre avec lequel on est pas en phase.
alwayson
 
et pis bon sleeping dog avec ses 4 rues et 3 voitures...
MikeTheFreeman
 
Ce n'est pas que la quantité, tout le monde n'a pas 200 millions de dollars à investir dans un jeu !
Il s'agit de justesse et de pertinence.
luminou
 
Je crois savoir ce qui ne va pas avec le test de Kimo.
Je pense que tout comme moi, et pour ceux on adoré ce GTA V, on en ressort après lecture avec une étrange sensation.
Et c'est tout à fait normal, les goûts et les couleurs quoi...
Ceci dit je suis d'accord avec lui sur certains points qui ne sont pas assez révélés sur d'autres test, notamment avec la torture qui aurait pu être évité, même si le but était de montrer la brutalité et le "no limit" de Trévor.
En ce qui concerne les gunfight, ça me m'a pas posé de problème en terme de fun mais il est vrai que ce n'est pas super réactif par moment (se mettre à couvert, se lever etc...). La faute aux animations trop décomposées peut-être.
lirian
 
Dès qu'on touche à chouchou, c'est le branle bas de combat !
Cyberpunk
 
Mettez-vous tous à shadow warrior et arrêtez de dire des conneries
Atchoum_
 
Cyberpunk a écrit :
Mettez-vous tous à shadow warrior et arrêtez de dire des conneries

Je valide.
Dks
 
Kimo tu ne parle pas des musiques / radios dans le jeu, rien de plus par rapport au 4 ? (que je trouvais vraiment excellentes tellement il y avait de tout).

Maintenant on verra avec le test de la version PC.. Qui j'espère gommera une partie de ses défauts ?
ptitbgaz
 
Pour avoir lu rapidos le test, j'ai un peu l'impression que le testeur s'est mis en tête de tester un objet philosophique ou une étude sociale en éludant quasiment tout ce qui fait l'intérêt du jeuvideo, le fun.
En même temps, j'ai pas encore tâté GTA5 donc cet avis ne sert à rien... )
Ash_______
 
On dirait surtout que l'objectif était de citer point par point le moindre aspect "négatif" et d’emballer tout ce qui était réussi dans un paquet cadeau histoire de s'en débarrasser vite fait bien fait.

A ce petit jeu, on peut descendre à peu près n'importe quel titre.

C'est bien dommage de ne pas prendre la mesure des qualités du titre pour les opposer aux petits accros à droite à gauche (qui sont réels).

Un jeu comme GTA est tellement touche à tout qu'on trouvera toujours à redire. Le fan de shoot sera toujours déçu. Celui qui cherche un scénario riche aussi. Et le mec qui esperait trouver un jeu de fight poussé aussi.

GTA c'est un package qui a toujours été perfectible mais dont la recette n'a jamais été aussi bonne que sur ce 5eme opus.
L'avancée du scenar est bien plus souple, plus dynamique et surprenante. La conduite a été revu pour plaire à tout ceux qui ont critiqué celle du 4.
Donc quelle catastrophe ça aurait été si R* était resté sur les bases de ces anciens titres, on aurait frôlé le pire jeu de la gen.

Je sais pas, on a un opus qui fait tout pour plaire à tout le monde mais comme chaque point de gameplay est perfectible ou alors le jeu aborde des sujets mais ne va pas assez loin donc c'est de la merde. On ne prend pas la mesure de tout ce qui est réussi (et loupé chez 99% de chez concurrents).

Moi ce qui fait me fait rire, c'est quand sur un paquet de jeux on justifie des ambiances de merde, ultra beaufs (pas que les open world) et loupés par du "c'est du seconde degré" ou "c'est voulu", on accepte tout. A quoi bon chercher à faire un truc avec un peu plus d'épaisseur si c'est pour le tailler en pièces.
Arnaud
 
Très bon test, qui regroupe une grande partie de ce que je pense du jeu. La note est peut être un peu gentille à la lecture du texte, cela dit.

Qu'on me dise que Trevor est le personnage de l'année, j'en tombe des nues. C'est un personnage certes complexe et très intéressant lors des 'quêtes principales', mais son côté 'je vais m'incruster chez mon cousin, le violer (c'est sous entendu) et foutre sa vie en l'air' est plus que détestable. Le personnage aurait gagné à être un NPC qu'on croise (sur plusieurs missions, éventuellement) plutôt qu'on ne joue. Dans GTA on a tout le temps joué des personnages plutôt "neutres" (ni bons, ni mauvais) amenés à croiser d'autres personnages; dont certains fous. Trevor aurait été parfait dans ce role.

Vraiment pas fan de la possibilité de jouer trois personnages. Je trouve que ça dilue la narration, dans un sens, et que du coup l'histoire globale n'est pas traitée aussi bien qu'elle le mériterait. L'histoire de Michael serait plus intéressante si on ne jouait pas Trevor aussi. D'un autre côté Michael est tellement une caricature de Tony Soprano (version Grand Banditisme plutôt que Mafia) que ça serait pénible de ne jouer que lui. J'aime bien Franklin, personnellement, qui est fidèle, honnête en affaire mais qui ne se laisse pas marcher sur les pieds pour autant.
Nikoo
 
C'est bien de faire des tests poussés mais il aurait fallu le faire aussi pour The Last Of Us, à savoir le GoT du jeu vidéo, à savoir le truc le plus surcôté des 5 dernières années (ah, et Bioshock infinite aussi).
MikeTheFreeman
 
Arnaud a écrit :
Qu'on me dise que Trevor est le personnage de l'année, j'en tombe des nues. C'est un personnage certes complexe et très intéressant lors des 'quêtes principales', mais son côté 'je vais m'incruster chez mon cousin, le violer (c'est sous entendu) et foutre sa vie en l'air' est plus que détestable. Le personnage aurait gagné à être un NPC qu'on croise (sur plusieurs missions, éventuellement) plutôt qu'on ne joue. Dans GTA on a tout le temps joué des personnages plutôt "neutres" (ni bons, ni mauvais) amenés à croiser d'autres personnages; dont certains fous. Trevor aurait été parfait dans ce role.


J'ai l'impression des fois que les gens pensent que pour aimer GTA V, faut être un vrai psychopathe et adhérer à tous les comportements des protagonistes du jeu.

D'ailleurs beaucoup de gens reprochent à ce GTA V ce qu'ils n'ont pas reproché à Saints Row.
Alors oui la manufacture de GTA V est plus ancrée dans le réel mais il y a certaines certaines absurdes où l'on sent clairement une volonté de Rockstar de ne pas se laisser marcher sur les plates-bandes.
Les scènes quand notre personnage fume un petit joint et dézingue des envahisseurs ou des clowns sont un bon exemple.
Temujin
 
Sawyer a écrit : blabla


T'as donne aucun contre arguments pour soutenir ton point de vue sur ce test. Pire, t'as dit a peu pres les memes choses que Kimo.

Tu es donc le troll.
Paulozz
 
MikeTheFreeman a écrit :
Comment discréditer des années de travail d'un revers de manche parce qu’on est pas client des vannes ou de l'esprit général.


Le pire argument du monde.
Et après ça, tu retournes te faire un petit Duke Nukem Forever?
MikeTheFreeman
 
La différence c'est qu'on voit où est allé le temps et l'argent.
divide
 
MikeTheFreeman a écrit :


J'ai l'impression des fois que les gens pensent que pour aimer GTA V, faut être un vrai psychopathe et adhérer à tous les comportements des protagonistes du jeu.

D'ailleurs beaucoup de gens reprochent à ce GTA V ce qu'ils n'ont pas reproché à Saints Row.
Alors oui la manufacture de GTA V est plus ancrée dans le réel mais il y a certaines certaines absurdes où l'on sent clairement une volonté de Rockstar de ne pas se laisser marcher sur les plates-bandes.
Les scènes quand notre personnage fume un petit joint et dézingue des envahisseurs ou des clowns sont un bon exemple.


C'est pas vraiment la question. Jusqu'au 4 tous les GTA (bon ok je me souviens pas du 1/2) nous faisaient jouer des personnages moraux, toute leur violence (hors mode bac a sable bien sur, je parle uniquement du scenario) pouvait se justifier narrativement. GTA 4 avait d'ailleurs particulièrement mis l'aspect sur ça en laissant au joueur certains choix.
Or de ce que j'ai pu lire Trevor est loin d'être un personnage moral, il est même carrément amoral dès son introduction. Et on force le joueur a s'identifier en lui donnant le contrôle mais pas le choix.
Dans un jeu scenarisé qui demande un minimum d'implication emotionelle du joueur ce n'est pas innocent, on ne parle pas de Saint Row ou la cohérence /scenarisation est le cadet de leur soucis, et se résume à un simple bac à sable.
kimo
 
J’avais décidé de pas revenir poster, mais je vais prendre le temps de répondre à quelques trucs.

D’abord, 7 n’est pas une mauvaise note. Je passe 1/3 du papier a dire du bien du jeu, et je reprécise bien à la fin que sur son environnement, le jeu est imbattable, le meilleur, exceptionnel, bref il en a pour son lot de compliments. Je ne pense d’ailleurs pas que le jeu soit mauvais, juste qu’il est moyen sur un paquet d’aspect. Je cite des exemples de situations durant lesquels j’ai aimé y jouer.
Qu’on ne me fasse pas dire non plus ce que je n’ai pas dit sur mes comparaisons avec Saint Row et Sleeping Dogs. J’aurai des critiques à faire sur d’autres aspects de chacun de ces jeux comme nous tous, et je ne dis absolument pas que GTA 5 aurait du prendre le système de kung-fu pour se le greffer, ni que Saint Row est meilleur. Ca me permet juste de dire « voilà ce que les autres ont proposé pour régler tel problème que GTA n’a pas encore réglé».

Merci de sortir de l’esprit binaire pour comprendre qu’on peut trouver un jeu sympa, mais pas génial, et jouer à GTA 5 en en appréciant des aspects et en trouvant d’autres moyens ou très mauvais.

Après on a tous des perceptions différentes du jeu et c’est très bien. Je pense qu’on a bcp entendu les fans de GTA 5 partout sur les autres sites, mais rarement les critiques. Personne ne crie au scandale de voir des 9 et des 10. On a tous le droit à son opinion, j’estime en tout cas avoir été honnête et j’en prend pour preuve que je ne suis pas le seul a être gêné par ce que je décris. Après chacun peut juger ou non si ce que j’avance dans le texte est important pour lui ou pas, je ne prétend pas à l'absolu. On a le droit de juste vouloir jouer sans se poser de question, comme on a le droit d’avoir d’autres exigences que le pur fun.

@Ash - pour moi le second degré ne justifie pas tout et n’est pas une excuse à la médiocrité. Je n’ai jamais défendu un jeu sur cette idée seule et ne le ferais jamais. Je ne suis pas responsable d'autres personnes l'ayant fait. En plus ce qu’il y a d’agaçant dans GTA c’est pas tant ce second degré que le cynisme auquel il sert d'excuse.

@ Dks - Y a une petite baisse de niveau côté radio je trouve, rien de dramatique mais c'est globalement plus hip-hop R'N'B, et pop branchouille. La radio rock est à chier (RIP Search and Destroy d’Iggy Pop, on a Alan Parsons et Radio Gaga (j'ai rien contre mais y a plus rock'n'roll quand même) et la radio classique a disparu. c’est bien dommage (tjrs idéal pour les décalages humoristiques). Le tout m’a paru un peu plus soupe qu’avant, avec bcp de radio et un poil moins de distinction. Y a quand même du bon et du choix si on zappe...

@ nikoo - C’est moi-même qui ai fait le test de The Last of Us, et il me semble avoir alors spécifiquement dit que c’était bon « produit » grand public, mais pas un chef d’œuvre. Un grand débat avait déjà eu lieu à l’époque sur le sujet. Je t’invite à lire le test toi-même et suis ouvert à la discussion si tu ne le trouves pas assez poussé. Et pour Bioshock Infinite, je ne préfère même pas en parler.

Sur ce, je retourne moi-aussi jouer à Shadow Warrior, un jeu plein de second degré où on incarne un gros débile qui tue tout le monde.
MikeTheFreeman
 
@divide : Je veux bien croire sincèrement que ça pose un problème à des joueurs. Les détracteurs du jeu vidéo s'en servent même pour le condamner en dénonçant ces actes dont on ne peut s'affranchir.

Mais ça ne date pas de GTA V, ce qui est logique vu que créer le libre arbitre dans un jeu représentante beaucoup de travail : ça concerne plutôt une minorité de jeux.
Je te suis sur le fait que la plupart des jeux n'offrant pas de libre arbitre n'ont pas de personnages tel que Trevor, mais personnellement ça fait suffisamment d'années que je joue aux JV pour me désolidariser des personnages que je contrôle (et particulièrement quand ils sont aussi nawakesques).

J'ajoute que si ça pose vraiment un problème de ne pas incarner un silent protagonist moral, c'est dès l'épisode San Andreas PS2 qu'il fallait le signaler quand l'avatar que l'on incarnait se révélait beaucoup plus bavard que ceux des précédents opus et ne s'affranchissait pas de quelques mauvaises actions scénarisées.
Palido
 
kimo a écrit :
Je passe 1/3 du papier a dire du bien du jeu
.

C'est bien là tout le "problème" (ou malentendu si tu préfères). A lire ton test, le 2/3 est négatif (je suis doué en mathématiques). Si ton but était d'expliquer que le jeu est bien mais a des défauts, il donne surtout l'impression que le jeu est mauvais malgré quelques qualités.

Et à côté, la note (qui ne devrait pas être là, on a bien compris) ajoute à la confusion.

Enfin bref, tout le monde avait déjà, de toutes manières, son avis. Un test, et surtout celui d'un GTA, ne sert uniquement qu'à conforter son opinion, qu'elle soit positive ou pas... Et ça se ressent dans les commentaires...

PS : Je ne fais pas la critique de la critique du jeu... Je fais juste une remarque, si ça peut aider à éviter de futurs malentendus ;)
D-Kalcke
 
kimo a écrit :
D’abord, 7 n’est pas une mauvaise note.
C'est un peu le problème.

kimo a écrit :
Je passe 1/3 du papier a dire du bien du jeu, et je reprécise bien à la fin que sur son environnement, le jeu est imbattable, le meilleur, exceptionnel, bref il en a pour son lot de compliments. Je ne pense d’ailleurs pas que le jeu soit mauvais, juste qu’il est moyen sur un paquet d’aspect.
Chez moi, 7 c'est pas pour les jeux moyens, les jeux moyens, ils ont entre 4 et 6.
Ash_______
 
Ash_______ a écrit :
On dirait surtout que l'objectif était de citer point par point le moindre aspect "négatif" et d’emballer tout ce qui était réussi dans un paquet cadeau histoire de s'en débarrasser vite fait bien fait.


kimo a écrit :
Je passe 1/3 du papier a dire du bien du jeu


Justement.
Joule
 
D-Kalcke a écrit :
C'est un peu le problème.

Chez moi, 7 c'est pas pour les jeux moyens, les jeux moyens, ils ont entre 4 et 6.
Le problème, c'est que tu cherches la petite bête et que tu lis pas les réponses. Il dit pas que le jeu est moyen, juste que certains de ses aspects sont moyens ou médiocres...
D-Kalcke
 
Joule a écrit :
Le problème, c'est que tu cherches la petite bête et que tu lis pas les réponses. Il dit pas que le jeu est moyen, juste que certains de ses aspects sont moyens ou médiocres...
Quoi qu'il en soit, je suis pas le seul à penser que le texte - qui passe les 2/3 à descendre le jeu - n'est pas en adéquation avec la note. Donc, y'a un problème avec le texte, soit avec la note. Et quand la vékat arrivera, ça sera encore plus problématique puisqu'en fait en lisant le texte on se dira "vraiment pas terrible ce jeu".
Mais bon, c'est pas comme si ça allait changer.
Skizomeuh
 
S'il avait mis 5, vous auriez chouiné tout autant. Malheureusement.
D-Kalcke
 
Skizomeuh a écrit :
S'il avait mis 5, vous auriez chouiné tout autant. Malheureusement.
Pas en ce qui me concerne.
Le vertueux
 
ça n'aurait pas été toi ça aurait été un autre.

Mais c'est normal que des gens se plaignent, on ne peut pas non plus leur en vouloir et il ne faut pas chercher à ce que ces plaintes cessent ou disparaissent.
Notamment avec cette volonté de supprimer la note pour que certains commentaires qui vous agacent disparaissent alors qu'on les retrouvera sur un autre truc quoi que vous fassiez.
Nicaulas
 
Perso si je suis pour supprimer la notation (la notation classique avec ratio /5 /10 /100 /over9000 en tous cas) , ça n'est pas pour éviter des critiques mais bien parce qu'il est extrêment rare que j'ai une idée précise de quelle note foutre à un jeu que je critique, et que ça me prends presque autant de temps de me décider sur un chiffre que d'écrire le texte.
Skizomeuh
 
Vu que les gens s'évertuent à essayer de voir dans un simple chiffre un résumé des 1000+ caractères, en fait il faudrait mettre des couleurs aux notes, avec des petits signes cabalistiques à côté. Un 7 rouge avec un zigouigoui en forme de bonnet d'âne en l'occurrence.
D-Kalcke
 
Skizomeuh a écrit :
Vu que les gens s'évertuent à essayer de voir dans un simple chiffre un résumé des 1000+ caractères
C'est pas un résumé, c'est un reflet.
Le vertueux
 
ça n'est pas pour éviter des critiques mais bien parce qu'il est extrêment rare que j'ai une idée précise de quelle note foutre à un jeu que je critique, et que ça me prends presque autant de temps de me décider sur un chiffre que d'écrire le texte.


Ah oui là ça me parait plus légitime et rationnel.
Niko
 
Essayons d'enrayer la boucle infinie : je pense que l'on peut clore le chapitre sur les notes et revenir sur le jeu et/ou la critique de kimo, si vous le voulez bien.
Cyberpunk
 
Niko a écrit :
Essayons d'enrayer la boucle infinie : je pense que l'on peut clore le chapitre sur les notes et revenir sur le jeu et/ou la critique de kimo, si vous le voulez bien.


Tu as complètement raison!!!!!!

Le jeu ne vaut pas plus de 5 de toutes façons...
;-)

Pour ceux qui y ont joué, y a-t-il encore la feature ultime des anciens épisodes : klaxonner une prostituée pour tester les amortisseurs?
clott
 
Mais là où Yu Suzuki faisait du vide une notion pleine, ramenée à une échéance lointaine mais bien réelle, formalisée par l’écoulement des heures, des jours et des saisons, GTA V se place dans une logique de consommation irréfléchie et inconséquente de notre propre temps.


Cette désagréable impression de lire du Chronic'Art...
Ça va être détestable ici si on commence à oublier que le jeu vidéo est un loisir de débiles!
Ritchy
 
J'aime cette propension qu'ont certains à comparer Saints Row 4 à GTA 5, ce serait comme comparer Bushido Blade à Soul Calibur, bravo.

D'autres conchient carrément le scénario alors que ce sont les mêmes qui se branlent sur les non-films de Tarantino uniquement constitués de référence et de musiques décalées.

Et sinon bravo pour la mauvaise foi générale et les groupies.
Un testeur qui visiblement n'aime pas les GTA, avec des relents des inrocks à base de "on aime pas ce que vous aimez", un style pompeux complètement injustifié et qui n'a souvent pas sa place par rapport au fond, les mecs qui retardent l'achat à cause d'un test globalement très subjectif.
A fond dans le troll mais pas trop.
Message masqué
fwouedd
 
Eh beh, le monde va s'écrouler pour certains lorsqu'ils vont découvrir que les inrock, Chronic'Art ou même télérama, on est déjà dans le populaire.

T'aime pas Hanouna, t'es trop moche connard d'élitiste.

GTA, il se fait encenser par tous les sites de la planète à coup de "c'est trop parfait", "c'est trop bien". Un site propose un truc qu'on a pas lu 25 fois, un truc qui change un peu mais qui développe ses idées, et vous vous plaignez de pas lire la même chose que partout ailleurs ?

Ça vous dérange de lire un truc différent de vos attentes qui permet de mener à des débats d'idées qui peuvent être inintéressants?
__MaX__
 
@ fond dans le ban mais pas trop. Si vous vous inscrivez pour fumer la redac avec des arguments s'approchant du néant en terme d'intérêt, sachez que vous serez banni immédiatement comme Ritchy.
Le Glode
 
clott a écrit :


Cette désagréable impression de lire du Chronic'Art...
Ça va être détestable ici si on commence à oublier que le jeu vidéo est un loisir de débiles!


Je t'aime d'un amour amoureux.
Tenebris
 
L'avis de ce test est bien plus critique que le mien.
Les seuls reproches que je trouve à rajouter pour l'instant sont:
-Le manque d'items dans les magasins de vêtement et le peu de coupes dispo, je suis estomaqué qu'il n'y ait que ça alors que GTA SA en avait bien plus.
-Le contrôle des personnages à pied et la visée qui sont vraiment lourdingues.
Question scénar, je n'en suis qu'à 30% du jeu donc je peux pas juger de la totalité, mais pour le moment j'aime bien la façon dont ça s'organise.

Du reste je suis séduit par l'ampleur et la richesse de son bac à sable. Les notes sanction n'étant pas légion, un pti coup dans les chevilles ne peut pas faire de mal eu égard à certains aspects perfectibles.
Monowan
 
__MaX__ a écrit :
@ fond dans le ban mais pas trop. Si vous vous inscrivez pour fumer la redac avec des arguments s'approchant du néant en terme d'intérêt, sachez que vous serez banni immédiatement comme Ritchy.


A gerber.
Message masqué
Alroc
 
fwouedd a écrit :
Eh beh, le monde va s'écrouler pour certains lorsqu'ils vont découvrir que les inrock, Chronic'Art ou même télérama, on est déjà dans le populaire.

T'aime pas Hanouna, t'es trop moche connard d'élitiste.

GTA, il se fait encenser par tous les sites de la planète à coup de "c'est trop parfait", "c'est trop bien". Un site propose un truc qu'on a pas lu 25 fois, un truc qui change un peu mais qui développe ses idées, et vous vous plaignez de pas lire la même chose que partout ailleurs ?

Ça vous dérange de lire un truc différent de vos attentes qui permet de mener à des débats d'idées qui peuvent être inintéressants?


Je penses que ceux que ça dérange ( dont moi ) se sentent en position de cible par ce test injuste, qui ne cherche pas le débat mais la polémique ( de part son ton condescendant, tout les "on" qui montre que: "Mais oui bien sûr tout le monde est d'accord avec moi" ne laissant qu'un goût amer d'une leçon donné plus qu'un avis subjectif)
spook
 
Et tu dis quoi à tous ceux qui se retrouvent dans ce test ? Vous avez faux ? Nous avons raison ?

Faut bien comprendre que c'est le test de kimo et non pas de Factornews.
kmplt242
 
spook a écrit :

Faut bien comprendre que c'est le test de kimo et non pas de Factornews.


C'est peut etre ça le probleme, qu'il ouvre un blog masturbatoire en partenariat avec les cahiers du cinema et laisse Factornews en dehors de ses vagabondages conceptuels.
Message masqué
CBL
 
Même si ce n'est pas l'opinion de l'ensemble de la rédaction, l'article est complet et argumenté et la rédaction soutient kimo dans sa démarche. C'est ce qu'on attend d'un test. Si vous attendez d'un test qu'il soit de votre avis, c'est que vous n'avez pas saisi le concept.
__MaX__
 
Maintenant que CBL a remis les pendules à l'heure.

Il serait intéressant qu'éventuellement vos commentaires donnent des contre exemple et / ou étayent votre désaccord face au test. Parce que ça c'est vachement intéressant à lire.

Si c'est pour continuer à dire que la note n'est pas en adéquation avec le texte, ou critiquer la manière dont kimo écrit ou exprime ses idées ; il est peut être temps de clôturer le débat.
D-Kalcke
 
__MaX__ a écrit :
Il serait intéressant qu'éventuellement vos commentaires donnent des contre exemple et / ou étayent votre désaccord face au test. Parce que ça c'est vachement intéressant à lire.
Dans la vékat, est-ce qu'il pourra y avoir plusieurs avis pour le même jeux (genre Fahrenheit) ?
Niko
 
D-Kalcke > Nope. On avait essayé ça à l'époque, et cela ne nous a pas paru une bonne idée au final. Cela prend du temps et cela brouille le message du test initial. Et puis, si un autre rédac a envie de donner son avis, il peut le faire dans les commentaires avec les visiteurs.
Big Apple
 
Je veux bien admettre que GTA soit un jeu médiocre. Mais y opposer la qualité supposé de Sleeping dogs (environnement miniature et répétitif, personnages qui se ressemblent tous, dialogues du niveau d'un film de Luc Besson et combats à main nues soporifiques), ou Saint Row 4 (jeu complètement débile, à peu près aussi mal fini qu'un Duke Nukem et dont les fans doivent avoir l'intelligence ou la virginité de Davis et Buthead), ou encore, et là on est franchement en plein trollisme, nous donner en référence "Hotline Miami", qui s'en juge aux vidéos sur le net est une monstruosité même pas digne de Renegade sur CPC 6128, c'est faire preuve d'une terrible mauvaise foi.

Aussi "médiocre" soit-il, GTA5 est ce qui se fait le mieux dans le domaine. Si ça vous paraît insuffisant, c'est peut-être parce que vous n'êtes pas fait pour jouer à ce genre de jeu vidéo, ou bien que vous considérez au fond que les jeux vidéos, ça n'est finalement qu'un loisir pour beauf. Libre à vous, mais alors pourquoi jouer?

Dernière question : aucune mention de Mafia 1, qui pour moi reste le meilleur jeu du genre (scénario, dialogues, gameplay lors des phases de shoot, même les caisses étaient plus maniables que dans GTA4). Qu'en pense Kimo?
Doc_Nimbus
 
Belle diatribe trollesque.

Je passe sur la partie SR4 et HM pour signaler que Mafia (1 & 2) ne sont pas des GTA-like même si ils ont été markétés comme tels.
Le vertueux
 
C'est un monde ouvert, tu peux prendre n'importe quelle bagnole, il y a des gunfights, c'est un gta like.
Sinon duke nukem 3d n'est pas un doom like dans ce cas.
Les jeux n'ont pas besoin d'être absolument identiques pour appartenir au même genre.

A l'époque j'avais beaucoup apprécié Mafia que je trouvais bien supérieur à GTA à tout point de vu.
Par contre le 2 est au moins aussi mauvais que GTA 4.
Ritchie
 
C'est amusant comme les posts ont stoppé avec la peur du ban.

Et sinon je suis d'accord avec tous les arguments dit dans le test, tout est vrai, quasi rien ne peut être contredit. Mais ça n’empêche pas que le testeur est passé presque complètement à coté (ou du moins n'est pas client) de l’intérêt du jeu, ce qui prédomine dans ce jeu c'est l'immersion et l'ambiance (comme dans Red Dead).

La contemplation d'un monde minutieux et cohérent, biensur on peut se demander pourquoi ne pas y ajouter un meilleur gameplay, enfin en passant la conduite est sans doute la meilleure dans un open world, le TPS est classique, le tennis est finalement proche de virtua tennis (etc), toujours des missions fedex chiantes présentes, des à-coté inutiles, mais ça n'en fait pas un jeu médiocre, ni un eurotruck simulator couplé à des jeux smartphone, une formule GTA classique++ oui, mais je ne vois pas en quoi le jeu est médiocre.

Et l’indignation de la scène de torture, c'est une blague? Trevor est dès le début présenté comme un psychopathe violeur tueur dealer instable.., les missions Chaos sont pour lui, le personnage est justement là pour rendre les agissement les plus vils et idiots un peu crédibles, ce qui était impossible avec les anciens perso des précédents GTA ou même Micheal et Franklin.

Pour moi le vrai défaut du jeu c'est de ne pas pouvoir interagir avec tous les PNJ à la manière d'un Fable ou plutot d'un Shenmue justement, un petit dialogue orienté business ou autre.

@Big Apple : Davis et Buthead? sérieusement
hotline miami jugé sur youtube? sérieusement?
__MaX__
 
Hey tu vois c'est vachement plus constructif, et le pire c'est qu'on est d'accord en plus.

La scène de torture, c'est pour moi aussi une vaste blague comme je l'avais dit plus tôt.

En fait je pense que se formaliser sur des valeurs morales / éthiques, dans un jeu ultra-violent et sans réelles limites à ce que peu faire le joueur, c'est un paradoxe. ( ex : écraser 500 piétons innocents en bagnole de sport c'est pas bien grave, mais avoir un truc un peu cinématique ou tu arraches une dent ça l'est ).

Alors ok, comme disait clott. C'est probablement le fait que ce soit un perso lambda. Mais de base le flic qui demande ça est une espèce de ripou totalement sans morale.

Ils ont encore de la marge avant d'entrer dans des exagérations dignes de "A cerbian movie", qui là effectivement, commenceraient à me révolter.
D-Kalcke
 
__MaX__ a écrit :
En fait je pense que se formaliser sur des valeurs morales / éthiques, dans un jeu ultra-violent et sans réelles limites à ce que peu faire le joueur, c'est un paradoxe. ( ex : écraser 500 piétons innocents en bagnole de sport c'est pas bien grave, mais avoir un truc un peu cinématique ou tu arraches une dent ça l'est ).
Le problème de la scène en question, c'est qu'on a pas le choix de le faire. Et franchement, cette scène m'a mis un peu mal à l'aise.
Froyok
 
Ritchie a écrit :
Et l’indignation de la scène de torture, c'est une blague? Trevor est dès le début présenté comme un psychopathe violeur tueur dealer instable.., les missions Chaos sont pour lui, le personnage est justement là pour rendre les agissement les plus vils et idiots un peu crédibles, ce qui était impossible avec les anciens perso des précédents GTA ou même Micheal et Franklin.


Tiens, j’ai un ami qui à passé un peu de temps sur cet opus et ce qui l'a vraiment dérangé c'est pas ce que le joueur fait mais ce que le FBI (si je me souviens bien) à fait avant au personnage que l'on torture. Apparemment ça l'avait pas mal retourné (pour bien le connaître c'est pas facile à faire).

J'ai personnellement pas joué au jeu (ni à aucun GTA vu que ça ne m'intéresse pas). Pour le peu que j'en ai vu : les actes de torture ne sont-ils pas trop "gratuits" ? C'est l’impression que j'en avait (il faut dire que j'étais hors contexte). GTA est déjà violent dans une certaine mesure, ces scènes ne sont-elles pas "too much" ?
Kastoi
 
J'ai toujours du mal à me ranger aux avis de kimo (même si ce n'est pas le but, je sais :o)

J'ai toujours le sentiment de lire une critique construite à partir d'a priori à peine masqués.

Comment rester objectif quand, au fond, "on n'est pas fan de la rockstar touch". Tout ce que je lis est très représentatif de leur univers, et forcément, ça ne fera pas évoluer ton sentiment envers rockstar.

Bref, je ne vais pas "proser", mais ce test ne reflète pas l'objectivité journalistique dont une critique a besoin. Une ambiance, une action, un mini-jeu, etc. sont autant de prétextes utiles à la définition d'un univers auquel tu ne risques pas (de toute évidence) d'adhérer de si-tôt.

Partager son avis est utile, ça permet de nuancer le notre. Mais tant qu'on est dans la nuance, je pense que ton test n'en propose que trop peu. A la manière d'un test de bagnole, un jeu peut convenir à certaines personnes, et non à d'autres. Un jeu peut être remplis de qualités pour certains, de défauts pour d'autres. Je ne demande pas de rendre la critique plate et sans substance, mais seulement de nuancer... Ca me parait un minimum pour garantir une crédibilité. Une jolie prose c'est bien, du journalisme c'est mieux.
fwouedd
 
Une jolie prose c'est bien, des arguments c'est mieux.
(Patron, remets moi un riri.)
Captain Igloo
 
J'avais trouvé le test un peu dur à sa sortie et maintenant avec un peu de recul et pour avoir bien joué à GTA 5, je le trouve plutôt juste.
Reste le multi, qui peut sublimer le jeu ou le noyer. D'ailleurs, ça serait intéressant d'avoir l'avis de l'auteur une fois que le multi sera suffisamment stable.
Skizomeuh
 
Kastoi a écrit :
ce test ne reflète pas l'objectivité journalistique dont une critique a besoin.

Une critique objective c'est un non-sens, ou un infomercial, en tout cas pas un test. Une critique est forcément subjective.
Kastoi
 
Skizomeuh a écrit :

Une critique objective c'est un non-sens, ou un infomercial, en tout cas pas un test. Une critique est forcément subjective.


J'ai du mal à suivre

plus un test est objectif, au plus proche de la réalité il est, et au plus crédible il est pour le plus grand nombre. C'est un peu le but de tous les critiqueurs, testeurs, reviewers, d'apporter un maximum d'objectivité à son boulot.

en quoi un publipostage serait objectif s'il ne repose que sur un ramassis "d'embellissements"?

Il y a forcément une PART de subjectivité. Mais je ne comprendrais pas l'intérêt d'un test complètement subjectif...
Skizomeuh
 
Franchement bien souvent derrière les demandes d'objectivité ou autre "être plus proche de la réalité", je lis "plus proche de ce que moi je pense du jeu".
Kastoi
 
Mais c'est peut-être aller un peu loin de présumer de ce que je pense du jeu, ce n'est pas le sujet...
analogue
 
Je kif vraiment le jeu, bon GTA, 7/10 c un peu exagere, je prefere le 9/10 de Gamekult, ca vaut au mini un 8/10.
Vous devriez comparer la liste des jeux notes dans le passe, et regarder la liste des 7/10, je pense que GTAV est audessus.

Ca fait un peu penser aux critiques de cine qui debectent les films a succes.

Fin bon, c pas pour ca que je kif pas factor ;)
Typotom
 
Interessant cet article, et il valide quasiment tous vos points : c'est sur Edge
Ockvhald
 
Le Teste de GTA 4 avait pour résultat 10/10 :

http://www.factornews.com/test-446-Grand_Theft_Auto_4.html#.UlGEl1BHDQM

Avec GTA 5 on se retrouve avec un jeu très similaire qui a simplement évolué en proposant du mieux, et le teste vomi dessus.
Oook ... :)
Echoes
 
Le test de GTA IV a été fait par Zaza, celui là par kimo. Ils ont juste des gouts et des avis différents et de ce fait les notes sont différentes. C'est tout.
Ockvhald
 
C'est ce que j'ai omis de dire. Comme quoi d'une personne à l'autre, tout change. :)
ringmemories
 
Je pense que ce test manque d'objectivité, le but d'un test c'est d'évalué un oeuvre par rapport a ce qu'il y as eu, ce qu'elle est et ce qui sera, pas par rapport a ce qu'on aime ou ce qu'on voudrait qu'elle soit.
spook
 
Je pense qu'il faut fermer les commentaires. Ca ne sert plus à rien, d'autant plus quand des mecs balancent des trucs dis et redis.
Nayve
 
spook a écrit :
Je pense qu'il faut fermer les commentaires. Ca ne sert plus à rien, d'autant plus quand des mecs balancent des trucs dis et redis.


En effet, si spook décide que le débat est clos... ;)

Non mais c'est un peu ça l'essence des commentaires Factor en général..., la répétition à chaque sujet récurrent (GTA4, TDK,...)

En ce qui concerne le test, je ne partage pas l'avis général du test mais il a le mérite d'être argumenté. Par contre qu'est ce qu'on s'en fou de la note et de son avis au final dès le moment où on a testé le jeu et qu'on l'aime. J'adore le jeu et qu'il lui foute 10 ou 5 ça ne changera rien à cela. Au moins, il soulève des défauts existants sur lesquelles j'arrive à faire abstraction mais qui méritent en effet d'être soulevés.

En somme du dit et redit :).
Morty
 
Cette différence entre la note que l'on veut trouver à la fin d'un test et celle que l'on trouve effectivement a l'air de créer beaucoup de frustration dans les commentaires.

Maintenant que vous avez pu jouer un peu, voire terminer le jeu, est-ce que vous pensez toujours que le jeu vaudrait un 9-10 ? Parce que de mon côté, le test de kimo faisait preuve de suffisamment de recul. Une fois passé mon moment d'émerveillement et l'effet tunnel qui pousse à finir le jeu, ben il ne m'en reste pas grand chose. C'était un bon jeu, auquel je rejoue uniquement pour son monde (via les trucs à trouver) et pour son multi (lacunaire pour le moment).

Est-ce que je suis le seul à trouver qu'à tête reposée la critique de kimo sonne plutôt juste (pas forcément d'accord sur tout, vu que je suis une buse en cinéma par exemple...) ?
D-Kalcke
 
Morty a écrit :
Cette différence entre la note que l'on veut trouver à la fin d'un test et celle que l'on trouve effectivement a l'air de créer beaucoup de frustration dans les commentaires.

Est-ce que je suis le seul à trouver qu'à tête reposée la critique de kimo sonne plutôt juste (pas forcément d'accord sur tout, vu que je suis une buse en cinéma par exemple...) ?

En ce qui me concerne, je respecte l'avis de kimo, ce que je pense c'est que lorsqu'on lit la critique, on s'attend pas à trouver un 7 à la fin du test.

Morty a écrit :
Maintenant que vous avez pu jouer un peu, voire terminer le jeu, est-ce que vous pensez toujours que le jeu vaudrait un 9-10 ?
Oui, mais on s'en fout, c'est la critique de kimo, pas la notre.
Snoud
 
Il a été prouvé que GTA 5 est le meilleur jeu au monde au même titre qu'il a été prouvé, par exemple, que la terre est ronde.

Donc, malheureusement, le testeur fait preuve d’obscurantisme et c'est bien dommage car son texte est bien rédigé.
Cruising
 
Super Snoud, tu as 7 ans?...


Je viens juste de finir enfin GTA 5 aujourd'hui, et hormis le fait qu'il manque clairement une véritable partie RPG, une derniere mission digne de ce nom, une vue FPS/cockpit et un niveau de difficulté plus soutenu, avec du recul et selon les stats j'ai environ 70h de jeu, c'est vraiment un jeu énorme, qui laisse un gout d'inachevé certe, un peu comme far Cry 3, ou même GTA 4 mais là c'était plus du vide que de l'inachevé, et ce test est donc toujours autant rabat joie.

Comme d'habitude il faut fare les sous quête avant le jeu, surtout que là j'avais les missions de Maude par exemple qui s'étaient éffacées à force d'accumulation de SMS.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Soutenez Factornews.com

Tribune

Doc_Nimbus
(08h45) Doc_Nimbus Le seul vrai breton c'est Pascal brutal
MrPapillon
(07h55) MrPapillon ptitbgaz > Ce n'est pas un vrai breton s'il n'a pas un drapeau breton dans sa poche.
ptitbgaz
(00h38) ptitbgaz MrPapillon > (20h22) Pour info, Bolloré est aussi Breton (enfin origine très forte)
lundi 26 septembre 2016
MrPapillon
(21h49) MrPapillon Segma > Ouaip je sais pas trop, jamais été chez Ubi et on m'a jamais dit du mal directement de lui. Donc dans le doute, je dirai que c'est un homme extraordinaire et d'une gentillesse divine.
Segma
(20h29) Segma maux*
Segma
(20h29) Segma MrPapillon > Je trouve ça bizarre, je connais pas Yves Guillermot mais il me semblait que c'était un gros con. De deux moaux choisir le moindre ? Ou alors ce mec est vraiment apprécié de sa main d’œuvre ? C'est pas très clair.
MrPapillon
(20h22) MrPapillon Genre tous ceux qui n'ont pas le t-shirt et le drapeau breton.
MrPapillon
(20h22) MrPapillon Après ça se trouve ça sera comme en Turquie avec Erdogan, si Bolloré se plante et n'arrive pas à racheter, peut-être que Guillemot va lancer une grande purge interne à tous les traîtres;
MrPapillon
(20h21) MrPapillon choo.t > Pourquoi ? Les employés n'ont pas été menacés s'ils le faisaient pas.
Segma
(20h10) Segma Crusing > (14h00) "l'Experts George Heads, cool comme dans une pub pour chewing-gum", "du héros à la coupe de footballeur est-allemand", avoue que c'est toi qui l'a écrit cette critique.
Crusing
(19h16) Crusing zouz > horrible, je dis battle! [youtube.com]
zouz
(19h02) zouz [youtube.com]
aeio
(18h54) aeio Nouveaux jeux sur GOG Connect : [gog.com]
choo.t
(18h16) choo.t zouz > J'ai vomi.
zouz
(17h56) zouz [twitter.com]
Crusing
(14h56) Crusing (de rien)
Crusing
(14h55) Crusing thedan > macGruber.
thedan
(14h54) thedan Crusing > sauf que là c'est de la série avec déjà une certaine désinvolture... Aprés, bon, on peut aussi faire un film
Crusing
(14h52) Crusing c'est exactement le même type de four que knight rider, ils n'ont toujours pas compris qu'au lieu de faire du remake, il faut faire de la parodie. Comme 22 jump street.
Crusing
(14h48) Crusing choo.t > ou pour faire 80's, ils ont hésité à mettre un balladeur K7 je pense.
choo.t
(14h26) choo.t Crusing > Une ampoule, des écouteurs, une pile 9v, un trombone et un couteau suisse, tout ça pour faire une étincelle ?
Crusing
(14h13) Crusing zouz > haha, même pas :D [youtube.com]
zouz
(14h09) zouz Crusing > Ils ont gardé la musique du générique au moins ?
thedan
(14h01) thedan noir_desir > bien sur comme sur le 8... Après ça fait partir de l'evolution 'naturel" quand même
Crusing
(14h00) Crusing Ho bein quelle surprise [telerama.fr]
zouz
(13h50) zouz Huhu la config requise pour Civ6, je pense que mon vieux smartphone peut le faire tourner. [pcrequirements.net] (et c'est très bien comme ça)
zouz
(13h48) zouz noir_desir > Good boy... [i.imgur.com]
noir_desir
(12h53) noir_desir thedan > et pourquoi pas sur W7, beaucoup de jeu sortent encore sur W7, et quantum avait été annoncé only W10, et maintenant il est compatible W7
thedan
(12h01) thedan Crusing > t'es pas un peu maso... pousse juste au bout , prend-le aussi sur vista (tu l'avais oublié celui-ci avoue !)
Crusing
(11h54) Crusing Ah nan nan, quiite à être borné, je veux la ME!
thedan
(11h51) thedan Crusing > t'oublie la version 98(SE) ...
Crusing
(11h29) Crusing noir_desir > je croise les doigts pour une version win ME
noir_desir
(11h07) noir_desir thedan > avec un peu chance, ça ferra comme quantum
noir_desir
(11h07) noir_desir thedan > marrant ce test, bon vivement qu'ils sortent sur W7
noir_desir
(11h06) noir_desir Niko > coucou !
thedan
(10h58) thedan Bon ce test de forza3 : [lemonde.fr] style MAIS POURQUOI !!!!
thedan
(10h58) thedan Niko > Bonjour, Niko !
Niko
(10h51) Niko Bonjour Factor !
dimanche 25 septembre 2016
__MaX__
(19h25) __MaX__ on parle pas d'iOS, faut pas tout mélanger
__MaX__
(19h24) __MaX__ Non mais aussi en UI tu peux faire à peu près ce que tu veux sur MacOS, c'est bien moins infantilisant que Windows.
noir_desir
(19h17) noir_desir Dragonir > il faut un juste milieu...
noir_desir
(19h06) noir_desir Dragonir > ouais super... Les lignes de commande je ne trouve pas que se soit une solution. Si c'est pour faire au moins aussi obscur que linux, autant aller sur linux.
Dragonir
(19h03) Dragonir noir_desir > sauf que chez Apple tu peux strictement tout faire via sudo en bash
noir_desir
(19h02) noir_desir __MaX__ > je comprend, ms prend le chemin d'apple, en infantilisant l'utilisateur quoi.
__MaX__
(18h54) __MaX__ MrPapillon > Tu rigoleras moins quand tu seras dans le cas de figure pour découper une structure html banane :]
__MaX__
(18h54) __MaX__ Et dans la pire des évolutions "nope tu ne modifieras pas ce fichier qui n'est pas en lecture seule si tu ne l'as pas lancé en administrateur même quand tu es administrateur de la machine"
__MaX__
(18h53) __MaX__ noir_desir > "Un mec qui sait utiliser l'environnement". Qui n'a pas besoin qu'on lui dise "hé attention ton pc risque d'exploser si tu installes ce logiciel" ou "attention attention ce dossier pourrait être utile au fonctionnement du système"
MrPapillon
(17h24) MrPapillon Je pense que l'interface de Reddit n'est pas hyper adaptée à la souris DualShock4 du browser de la PS4. Ou alors sur un bateau en pleine tempête aussi, parce qu'il faut cliquer sur des trucs petits. Une histoire de skills en gros.
Le vertueux
(17h20) Le vertueux Lire de haut en bas, faire rouler la molette, c'est pas facile !
choo.t
(16h46) choo.t Segma > Hein ?! C'est quoi le soucis avec son interface ?
Segma
(16h30) Segma A tous les mecs qui postent des liens reddit ici : arrêtez les gars, ce site est nuisible j'ai jamais vu une interface aussi imbitable.
MrPapillon
(14h47) MrPapillon Le futur c'est une IA soigneusement paramétrée par Zuckerberg pour sélectionner les pubs que tes employés vont devoir visionner à intervalles réguliers pour pouvoir utiliser leurs outils gratuitement.
MrPapillon
(14h46) MrPapillon "Avoir le contrôle de sa machine" Haha trop la tehon, ce truc du siècle dernier.
MrPapillon
(14h44) MrPapillon Power user, ce truc has been...
noir_desir
(14h39) noir_desir __MaX__ > power user ? que veux tu dire par là?
__MaX__
(14h37) __MaX__ L'UAC c'est tellement une putain de plaie... en fait tu te rends compte que leurs OS ne sont plus pour les power users.
noir_desir
(13h48) noir_desir Cyclope > ouais c'est clair que ms c'est fait plaisir avec W10.... La surveillance de toute les frappes du clavier, c'est quand même tellement dingue... Et le pire c'est qu'il te l'explique (j'avais essayé W10 2 petites heures), que c'est pour ton bien...
Cyclope
(13h43) Cyclope noir_desir > c'est malheureusement tellement vrai
noir_desir
(13h41) noir_desir Cyclope > J'aime beaucoup la représentation des doubles marteaux avec des caméras.
Cyclope
(13h38) Cyclope Pour avoir essayer d'usiner des images d'entreprise, je rejoins cet avis : [itvision.altervista.org]
__MaX__
(13h37) __MaX__ Un sequenceur oui :)
Cyclope
(13h37) Cyclope __MaX__ > W10 dans le monde pro, j'aimerais bien voir comment ça marche
noir_desir
(13h35) noir_desir __MaX__ > je ne sais pas ce qu'est cubase, surement un logiciel pro ^^. Enfin bref Vulkan est vraiment sorti au bon moment, pour une fois que la communauté du libre, ne fait pas n'importe quoi
__MaX__
(13h23) __MaX__ tout à fait, je croise les doigts pour que ça n'arrive pas de si tôt pour Cubase :x
noir_desir
(13h08) noir_desir __MaX__ > pour l'instant c'est surtout les jeux windows strore, heureusement il ne marche pas. Du coup, peu de développeur se sentent obligé de migrer sous directx12. Et que vulkan a l'air de pas mal marché
__MaX__
(12h58) __MaX__ Ouais :/ Jsuis aussi sur 7 ça me va très bien. Ce qui me fait peur c'est qu'ils commencent déjà à forcer W10 sur certaines applis
noir_desir
(12h57) noir_desir __MaX__ > Pour ma part jereste sur 7 pour machine actuelle. On verra plus tard. Dommage que tous les nouveaux pc soit sous w10
__MaX__
(12h48) __MaX__ Ca fait n'importe quoi dans la bdr, il y a des scripts de migration qui passent... ou pas, un peu aléatoirement. Les profils utilisateurs sont pourris jusqu'à l'os. 'fin bref, bon OS tout moisi.
__MaX__
(12h48) __MaX__ J'avais beaucoup d'espoir pour l'OS, sachant que Win8 était un beau raté. Mais là putain, je peux vraiment pas. Et je crois que le système de migration pour passer dessus est le pire qui ait été produit depuis win95
noir_desir
(12h28) noir_desir __MaX__ > A priori, w10 n'a pas été si bien déployé qu'il le voulait.
noir_desir
(12h27) noir_desir __MaX__ > c'est pas faux...
__MaX__
(11h31) __MaX__ Laurent > Ya plus simple : ne pas installer Windows 10.
__MaX__
(11h26) __MaX__ ignatius > oui ça serait tellement bien :[ ( c'est pas Eidos qui est en cause c'est Nixxes )
aeio
(02h38) aeio (23h19) Il paraît qu'il suffit de téléphoner au support et d'expliquer le problème (carte mère remplacée suite à une panne) pour obtenir une nouvelle license gratuitement.
samedi 24 septembre 2016
Laurent
(23h19) Laurent donc si vous le pouvez, essayez de lier un compte ms à votre clé win10 AVANT de changer de CM/PC...
Laurent
(22h30) Laurent évidemment, c'est quand il est trop tard que MS dit enfin comment marche le systeme et comment on l'a dans l'os : [support.microsoft.com]
Laurent
(22h28) Laurent il y a une option "materiel recent" qui demande un compte MS. J'en ai un vieux que je rentre, réponse : aucune clé win10 liée à ce compte, win10 non activé. Donc si vous n'avez pas créé de compte MS quand vous avez installé win10, ça peut vous arriver :/
Laurent
(22h27) Laurent je ne retrouve pas la discussion sur les licence win10 donc je fais court : ma carte mere vient de claquer. je la change par la meme à l'identique, win n'est plus activé. je rentre la clé win10 copiée apres la maj win7->10, pas activée
LeGreg
(22h02) LeGreg Mieux : bientot des DRMs dans votre voiture pour éviter de débloquer les DLCs payants (capacité de batterie supplémentaire) : [geek.com]
The Real Phoenix
(20h34) The Real Phoenix Dragonir > Le pire c'est que c'est pour empêcher les joueurs PC de déverrouiller les trucs "payants" dans le jeu, comme les perso ou les décors...
aeio
(19h21) aeio (14h16) Oui, APEX (vêtements) et HairWorks (poils).
ignatius
(17h51) ignatius (16h43) __MaX__ > Je viens de tester Arkham Knight sur PC, il est impressionnant de détails et fluide sur une machine appropriée. Si Eidos Montreal pouvait faire la même chose sur Deus Ex. Encore quelques patchs...
__MaX__
(16h43) __MaX__ FrereT0c > Tout à fait et sans de sacrifice particulier sur les perfs ('fin une fois que le jeu s'est mis à tourner correctement :] )
__MaX__
(16h43) __MaX__ Witcher c'était une combi des deux, entre les persos et les créatures (ours, loups etc)
Dragonir
(16h03) Dragonir ​ Et pendant ce temps la SFV se tire une dernière balle dans le pied [theregister.co.uk]
FrereT0c
(14h25) FrereT0c D'ailleurs en parlant de techno qui fait bouger les fringues, je viens de finir Arkham Knight, et c'est le premier jeu que je vois qui l'intègre autant pour les vêtements. Ça bouge très bien et les textures de certains tissus sont bien foutues
MrPapillon
(14h17) MrPapillon Les cheveux/vêtements, c'est extrêmement coûteux en général oui.
MrPapillon
(14h17) MrPapillon essayent tablent sur la quantité et de grosses approximations.
MrPapillon
(14h16) MrPapillon Si tu parles de HairWorks sur The Witcher 3, je crois que c'est une techno complètement différente. Les technos de cheveux/vêtements se concentrent sur l'animation très réaliste de quelques grosses mèches, voire "cheveux", alors que les algos de fourrure,
__MaX__
(13h55) __MaX__ Ha peut être, j'ai pas assez d'infos sur la tech pour te dire ça. Mais bon W3 même sur les cartes Nvidia, ça tournait moins bien que sur des ATIs, c'est que ça doit être quand même un peu couillu comme api non ? :)
MrPapillon
(13h54) MrPapillon Donc vite fait comme ça, le coût devrait être proportionnel à la quantité de pixels à l'écran. Après peut-être que spécialistes pourront confirmer ou me traîner dans la boue.
MrPapillon
(13h53) MrPapillon __MaX__ > Il y a plein de façons de faire de la fourrure. Là je crois que c'est principalement du pixel shader, les infos de vitesses des joints ça doit pas coûter grand chose et je crois pas que ça doit créer beaucoup de géométrie.
__MaX__
(13h00) __MaX__ Le premier qui était plutôt cohérent dans l'intégration c'était Witcher 3
__MaX__
(13h00) __MaX__ MrPapillon > C'est toujours rigolo les trucs de fourrure, mais comme c'est pas utilisé partout dans un jeu vu que c'est gourmand, ça me donne généralement une sensation de manque de constance dans le rendu... ça fait bizarre.
MrPapillon
(12h31) MrPapillon Sympa, ils viennent de sortir la version 2 : [youtube.com]
Big Apple
(09h47) Big Apple LeGreg > Le problème no1 de Clinton, c'est son état de santé.
LeGreg
(05h31) LeGreg Ceci dit beaucoup de gens se rallient plus derrière elle parce qu'elle n'est pas Trump et vice et versa.
LeGreg
(05h28) LeGreg et dont elle ne s'est jamais distancé, les affaires liées au temps où son mari était gouverneur de l'Arkansas, leur forte amitié avec Trump pré-élection etc.
LeGreg
(05h25) LeGreg Clinton a plus qu'une casserole : outre le fameux serveur d'emails, ils ont la fondation Clinton avec de la suspicion de pay for play, de nombreux donateurs corporate qu'elle semble vilipender en public, les agressions sexuelles dont a été accusé son mari
_Kame_
(01h15) _Kame_ MrPapillon > [usuncut.com]