Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
TEST

Gears of War

Zaza le Nounours par Zaza le Nounours,  email  @ZazaLeNounours
Annoncé il y a à peine un an et demi, en l'occurence à l'E3 2005, porte-étendard des capacités de la Xbox 360 ainsi que du tout nouveau Unreal Engine troisième du nom, Gears of War fait partie de ces titres qu'on ne se contente pas de guetter du coin de l'oeil. Il faut dire qu'avec la pluie d'extraits et d'aperçus plutôt aguicheurs que n'a eu de cesse de déverser Microsoft depuis plusieurs mois, le nouveau titre d'Epic ne pouvait pas vraiment passer inaperçu. L'attente touche aujourd'hui à sa fin, et quitte à gâcher un peu le suspense, le jeu ne déçoit pas un seul instant. Ou presque.

S'il est bien un point sur lequel Gears of War ne risque pas vraiment de marquer les esprits, c'est bien par son scénario : rédigé sur une (petite) feuille de papier à cigarette, celui-ci narre les exploits de Marcus Fenix, super-soldat aussi charismatique qu'un pneu crevé et dont le gabarit ferait passer le vainqueur d'un concours de culturistes pour une mauviette anorexique. Notre brave Marcus, tiré par son frère d'armes Dom Santiago, de la prison dans laquelle il croupissait pour insubordination, va devoir à lui tout seul ou presque, repousser les hordes Locustes qui ont envahi la planète Sera.

Voilà voilà. Malgré sa bêtise assumée, ce scénario à peine digne d'un téléfilm de deuxième partie de soirée sur M6 a le mauvais goût d'évoluer de manière un peu absconse, si bien qu'on se retrouve à se rendre en des lieux et à remplir des objectifs sans trop savoir pourquoi. Bah, on s'en fout un peu après tout : enfilez vos Rangers, on a des culs d'aliens à botter, et on se posera des questions plus tard.


On remet le couvert


Pas si vite, jeunes chiens fous, je vous vois venir : vous vous dites qu'avec son gabarit d'armoire normande et ses cinquantes centimètres d'épaisseur d'armure, le gars Marcus va pouvoir courir au milieu du champ de bataille, un flingue dans chaque pogne et un sourire aux lèvres, génocider peinard toute la population Locuste qu'il croisera, et être rentré à temps pour le dîner. Bah non, pas de chance : notre machine de guerre vivante est finalement plutôt fragile, et il va falloir en prendre soin et la mettre à l'abri des rafales de balles que les ennemis ne manqueront pas de déverser sur sa tronche.

Heureusement, les décors en ruine recèlent de planques de fortune : colonnes effondrées, blocs de pierre ou encore carcasses de voitures fumantes seront autant d'abris derrière lesquels vous pourrez vous accroupir, ne relevant la tête que pour balancer une rafale de balles sur la racaille extra-terrestre. Au final, on se retrouve donc à avancer prudemment, passant d'un abri à un autre avec une agilité qui surprend de la part d'un costaud comme Marcus : une glissade par-ci, un petit mouvement rotatif par-là, notre colosse a à sa disposition une palette d'animations suffisamment étoffée pour parer à toute éventualité.

Et le plus fort, c'est que tout ceci se fait le plus naturellement du monde, avec l'emploi du seul bouton A : une pression courte en terrain dégagé, et Marcus effectue une roulade ; une pression longue, le voilà qui se met à courir comme un dératé en se baissant pour échapper aux balles ; une pression contre un élément du décor, et notre héros se plaque contre lui : il suffira ensuite au joueur d'appuyer sur la gâchette de gauche pour que Marcus laisse dépasser sa tête et son gros flingue, prêt à cracher la mort sur les hordes alien.

Le gameplay de Gears of War se révèle donc un peu plus fin et réfléchi que ce à quoi on pouvait s'attendre de prime abord, et recèle même quelques petites subtilités bienvenues, comme ce système de rechargement des armes plutôt original : une fois l'action de rechargement enclenchée, une barre apparaît en haut à droite de l'écran ; si le joueur appuie une deuxième fois sur le bouton de rechargement avec le bon timing, l'arme se recharge plus vite. En revanche, s'il rate ce point précis, l'arme s'enraye, et le rechargement dure finalement plus longtemps que prévu. Malin et bien trouvé, ce système plutôt original dynamise encore un peu plus les combats, ajoutant une petite phase de stress lorsqu'on foire son reload en plein milieu d'une fusillade acharnée.

Bien sûr, toutes ces belles choses auraient pu se voir réduire à néant si l'IA des vilains n'avait pas été à la hauteur. Fort heureusement, les Locustes, sans parler du fait qu'ils encaissent plutôt bien les coups et que leurs rafales ont tendance à faire mal, se déplacent plutôt correctement : ils se mettent bien à couvert, se couvrent mutuellement s'ils sont deux derrière un même abri, et tenteront même par moments de vous contourner si la configuration de la zone de combat s'y prête. Bref, un bon point là aussi, malgré quelques petits égarements, quand un ennemi décide brusquement de quitter son abri alors que vous étiez en train de le canarder, ou qu'il reste sans bouger alors qu'il est en plein dans votre ligne de mire (ceci survenant principalement lorsque vous vous retrouvez surélevé par rapport à vos adversaires).

On regrettera en revanche que les coéquipiers se montrent une fois de plus un peu crétins, se mettant en plein dans votre ligne de mire ou restant bêtement à découvert. S'ls viennent à encaisser trop de plombs, vos frères d'armes s'effondrent, et il vous faudra aller leur mettre une petite tape sur l'épaule pour les renvoyer au combat ; ou attendre que celui-ci se termine pour qu'ils guérissent miraculeusement de leurs blessures.


L'heure de la leçon


Ce n'est un secret pour personne, Gears of War est beau. Très beau, même, voire magnifique, somptueux, étourdissant : choisissez l'épithète élogieux que vous préférez, il devrait convenir. Et on a beau s'y attendre, le jeu parvient quand même à nous mettre sur le cul. L'Unreal Engine 3 met vraiment une grande claque à ses concurrents : textures d'une finesse inouïe, modélisation d'une grande richesse, effets de particules, de lumière, ou d'ombres portées criants de réalisme, et ce sans jamais tomber dans la surenchère de mauvais goût... Ce n'est rien de dire qu'on en prend plein les mirettes, et plein les oreilles aussi : la somptueuse musique accompagne les affrontements de fort belle manière, et donne un côté encore plus grandiose à l'ensemble du jeu. Dommage que les voix françaises, à peine moins horribles que le doublage de Metal Gear Solid sur PSOne, viennent plomber cette maestria auditive.

Mais comme on dit : sans maîtrise, la puissance n'est rien. Et cette puissance, les artistes d'Epic l'ont parfaitement maîtrisée pour nous offrir un titre au design tout simplement exceptionnel. Jamais un décor post-apocalyptique n'a été aussi bien retranscrit que dans Gears of War, et vous risquez bien souvent de vous retrouver à vous arrêter pour contempler béatement la richesse architecturale des environnements du jeu. Malgré une petite baisse de régime en milieu d'aventure, la faute à un troisième acte un ton en dessous des autres, on n'a de cesse d'avancer pour découvrir les délices visuels qui nous attendent.

Et quitte à avoir un moteur 3D qui gère tout un tas d'effets next gen qui en mettent plein la vue, autant le mettre au service du gameplay et du level design : les joueurs cinéphiles seront aux anges lorsqu'ils découvriront cette ville plongée dans l'obscurité, et où ils devront se rendre aussi vite que possible d'un îlot de lumière à un autre, sous peine de voir fondre sur eux une nuée d'aliens volants qui les auront dévorés avant même qu'ils aient pu comprendre ce qui leur arrive.

Cerise sur le brownie, le jeu affiche cette débauche visuelle avec une fluidité absolument insolente. Crème fouettée sur la cerise : les chargements sont pratiquement absents, et jamais le rythme ne retombe. Un véritable exploit. Non, vraiment, d'un point de vue tant technique qu'esthétique, Gears of War ne souffre pratiquement d'aucune critique.


Le doigt dans l'engrenage


Quel dommage alors que quelques grossières légèretés viennent ternir un aussi beau tableau. On pourra ainsi relever quelques bugs de collision vraiment peu flatteurs, avec des personnages qui se retrouvent encastrés dans des éléments du décor, ou une physique assez particulière, où le moindre contact avec une chaise ou un cadavre les fait voler de façon bien peu réaliste. D'une manière générale, on regrettera le manque d'interaction avec les environnements, ceux-ci étant bien trop statiques : les éléments destructibles sont vraiment trop rares, et on ne comprend pas pourquoi on peut pousser une chaise alors que la table reste, elle, de marbre.

Autre point vraiment regrettable, la linéarité et le manque d'inspiration du level design, à faire pâlir de jalousie le premier FPS WW2 venu. Oh, bien sûr, les coins pour se planquer et utiliser le principe de couverture du gameplay abondent, mais on évolue quand même dans un gros couloir. Les envionnements ont beau être très vastes, on se sent tout de même très confiné, la faute à une pauvre barrière rachitique ou à un tas de gravas s'arrêtant aux genoux, mais qui empêchent d'avancer simplement parce que les level designers en ont décidé ainsi, quand ce n'est pas carrément un mur invisible. Quelques passages un peu plus ouverts offrent un petit semblant de liberté, mais ils sont malheureusement vraiment trop rares, et c'est d'autant plus déplorable que l'action prend dans ces moments-là une ampleur encore plus spectaculaire. On trouvera aussi en cours d'aventure des embranchements, qui proposeront au joueur de choisir le chemin à emprunter, mais rien de bien palpitant.

Autre point noir, et non des moindres, le jeu est court. Dramatiquement court. Il n'aura fallu qu'un week-end intensif à un gros mauvais comme moi pour torcher le jeu en mode vétéran, soit le mode le plus difficile disponible d'emblée. En clair, les élites du pad, ou les petits bras qui joueront en mode facile, ne seront pas occupés plus d'une dizaine d'heures. Au moins, on n'a pas le temps de se lasser, et le rythme ne faiblit jamais. Et malgré un niveau de difficulté encore plus élevé à débloquer, du fait de sa linéarité, le jeu ne propose pas vraiment une rejouabilité très importante. À moins que...


La guerre à plusieurs


Epic sait ce qui plaît aux joueurs. Et ce qui plaît aux joueurs, ce sont de bonnes fusillades bien viriles entre potes. Bingo, Gears of War dispose d'un mode multijoueur plutôt étoffé. On commence par le mode coopératif, qui propose de se refaire l'intégralité de l'aventure à deux, que ce soit en split screen, en LAN ou via le Live. Et pas question d'un mode coop fait un peu à l'arrache façon Halo, avec un deuxième Masterchief absolument pas intégré au scénario. Ici, on sent que le jeu a été pensé depuis le début pour le jeu à deux, et on ne peut que tirer notre chapeau à Epic tant le gameplay de Gears of War se prête à merveille à l'exercice. À tout moment, un deuxième joueur pourra donc incarner Dom Santiago, qui ne quitte pas Marcus d'une semelle durant l'aventure, sauf lors des passages en parallèle mentionnés plus haut, qui prennent ici tout leur sens.

Jouer à deux, c'est bien, mais jouer à huit, c'est encore mieux. Pour ça, direction le mode multi, qui propose des affrontements en 4 vs 4 plutôt bien foutus en conservant le principe du gameplay du solo : on avance, on se planque, on sort la tête pour balancer une rafale, et on change d'abri. On regrettera quand même que les cartes et les modes de jeux soient aussi peu nombreux ; une faiblesse qui sera probablement très vite comblée par des packs de cartes disponibles sur le Marketplace.


Un grand merci à Snoopers pour les images qui accompagnent ce test.

Gears of War est une incontestable réussite. Véritable vitrine technologique, aussi bien de la console de Microsoft que du tout nouveau moteur 3D d'Epic, le jeu n'oublie pas de proposer un gameplay bien fignolé, offrant des affrontements intenses mais jamais bourrins. Quel dommage que l'aventure se termine aussi vite, et que finalement l'action peine quelque peu à se renouveler. Il reste heureusement des modes multijoueur bien fournis pour étoffer un peu le contenu, et notamment un excellent mode coopératif permettant de revivre l'aventure avec un pote. Quoi qu'il en soit, malgré ces quelques défauts plus ou moins importants, il serait juste criminel de passer à côté de ce titre : Gears of War est bien la killer app que tout possesseur de Xbox 360 attendait.

SCREENSHOTS

 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
Crono
 
Hohoho, excellent ^^
Skywilly
 
"Un grand merci à Snoopers pour les images qui accompagnent ce test."

Et la, pas d'images.
Factor News je t'aime, tu me fait rire même quand c'est pas voulu :P

(ce message s'auto-détruira après mise à jour de l'article)
Chouf
 
Merci Zaza !!!
J'espere qu'il sera mien demain ! Jeudi peut etre sinon....
seb84
 
Les images 'marchent' pas
striker!
 
Zaza le Nounours a écrit :
aussi charismatique qu'un pneu crevé

Ça c'est méchant. ^^
xiam
 
euh je suis bourré ou il n'y a pas d'images?

sinon exellent test , merci , ca fini de confirmer ma depense de vendredi.
Zaza le Nounours
 
Ouais oh, c'est bon, ça va hein. Engueulez le codeur, c'est de sa faute si ça marchait pas.
Niko
 
C'étaient des images de Snoopers, normal qu'elles soient en retard.
Typotom
 
Y a un moyen de changer les voix en anglais ou on doit vraiment se les taper ? Il paraît que la version US tourne sur les consoles françaises, c'est vrai ?
Zaza le Nounours
 
D'après toof, si on met la console en anglais, les voix repassent en anglais. Je vous avoue que j'ai pas eu le courage de tester.
Anzy
 
Rohh putain le mode coop moi me fait baver ! Ca donne quoi en live ?

Sinon je vais chipoter mais "Annoncé il y a à peine un an et demi," c'est pas tres vrai, car pour ceux qui suivait les news sur l'unreal engine ca fait pas mal de temps qu'on savait que la nouvelle mouture aller servir à un tps, et le nom n'avait pas tardé à etre laché.
geoman88
 
Les images marchent ! l'araignée me parait moins grosse que dans le trailer musical...

Tout est destroy sauf l'arbre ? c'est quoi ce bordel...
Typotom
 
Zaza le Nounours a écrit :
D'après toof, si on met la console en anglais, les voix repassent en anglais. Je vous avoue que j'ai pas eu le courage de tester.


Voilà qui pourrait me redonner de l'espoir...
choki
 
d ici la fin de la semaine prochaine il tourne en occaze y a des chances s il est si court que ca...
Cowboy
 
geoman88 a écrit :
Les images marchent ! l'araignée me parait moins grosse que dans le trailer musical...

Tout est destroy sauf l'arbre ? c'est quoi ce bordel...

Les arbres repoussent, les batiments, beaucoup moins.
montana
 
Non mais là je dis vivement vendredi(enfin je le redis quoi)!!

" Et cette puissance, les artistes d'Epic l'ont parfaitement maitrisée pour nous offrir un titre au design tout simplement exceptionnel. Jamais un décor post-apocalyptique n'a été aussi bien retranscrit que dans Gears of War, et vous risquez bien souvent de vous retrouver à vous arréter pour contempler béatement la richesse architecturale des environnements du jeu. "

La réponse exact à la question que je posais sur une des news de Gow... Pff j'en peux plus...
Spawn
 
Il sort quand sur PC ? =) parce-que bon la 360...voilà quoi ...
snoopers
 
Pas du tout d'accord concernant le level design et la non-rejouabilité (hors multi). Personnellement, j'ai vraiment eu l'impression de pouvoir choisir mon angle d'attaque à de nombreuses reprises, d'essayer des choses, des chemins, des tactiques, et l'excellente IA des ennemis fait que chaque affrontement est différent à chaques fois. C'est typiquement le genre de jeu qui me donne envie de le finir plusieurs fois dans des modes de difficulté plus élevés, et dont je pourrais me refaire certains niveaux en boucle rien que pour le plaisir. Un peu comme le premier Halo, en fait.
Anahkiasen
 
Spawn a écrit :
Il sort quand sur PC ?


Je crois que c'était la question à pas poser, en l'occurrence, me semble-t-il.
Electronike
 
Les images ne lui font pas honneur, c'est vraiment fade, mais quand on le regarde tourner sur les vidéos c'est vraiment magnifique.

L'armure par exemple est vraiment plus détaillée en mouvement, elle a l'air plus métallique je trouve.
Shasdo
 
Il peut y avoir jusqu a combien d'enemi en même temps à l'écran? Histoire de savori si c'est des batailles epiques ou jsute des affrontements eparse de guérilla.
xiam
 
Shasdo a écrit :
Il peut y avoir jusqu a combien d'enemi en même temps à l'écran? Histoire de savori si c'est des batailles epiques ou jsute des affrontements eparse de guérilla.


je n'ai pas le jeu mais au vu des videos , je pense que c'est de la guerilla. ou alors un trou dans le sol apparait et des ennemis en sortent , tu flingue a la chaine quoi...
snoopers
 
Cinq-six ennemis en simultané, grand max. Mais ils sont assez retors pour ne pas regretter les hordes de streums d'un RE4.
AL3xKro
 
Bonjour. Test très positif et les défauts sont clairement annoncés. Vivement Vendredi, vivement.

zaza, bon boulot, merci
SupaPictave
 
C'est vrai que les paysans espagnols pouilleux et zombifiés de RE4, c'est pas vraiment la crème des ennemis que l'on peut rencontrer. Ca s'arrange quand même un peu vers la suite (au moins en termes d'efficacité).

Dommage en revanche que GoW ne se soit pas plus inspiré de RE4 concernant la durée de vie.

Mais j'ai franchement hâte de mettre mes grosses paluches grasses sur ce jeu. Et le teste me conforte dans mon attente bientôt récompensée : on tient un putain de hit.
Skywilly
 
snoopers a écrit :
Un peu comme le premier Halo, en fait.


Tu crois que dans GOW 2 on pourra jouer avec un alien et que le scénario sera inexistant ? :)
niCO
 
Zaza, dans ton test tu as oublié d'indiquer si le jeu est amusant. A croire que finalement, pour ce genre d'entertainment, ce n'est plus ce qui compte le plus.
Zaza le Nounours
 
Faut voir ce qu'on appelle amusant. Si c'est rire aux éclats devant le jeu, non. Si c'est juste prendre son pied devant des combats épiques, alors oui, évidemment.
niCO
 
Amusant, intéressant, fun, appelle ça comme tu veux.

Les seules fois où tu donnes ton avis sur le jeu, c'est pour dire qu'il est beau et que tu le trouves très linéaire. Le reste du test, tu te contentes de décrire GoW sans nous expliquer si tu le trouves "amusant" et pourquoi.

Je pense que tu aurais du parler un peu plus de ces "combats épiques" et ne pas te contenter de les décrire, mais tenter aussi d'expliquer pourquoi tu y as pris ton pied. Bref, nous faire partager tes émotions, voir nous les communiquer. Si tu es vraiment tombé amoureux de GoW, ça se voit pas du tout en te lisant.
snoopers
 
niCO a écrit :
Zaza, dans ton test tu as oublié d'indiquer si le jeu est amusant. A croire que finalement, pour ce genre d'entertainment, ce n'est plus ce qui compte le plus.


C'est dingue. Peu importe la forme ou le propos, tu ne peux juste pas t'empêcher de faire du mauvais esprit à propos de ce jeu. C'est systématique, je pourrais relever tes posts news par news. Pas que ça soit surprenant, loin de là, mais permets-moi de trouver illogique ton acharnement envers l'un des seuls jeux du moment à être aussi bon qu'il est beau. Et inversement. Personnellement, ça faisait bien longtemps que je n'avais pas eu à lutter contre le sommeil pour continuer à jouer, après plus de six heures d'affilée sur le même soft. Et crois-moi, c'est pas par amour du motion blur.
Onirik
 
niCO a écrit :
Les seules fois où tu donnes ton avis sur le jeu, c'est pour dire qu'il est beau et que tu le trouves très linéaire. Le reste du test, tu te contentes de décrire GoW sans nous expliquer si tu le trouves "amusant" et pourquoi.

Je pense que tu aurais du parler un peu plus de ces "combats épiques" et ne pas te contenter de les décrire, mais tenter aussi d'expliquer pourquoi tu y as pris ton pied. Bref, nous faire partager tes émotions, voir nous les communiquer. Si tu es vraiment tombé amoureux de GoW, ça se voit pas du tout en te lisant.


Déjà en train de donner des conseils "avisés" à tout le monde de bon matin... :/
T'es qui, sérieux, pour vouloir faire la loi et donner des conseils sur tout (modération, choix des forumeurs, redaction des tests...) sur Factor ? Ca te suffit pas un site ? Maintenant que t'as viré tout le monde il n'y a plus personne et tu t'emmerdes c'est ca ? C'est critique professionnel (donc ne sait rien faire d'autre) pour un magazine en train de couler et ca se croit au dessus de tout le monde...

@snoop: il l'a un peu mauvaise parce que sur son site anti-console, ils ne parlent que de jeux consoles en ce moment...

PS: Et le pire, c'est que je vais encore me faire bannir par Zaza pour avoir oser intervenir contre le Napoleon du site web videoludique. Par grave, au moins j'aurais dit ce que j'avais a dire.
Message masqué
- Ludo -
 
choki a écrit :
d ici la fin de la semaine prochaine il tourne en occaze y a des chances s il est si court que ca...


Pas la peine d'attendre la semaine prochaine url

Sinon une petite question en rapport à la linéarité. Une fois fini, on a envie d'y retourner ou pas, ou est-ce que c'est du one shot ?
snoopers
 
ludo> Zaza en parle dans son test, et y'a déjà plusieurs avis différents dans les commentaires.
niCO
 
snoopers a écrit :
C'est dingue. Peu importe la forme ou le propos, tu ne peux juste pas t'empêcher de faire du mauvais esprit à propos de ce jeu. C'est systématique, je pourrais relever tes posts news par news.

Le plus dingue, c'est que ça doit être la deuxième fois que je laisse un commentaire sur Factornews à propos de Gears of War et que je n'ai jamais donné mon avis sur le jeu étant donné que je ne le connais pas vraiment. C'est d'ailleurs pour ça que j'aurai aimé que Zaza essaie de me transmettre son enthousiasme. J'espère que Zaza n'a pas pris ça pour une agression ou un troll car ce n'était pas du tout l'objectif :-(

D'autre part, ma remarque sur "l'entertainement" ne visait pas en particulier GoW, mais tous les jeux kleenex qu'on nous sort actuellement : King Kong, CoD2, Condemned, etc. Tu as d'ailleurs un un avis bien plus tranché que le mien à ce sujet.
- Ludo -
 
Snoopers : j'ai bien vu ton commentaire oui, mais rien dans le test à ce sujet. Qu'il soit linéaire ou pas ne renseigne pas sur la rejouabilité ;)
Niko
 
- Ludo - a écrit :
Snoopers : j'ai bien vu ton commentaire oui, mais rien dans le test à ce sujet. Qu'il soit linéaire ou pas ne renseigne pas sur la rejouabilité ;)

Dans le test: Et malgré un niveau de difficulté encore plus élevé à débloquer, du fait de sa linéarité, le jeu ne propose pas vraiment une rejouabilité très importante. À moins que...
raton-laveur
 
Test élogieux qui se conclut par une note passe-partout de 8/10. Mais bien sûr.
toof
 
Moi c'est le terme "jeu kleenex" qui me dérange, c'est vraiment très péjoratif.
Zaza le Nounours
 
raton-laveur : le jeu est beau et bon, mérite un 9 de part son gameplay et sa réalisation du tonnerre, mais il a quand même des défauts non-négligeables qui 1/ ne peuvent être passés sous silence et 2/ ne peuvent pas ne pas avoir d'incidence sur la note finale. D'où 8.

Enfin, ce genre de commentaire n'aurait pas lieu d'être si on avait les couilles de virer ces putains de notes de merde (qui font chier).
niCO
 
toof a écrit :
Moi c'est le terme "jeu kleenex" qui me dérange, c'est vraiment très péjoratif.

D'un autre côté, Zaza a écrit qu'il s'agit d'un jeu "dramatiquement court" et qu'il "ne propose pas vraiment une rejouabilité très importante". C'est vrai que Kleenex n'est pas très gentil, c'est pourquoi j'avais utilisé en premier lieu le terme "entertainment".

Zaza le Nounours a écrit :
Enfin, ce genre de commentaire n'aurait pas lieu d'être si on avait les couilles de virer ces putains de notes de merde (qui font chier).

D'ailleurs, je tiens à faire remarquer qu'Unreal 2 a eu une meilleure note que Gears of War. :-)
Gundy
 
"dramatiquement court" - en solo, mais surement pas en multi.
Aucun probleme pour refaire l'aventure avec un pote en coop, et jouer en multi.
Donc finalement le mode solo, ca n'est que la parttie visible de l'iceberg.
pac1404
 
Ce n'est pas bien problématique un jeu kleenex en 2006, FEAR est plus que kleenex alors qu'il est tellement bon (je n'ai que la version PC + extension). Si je ne veux pas un jeu kleenex, j'entame un rpg ou un mmo...

Personnellement ce qui m'étonne c'est que j'avais lu partout que l'IA de GoW était mauvaise et finalement, ce n'est pas ce qui ressort du test ici, à deux-trois exemples près...


edit : je me réjouis de voir des tests de ce continent sur Resistance: Fall of Man qui me semble aussi beau que GoW, et parrait-il avec une IA meilleure.
jacques_benoix
 
Suis pas d'accord au niveau de la rejouabilité en solo. C'est le seul jeu avec RE4 qu'on a direct envie de reenchainé dans une plus grosse difficulté, du fait qu'il n'y a aucun moment "lourd" dans le jeu (pas de clé à la con à chercher, pas de vieux labyrinthe pour allonger artificiellement la durée de vie ect...). J'ai galéré à quelques endroits en veteran mais ca m'a jamais fait chier de recommencer le combat. Au contraire car on teste d'autres approches (plus on progresse dans le jeu plus on ose le corps à corps à la tronconneuse)

On va encore en revenir au probleme des notes mais tant qu'a en mettre une autant lui mettre un 9 (pour une fois que des dév se foutent pas nous et tiennent toutes leurs promesses voir plus)
toof
 
Ouais, sauf pour les gens qui ont trouvé RE4 chiant comme la mort au bout de 10h de jeu.

L'avantage de jeux comme GoW dont la campagne solo dure moins d'une dizaine d'heures, c'est qu'on a pas le temps de se lasser.
jacques_benoix
 
Y a en qui se sont lassés de RE4 ? :)
Zaza le Nounours
 
Des personnes aux goûts vidéoludiques plus que discutables, oui.
toof
 
Monsieur référence a parlé. Ahem.
Ouamdu
 
Est-ce que c'est moins scripté qu'un COD 3 par exemple ? Il propose aussi des combats épiques et un multijoueur sympathique, mais l'aventure solo est vraiment pénible.

En dehors de ça, je hausse un sourcil d'intérêt pour ce jeu. Bravo pour le test.
nycoom
 
par rapport à graw, ça vaut quoi?
parce que graw c'est aussi un jeu super beau et dont le principe est aussi de se planquer, de tirer, d'avancer, de se re-planquer, etc...(principe que j'adore, au passage)
MonsieurLâm
 
o//
jacques_benoix
 
nycoom a écrit :
par rapport à graw, ça vaut quoi?
parce que graw c'est aussi un jeu super beau et dont le principe est aussi de se planquer, de tirer, d'avancer, de se re-planquer, etc...(principe que j'adore, au passage)


C'est un GRAW aux emphetamines avec une meilleur IA. T'auras du mal à rester planquer derriere la meme pierre durant tout l'affrontement. L'excellent système de rechargement rajoute encore du piment aux combats.
nycoom
 
c'est pile poil ce que je voulais lire...(+ le commentaire de snoopers, qui nous dit qu'une m^me situation peut être abordée de plusieurs manière...)
snoopers
 
niCO a écrit :

Le plus dingue, c'est que ça doit être la deuxième fois que je laisse un commentaire sur Factornews à propos de Gears of War


Presque ça !

Et je ne t'ai pas accusé d'avoir donné ton avis. Ca serait d'ailleurs un peu compliqué, étant donné que tu n'as effectivement jamais vu tourner ce jeu de près ou de loin. Mais avec tes airs de ne pas y toucher, tu es toujours là pour, comme je le disais donc, faire du mauvais esprit. Se faire l'avocat du diable, jouer sur les mots, de petites tacles en petites tacles. Un peu comme tes remarques déplacées sur la palette de couleur des jeux next-gen. Pour un type qui aime FEAR, Vietcong, Red Orchestra, Operation Flashpoint et bientôt Armed Assault, tu n'est pas très crédible en défenseur des couleurs flashy. Heureusement qu'Halo 3 n'est plus très loin ! Mais bref. Si je réagis, c'est pas pour te rentrer bêtement dans le lard, c'est juste que je trouve incompréhensible (et vraiment dommage) de dénigrer les (nouvelles générations de) consoles au point de passer à côté des bons jeux quand ils débarquent. En tout cas, personnellement, je ne vais pas me gêner pour renger mon Gears à côté d'ArmA, justement. Et que vivent les jeux-vidéo amusants !
[Clan_Pin]Gouin
 
perso, depuis que j'ai repris une console (la xbox360) en attendant d'avoir les fonds pour un pc, c'est le seul jeu ou j'ai réussi à repasser en mode autiste : 2 après midi dessus.

J'en étais arrivé au gros pas beau, mais ce matin comme un con je voulais fragger 5 minutes, en oubliant ce système à la con de profile de la xbox. Je vais devoir tout refaire...

C'est cool, car c'est très bon. Mais j'aurais préféré me frotter à la dernière difficulté.

Pour le fun il est là, une fois que tu as pris en main cette satané manette... (je suis pas doué et gaucher, et meme en inversant les commandes, c'est une plaie, par moment j'aurai vendu père et mère pour un clavier - une souris...).

Les rares moments ou le jeu "rame" étrangement c'est pendant certaines cinématiques. Et parfois les textures passent en mode "quake1".

J'ai aussi testé le multi, et je me suis bien amusé, mais sortez nous un clavier et une souris, s'il vous plait :(
niCO
 
snoopers a écrit :
de petites tacles en petites tacles

Tu dis "une tacle" toi ? C'est bizarre.
Message masqué
Anahkiasen
 
niCO a écrit :

Tu dis "une tacle" toi ? C'est bizarre.


C'est un peu maigre comme contre-argumentation.
Message masqué
ant-1
 
J'y ais joue hier soir, 3-4h avec un pote sur la campagne solo en coop sur la meme X360. Mes impressions :
- un regal !
- l'ecran splitte c'est parfois limite pour bien voir la zone de combat, mais on s'y fait.
- On ne s'ennuie pas une minute, je vous le dit, et je suis pas un grand fan de ce genre de jeux.
- Si on passes la console en anglais on a les voix en anglais (enfin avec une version Canadienne :)
- Le jeu est assez facile. On joue en mode Hardcore (Veteran), et on a bien avance malgre notre inexperience relative de ce genre de jeu. On a ete bloques au max 3-4 fois a un endroit. Peut-etre que le fait de pouvoir relever l'autre joueur (non possible en solo) aide.
- L'interaction avec les decors est nulle, mais on se fait surprendre, comme quand le canape derriere lequel je me tenais fut detruit par une mitrailleuse :)
- Le corps a corps est important car l'ennemi y a recours frequemment et c'est un bon moyen de se debarrasser de lui sans avoir a lui mettre 173 balles dans le buffet.
- Le corps a corps, justement, est dur a manier, a cause du "third-person". Si l'ennemi te passe derriere - et il ne se gene pas - c'est pas si simple de le retrouver dans son viseur. Et au contact, on meurt tres vite. Mais la tronconneuse, c'est trop de la balle.
- Quand on est sous le feu ennemi, ca va tres vite de mourir. Il faut bouger souvent.
- Parfois c'est un peu bizarre ces histoires de cover. Parfois on se retrouve debout au milieu de rien ou a faire une roulade vers l'ennemi a decouvert alors qu'on pensait passer d'une cover a une autre.
- On ne peut pas sauter ! Il faut se mettre a cover derriere le muret, puis enclencher un 'sauter par dessus le muret'. S'il est trop haut (>80 cm), fais le tour, coco.
- Globalement, c'est un tres bon jeu parce qu'on ne s'ennuie pas un seul instant, meme s'il n'y a aucun scenario.
geoman88
 
jacques_benoix a écrit :
Y a en qui se sont lassés de RE4 ? :)


Oui moi...trop lent.

(je suis prêt a recevoir vos tomates dans la gueule...)
Zaza le Nounours
 
On vient de se faire une petite session coop avec Niko : il a commencé la campagne en solo, je le rejoins en pleine partie, je prends la place de Dom, et on continue ensemble. Et ça défonce. L'intégration du coop dans le jeu est absolument parfaite.
CaptainCaverne
 
toof a écrit :
Ouais, sauf pour les gens qui ont trouvé RE4 chiant comme la mort au bout de 10h de jeu.

L'avantage de jeux comme GoW dont la campagne solo dure moins d'une dizaine d'heures, c'est qu'on a pas le temps de se lasser.

Hum, et c'est toi qui trouve que parler de "jeu kleenex" c'est péjoratif ? Là si je résume grossièrement, tu touches plus à un jeu au delà d'une dizaine d'heure pasque "c'est chiant". Là pour le coup c'est ton comportement qui est de type "kleenex" (à mes yeux).

Ok, ta remarque se focalise sur RE4, mais bon bien la peine que les dev' se fassent chier à proposer moult situations variés si c'est pour entendre ca derrière.
C'était un mérite de RE4 de proposer un truc qui tienne 15h facile et souvent plus là où les précédents volets se torchaient en 6h, et en comptant large...

Après bien sûr chacun son tempérament vis à vis des jeux mais perso, payer le prix fort pour 10h de jeu maxi, ca fait plus de 10 ans que je dis niet (le plus possible) (et c'est ce qui m'a donné le goût des RPG et équivalents)
Ouamdu
 
Zaza le Nounours a écrit :
L'intégration du coop dans le jeu est absolument parfaite.

Je ne comprends pas que les dévs n'incluent pas plus le mode coop dans leurs jeux. Des titres comme Serious Sam ou Hidden and Dangerous 2 prennent tout leur jus en coop.
SupaPictave
 
Bon, je dois être un gros n00b, parce que je me fais poutrer lamentablement à la moindre escarmouche.
Certes, je suis en vétéran... Je vais faire les premiers pas en recrut, histoire de me faire la main.

Sinon, woah, c'est magnifique. C'est super jouable, même s'il faut se faire à toutes les combinaisons de couverture. Ca pète dans tous les sens, on s'en prend plein la tête dès le début.
Techniquement tout est vraiment impressionnant, ça rame pas un poil (ça énerve ensuite de voir des jeux comme Splinter Cell DA qui rame comme un âne en étant bien moins impressionnant), non, vraiment ça claque la classe tout ça.

En revanche... La version française... Mon dieu, le jeu fait certainement partie des pires doublages qu'il m'ait été donné d'écouter, je confirme. C'est immonde, plat, les voix sont ridicules et caricaturales (un comble vu les persos!). Bref, passez en anglais si vous voulez profiter un tant soit peu des cinématiques (et poussez le volume des voix dans les options aussi).

Pour l'instant, ce que j'ai pu voir est assez monumental.
Carcass
 
Les images qui accompagnent le test me paraissent bizarres... Ya une espèce de grain, c'est pas très propre, et ça manque un peu de contraste. Il a pas cette gueule là chez moi, mais c'est peut-être que je joue pas en HD, je vois moins les défauts.

Horrible décéption après avoir battu le dernier boss (complètement minable). J'avais pas compris que c'était le dernier boss (on nous parlait de "reine" dans le scenario), et d'un coup le générique apparait. Arg! J'espère qu'il y aura du contenu non seulement multi mais aussi du côté de la campagne solo.

Par contre dès que je l'ai fini je l'ai recommencé en mode Dément. C'est l'une des rares fois ou je recommence un jeu si vite.

Sinon y'a eu un commentaire qui parlait de clavier et souris... Mais bon, la maniabilité est parfaite, on fera jamais aussi agréable avec un clavier et une souris. C'est un jeu console il est pensé pour le pad.
xiam
 
SupaPictave a écrit :
Bon, je dois être un gros n00b, parce que je me fais poutrer lamentablement à la moindre escarmouche.
non je me fait poutrer pareil..et cdes l ebu du jeu , faut que je m'enleve du crande que c'est vraiment de la guerilla et pas du bourinage...
SupaPictave
 
Faut vraiment se mettre dans le bain, et jouer quelques heures avant d'intégrer les bons reflexes à avoir.

Je suis allé jusqu'à l'acte 4 en casual, et maintenant je recommence le jeu à l'acte 1 en vétéran. Et ça change beaucoup de chose. Y'a toujours des passages ardus, mais ça passe mieux, et les ennemis étant plus coriaces c'est beaucoup plus tripant.

Sinon le rythme ne faiblit pas, sauf peut-être dans l'acte 3 où les combats sont moins intenses, mais c'est compensé par une ambiance très resident-evilesque très bien foutue.J'ai pas encore fini l'acte 4, même en casual... Je fais durer le plaisir.
Despe_citron
 
Carcass a écrit :
Horrible décéption après avoir battu le dernier boss (complètement minable). J'avais pas compris que c'était le dernier boss (on nous parlait de "reine" dans le scenario), et d'un coup le générique apparait.


Pareil, je suis aussi dégouté que toi je pense, c'était trop bon trop court et surtout incomprehénsible !!!

Je m'attendais pas à une perle niveau scénar mais je savais pas que c'était à ce point là !!!
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Soutenez Factornews.com

Tribune

_Kame_
(03h11) _Kame_ (21h54) CBL > c'est vrai que c'est une phrase qui trompe volontairement, mais c'est pas écrit "video was not edited filmed directly machin truc". Et bordel, c'est pas en me montrant une vidéo aussi fake que j'aurai donné 1,4 milliards de $
Khdot
(01h38) Khdot (20h05) CBL > yep
MrPapillon
(00h00) MrPapillon Parmi toutes les personnes qui ont eu accès à la techno, au final aucun vrai début d'analyse n'en est ressorti après toutes ces années.
samedi 10 décembre 2016
MrPapillon
(23h59) MrPapillon Le vertueux > Oui, mais la particularité là, c'est qu'il y avait un intérêt international sur cette boîte, que ça soit côté grand public, ingénieurs ou investisseurs et que personne n'ait été capable d'avoir une idée concrète de leurs projets.
kmplt242
(23h43) kmplt242 Macron Death Metal [twitter.com]
Le vertueux
(22h47) Le vertueux MrPapillon > Je viens d'ailleurs de recevoir des mails de divers personnes qui n'en reviennent pas de la nature de cette vrai information totalement incroyable. Ils disent que tu mens.
MrPapillon
(22h41) MrPapillon Même s'ils étaient sous NDA, avoir été enthousiaste à ce point en ayant touché les protos, c'était juste qu'ils manquaient de connaissances sur le sujet.
MrPapillon
(22h40) MrPapillon Une vraie info c'est qu'on se rend compte de la mauvaise qualité du journalisme qu'on eu jusqu'à présent.
MrPapillon
(22h39) MrPapillon Celles qui sont fausses, sont l'éléphant, la baleine, le FPS, etc...
MrPapillon
(22h39) MrPapillon Kame> Les autres sont vraies d'après ce que j'ai compris.
CBL
(21h54) CBL Kame> Descriptif de la video : "This is a game we’re playing around the office right now"
_Kame_
(20h41) _Kame_ Parce que sur celle incriminée, c'est pas écrit que c'est du vrai de vrai, et fallait vraiment être kéké pour croire que ça l'était. Qu'il soit très loin d'un truc commercial, c'est qd même fou...
_Kame_
(20h40) _Kame_ Nan mais la vidéo avec le jeu c'était évident que c'était bidonné, mais les autres ? (C3PO par ex)
MrPapillon
(20h08) MrPapillon Ouaip, et c'était déjà le cas avec Surface, Kinect, etc...
CBL
(20h07) CBL Et pour Magic Leap, quand tu as un gros logo "WETA Workshop" sur la video, tu es cense te douter que quelque chose pue :)
CBL
(20h07) CBL MrPapillon > Oui. Toutes les videos d'HoloLens sont bidonnees car elles ne montrent jamais le rendu reel et le champs de vision reel
MrPapillon
(20h07) MrPapillon Comme dit divide, la vraie nouveauté, c'est leurs difficultés à rendre leur produit commercialisable par rapport à leurs premiers protos.
CBL
(20h06) CBL Si ca n'arrive rien qu'une fois, je cherche un autre job
MrPapillon
(20h06) MrPapillon Quelle blague cette histoire de vidéo CGI, toute l'industrie tech fait ça. Microsoft passe son temps à balancer des vidéos bullshits, les éditeurs sur la PS3, etc...
CBL
(20h05) CBL Khdot > C'est triste pour eux mais il fallait peut etre pas attendre six mois avant de parler
divide
(20h03) divide ils ont un peu mis la charrue avant les boeufs quoi.
CBL
(19h52) CBL C'est bien beau d'avoir du pognon mais il faut tout de meme etablir une structure etc...
CBL
(19h51) CBL Il faut aussi dire qu'ils sont parti de rien, y compris pour la boite
divide
(19h51) divide et c'est franchement pas beau de sortir des vidéos CGI en prétendant que c'est le résultat réel :/
divide
(19h51) divide Oui mais c'est un peu le problème... En l'état ils n'ont aucune paire de lunette de taille raisonnable qui fait ce qu'ils prétendent
CBL
(19h47) CBL et ils ont été pris de court par Microsoft
CBL
(19h47) CBL Ils galèrent à miniaturiser le truc
CBL
(19h47) CBL Et ma boite a recu un des dirigeants
CBL
(19h46) CBL Des collegues ont pu tester le bousin
CBL
(19h46) CBL divide > la video etait du flan (j'en etais convaincu depuis le debut) mais la techno est reelle
Laurent
(15h47) Laurent Panda [allgamesdelta.net]
commode
(15h19) commode Tain' pourquoi il n'y a pas de versions "HD", "remaster", "comme tu veux", d'Ultima !!!
kimo
(15h15) kimo choo.t > ha merci bcp ! j'avais tenté google mais il trouvait pas !
Khdot
(14h53) Khdot Crytek [imgur.com]
commode
(14h44) commode (12h50) c'est fou !
choo.t
(14h33) choo.t kimo > 11.8Gb d'apres le site du PSN [store.playstation.com]
choo.t
(14h30) choo.t kimo > 0.0N
kimo
(13h51) kimo hello, quelqu'un connait le poids à télécharger pour the last guardian?
Cyclope
(13h43) Cyclope Du Conan Exiles en vidéo : [youtube.com] et [youtube.com]
_Kame_
(13h38) _Kame_ Je ne comprends pas comment ils ont pu soulever autant de thunes...
divide
(12h50) divide Magic Leap c'était du flan [lefigaro.fr]
noir_desir
(07h32) noir_desir Eh be... vous etiez en forme hier soir...
Big Apple
(01h38) Big Apple bon, je crois qu'on a fait le tour de la question, bonne nuit :)
MrPapillon
(01h32) MrPapillon Déjà quand j'étais petit ils bossaient dessus.
MrPapillon
(01h31) MrPapillon Big Apple > Il me semble qu'ils sont passés au réseau de neurones depuis un bail.
Big Apple
(01h31) Big Apple MrPapillon > Oui, enfin, c'est surtout que si ils ont les algos des IA qui tradent, ils peuvent prévoir leurs "réactions" et se faire un paquet de pognon en délit d'initié
_Kame_
(01h30) _Kame_ De toute façon les IAs pour bagnole arrivent, et le coût/bénéfice en termes de vie humaine, je crois que y'a pas besoin de chercher bien longtemps.
Big Apple
(01h28) Big Apple des algos, pas des IA
GTB
(01h28) GTB Big Apple > Des IA se démerdent nettement mieux que les hommes pour le décryptage facial.
MrPapillon
(01h27) MrPapillon Parce que les banquiers sont des gens très rationnels qui ont choisi des IA pour faire des choix rationnels.
MrPapillon
(01h27) MrPapillon D'ailleurs en ce moment même, des IA sont en train de se battre pour acheter et vendre des actions, et là c'est peut-être une des pires applications pour une IA.
MrPapillon
(01h26) MrPapillon Les règles des maths sont simples, donc on arrive à un concensus facilement, mais sur du social, c'est beaucoup plus dur. Une IA pourrait résoudre ce problème du consensus rationnel difficile à atteindre quand il y a beaucoup d'intervenants.
MrPapillon
(01h25) MrPapillon L'IA est un excellent moyen d'arriver à trouver des consensus rationnels sur des problématiques où les règles sont complexes.
Big Apple
(01h25) Big Apple MrPapillon > hein?
Big Apple
(01h25) Big Apple GTB > Hal 9000, il peut. Oui.
MrPapillon
(01h24) MrPapillon Avant on attaquait d'autres peuples parce qu'on disait qu'ils étaient des démons.
MrPapillon
(01h24) MrPapillon Big Apple > Oui, mais avant c'était encore pire.
GTB
(01h23) GTB Big Apple > Si tu l'as repéré, une IA peut le faire.
Big Apple
(01h23) Big Apple MrPapillon > C'est vachement rationnel, la croissance économique quand on est plus de 7 milliards et qu'on est face au réchauffement climatique et l'épuisement du pétrole (et du reste)
MrPapillon
(01h23) MrPapillon L'instinct et l'émotion, c'est très animal.
GTB
(01h22) GTB Big Apple > Le jour où l'IA fera moins d'erreur -y compris de choix- que l'humain. Pourquoi pas?
Big Apple
(01h22) Big Apple mais comme je l'ai dit longtemps avant, j'ai eu l'occasion d'éviter un bel accident en voyant dans le regard d'un autre conducteur qu'il allait bruler le céder le passage
MrPapillon
(01h22) MrPapillon En fait plus la civilisation avance, et plus on essaye de remplacer les choix basés sur les émotions par les choix basés sur le rationnel.
MrPapillon
(01h21) MrPapillon Big Apple > Le rationnel c'est très humain, ça fait partie des choses que les humains ont créé de mieux.
Big Apple
(01h21) Big Apple Non, mais je ne veux pas avoir une voiture avec un algo qui a décidé d'avance qui il doit sacrifier
_Kame_
(01h21) _Kame_ Et dans deux scénarios différentes, une où t'as le temps de réfléchir, et l'autre, où t'as 2 sec pour agir.
_Kame_
(01h20) _Kame_ T'as déjà été dans une situation d'urgence où tu dois choisir entre ta vie et celle d'un autre ?
Big Apple
(01h19) Big Apple si vous acceptez de donner des choix moraux à une machine, vous devenez inhumain
Big Apple
(01h18) Big Apple Le choix moral revient à l'humain, pas à la machine
GTB
(01h16) GTB Big Apple > Ces choix moraux existent déjà.
MrPapillon
(01h16) MrPapillon Et bien sûr que si que ça a avoir, là je cite qu'un exemple, il faut voir les dizaines de technos qui sortent chaque mois voire chaque semaine.
_Kame_
(01h15) _Kame_ Tu commences à dire n'importe quoi Big Apple.
MrPapillon
(01h15) MrPapillon Big Apple > Oui, mais ce n'est pas tes goûts à toi qui vont guider l'avenir de l'humanité. C'est clairement un avantage social, et ça avancera dans ce sens.
Big Apple
(01h14) Big Apple MrPapillon > ça n'a rien à voir...
Big Apple
(01h14) Big Apple et je favorise mon intérêt. Si un abruti traverse n'importe comment, je vais pas faire exprès de rentrer dans un mur sous prétexte qu'il a 10 ans de moins que moi.
MrPapillon
(01h13) MrPapillon Big Apple > Et pourquoi pas ? Elles font déjà de meilleurs diagnostiques sur des radios que des vieux radiologues.
MrPapillon
(01h12) MrPapillon Oui tu refuses parce que tu es un conservateur, mais les gosses qui sont tout petits maintenant en auront rien à foutre de ces codes moraux dans vingt ans.
Big Apple
(01h12) Big Apple Non, ce qui est basé sur du vent, c'est d'imaginer créer une IA qui conduira tranquillement sur route avec quelques couches de neurones
MrPapillon
(01h11) MrPapillon Big Apple > Le problème du choix de qui tuer qui est en fait très simple : un fabricant va favoriser le conducteur, et les législateurs, les passants.
Big Apple
(01h11) Big Apple je refuse qu'une saloperie de machine décide de la vie et de la mort de ceux qui sont dans ma voiture
MrPapillon
(01h10) MrPapillon Big Apple > Oui, mais tu affirmes ça mais juste basé sur du vent. Ça se trouve il faut une IA très simple qui sera capable de régler des problèmes très complexes avec une méthode d'apprentissae très simple.
Big Apple
(01h10) Big Apple Il y aussi le problème de la voiture avec l'algo "suicide" qui essaye de minimiser le nombre de morts quitte à tuer le conducteur et ses passagers
MrPapillon
(01h10) MrPapillon Et toi tu bases tes décisions sur ta vie à toi, sur les films, et quand tu as donné une baffe à un type à l'école, et l'IA va baser ses choix sur un apprentissage de toute la circulation mondiale.
Big Apple
(01h09) Big Apple MrPapillon > je dis pas que c'est impossible, je dis qu'il fait une IA forte ou un environnement très contrôlé. 2 cas de figures qui font que la voiture autonome sur une route quelconque, c'est pas avant très longtemps
MrPapillon
(01h09) MrPapillon Comme toi en fait.
MrPapillon
(01h09) MrPapillon Elle doit optimiser certaines choses, comme probablement la sécurité du passager en premier, ensuite la sécurité des gens autour, et ensuite respecter le code de la route.
MrPapillon
(01h08) MrPapillon Big Apple > Personne n'a dit que l'IA devait suivre le code de la route.
Big Apple
(01h08) Big Apple Tous les jours, je fais signe à quelqu'un de passer, ou quelqu'un me fait se signe
MrPapillon
(01h08) MrPapillon Sauf qu'en fait, avec un peu d'astuce pour faire la machine, on peut faire beaucoup de choses avec pas grand chose.
Big Apple
(01h07) Big Apple MrPapillon > il n'y a pas de préjugé, il y a mon expérience personnelle. Tous les jours, je fais des entorses au code de la route. De petites entorses indispensables à ma sécurité.
MrPapillon
(01h07) MrPapillon Si avant qu'on fasse un ordinateur, on avait demandé à un bouseux d'inventer une machine qui permette de communiquer partout dans le monde, de reproduire la réalité et de jouer à un jeu vidéo, il dira que c'est impossible.
MrPapillon
(01h06) MrPapillon Oui, mais de la même manière que des gens peuvent penser que bouger un bras est simple, tu es en train de penser que conduire une voiture est complexe, tu te bases sur des préjugés sans tenir compte d'une analyse détaillée du problème.
Big Apple
(01h04) Big Apple pour 1:03
Big Apple
(01h04) Big Apple on est d'accord
MrPapillon
(01h04) MrPapillon alors c'est bon.
MrPapillon
(01h04) MrPapillon Comme j'ai dit un peu avant : le problème n'est pas de savoir si l'IA va réussir à comprendre une histoire, le problème est d'arriver à définir le cadre de la conduite automobile. Si ce cadre s'avère suffisamment simple pour les technos actuelles,
MrPapillon
(01h03) MrPapillon C'est bien connu que la proprioception et les mouvements de manière générale est un problème moins trivial que ce qu'on pense. Mais là on parle pas de l'opinion d'un gars lambda, mais d'experts en IA.
MrPapillon
(01h02) MrPapillon Big Apple > Quand tu dis "on", tu parles de qui ?
Big Apple
(01h01) Big Apple alors qu'un ordinateur banal écrase un grand maître d'échecs mais est incapable de comprendre une histoire
MrPapillon
(01h01) MrPapillon Moi je préfère avoir un compte-rendu détaillé des gens qui planchent dessus, c'est vraiment trop difficile de se forger un avis sans avoir analysé le problème en profondeur.