Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
 
TEST

Demetrios : The BIG Cynical Adventure

Nicaulas par Nicaulas,  email  @nicaulasfactor
Développeur / Editeur : Cowcat
En des temps anciens (au mois de mars), avant la grande épreuve (l’E3), nous avions rencontré des tribus autonomes (des indés) à leur rassemblement du corbeau (l’Indie Games Play 6). Parmi eux, un héros solitaire (Fabrice Breton) qui, sous son nom de guerre (Cowcat Game), menait une aventure épique (le développement d’un jeu en solo en partie financé par crowdfunding) pour retrouver les sensations de son adolescence (un fan-game des Chevaliers de Baphomet développé à 15 ans).  La quête ayant abouti il y a un mois et demi, il est plus que temps de se pencher sur le résultat.
En préliminaire, il est indispensable de préciser que le jeu est réellement un projet solo, seuls quelques éléments étant des pièces rapportés (notamment par des backers motivés ayant prêté main forte). Cela constitue sa plus grande faiblesse : il est limité dans sa forme et son contenu, et même s’il s’en tire avec les honneurs il est un peu en dessous des standards actuels des jeux d’aventure. Mais c’est aussi son plus gros avantage : il se permet tout ce qu’il peut se permettre, ni plus ni moins, traduisant à la fois une adéquation entre ses moyens et ses ambitions et une vision personnelle du divertissement. Ainsi, l’élément central du jeu reste son humour, omniprésent bien que pas toujours très fin.

Ma voisine Rototo

Bjorn Thonen est un antiquaire parisien, archétype du trentenaire loser. Il vit seul dans un appartement bordélique et crado, se bourre la gueule autant que possible, est fauché comme les blés parce que sa boutique est en piteux état et ne vends que des babioles made in Taïwan, a une hygiène corporelle douteuse… Tout pour plaire, quoi. Une nuit, malgré un coup de fil mystérieux le prévenant du danger et qu’il ne prend pas au sérieux, on s’introduit chez lui pour lui voler un peu d’argent et une tablette en pierre, posée sur une statue d’oiseau. Au réveil, il décide d’enquêter pour retrouver son fric, et reçoit l’aide de sa voisine de palier, Sandra, et de la petite peste de fille de cette dernière, Caroline. Bien évidemment, ils sont rapidement contraints de devoir retrouver également la tablette et de comprendre qui l’a volé et pourquoi, bien qu’ils n’en aient pas grand-chose à foutre.



Découpée en chapitres séparés par des cutscenes sous formes de BD dynamiques, l’histoire nous promène d’abord dans Paris avant de nous faire embarquer pour le pays fictif du Nogo, ville-état absurde qu’on dirait sortie d’un Spirou et Fantasio de la grande époque, et propose également un rapide détour par un cimetière allemand. Sans trop dévoiler l’intrigue qui reste de toute façon prévisible, il va s’agir de retrouver d’autres tablettes similaires à la nôtre, afin de comprendre à quoi elles servent. Il s’agit surtout d’un prétexte pour multiplier les écrans de jeu fixes, dans lesquels se trouve une multitude d’éléments interactifs. Certains sont évidemment des objets à ramasser pour progresser dans le jeu, mais la grande majorité d’entre eux sont là uniquement pour déclencher des lignes de dialogues absurdes, à base de « ça se mange ? », de blagues scato et de sous-entendus graveleux. Il y a aussi et surtout une course aux game over les plus débiles possibles : la mort n’étant pas punitive, on est encouragé à essayer toutes les manières possibles et imaginables de crever.

Cookie Puker

Dans le détail, le jeu fonctionne de manière tout à fait classique : un dialogue initial nous présente la situation, puis on est libre de naviguer entre les différents lieux du chapitre, eux-mêmes composés de plusieurs tableaux. Dans chaque tableau, on interagit avec tous les éléments, les objets récupérables venant garnir notre inventaire, une barre rétractable en bas de l’écran. En discutant avec les différents PNJ, on comprend petit à petit ce qu’on doit faire pour avancer. Les « quêtes » principales bénéficient d’un journal d’avancement disponible dans la barre de menu rétractable en haut de l’écran. A intervalle régulier, des mini-jeux sont proposés. Certains sont purement facultatifs et sont là uniquement pour la déconne, d’autres sont indispensables pour récupérer un item spécifique. Point positif, le jeu permet de récupérer des objets avant de savoir qu’ils vont être utiles, une souplesse qui permet de s’amuser dans les tableaux sans être bloqués par un script tatillon. Dans le même style, certains items sont des fausses pistes.



Globalement, le jeu n’est pas très difficile, mais pour ceux qui auraient du mal avec la maniabilité et la logique des point’n clicks à l’ancienne, deux aides sont disponibles à la demande (et peuvent être désactivées). On peut déjà afficher en surbrillance tous les éléments interactifs d’un tableau, afin d’éviter de faire l’essuie-glace sur l’écran en guettant les changements de curseur. Mais pour ceux que ça ne dérangerait pas ou qui sont vraiment bloqués dans la progression, trois minuscules cookies sont cachés dans chaque tableau (donc un total de plusieurs dizaines pour tout le jeu). Une fois collecté, un cookie peut s’échanger contre un indice plus ou moins vague vous orientant dans votre recherche. On peut manger plusieurs cookies si on veut, mais de toute façon au bout de trois indices révélés vous êtes obligés de progresser dans le jeu pour pouvoir bénéficier d’indices nouveaux.



Au final, malgré un ou deux moments un peu lourdauds et des mini-jeux pas très inspirés,  l’aventure s’avère plutôt agréable. On finit par oublier les limites du jeu, le temps de résoudre quelques énigmes. Seul regret : très généreux dans les premiers chapitres, notamment au niveau du background et du contenu annexe (il y a un niveau de fête foraine qui contient beaucoup plus que ce qui est utile à la progression), le jeu s’essouffle progressivement. Dans sa dernière ligne droite, Demetrios va à l’essentiel et se concentre sur une succession de puzzles qui ne constituent malheureusement pas un challenge relevé, utilisant des énigmes déjà vues ailleurs. Bouclée en 8 heures, l’aventure n’est pas vraiment un modèle du genre mais restera une parenthèse agréable.
S’il est logiquement limité dans sa forme et son contenu, Demetrios est un jeu d’aventure indépendant généreux et aux ambitions adaptées à ses moyens. Difficile de le conseiller à tout le monde, mais on s’est surpris à l’aimer plus que de raison. Disponible pour moins de 10€ un peu partout.

SCREENSHOTS

 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
Orin
 
Les vrais fans de jeux d'aventure me contrediront peut-être mais à lire la conclusion, je dirais que c'est un énième cas de jeu qu'il aurait mieux valu raccourcir plutôt que diluer. Après, peut-être qu'il y aura des màjs...
Maintenant à 10 euros et certainement moins aux premières soldes, je tenterais d'y jeter un oeil, 8h pour moi c'est déjà long mais acceptable.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Soutenez Factornews.com

Tribune

Fougère
(01h25) Fougère [kotaku.co.uk] C'est long mais ca brosse un portrait très précis et réaliste de la situation autour de SC
zouz
(00h23) zouz [facebook.com]
_Kame_
(00h06) _Kame_ Doc_Nimbus > merci, j'me sens aussi con qu'un chat avec un bout de ficelle
mercredi 28 septembre 2016
Le vertueux
(23h27) Le vertueux zouz > Je n'en ai pas vu, faut dire que c'est mega cher, hyper encombrant et pas très fun.
Doc_Nimbus
(22h18) Doc_Nimbus Un clicker vraiment sympa : [jhollands.co.uk]
Le vertueux
(21h33) Le vertueux J'ai fait mon premier tour dans la rue avec le monocycle, c'est quand même autre chose que l'entrainement dans le parking sous terrain. J'ai failli écraser des jeunes, heureusement qu'il y avait une rambarde, je n'ai pas su m’arrêter net proprement.
Dks
(21h22) Dks j'espère que c'est pas enfoui dans la tribunes depuis que c'est passé ..
Dks
(21h21) Dks vu sur twitter GK, un premier épisode docu sur la team derrière Furi : [youtube.com]
Le vertueux
(21h03) Le vertueux __MaX__ > hihihihi non pas de figure, de toute façon c'est une oxelo tu ne peux rien faire avec, ça pèse une tonne.
Laurent
(21h02) Laurent 1er dev diary pour Wonder Boy. Je ne sais pas si le jeu sera bien mais le remake des musiques est magnifique [youtube.com]
DukeFreeman
(20h47) DukeFreeman Fougère > toute mes désoles
Fougère
(20h45) Fougère DukeFreeman > Tu me laisse même pas le temps de faire la news ;(
DukeFreeman
(20h36) DukeFreeman je suis joie...[gamekult.com]
MrPapillon
(20h17) MrPapillon "gna gna gna these updates will help in an online world", et hop l'icône d'Edge est revenue sur ma toolbar.
MrPapillon
(20h16) MrPapillon Super, mise à jour de Windows 10 qui reset tous mes params, et remets le fond d'écran par défaut.
Feed
(19h54) Feed Niko > Coucou :)
__MaX__
(19h29) __MaX__ Ca tue la trotinettes. Tu fais au moins quelques back flip avant d'arriver au boulol ?
zouz
(19h10) zouz Pas de Segway ?
MrPapillon
(19h02) MrPapillon Et beaucoup d'escalators aussi.
Le vertueux
(19h01) Le vertueux zouz > Ouais y en a pas mal quand même. Beaucoup de trotinettes pour adulte, quelques trotinettes électriques (bien rapide) et quelques roues électriques.
MrPapillon
(18h51) MrPapillon zouz > À Paris plein. De plus en plus. Un jour ça sera honteux de marcher à pieds, un peu comme le fait de monter un escalier alors qu'il y a un escalator de feignasse à côté.
zouz
(18h49) zouz Je ne me rends pas trop compte mais y'a beaucoup des gens qui se trimbalent avec ça en ville ?
zouz
(18h49) zouz Tu vas vraiment t'en servir à visage découvert ?
Le vertueux
(18h40) Le vertueux Crusing > Non ça tu peux le dire ça n'est pas honteux. Par exemple je n'ai pas dit que j'avais une trotinette, pour faire le trajet boulot. ça tu le caches.
Crusing
(17h56) Crusing (16h29) noir_desir > [youtube.com]
Crusing
(17h09) Crusing Le vertueux > C'est pas le genre d'info qu'on doit passer sous silence? comme n'avoir qu'une couille?
Le vertueux
(16h54) Le vertueux Je me suis acheté un monocycle électrique, jetez vous sur les côtés si vous me voyez !
noir_desir
(16h29) noir_desir Crusing > ^^' remarque il voulait supprimer les juges d'instruction lors de son précédent mandat...
Crusing
(15h57) Crusing noir_desir > j'aimerai bien que sarko nous sorte maintenant un "j'ai confiance en la justice de mon pays"
noir_desir
(14h13) noir_desir thedan > c'est bête surtout quand on pense , que les sarkolatres aiment la justice ^^'
thedan
(14h10) thedan noir_desir > tout à fait, je leur ai sorti l'article
MrPapillon
(14h10) MrPapillon Poker VR : [youtube.com]
noir_desir
(14h07) noir_desir thedan > C'est surtout qu'il y a eu une jurisprudence, qui ne te mets pas l'abri quand ton mail est de ton boulot...
thedan
(14h05) thedan d'ailleurs ils se sont pris un retour de manivelles... Pas de mails perso, pas de mails politiques au bureau Non mais
thedan
(14h04) thedan de toute façon, t'as des sarko idolâtres. Tu peux leur mettre le nez dedans, ils te diront que ça sens la rose... J'ai vu passer certains mails persos au boulot d'adhérents aux Républicains qui sont sarko idolâtres, ça vaut son pesant de conneries
noir_desir
(13h18) noir_desir Crusing > on ne croirait pas comme ça
noir_desir
(13h18) noir_desir Crusing > les commentaires oui, mais les amis de sarko qui passe à la télé. C'est évident hollande est tellement fort, qu'il a infiltré la Norvège (soit dit en passant l'un des pays les moins corrompu du monde). Finalement il est trop fort hollande,
Crusing
(13h10) Crusing noir_desir > héhé, j'ai lu les comms sur le site europe1, c'est exactement ça "encore une pseudo affaire" "les mediaco-bobo-gaucho..."
noir_desir
(13h07) noir_desir Crusing > c'est fou, et le pire comme cela vient de la norvege, dans le cadre d'une affaire de corruption pétrolière, son camps ne peut s'agiter en disant que ça vient de hollande (ou des bobo-bien pensant)
Crusing
(12h30) Crusing Comme disait le directeur de campagne de sarkozy "house of cards, c'est un peu tendre" : [mediapart.fr]
Crusing
(12h17) Crusing (oups stun pdf)
Crusing
(12h16) Crusing choo.t > haha adblock me ferme la page direct :D
Crusing
(12h04) Crusing kmplt242 > J'iomagine qu'on peut avoir une dérogation pour le jazz, mais c'ets limite [bestbassgear.com]
kmplt242
(11h39) kmplt242 Ce qui choque le plus c'est qu'il n'y a pas" écouter de la musique", mais "écouter de la musique classique". Toujours cette hierarchisation dans les genres de musique.
Toutoune
(11h38) Toutoune Merci. J'ai ri.
kmplt242
(11h34) kmplt242 Toutoune > (11h30) Ben tu cultive des tomates.
Toutoune
(11h30) Toutoune Mais en quoi faire du jardinage c'est de la culture ?!
choo.t
(11h20) choo.t thedan > "Question :Pour chacune des activités suivantes,dites-moi si, pour vous personnellement, elle fait partie de la culture ?"
thedan
(11h12) thedan choo.t > aprés ça dépends comment sont posés les questions... Mais ça m'étonne assez peu quand on y réfléchit
choo.t
(10h59) choo.t [culturecommunication.gouv.fr]
choo.t
(10h58) choo.t thedan > c'est flippant leur sondage, c'est des rétrogrades de qualité qu'ils ont chopé. La BD moins culturelle que la mode. Collectionner des timbres, plus culturel que le graffiti, le jardinage, plus culturel que le rap.
thedan
(10h52) thedan le jeu vidéo et la culture : [lemonde.fr] !!!
zouz
(10h21) zouz Avant on envoyait des chiens ou des singes dans l'espace pour voir si ça passait, maintenant on envoie des milliardaires. En fait elle pas si pourrie notre époque.
MrPapillon
(08h59) MrPapillon Oui, et il y a beaucoup plus de choses intéressantes à faire là-bas.
_Kame_
(08h34) _Kame_ Y'a juste une petite différence. C'est sur Terre.
MrPapillon
(07h00) MrPapillon L'Antarctique est hostile et pourtant on fait de plus en plus d'activités là-bas, et le tourisme augmente (malgré les interdictions/restrictions).
_Kame_
(00h35) _Kame_ C'est cool pour le côté défi, mais on parle de planètes et satellites un tout petit peu hostile à l'humain. Je serai plus content quand on annoncera qu'on a inventé un nouveau mode de propulsion.
MrPapillon
(00h26) MrPapillon Et ça fera une excuse de plus à Yotleotl de dire qu'ils sont financés par des fonds publics américains.
MrPapillon
(00h26) MrPapillon C'est aussi bon pour les scientifiques, surtout que ça coûtera pas cher relativement.
MrPapillon
(00h26) MrPapillon Kame> Elon Musk souhaite établir une autoroute vers Mars. Donc tout client est le bienvenu. Minage ou pas. Scientifiques ou pas. Il faut pas oublier, c'est que leur fusée peut aller aussi sur Europa ou plein d'autres destinations.
MrPapillon
(00h24) MrPapillon Et le minage d'astéroïdes, c'est Larry Page à titre personnel, pas Google.
MrPapillon
(00h24) MrPapillon CBL > Euh, SpaceX c'est aussi les satellites en orbite basse et en géo.
_Kame_
(00h24) _Kame_ Ouaip, ramener des minerais. Même si je souhaite qu'ils réussissent, j'ai pas la sensation qu'envoyer 100 personnes sur Mars, ça soit vachement utile.
CBL
(00h15) CBL Mas étant remplie de flotte, la planète va devenir une station service pour les drones miniers
CBL
(00h15) CBL Mars est "à deux pas" de la ceinture d'astéroides
CBL
(00h14) CBL Le meme Google qui veut se lancer dans l'exploration minière d'astéroides
CBL
(00h13) CBL L'actionnaire majoritaire de SpaceX, c'est Google
mardi 27 septembre 2016
_Kame_
(23h59) _Kame_ Tout ça pour aller se faire chier sur une planète désertique. (ahah).
MrPapillon
(23h43) MrPapillon Mais toute la conf' regorge de détails techniques, et c'est encore plus épique que juste avec les détails de cette vidéo.
MrPapillon
(23h42) MrPapillon La vidéo qui résume : [youtube.com]
MrPapillon
(23h42) MrPapillon L
MrPapillon
(23h30) MrPapillon Jusqu'à présent, SpaceX n'a annoncé que le transport. Le reste sera sûrement fait entièrement ou en coopération avec d'autres organismes/entreprises. J'imagine que même une grande partie de l'intérieur du vaisseau (MCT) sera conçu par le client.
MrPapillon
(23h28) MrPapillon Si on devait réduire au plus petit dénominateur commun, on ne serait jamais allés sur la Lune, et on aurait jamais rien fait d'ailleurs.
MrPapillon
(23h28) MrPapillon Yolteotl > Mais on s'en fout de facile ou pas. Ce qui est intéressant c'est s'ils vont y arriver ou pas.
Yolteotl
(23h23) Yolteotl "Facile" quand on a accès à un marché interne qui permet de le financer de façon incomparable à ce qu'on retrouve en Europe ou n'importe où ailleurs sur la planète. Je te laisse volontiers aller sur Mars en premier en tout cas :)
MrPapillon
(23h15) MrPapillon Et en seulement 10 ans, c'est les premiers à avoir un plan de baisse des coûts cohérent. Alors que ça fait depuis 60 ans qu'on envoie des trucs dans l'espace.
MrPapillon
(23h14) MrPapillon Et bien sûr on parle encore une fois des contrats avec la Nasa, alors qu'ils sont soumis à des appels d'offre, et que toutes les autres boîtes de la planète ont des contrats avec le public.
MrPapillon
(23h13) MrPapillon ULA continue à utiliser les mêmes éternels lanceurs.
MrPapillon
(23h13) MrPapillon Et Ariane n'a annoncé Ariane 6 que parce que ça bougeait à côté.
MrPapillon
(23h13) MrPapillon Et on parle de casser les prix pour financer la R&D. Mais Roscosmos fait plus vraiment de R&D.
MrPapillon
(23h11) MrPapillon Et les contrats de la Nasa sont plus complexes qu'un simple lancer de satellite.
MrPapillon
(23h11) MrPapillon Yolteotl > Les contrats de la Nasa sont sur plusieurs lancements, pas qu'un seul.
MrPapillon
(23h10) MrPapillon Ils ont fait des procès pour simplement avoir le "droit" de participer aux appels d'offre sur l'armement. Ils viennent d'obtenir leur premier contrat dessus à force, il y avait beaucoup trop de magouilles entre ULA et l'armée avant.
Yolteotl
(23h10) Yolteotl MrPapillon > c'est la que je dis que tu te plantes, ils ne coutent pas 80 millions, le cout est plus élevé, pas le double mais pas loin. C'est grace aux contrats gouvernementaux que SpaceX casse les prix et laisse miroiter un prix si bas.
MrPapillon
(23h10) MrPapillon Oui, mais les contrats d'armement c'est pas SpaceX.
MrPapillon
(23h09) MrPapillon Un satellite en orbite par SpaceX coûte moins cher que chez les concurrents.
Yolteotl
(23h09) Yolteotl Dans une certaine boite que je connais assez bien, les commerciaux ont "enfin" réussi à décrocher un contrat d'équipement pour l'armée américaine. Quand la France commande le dit équipement en 5 exemplaires, les USA c'est 100/200/300.
MrPapillon
(23h09) MrPapillon Un satellite en orbite par SpaceX coûte 80 millions de $. On fait des satellites à des milliards de $.
MrPapillon
(23h08) MrPapillon Yolteotl > La plupart des gouvernements des pays industrialisés peuvent financer des fusées SpaceX.
MrPapillon
(23h08) MrPapillon La Nasa n'est pas un organisme qui ne développe qu'en interne, c'est un organisme qui sous-traite beaucoup.
Yolteotl
(23h07) Yolteotl MrPapillon > "C'est pareil pour les autres pays", c'est que tu n'as pas vraiment conscience des effets d'échelle que ça représente. Aucun autre gouvernement de la planète ne peut financer comme le font les USA.
MrPapillon
(23h07) MrPapillon Les principaux concurrents actuels de SpaceX, c'est BlueOrigin, ULA, Roscosmos, Ariane. Tous principalement financés par des fonds publics.
MrPapillon
(23h06) MrPapillon Ariane vient de commencer à peine à entrevoir des plans de réutilisation des lanceurs, comme le font aussi les russes et ULA. Tout ça depuis que SpaceX a montré des succès dedans.
MrPapillon
(23h06) MrPapillon Ariane n'a pas de plan de colonisation de Mars en urgence.
MrPapillon
(23h05) MrPapillon D'ailleurs il y a eu des procès par SpaceX pour ça.
MrPapillon
(23h05) MrPapillon Faut pas oublier que les autres lanceurs américains sont encore plus soutenus par le gouvernement que SpaceX.
MrPapillon
(23h04) MrPapillon Et pour les autres boîtes aux US.
Yolteotl
(23h04) Yolteotl des lanceurs aux autres compagnies. Ils ne sont pas spécialement plus ambitieux ou doués que les gars de l'Agence Spatiale Européenne qui ont bien moins de fonds derrière
MrPapillon
(23h04) MrPapillon Oui et c'est pareil pour les autres pays.
Yolteotl
(23h03) Yolteotl MrPapillon > Comme je le disais, ils gagnent des clients parce que la concurrence est faussée. La NASA et le gouvernement américain souhaitaient avoir une compagnie américaine avec des contrats si importants qu'ils peuvent se permettre de vendre à perte