Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
TEST

Castlevania : Lords of Shadow - Mirror of Fate

nitoo par nitoo,  email  @nitwoo  
L'arrivée d'un nouveau Castlevania est toujours quelque chose d'un peu spécial. Redémarrée en 2010 par Mercury Steam, cette série emblématique a su garder, à part un ou deux ratés, une certaine qualité au fil de ses épisodes. Avec Castlevania : Lords of Shadow - Mirror of Fate sur 3DS, les développeurs espagnols nous prouvent qu'on peut compter sur les Belmont une fois de plus.

Gabriel, un ami qui vous veut du mal


C'est le temps d'un bref prologue que l'aventure commence, en nous mettant dans la peau de Gabriel Belmont, envoyé par la Confrérie de la Lumière pour débarrasser le monde des ténèbres. À l'exception de cette intro faisant office de flashback, les événements de cet épisode de transition se déroulent 26 ans après Castlevania : Lords of Shadow et font le lien avec sa véritable suite (prévue pour cette année).
Cette entrée en matière est également l'occasion d'appréhender les mouvements de base du personnage. Le gameplay en 2.5D est simple mais terriblement efficace, avec un feeling se rapprochant des vieux épisodes, si l'on excepte cette sensation de flottement du personnage. Bien qu'un peu étrange voire désagréable au début, on finit par s'y faire puis par l'oublier complètement tant les combats sont agréables.



Gros point fort du jeu, les joutes sont très satisfaisantes et se révèlent même plutôt techniques. Le système d'expérience permet de débloquer une nouvelle attaque à chaque niveau, pour un total de 18. Au début, on ne possède que les capacités de base comme la garde qui permet de réaliser un contre avec le bon timing et l'esquive, indispensable pour éviter les attaques imparables, signalées par un petit éclat lumineux. Ajoutez à cela deux attaques de base, une directe et une de zone, qu'on peut charger et enchaîner pour réaliser divers combos et juggles. On possède aussi des variantes permettant d'étourdir ou de déstabiliser les ennemis en utilisant les gâchettes, ouvrant ainsi une opportunité de finish. Sans oublier bien sûr l'arsenal et les capacités spéciales propres à chaque personnage joué (on y reviendra), à l'exception du fouet qui est lui commun à tous. Le principe reste cependant toujours le même : on commence avec le fouet, puis au fil de notre progression on débloque nos deux armes secondaires comme des shurikens électriques ou des bombes paralysantes, et deux capacités nécessitant de la magie. On retrouve entre autres les fameuses formes de brumes et de loup et comme pour les armes, les deux magies sont à chaque fois différentes selon le personnage joué. Dans tous les cas, l'une aura toujours un rôle défensif, tandis que l'autre servira à faire encore plus de dégâts.


Une affaire de famille


On combine alors tout cela avec une certaine aisance, en esquivant, en bloquant puis en contre-attaquant les assauts de nos chers squelettes, harpies et autres livres magiques, fidèles à la série. Le bestiaire n'est d'ailleurs pas des plus variés, mais il est compensé par un challenge bien présent, même en difficulté normale, avec une barre de vie qui descend très vite si on ne fait pas attention. Et ce n'est pas le framerate qui va aider, (trop) souvent aux fraises, ainsi que des attaques de monstres pas toujours évidentes à discerner. Les combats avec les boss sont en revanche assez simples, avec des séquences QTEs pour les finir, d'autant que si on rate l'une d'elles on la recommence immédiatement.



Comme mentionné plus tôt, plusieurs personnages sont placés entre les mains du joueur. Afin de préserver l'effet de surprise, on se contentera de dire qu'ils sont au nombre de trois (sans compter Gabriel pendant le prologue) et que les fans de la série ne seront pas dépaysés avec certaines têtes connues prêtes à en découdre avec Dracula. La particularité de cet opus est donc de proposer aux joueurs d'explorer les mêmes environnements, mais sous un angle différent à chaque fois, et pas forcément par ordre chronologique. Peut-être est-ce là une sorte d'hommage à Castlevania III, mais en tout cas cela à le mérite d'intriguer. L'histoire, malgré des doublages anglais assez moyens et une absence de synchro labiale, est bien racontée et propose même quelques petites révélations bien amenées, via des cut scenes au rendu légèrement BD.

À propos des environnements, on souffle souvent le chaud et le froid. Très inégaux, on passe d'une claque, renforcée par l'effet de profondeur offert par la 3D souvent saisissant nous faisant lâcher un petit "wow", à des décors pour le moins insipides et génériques nous faisant lâcher un petit "meh". Ce n'est pas non plus l'aspect exploration le plus marquant, même si l'illusion procurée par la structuration à mi-chemin entre les Metroidvania et les jeux plus linéaires fonctionne assez bien. Le jeu pousse au backtracking, notamment après l'acquisition d'une nouvelle capacité permettant d'ouvrir une porte ou d'accéder à une zone auparavant inaccessible.


Statu quo


Vous l'aurez compris, on est encore loin du sacro-saint Symphony of the Night, aux niveaux autrement plus labyrinthiques et vastes. Les développeurs ne s'en sont d'ailleurs jamais cachés, au contraire, en insistant bien sur le fait que leur jeu s'inscrit vraiment dans cette nouvelle trilogie, où l'accent est surtout mis sur l'action, avec quand même une petite dose d'exploration et d'hommage aux classiques de la série. Soulignons tout de même la possibilité d'ajouter des notes sur la carte, située sur l'écran tactile et qui n'aura comme seules autres fonctions que de vous présenter votre inventaire et les autres menus.



Il reste au final un jeu très sympathique, aux qualités techniques et artistiques indéniables bien qu'assez fluctuantes. L'ambiance, aidée par une musique très réussie avec quelques thèmes excellents nous accroche sans difficulté, l'univers et son histoire sont bien traités et laissent le joueur plus impatient que jamais de découvrir la suite des aventures de tout ce beau monde. La durée de vie est correcte, avec une grosse douzaine d'heures pour finir le jeu à 100% (débloquant un mode hardcore) mais avec une rejouabilité quasi-nulle. Dans tous les cas, maintenant que vous savez à quoi vous attendre, il y a peu de chance d'être déçu.


Testé à partir d'une version commerciale fournie par l'éditeur. Captures fournies par l'éditeur.

Castlevania : Lords of Shadow - Mirror of Fate est une bonne synthèse de ces beat'em all teintés d'exploration, avec le gameplay et les petites touches propres à la série. L'action est à l'avenant avec des combats jouissifs et techniques juste comme il faut, une histoire et une ambiance prenantes et un peu d'exploration mais pas trop, le tout formant un cocktail très agréable. Bref, un bon palliatif en attendant la véritable suite sur consoles de salon.

SCREENSHOTS

 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
fwouedd
 
"Gros point fort du jeu, les joutes sont très satisfaisantes et se révèlent même plutôt techniques."

Là, déjà, tu me vends le jeu.
clott
 
Du coup le reste de la presse a été trop sévère envers ce jeu ou c'est Factor qui ne l'est pas assez ?
2vic
 
Pour y avoir joué 4h, le 7 de factor me semble vraiment la note juste : ce n'est pas Symphony of the night, ce qui a visiblement dégouté quelques testeurs ( sérieux, le 4,7 de IGN, c'est complètement con ), mais c'est vraiment un chouette petit jeu, prenant, plus rythmé que je pouvais le penser ( j'ai pensé God of war dans l'alternance action/puzzle-plateforme ) et parfois très joli.

Les combats demandent un minimum de concentration et de skills et sont bien plus fun que l'impression dégagée par les vidéos. Pour les QTE, c'est naze, mais c'est tolérable : ils sont en fin de compte plutôt rares. Le framerate ne m'a pas choqué jusque là : ce n'est pas fluide, mais je n'ai pas eu de freeze ou de chutes gênantes pour le moment.

La seule raison pour laquelle le jeu s'en est pris autant plein la tête, c'est bêtement parce qu'il n'est pas Symphony of the night. C'est un god of war ( donc un lord of shadows ) en 2D. Et pour un beat'em all 2D, il vaut son 7/10.
nitoo
 
Merci, c'est exactement ça.
Ash_______
 
2vic a écrit :

La seule raison pour laquelle le jeu s'en est pris autant plein la tête, c'est bêtement parce qu'il n'est pas Symphony of the night.


Il n'est pas SotN tout commme il n'est pas non plus circle of the moon, ni aria of sorrow ou même Dawn of Sorrow.
Le standard de qualité des derniers castlevania (bon même si circle of the Moon ca commence a être vieux) est juste hallucinant (on oublie la DA des artwork des opus DS).
Tous ces opus "metroidvania" nous ont habitué à ce qu on peut avoir de mieux dans un JV : une vraie liberté, un LD qui encourage et récompense l'exploration et une dose de RPG qui permet de vraiment jouer avec le style de combat qu'on veut selon les armes/stuff/magies utilisées.

C'est normal, lorsque la recette est changée pour quelque chose de plus balisé (qui apporte d autres qualités), de rester sur sa faim et d'attendre plus d'un castlevania.
Il suffit de voir harmony of dissonance, le jeu était moins soigné mais le standard de qualité imposé par sotn et circle a fait du jeu une deception alors qu il n est pas mauvais du tout.
Derrière le tir a bien été rectifié sur aria.
nitoo
 
D'où l'intérêt de le tester et le juger sur ce qu'il est, et pas ce qu'il aurait pu ou pourrait être, donc.

On a tout à fait le droit de déplorer de ne pas avoir de nouveaux Metroidvanias (c'est mon cas), mais comme l'a bien dit 2vic, c'est un nouvel opus d'une série alternative, qui a été rebootée et dont on connait déjà depuis un épisode la direction prise. C'est un peu concon d'insister en disant "mais pourquoi c'est pas un Metroidvaniaaaa heuuuu".
Ash_______
 
Nan mais je suis d'accord et j'aime bien ton test aussi.

Je voulais surtout rebondir sur le fait qu'il ne faut pas limiter Castlevania à SotN vu que les épisodes suivants étaient presque des copies carbones (même équipe pour AoS par exemple) donc des excellents titres aussi mais avec moins de portée à cause du support.

Aussi réussi et novateur soit cet épisode, ça reste malgré tout dommage de ne pas avoir un castlevania plus classique, dans la lignée de ce qu'on a eu sur DS par exemple, vu qu'il s'agit d'un opus portable.
Et garder le castlevania "rebooté" sur consoles de salon.

A ce propos, pour les gros fans de la série, l'opus coop sur le PSN est juste génial :)
vasquaal
 
Il faut aussi savoir que pour les fans hardcore de Castlevania, les vrais, SotN, c'est un peu de la merde rpgesque. Un standard qui s'est trop éloigné de l'esprit d'origine de la saga.

En ce qui me concerne, les deux styles me vont.
Ash_______
 
C'est certain que Super Castlevania IV c'est du lourd mais je doute qu'on puisse retrouver un épisode de ce niveau un jour.
Feed
 
C'est marrant que tu dises ça parce que Super Castlevania IV, c'est un peu un spin off de la série traditionnelle. Et c'est surtout le seul épisode on l'on peut frapper dans toutes les directions.
Les super puristes se prosternent devant rondo of blood je présume (très bonne version PSP d'ailleurs).
Pour les metroidvania, à mon sens celui qui a sublimé la recette, c'est Aria of Sorrow.
J'ai également adoré Harmony of Despair que j'ai écumé pendant pas loin de 100h en ligne.

Sinon pour revenir à ce test, comme l'a si bien dit nitoo, il faut prendre le jeu dans son contexte, en tant que suite d'une nouvelle série. En tant que tel, le jeu est très agréable. Le scope est plus limité que Lords of Shadow, avec moins de variété dans les décors, mais c'est voulu par le setting (le château), ce qui du coup le recadre plus avec les castlevania originaux (akumajo dracula, le chateau démonique de dracula, qui est le "personnage" principal de la saga finalement).
Niveau gameplay, on a une transposition 2D de l'opus 3D (qui est un clone de god of war). On aime on pas.

En revanche, pour peu qu'on aime un peu cette nouvelle série, le jeu vaut le coup rien que pour le scénario, qui prépare Lords of Shadow 2.
D'ailleurs, une fois le jeu finit, on n'a qu'une seule envie, jouer à la suite.
nitoo
 
Ouais, et je veux du Alucard exelan avec ses ailes, parce qu'il chie la classe comme ça !
PoF.be
 
Je n'ai joué qu'à la démo que j'ai trouvé assez impressionnante sous certains aspects, mais le framerate catastrophique m'a sauté aux yeux et à la gorge. J'ai déjà laissé passer Snake Eater pour la même raison.

C'est quand même triste de ne pas savoir s'adapter aux limitations d'une console et de ne pas chercher à optimiser au maximum son jeu pour lui permettre d'atteindre un affichage décent.
nitoo
 
Dans le jeu complet, c'est pas aussi flagrant, franchement. Le problème n'a pas totalement disparu, mais c'est moins gênant en tout cas.

Après, le problème de framerate de merde, c'était déjà bien le cas sur Lords of Shadow sur consoles de salon. Donc de là à dire que c'est un peu la marque de fabrique du studio, il y a un pas que j'ai envie de franchir, en fait.
Ash_______
 
Feed a écrit :

Pour les metroidvania, à mon sens celui qui a sublimé la recette, c'est Aria of Sorrow.


Entièrement d'accord mais ce qui rend AoS si agréable à jouer c'est le fait de ne pas être limité par un simple fouet donc ça transgresse un peu la base de la série.
Et il manque un vrai "200%", le monde du chaos est trop petit alors que pour moi le jeu commençait à ce moment.

Mais AoS a surtout pour lui le meilleur LD, le chateau le plus réussi imho. La DA est parfaite, et les décors s'étendent vachement, on se situe très facilement sans spammer la map.

Et Harmony of Despair a été un gros kif aussi. C'est un peu le castlevania de mes rêves. Mais il faut être un gros fan de la série pour l'apprécier à sa juste valeur.
nitoo
 
Marrant, je ne vois jamais personne mentionner Portrait of Ruin, qui est un de mes préférés :'(

C'est clairement pas une référence pour la DA, surtout le chara design qui dénote au milieu du reste, plus classique, mais le mix justement du classique avec les nouveautés apportées était vraiment chouette. En tout cas j'avais grave bloqué dessus.
Ash_______
 
Mouai, pour moi castlevania c'est un package dont les artworks d'Ayami Kojima qui passent à la trappe sur les opus DS.
Tu compares le Soma Cruz d'Aria of Sorrow et celui de Dawn of sorrow, tu vomis, tu ravales ton vomi et tu re-vomis derrière.

Après Portrait of Ruin est sympa mais il y a un tas d'idées un peu pourries. Dawn Of Sorrow est bien plus complet, riche et moins bancal. Enfin il reprend tout d'AoS quoi.

Portait of Ruin c'est un peu le Harmony of Dissonance de la DS, c'est sympa mais pas marquant à cause de mauvaises idées de game design.
nitoo
 
Je trouvais au contraire que c'est qui lui faisait son charme (pas la DA, again, mais les idées).

J'aime bien les "misfits".
Feed
 
J'ai beaucoup aimé Dawn of Sorrow et Portrait of Ruins aussi hein, qui au final, sont de très bonnes variations d'Aria of Sorrow.
Mais effectivement, Aria of Sorrow était un aboutissement d'une formule démarrée avec Symphony of the Night et poursuivie plus ou moins bien avec Circle of the Moon et Harmony of Dissonance. Et oui, le fait de ne pas être limité au fouet et la multitude de "pouvoirs" disponibles donne une liberté de gameplay que laissait entrevoir Symphony of the Night.

Dawn of Sorrow est une version raffinée d'AoS, rien à dire. J'ai essayé de relancer AoS après DoS, difficile, c'est quand même plus moche. En revanche, le traitement cartoon des artworks, j'ai beaucoup beaucoup de mal :/
Les très bons points pour DoS et PoR, ce sont les mode supplémentaires.
Après le julius mode d'AoS (qui lui même fait suite au Richter mode de SotN) très sympa mais limité, on a un Julius mode dantesque dans DoS (avec le retour d'Alucard en prime), et un Richter et Sister Mode pour PoR.
Je les ai fait dans l'ordre, et quasiment à chaque fois, à la fin j'ai préféré le dernier opus au précédent.

Il faut que je finisse Order of Ecclesia. J'ai relancé le jeu il y a 2 jours, mais c'est chaud de se rappeler : où je suis? qu'est-ce que je dois faire? à cause de la structure plus "ouverte" du jeu.
2vic
 
Je vous rejoins sur Dawn of Sorrow qui était vraiment un petit bonheur. Et quelle finesse dans les décors !! On retrouve ça dans Order of Ecclesia d'ailleurs, qui était magnifique. Par contre, impossible à faire celui-là pour les mêmes raisons que Feed : J'ai eu un enfant et si je ne jouais pas chaque soir, je me retrouvais tout de suite paumé. D'où abandon prématuré.

C'est clair que Mirror of fate n'a pas grand chose à voir avec ces jeux. Je le trouve plus fun à jouer sur le moment, mais moins prenant et marquant dans sa globalité. Ce qui est le ressenti logique entre un jeu d'action et un jeu d'aventure.

Je viens de finir le chapitre d'Alucard, et c'est quand même nettement plus tendu que celui de Simon : ces putains de vampires bleus avec leurs putains d'épées violettes, ça force à la concentration et à bien optimiser l'utilisation des objets et pouvoirs. Une fois qu'on a la routine en main, ça va, mais la première fois que je me suis retrouvé contre deux comme ça, j'ai fui comme une petite merde.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Soutenez Factornews.com

Tribune

_Kame_
(03h11) _Kame_ (21h54) CBL > c'est vrai que c'est une phrase qui trompe volontairement, mais c'est pas écrit "video was not edited filmed directly machin truc". Et bordel, c'est pas en me montrant une vidéo aussi fake que j'aurai donné 1,4 milliards de $
Khdot
(01h38) Khdot (20h05) CBL > yep
MrPapillon
(00h00) MrPapillon Parmi toutes les personnes qui ont eu accès à la techno, au final aucun vrai début d'analyse n'en est ressorti après toutes ces années.
samedi 10 décembre 2016
MrPapillon
(23h59) MrPapillon Le vertueux > Oui, mais la particularité là, c'est qu'il y avait un intérêt international sur cette boîte, que ça soit côté grand public, ingénieurs ou investisseurs et que personne n'ait été capable d'avoir une idée concrète de leurs projets.
kmplt242
(23h43) kmplt242 Macron Death Metal [twitter.com]
Le vertueux
(22h47) Le vertueux MrPapillon > Je viens d'ailleurs de recevoir des mails de divers personnes qui n'en reviennent pas de la nature de cette vrai information totalement incroyable. Ils disent que tu mens.
MrPapillon
(22h41) MrPapillon Même s'ils étaient sous NDA, avoir été enthousiaste à ce point en ayant touché les protos, c'était juste qu'ils manquaient de connaissances sur le sujet.
MrPapillon
(22h40) MrPapillon Une vraie info c'est qu'on se rend compte de la mauvaise qualité du journalisme qu'on eu jusqu'à présent.
MrPapillon
(22h39) MrPapillon Celles qui sont fausses, sont l'éléphant, la baleine, le FPS, etc...
MrPapillon
(22h39) MrPapillon Kame> Les autres sont vraies d'après ce que j'ai compris.
CBL
(21h54) CBL Kame> Descriptif de la video : "This is a game we’re playing around the office right now"
_Kame_
(20h41) _Kame_ Parce que sur celle incriminée, c'est pas écrit que c'est du vrai de vrai, et fallait vraiment être kéké pour croire que ça l'était. Qu'il soit très loin d'un truc commercial, c'est qd même fou...
_Kame_
(20h40) _Kame_ Nan mais la vidéo avec le jeu c'était évident que c'était bidonné, mais les autres ? (C3PO par ex)
MrPapillon
(20h08) MrPapillon Ouaip, et c'était déjà le cas avec Surface, Kinect, etc...
CBL
(20h07) CBL Et pour Magic Leap, quand tu as un gros logo "WETA Workshop" sur la video, tu es cense te douter que quelque chose pue :)
CBL
(20h07) CBL MrPapillon > Oui. Toutes les videos d'HoloLens sont bidonnees car elles ne montrent jamais le rendu reel et le champs de vision reel
MrPapillon
(20h07) MrPapillon Comme dit divide, la vraie nouveauté, c'est leurs difficultés à rendre leur produit commercialisable par rapport à leurs premiers protos.
CBL
(20h06) CBL Si ca n'arrive rien qu'une fois, je cherche un autre job
MrPapillon
(20h06) MrPapillon Quelle blague cette histoire de vidéo CGI, toute l'industrie tech fait ça. Microsoft passe son temps à balancer des vidéos bullshits, les éditeurs sur la PS3, etc...
CBL
(20h05) CBL Khdot > C'est triste pour eux mais il fallait peut etre pas attendre six mois avant de parler
divide
(20h03) divide ils ont un peu mis la charrue avant les boeufs quoi.
CBL
(19h52) CBL C'est bien beau d'avoir du pognon mais il faut tout de meme etablir une structure etc...
CBL
(19h51) CBL Il faut aussi dire qu'ils sont parti de rien, y compris pour la boite
divide
(19h51) divide et c'est franchement pas beau de sortir des vidéos CGI en prétendant que c'est le résultat réel :/
divide
(19h51) divide Oui mais c'est un peu le problème... En l'état ils n'ont aucune paire de lunette de taille raisonnable qui fait ce qu'ils prétendent
CBL
(19h47) CBL et ils ont été pris de court par Microsoft
CBL
(19h47) CBL Ils galèrent à miniaturiser le truc
CBL
(19h47) CBL Et ma boite a recu un des dirigeants
CBL
(19h46) CBL Des collegues ont pu tester le bousin
CBL
(19h46) CBL divide > la video etait du flan (j'en etais convaincu depuis le debut) mais la techno est reelle
Laurent
(15h47) Laurent Panda [allgamesdelta.net]
commode
(15h19) commode Tain' pourquoi il n'y a pas de versions "HD", "remaster", "comme tu veux", d'Ultima !!!
kimo
(15h15) kimo choo.t > ha merci bcp ! j'avais tenté google mais il trouvait pas !
Khdot
(14h53) Khdot Crytek [imgur.com]
commode
(14h44) commode (12h50) c'est fou !
choo.t
(14h33) choo.t kimo > 11.8Gb d'apres le site du PSN [store.playstation.com]
choo.t
(14h30) choo.t kimo > 0.0N
kimo
(13h51) kimo hello, quelqu'un connait le poids à télécharger pour the last guardian?
Cyclope
(13h43) Cyclope Du Conan Exiles en vidéo : [youtube.com] et [youtube.com]
_Kame_
(13h38) _Kame_ Je ne comprends pas comment ils ont pu soulever autant de thunes...
divide
(12h50) divide Magic Leap c'était du flan [lefigaro.fr]
noir_desir
(07h32) noir_desir Eh be... vous etiez en forme hier soir...
Big Apple
(01h38) Big Apple bon, je crois qu'on a fait le tour de la question, bonne nuit :)
MrPapillon
(01h32) MrPapillon Déjà quand j'étais petit ils bossaient dessus.
MrPapillon
(01h31) MrPapillon Big Apple > Il me semble qu'ils sont passés au réseau de neurones depuis un bail.
Big Apple
(01h31) Big Apple MrPapillon > Oui, enfin, c'est surtout que si ils ont les algos des IA qui tradent, ils peuvent prévoir leurs "réactions" et se faire un paquet de pognon en délit d'initié
_Kame_
(01h30) _Kame_ De toute façon les IAs pour bagnole arrivent, et le coût/bénéfice en termes de vie humaine, je crois que y'a pas besoin de chercher bien longtemps.
Big Apple
(01h28) Big Apple des algos, pas des IA
GTB
(01h28) GTB Big Apple > Des IA se démerdent nettement mieux que les hommes pour le décryptage facial.
MrPapillon
(01h27) MrPapillon Parce que les banquiers sont des gens très rationnels qui ont choisi des IA pour faire des choix rationnels.
MrPapillon
(01h27) MrPapillon D'ailleurs en ce moment même, des IA sont en train de se battre pour acheter et vendre des actions, et là c'est peut-être une des pires applications pour une IA.
MrPapillon
(01h26) MrPapillon Les règles des maths sont simples, donc on arrive à un concensus facilement, mais sur du social, c'est beaucoup plus dur. Une IA pourrait résoudre ce problème du consensus rationnel difficile à atteindre quand il y a beaucoup d'intervenants.
MrPapillon
(01h25) MrPapillon L'IA est un excellent moyen d'arriver à trouver des consensus rationnels sur des problématiques où les règles sont complexes.
Big Apple
(01h25) Big Apple MrPapillon > hein?
Big Apple
(01h25) Big Apple GTB > Hal 9000, il peut. Oui.
MrPapillon
(01h24) MrPapillon Avant on attaquait d'autres peuples parce qu'on disait qu'ils étaient des démons.
MrPapillon
(01h24) MrPapillon Big Apple > Oui, mais avant c'était encore pire.
GTB
(01h23) GTB Big Apple > Si tu l'as repéré, une IA peut le faire.
Big Apple
(01h23) Big Apple MrPapillon > C'est vachement rationnel, la croissance économique quand on est plus de 7 milliards et qu'on est face au réchauffement climatique et l'épuisement du pétrole (et du reste)
MrPapillon
(01h23) MrPapillon L'instinct et l'émotion, c'est très animal.
GTB
(01h22) GTB Big Apple > Le jour où l'IA fera moins d'erreur -y compris de choix- que l'humain. Pourquoi pas?
Big Apple
(01h22) Big Apple mais comme je l'ai dit longtemps avant, j'ai eu l'occasion d'éviter un bel accident en voyant dans le regard d'un autre conducteur qu'il allait bruler le céder le passage
MrPapillon
(01h22) MrPapillon En fait plus la civilisation avance, et plus on essaye de remplacer les choix basés sur les émotions par les choix basés sur le rationnel.
MrPapillon
(01h21) MrPapillon Big Apple > Le rationnel c'est très humain, ça fait partie des choses que les humains ont créé de mieux.
Big Apple
(01h21) Big Apple Non, mais je ne veux pas avoir une voiture avec un algo qui a décidé d'avance qui il doit sacrifier
_Kame_
(01h21) _Kame_ Et dans deux scénarios différentes, une où t'as le temps de réfléchir, et l'autre, où t'as 2 sec pour agir.
_Kame_
(01h20) _Kame_ T'as déjà été dans une situation d'urgence où tu dois choisir entre ta vie et celle d'un autre ?
Big Apple
(01h19) Big Apple si vous acceptez de donner des choix moraux à une machine, vous devenez inhumain
Big Apple
(01h18) Big Apple Le choix moral revient à l'humain, pas à la machine
GTB
(01h16) GTB Big Apple > Ces choix moraux existent déjà.
MrPapillon
(01h16) MrPapillon Et bien sûr que si que ça a avoir, là je cite qu'un exemple, il faut voir les dizaines de technos qui sortent chaque mois voire chaque semaine.
_Kame_
(01h15) _Kame_ Tu commences à dire n'importe quoi Big Apple.
MrPapillon
(01h15) MrPapillon Big Apple > Oui, mais ce n'est pas tes goûts à toi qui vont guider l'avenir de l'humanité. C'est clairement un avantage social, et ça avancera dans ce sens.
Big Apple
(01h14) Big Apple MrPapillon > ça n'a rien à voir...
Big Apple
(01h14) Big Apple et je favorise mon intérêt. Si un abruti traverse n'importe comment, je vais pas faire exprès de rentrer dans un mur sous prétexte qu'il a 10 ans de moins que moi.
MrPapillon
(01h13) MrPapillon Big Apple > Et pourquoi pas ? Elles font déjà de meilleurs diagnostiques sur des radios que des vieux radiologues.
MrPapillon
(01h12) MrPapillon Oui tu refuses parce que tu es un conservateur, mais les gosses qui sont tout petits maintenant en auront rien à foutre de ces codes moraux dans vingt ans.
Big Apple
(01h12) Big Apple Non, ce qui est basé sur du vent, c'est d'imaginer créer une IA qui conduira tranquillement sur route avec quelques couches de neurones
MrPapillon
(01h11) MrPapillon Big Apple > Le problème du choix de qui tuer qui est en fait très simple : un fabricant va favoriser le conducteur, et les législateurs, les passants.
Big Apple
(01h11) Big Apple je refuse qu'une saloperie de machine décide de la vie et de la mort de ceux qui sont dans ma voiture
MrPapillon
(01h10) MrPapillon Big Apple > Oui, mais tu affirmes ça mais juste basé sur du vent. Ça se trouve il faut une IA très simple qui sera capable de régler des problèmes très complexes avec une méthode d'apprentissae très simple.
Big Apple
(01h10) Big Apple Il y aussi le problème de la voiture avec l'algo "suicide" qui essaye de minimiser le nombre de morts quitte à tuer le conducteur et ses passagers
MrPapillon
(01h10) MrPapillon Et toi tu bases tes décisions sur ta vie à toi, sur les films, et quand tu as donné une baffe à un type à l'école, et l'IA va baser ses choix sur un apprentissage de toute la circulation mondiale.
Big Apple
(01h09) Big Apple MrPapillon > je dis pas que c'est impossible, je dis qu'il fait une IA forte ou un environnement très contrôlé. 2 cas de figures qui font que la voiture autonome sur une route quelconque, c'est pas avant très longtemps
MrPapillon
(01h09) MrPapillon Comme toi en fait.
MrPapillon
(01h09) MrPapillon Elle doit optimiser certaines choses, comme probablement la sécurité du passager en premier, ensuite la sécurité des gens autour, et ensuite respecter le code de la route.
MrPapillon
(01h08) MrPapillon Big Apple > Personne n'a dit que l'IA devait suivre le code de la route.
Big Apple
(01h08) Big Apple Tous les jours, je fais signe à quelqu'un de passer, ou quelqu'un me fait se signe
MrPapillon
(01h08) MrPapillon Sauf qu'en fait, avec un peu d'astuce pour faire la machine, on peut faire beaucoup de choses avec pas grand chose.
Big Apple
(01h07) Big Apple MrPapillon > il n'y a pas de préjugé, il y a mon expérience personnelle. Tous les jours, je fais des entorses au code de la route. De petites entorses indispensables à ma sécurité.
MrPapillon
(01h07) MrPapillon Si avant qu'on fasse un ordinateur, on avait demandé à un bouseux d'inventer une machine qui permette de communiquer partout dans le monde, de reproduire la réalité et de jouer à un jeu vidéo, il dira que c'est impossible.
MrPapillon
(01h06) MrPapillon Oui, mais de la même manière que des gens peuvent penser que bouger un bras est simple, tu es en train de penser que conduire une voiture est complexe, tu te bases sur des préjugés sans tenir compte d'une analyse détaillée du problème.
Big Apple
(01h04) Big Apple pour 1:03
Big Apple
(01h04) Big Apple on est d'accord
MrPapillon
(01h04) MrPapillon alors c'est bon.
MrPapillon
(01h04) MrPapillon Comme j'ai dit un peu avant : le problème n'est pas de savoir si l'IA va réussir à comprendre une histoire, le problème est d'arriver à définir le cadre de la conduite automobile. Si ce cadre s'avère suffisamment simple pour les technos actuelles,
MrPapillon
(01h03) MrPapillon C'est bien connu que la proprioception et les mouvements de manière générale est un problème moins trivial que ce qu'on pense. Mais là on parle pas de l'opinion d'un gars lambda, mais d'experts en IA.
MrPapillon
(01h02) MrPapillon Big Apple > Quand tu dis "on", tu parles de qui ?
Big Apple
(01h01) Big Apple alors qu'un ordinateur banal écrase un grand maître d'échecs mais est incapable de comprendre une histoire
MrPapillon
(01h01) MrPapillon Moi je préfère avoir un compte-rendu détaillé des gens qui planchent dessus, c'est vraiment trop difficile de se forger un avis sans avoir analysé le problème en profondeur.