Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
TEST

Factor joue à Crusader Kings II

Nicaulas par Nicaulas,  email  @nicaulasfactor
 
Depuis plus de trois ans, la bête est tapie dans l’ombre. Ombre elle-même, elle se fait oublier pendant des mois, avant de surgir, affamée, vorace, engloutissant quelques euros et des dizaines d’heures de votre vie. Subtile aussi, parce qu’elle obtient votre consentement en vous faisant miroiter la gloire et le pouvoir, pour mieux se repaître de vos échecs. Crusader Kings II se pète le bide depuis 2012, mais a encore les crocs.
Au départ, je pensais justifier ce test méga à la bourre par un format « chapitre de Game of Thrones ». Vous auriez suivi les aventures du duc Connard de Connacht, troisième du nom, se remémorant sa courte mais néanmoins riche existence, remplie de conquêtes, d’or et de femmes, mais aussi de phtisie, de balafres au visage et de complots infanticides. La chute aurait été une vraie chute, puisqu’on aurait découvert que tout le récit se déroule entre le moment où le balcon du donjon cède sous le poids de Connard, saboté sur les ordres de Butters, son bâtard légitimé lorgnant sur le trône, et le moment où sa cervelle se répand sur le sol. On se serait bien marré.

Un jeu de plateau français suédé  

Mais en fait non. Cette pirouette stylistique aurait certes plu à certains d’entre vous, mais elle m’aurait empêché d’exprimer toute la subtilité du jeu, de me pencher sur ses créateurs et d’aborder l’épineux problème des DLC. Du coup, on va plutôt commencer cet article comme si c’était un Unplugged.  L’histoire commence en 1980, en Suède, avec la fondation de Target Games, un éditeur de jeux de rôle papiers. Parmi leurs productions les plus célèbres, on citera Drakar & Demoner, Mutant, Mutant Chronicles et Kult. En 1995, Target sent le vent tourner et se dit qu’il faudrait commencer à développer ses licences en jeux vidéo, et crée donc le studio Paradox Development Studio. Je n’ai pas poussé les recherches très loin, mais le seul jeu vidéo édité par Target (et probablement développé en partie par Paradox) semble être Dragonfire, adaptation de Drakar & Demoner sortie en 1999. Précisément l’année où Target passe en faillite.



Deux entités sont alors créées à partir du cadavre de Target. Paradox Entertainment, qui gère les licences RPG de Target, mais prétend également détenir les droits des œuvres de Robert E. Howard, notamment Conan, Solomon Kane ou Kull. Ce qui inclut, entre autres, la production de films. Si vous cherchiez un responsable pour le navet Conan de 2011 (et un paquet d’autres productions douteuses, malheureusement), vous l’avez trouvé. L’autre entité, celle qui nous intéresse aujourd’hui, est Paradox Interactive, initialement partie intégrante de Paradox Entertainment mais aujourd’hui indépendante. Paradox Interactive intègre alors Paradox Development Studio dans le but de continuer la production et l’édition de jeux vidéo. C’est ainsi qu’en 2000 paraît Europa Universalis, jeu de stratégie de grande ampleur destiné à un public de niche et qui connaîtra un franc succès auprès de celui-ci. Permettant de prendre en main la destinée d’une nation sur la période 1419-1820, il s’agit en fait de l’adaptation très fidèle d’un jeu de plateau français sorti en 1993. Logique : Paradox Development Studio avait été créé pour adapter des jeux de plateaux en jeux vidéo, et c’est ce qu’ils ont fait.

Clausewitz, inusable moteur

Le succès relatif d’Europa Universalis ouvre la boîte de Pandore : puisque le jeu s’inspire de la réalité historique, son concept est déclinable à d’autres périodes de l’Histoire. Verront ainsi le jour, entre 2001 et 2005 et sous la houlette de Paradox Development Studio : Europa Universalis II, Hearts of Iron I et II (Seconde Guerre Mondiale), Victoria (Angleterre victorienne) et Crusader Kings (Moyen-Âge), la particularité de ce dernier étant qu’on incarne une dynastie familiale et non une nation. Mais les concepts des jeux restent similaires, à tel point qu’un pattern semble se dessiner. Le point de bascule se situe en 2007, année de sortie d’Europa Universalis III, qui reprend évidemment les concepts de ses prédécesseurs, mais a la particularité de tourner sur un moteur maison : le Clausewitz Engine. Un doux nom hérité de Carl von Clausewitz, militaire prussien qui a façonné les conflits modernes avec son ouvrage « Vom Kriege », sorte de théorie générale de la guerre inspirée par les conflits napoléoniens et publiée en 1832.



Ainsi, pendant que Paradox Interactive en profite pour éditer des jeux de développeurs tiers (comme Penumbra ou Mount & Blade), Paradox Development Studio rentabilise et met à jour le moteur maison en l’utilisant pour tous ses jeux, qui sont d’ailleurs presque exclusivement des suites : outre Europa Universalis III, on trouve Europa Universalis Rome, Hearts of Iron III, Victoria II, Sengoku (Japon féodal), Crusader Kings II, March of the Eagles (campagnes napoléoniennes) et Europa Universalis IV. En fonction de son succès, chaque jeu se voit affublé  d’expansions et de DLC plus ou moins conséquents et utiles. On reviendra sur ce point, mais puisqu’on est ici pour parler de Crusader Kings II, parlons-en.

On ne choisit pas sa famille, enfin si un peu quand même, mais pas sur le long terme et putain cet intertitre est beaucoup, beaucoup trop long

De base, Crusader Kings II nous fait démarrer en 1066, juste avant la bataille d’Hastings. Une période de l’histoire absolument fascinante à étudier et qui mériterait un très long article si on était ailleurs que sur un site de jeux vidéo (et si j’avais la moindre compétence pour le faire). Bref, on est à un moment charnière de l’histoire occidentale, une guerre de succession qui va façonner les siècles à venir, et vous avez la possibilité d’infléchir le cours de l’Histoire si vous le souhaitez. En fonction du challenge recherché, vous pouvez choisir d’incarner un comte, un duc, un roi ou un empereur, changeant ainsi le nombre de vassaux sous votre autorité, de vos possessions  et de vos moyens militaires et financiers. Il est possible de se créer un personnage sur mesure via un habile système de bonus/malus : les qualités font grimper votre âge de départ et vous rendent vulnérable à une mort précoce, les défauts vous rajeunissent. Mon conseil : choisissez le bonus « génie » et compensez le avec les malus « blessé » et « bâtard légitimé ».



L’idée est de faire prospérer sa dynastie, c’est-à-dire qu’à la mort de son personnage on incarne son héritier légitime, et ainsi de suite jusqu’en 1453, où le jeu s’arrête et où on fait les comptes pour voir si sa famille est plus prestigieuse que telle ou telle grande dynastie européenne. 
A chaque personnage qu’on incarne, on peut choisir son conjoint ainsi que ceux des membres de sa famille présents à la cour, le tuteur de ses enfants, changer la loi de succession qui désigne notre héritier, modifier les taux d’imposition et le prélèvement des troupes, mesurer et essayer d’augmenter les niveaux technologiques, gérer l’ensemble de l’ost, des intrigues de la cour, garder un œil sur les factions rebelles et enfin gérer ses relations avec les autorités religieuses. Chaque action peut faire gagner ou perdre du prestige, et à la mort du personnage, son prestige total est ajouté à celui de la dynastie, et c’est reparti pour un tour avec son héritier.


Avec une interface très simple (tout se joue à la souris et les sous-menus contextuels sont accessibles via un clic droit), le jeu est dès le départ attirant. Mais c’est dans sa richesse sur le long terme qu’il est diabolique. D’une part, le jeu oblige à la patience avec ses mécanismes de gameplay : il y a par exemple un délai de carence entre deux modifications de lois et partir en guerre coûte extrêmement cher et nécessite d’économiser pendant des années, sans compter que les désavantages d’une conquête militaire sont énormes (animosité des nouveaux vassaux, différences culturelles et religieuses, déstabilisation du royaume…). D’autre part, le fait que la dynastie soit plus importante que le personnage qu’on incarne implique de développer des stratégies sur le long terme, pour maitriser sa descendance (notre héritier vit sa vie et fait ses choix jusqu’à notre mort), pour agrandir son domaine (les titres s’héritent et peuvent se cumuler, le mariage est donc un outil formidable pour garantir à son héritier un domaine plus grand que le sien) ou pour élaguer un peu l’arbre généalogique et éliminer des prétendants voraces. Forcément, quand on met une stratégie en place, on veut savoir si elle est efficace, et on continue à jouer, encore et encore. Pour finir par perdre, en général : les erreurs commises ne se payent pas directement, mais souvent plusieurs années voire plusieurs héritiers après.

DLC, DLC EVERYWHERE ! AND MODS TOO !

Crusader Kings II est donc un jeu formidable, qui prend un peu le contrepied des autres productions Paradox en mettant l’accent sur les intrigues politico-familiales bien plus que sur la puissance militaire, la croissance économique ou le développement technologique. En vanilla, vous pouvez déjà tabler sur 50 bonnes heures bien remplies. Malheureusement, un business model un peu crade vient ternir tout ça. Pour rajouter de la prondeur, du contenu et du challenge au jeu original, Paradox a sorti plusieurs extensions, dix au total : Sword of Islam (agrandit la carte aux régions musulmanes), Legacy of Rome (modifications de gameplay liées à l’empire Byzantin), Sunset Invasion (scénario fictif d’une invasion de l’Europe par les Aztèques), The Republic (ajout des républiques marchandes comme factions jouables), The Old Gods (ajout du paganisme et des factions correspondantes), Sons of Abraham (modifications de gameplay concernant les religions du Livre), Rajas of India (ajout de l’Inde et du Moyen-Orient en factions jouables), Charlemagne (permet de démarrer la partie en 769), Way of Life (inclut des sketches des Monty Pythons et modifications de gameplay concernant la diplomatie) et enfin Horse Lords (ajout des steppes d’Asie centrale et des Mongols).
 
Jusqu’ici pourquoi pas, c’est plutôt cool d’ajouter du contenu, et OH MON DIEU 15 EUROS L’EXTENSION VOUS NE VOUS FOUTRIEZ PAS UN PEU DE NOTRE GUEULE ?! Même si les prix baissent au fur et à mesure, la plupart de ces extensions sont bel et bien sorties aux alentours de 15 euros. Heureusement, on notera que les modifications mineures qu’elles comportaient ont été ajoutées gratuitement au jeu de base, et que plus globalement des patches conséquents et réguliers viennent corriger et améliorer le fond du jeu. Mais je vais continuer à gueuler parce que dans le même temps, Paradox a sorti une flopée de DLC mineurs, principalement des packs de chansons et des packs de textures pour renouveler l’aspect cosmétique du titre. Vendu 2 euros l’unité, ils sont au nombre effarant de 42, 42 PUTAIN COMMENT ON PEUT SORTIR 42 DLC POUR UN SEUL JEU ?! Tant et si bien que si vous achetiez le jeu et toutes ses extensions et tous ses DLC aujourd’hui sur Steam, vous vous en tireriez avec une note salée de (accrochez-vous à vos slips) 248,47 euros.

Le pire, c’est que ça se vend comme des petits pains. En février dernier, Paradox annonçait fièrement avoir écoulé 1,1 millions de copies du jeu vanilla, vendu 2,5 millions d’extensions et 5,5 millions de DLC mineurs. Mon conseil pour éviter de nourrir le monstre ? Contentez-vous de la vanilla et éventuellement des extensions principales à l’exception de Sunset Invasion, Way of Life et Legacy of Rome. Ca fait déjà un sacré budget, je vous l’accorde, mais ça représente probablement 100 à 150 heures de jeu. Et tournez-vous vers les mods. Le Clausewitz Engine est un moteur relativement simple et les mécanismes de gameplay sont exportables à n’importe quel background comportant plusieurs factions et des relations diplomatiques. Le mod Game of Thrones vaut particulièrement le détour et le Lord of the Rings est amusant.
Encore aujourd’hui, Crusader Kings II est incontournable dans son genre. Sur une base d’Europa Universalis un peu austère mais plutôt réaliste, il offre un feeling « je suis un personnage de Game of Thrones » assez rare. Exigeant et accessible, il a de quoi plaire, mais supporte un business model déprimant.
 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
rEkOM
 
Je l'ai dans ma liste des jeux steam, acheté lors de soldes à 90% avec 2345345 dlc en prime, mais bordel, j'ai peur de le lancer et de rester scotcher des heures et des heures...
Vlad Joe
 
Bel article, j'ai plonger dans l'univers paradox interactive par ce jeu , qui est fabuleux et que je conseil pour tout amateur de la période medieval et peu être le plus accessible des titres de l'éditeur.
Pour ce qui est du modèle économique, je me pose la question si ce n'est pas quelque chose de vital pour un studio indépendant et de niche, comme Paradox , de proposer cette formule très couteuse pour le joueur, mais qui est peu être le garant d'une certaine qualité, et originalité.
PoF.be
 
La semaine passée, j'avais lu cette recommandation qui m'avait tellement donné envie. Je crois qu'avec ce test ULTRA-à-la-bourre, je vais enfin décider de m'y mettre. (Ça fait seulement un an que je repousse ma première partie)
zouz
 
Le gros problème de ce titre, et je vais aller à contre sens de Vlad Joe c'est justement l'accessibilité...
Le tuto est vraiment pas top pour peu qu'on ne soit pas un féru de l'époque médiéval et l'IA est une pute ultime qui te calle des German Suplex alors que ton perso est attaqué de toute part (ma cousine a refusé de se marier avec mon lardon pour aller se maquer avec mon concurrent direct alors que c'était mon dernier espoir de rester en place sur le trône, MA COUSINE BORDEL ! OU SONT PASSEES LES BONNES VIEILLES VALEURS FAMILIALES ? HEIN ???).
Ceci n'est qu'un exemple des 1256943 coups de putes gratos auxquels j'ai eu droit, une fois qu'on s'est cassé les dents pendant quelques heures le jeux ouvre sont potentiel et envoie du pâté. J'ai tappé des barres de rire devant certaines situations, avant de rager.

Sinon, le détail qui m'a un peu saoulé et qui va dan le sens de la critique des DLC c'est la gueule des persos qui se tappent tous la même ganache à 3 générations d'écart. Ca casse l'immersion pour peu que tu n'aies pas payé ton DLC Skin.
Maitrekro
 
et un petit bundle pour la table de mon Seigneur
Snydlock
 
Aaah, CK2, il vaudrait que je m'y mette franchement un jour. J'ai un peu plus de mal à accrocher que EUIV (qui me bouffe des heures par paquet de 10).
Au niveau du modèle économique, j'avoue être tiraillé entre trouver ça abusé, 250€ putain, et relativiser en me disant que le jeu à plus de 3 ans maintenant et que ça reste un jeu de niche qui parle à une frange hardcore de joueurs prêts à mettre le prix pour soutenir un genre sous-représenté.
Et faut comparer ça aux 150€ par an (grosso merdo) que peut claquer un fan de CoD.
Tribe
 
Maitrekro a écrit :

et un petit bundle pour la table de mon Seigneur


Merci pour le lien ! J'avais déjà le jeu mais je vais pouvoir me refaire une partie ambiance Viking à peu de frais.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Soutenez Factornews.com

Tribune

Mimyke
(22h06) Mimyke Si tu veux d'autres trucs, va voir par là (il y a du bon et du mauvais): [facepunch.com]
Mimyke
(22h02) Mimyke (19h57) ptitbgaz > Alors j'ai ça du même auteur/genre: [facepunch.com] ou ceci: [facepunch.com] ou enfin ça: [facepunch.com]
Nicaulas
(21h05) Nicaulas Oui, sur le canal rédac on parle exil fiscal. Pour la gestion du Tipeee.
gogol
(20h47) gogol Meme dans les jeux à la con, meme pour se foutre de ma gueule, vous parlez pas de mon jeu de Selfie Face Up , franchement , jvais vraiment croire que vous me rpenez pour un gogol !
ptitbgaz
(19h57) ptitbgaz Mimyke > Classe.. t'en as d'autres comme ça pour en faire des fonds d'écran ?
Dks
(17h26) Dks Nayve > Crusing > oui marrant the reef , vu the shallows déjà, c'est quand même wtf limite requin terminator. Mais bien au dessus de sharkchose ^^
Mimyke
(15h57) Mimyke Direct en 1ère position de mon top 5 "Image Gmod - SFM": [facepunch.com]
MrPapillon
(13h52) MrPapillon choo.t > Non: [vegactu.com]
choo.t
(13h37) choo.t Crusing > du coup, est-ce halal ?
Crusing
(12h40) Crusing Yabon le jambon sauvage [choualbox.com]
Crusing
(11h59) Crusing celui là [rottentomatoes.com]
Crusing
(11h58) Crusing Nayve > Dks > Il y a aussi The Reef de 2009
jeudi 29 septembre 2016
Nayve
(23h41) Nayve Dks > Si tu veux mater du requin et un minimum réalisé, en récent y'a "The Shallows". C'est pas fameux mais je n'ai de toute façon pas souvenir d'avoir vu un bon film de requins depuis des décennies...
thedan
(23h35) thedan Dks > mais mais comment tu peux tomber sur des trucs pareils !
Dks
(22h31) Dks Nayve > peut on encore parler de réalisation ?
Nayve
(22h14) Nayve Dks > J'ai vu des pornos mieux réalisés
Dks
(21h44) Dks bon en fait après quelques minutes je crois que je vais commencer par les yeux. On devrait pendre l'équipe de tournage et les comédiens.
Dks
(21h42) Dks ok sharkenstein, je vais te regarder, ensuite je me ferais percer les yeux au pied de biche.
choo.t
(20h48) choo.t [i.imgur.com]
choo.t
(20h18) choo.t CBL > Tu bluffes Martoni.
CBL
(19h57) CBL 100% CGI
thedan
(19h49) thedan Je sais si c'est des prises de vue réelle avec des SFX ou juste de la 3d mais c'est très impressionnants le trailer solo de Titanfall2 d'un point de vue graphique : [youtube.com]
Crusing
(18h55) Crusing choo.t > Risbo > \o/ \o/ \o/
_Kame_
(18h54) _Kame_ (14h52) Cyclope > de la NX WiiU tu veux dire.
Lisa
(18h10) Lisa (16h35) Si ... pour la prochaine AG
MrPapillon
(17h44) MrPapillon Nidhogg 2 : [youtube.com]
choo.t
(17h01) choo.t Pour fêter ça, un clip avec une superbe morale : "friends don't dismember friends" [youtu.be]
Risbo
(16h57) Risbo (16h55) \o/
choo.t
(16h55) choo.t Turbo Kid 2 annoncé \o/
noir_desir
(16h35) noir_desir Lisa > finalement vivendi n'a pas demandé sa place? Bollosré a changé de fusil ?
noir_desir
(16h34) noir_desir Lisa > intéressant
Lisa
(16h14) Lisa [twitter.com]
Zakwil
(15h38) Zakwil l'icone "option d'ergonomie" de windows c'est un fauteuil roulant déguisé?
Niko
(15h16) Niko Cyclope > C'est pas une info, c'est une boutique qui essaye de se gaver de précommandes en se faisant de la pub au passage
noir_desir
(14h54) noir_desir (13h48) Crusing > fort ils ont même repris le brexit
Cyclope
(14h52) Cyclope Des news de la NX : [vg247.com]
Crusing
(14h46) Crusing Je le soupçonne d’être en lien étroit avec Jeff winston et "les seins d'homme"
Sawyer
(14h42) Sawyer Crusing > Le plus drôle c'est quand il annonce des chiffres genre : "Oui, cela signifie que si vous gagnez 2600 DEUROS Hum"avec un vieux gémissement derrière, mdr il est énorme
zouz
(14h19) zouz Crusing > Ils sont trop fort. J'imagine le taf pour imaginer ce genre d'histoire.
Crusing
(13h50) Crusing Une faute de lecture par phrase à peu près.
Crusing
(13h49) Crusing le pro de la lecture de chiffre à décimale, ou pas.
Crusing
(13h48) Crusing Oh un nouveau "magicien de gagner de l'argent sans rien faire", je l'avais jamais vu, fabuleux [50.7.89.82]
Doc_Nimbus
(12h29) Doc_Nimbus Crusing > (11h23) Chouette, merci !
MrPapillon
(12h16) MrPapillon Et qu'ils annoncent une machine à sous Assassin's Creed.
zouz
(12h11) zouz Crusing > (11h23) Hahaha le flic du début !
Palido
(12h05) Palido thedan > Ca serait marrant que Vivendi officialise le rachat d'Ubisoft aujourd'hui, et en profite pour annuler BGE 2 dès demain.
Crusing
(11h40) Crusing ah oui j'avais pas vu non plus...
Crusing
(11h39) Crusing Niko > d'ailleurs elles sont où les breves dans la home?
thedan
(11h38) thedan Niko > oups pardon désolé ... Pas réveiller tout ça...
Niko
(11h37) Niko On a déjà fait une brêve ce matin dessus
thedan
(11h35) thedan bon BGE 2 c'est quasi officiel : [jeuxvideo.com]
thedan
(11h28) thedan Etonnant : [lemonde.fr]
Crusing
(11h23) Crusing Nouveau Usul : [youtube.com]
Fougère
(01h25) Fougère [kotaku.co.uk] C'est long mais ca brosse un portrait très précis et réaliste de la situation autour de SC
zouz
(00h23) zouz [facebook.com]
_Kame_
(00h06) _Kame_ Doc_Nimbus > merci, j'me sens aussi con qu'un chat avec un bout de ficelle
mercredi 28 septembre 2016
Le vertueux
(23h27) Le vertueux zouz > Je n'en ai pas vu, faut dire que c'est mega cher, hyper encombrant et pas très fun.
Doc_Nimbus
(22h18) Doc_Nimbus Un clicker vraiment sympa : [jhollands.co.uk]
Le vertueux
(21h33) Le vertueux J'ai fait mon premier tour dans la rue avec le monocycle, c'est quand même autre chose que l'entrainement dans le parking sous terrain. J'ai failli écraser des jeunes, heureusement qu'il y avait une rambarde, je n'ai pas su m’arrêter net proprement.
Dks
(21h22) Dks j'espère que c'est pas enfoui dans la tribunes depuis que c'est passé ..
Dks
(21h21) Dks vu sur twitter GK, un premier épisode docu sur la team derrière Furi : [youtube.com]
Le vertueux
(21h03) Le vertueux __MaX__ > hihihihi non pas de figure, de toute façon c'est une oxelo tu ne peux rien faire avec, ça pèse une tonne.
Laurent
(21h02) Laurent 1er dev diary pour Wonder Boy. Je ne sais pas si le jeu sera bien mais le remake des musiques est magnifique [youtube.com]
DukeFreeman
(20h47) DukeFreeman Fougère > toute mes désoles
Fougère
(20h45) Fougère DukeFreeman > Tu me laisse même pas le temps de faire la news ;(
DukeFreeman
(20h36) DukeFreeman je suis joie...[gamekult.com]
MrPapillon
(20h17) MrPapillon "gna gna gna these updates will help in an online world", et hop l'icône d'Edge est revenue sur ma toolbar.
MrPapillon
(20h16) MrPapillon Super, mise à jour de Windows 10 qui reset tous mes params, et remets le fond d'écran par défaut.
Feed
(19h54) Feed Niko > Coucou :)
__MaX__
(19h29) __MaX__ Ca tue la trotinettes. Tu fais au moins quelques back flip avant d'arriver au boulol ?
zouz
(19h10) zouz Pas de Segway ?
MrPapillon
(19h02) MrPapillon Et beaucoup d'escalators aussi.
Le vertueux
(19h01) Le vertueux zouz > Ouais y en a pas mal quand même. Beaucoup de trotinettes pour adulte, quelques trotinettes électriques (bien rapide) et quelques roues électriques.
MrPapillon
(18h51) MrPapillon zouz > À Paris plein. De plus en plus. Un jour ça sera honteux de marcher à pieds, un peu comme le fait de monter un escalier alors qu'il y a un escalator de feignasse à côté.
zouz
(18h49) zouz Je ne me rends pas trop compte mais y'a beaucoup des gens qui se trimbalent avec ça en ville ?
zouz
(18h49) zouz Tu vas vraiment t'en servir à visage découvert ?
Le vertueux
(18h40) Le vertueux Crusing > Non ça tu peux le dire ça n'est pas honteux. Par exemple je n'ai pas dit que j'avais une trotinette, pour faire le trajet boulot. ça tu le caches.
Crusing
(17h56) Crusing (16h29) noir_desir > [youtube.com]
Crusing
(17h09) Crusing Le vertueux > C'est pas le genre d'info qu'on doit passer sous silence? comme n'avoir qu'une couille?
Le vertueux
(16h54) Le vertueux Je me suis acheté un monocycle électrique, jetez vous sur les côtés si vous me voyez !
noir_desir
(16h29) noir_desir Crusing > ^^' remarque il voulait supprimer les juges d'instruction lors de son précédent mandat...
Crusing
(15h57) Crusing noir_desir > j'aimerai bien que sarko nous sorte maintenant un "j'ai confiance en la justice de mon pays"
noir_desir
(14h13) noir_desir thedan > c'est bête surtout quand on pense , que les sarkolatres aiment la justice ^^'
thedan
(14h10) thedan noir_desir > tout à fait, je leur ai sorti l'article
MrPapillon
(14h10) MrPapillon Poker VR : [youtube.com]
noir_desir
(14h07) noir_desir thedan > C'est surtout qu'il y a eu une jurisprudence, qui ne te mets pas l'abri quand ton mail est de ton boulot...
thedan
(14h05) thedan d'ailleurs ils se sont pris un retour de manivelles... Pas de mails perso, pas de mails politiques au bureau Non mais
thedan
(14h04) thedan de toute façon, t'as des sarko idolâtres. Tu peux leur mettre le nez dedans, ils te diront que ça sens la rose... J'ai vu passer certains mails persos au boulot d'adhérents aux Républicains qui sont sarko idolâtres, ça vaut son pesant de conneries
noir_desir
(13h18) noir_desir Crusing > on ne croirait pas comme ça
noir_desir
(13h18) noir_desir Crusing > les commentaires oui, mais les amis de sarko qui passe à la télé. C'est évident hollande est tellement fort, qu'il a infiltré la Norvège (soit dit en passant l'un des pays les moins corrompu du monde). Finalement il est trop fort hollande,
Crusing
(13h10) Crusing noir_desir > héhé, j'ai lu les comms sur le site europe1, c'est exactement ça "encore une pseudo affaire" "les mediaco-bobo-gaucho..."
noir_desir
(13h07) noir_desir Crusing > c'est fou, et le pire comme cela vient de la norvege, dans le cadre d'une affaire de corruption pétrolière, son camps ne peut s'agiter en disant que ça vient de hollande (ou des bobo-bien pensant)
Crusing
(12h30) Crusing Comme disait le directeur de campagne de sarkozy "house of cards, c'est un peu tendre" : [mediapart.fr]
Crusing
(12h17) Crusing (oups stun pdf)
Crusing
(12h16) Crusing choo.t > haha adblock me ferme la page direct :D
Crusing
(12h04) Crusing kmplt242 > J'iomagine qu'on peut avoir une dérogation pour le jazz, mais c'ets limite [bestbassgear.com]
kmplt242
(11h39) kmplt242 Ce qui choque le plus c'est qu'il n'y a pas" écouter de la musique", mais "écouter de la musique classique". Toujours cette hierarchisation dans les genres de musique.
Toutoune
(11h38) Toutoune Merci. J'ai ri.
kmplt242
(11h34) kmplt242 Toutoune > (11h30) Ben tu cultive des tomates.
Toutoune
(11h30) Toutoune Mais en quoi faire du jardinage c'est de la culture ?!