Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
 
ARTICLE

Bad Taste

CBL par ,  email  @CBL_Factor
Comment définir le mauvais goût en matière de jeux vidéo ? Après tout, c’est très subjectif comme notion. Essayons quand même de poser quelques bases. Il ne faut pas forcément que ce soit violent ou trash même si cela aide beaucoup. On ne parle pas non plus de mauvais jeux ou de nanars (même si certains ont un petit côté nanar). Il faut juste que ce soit particulièrement gras et qu’on éprouve un plaisir malsain à y jouer et si possible à bien se marrer. Prévenez Jack Thompson et Familles de France et éloignez les femmes et les enfants de votre écran car on va parler de jeux un peu tordus.

Tout a commencé en 1975 avec un film, Death Race 2000, dans lequel jouent David Carradine et Sylvester Stallone. Dans ce long-métrage, les USA sont devenus un état fasciste où chaque année se déroule une course transcontinentale. La particularité de cette course est que les pilotes marquent des points en écrasant des passants, sachant que les enfants, les femmes et les vieux rapportent plus de points que les hommes. Paul Anderson (un réalisateur amateur de mauvais goût avec les fabuleux Mortal Kombat et Soldier) est en train d’en tourner un remake. Des fans de cette course poussent même d'autres gens sous les roues des voitures...



Un an plus tard, Exidy s’en inspirait et sortait Death Race en arcade, un jeu de voiture où on devait écraser des gens avec une voiture. Les gens étaient alors remplacés par des tombes qu’il fallait éviter. Le mauvais goût était né (ainsi que la controverse sur les jeux violents). Mais il faudra attendre le 13 octobre 1982 pour que le mauvais goût prenne des couleurs avec la sortie de Custer’s Revenge sur Atari 2600. Dans ce titre de Mystique (un éditeur-développeur qui produisait des jeux de cul), on jouait le rôle du général Custer qui se promenait tout nu (avec érection bien visible) dans l’ouest américain à la recherche d’une indienne à violer. Forcément, les graphismes de l’époque font sourire aujourd’hui mais il fallait oser.



Comme pas mal de créateurs de jeux de cette époque, Mystique a disparu dans l’effondrement des jeux vidéo au début des années 80. Ce crash a permis à Nintendo de s’imposer avec la NES. Les guidelines Nintendo étant très strictes au sujet de la violence et du sexe, le mauvais goût a disparu des écrans. On pouvait toujours filer des coups de genou dans la tête de punks dans Double Dragon mais c’est uniquement pour sauver une demoiselle en détresse. L’apparition de l’Amiga et particulièrement de l’Amiga 500 a été une bénédiction pour de nombreux créateurs de jeux. Outre la quasi-absence de censure, la machine en avait sacrément sous le capot.


En 1987, Barbarian est apparu sur Amiga (et sur CPC). La jaquette est déjà énorme : un gros barbare avec une épée de deux mètres à coté d’une fille à forte poitrine en bikini. Le jeu en lui-même était un jeu de combat à l’épée avec une panoplie de coups assez poussée. Mais il est surtout célèbre pour ses décapitations. En faisant une certaine manipulation, la tête de l’adversaire volait avec quelques jets de sang. Le gobelin ramasseur de corps shootait avec un bonheur dans la tête gisante. Bien plus tard (en 1998), Treyarch reprit le concept avec Die By The Sword, un beat’em up assez moche en 3D dans lequel on pouvait décapiter et démembrer.



La même année apparaissait Wings Of Fury, toujours sur Amiga. Dans ce shoot’em up particulièrement dur, on pilonnait avec un F6F Hellcat des îles et des navires japonais durant la Seconde Guerre Mondiale. Pour nettoyer une île, il fallait commencer par détruire les barraquements et les canons DCA. Puis on voyait des petits japonais en sortir et courir comme des Lemmings. Il fallait foncer dessus en piqué et les mitrailler (ou leur balancer des bombes sur la gueule) pour les voir crever en poussant un petit cri aigue. Imaginez des parties rythmées au son des "Ratatatata Ahi ! Ahi !". De nos jours les ennemis meurent de façon hypocrite, en silence.



Deux ans après sortait sur Amiga The Persian Gulf Inferno appelé aussi North Sea Inferno. C’était un mélange de Metroid et de Rolling Thunder remarquablement bien animé. On jouait le rôle d’un membre des forces spéciales envoyée dans un complexe pétrolier pris en otage par des terroristes arabes qui menaçaient de faire sauter une bombe atomique. Outre ce scénario digne d’un bon Steven Seagal, c’est surtout une collection fascinante de stéréotypes. Les méchants, des terroristes enturbannés, sortaient de nulle part et couraient vers vous en gueulant en arabe « Ya Nardine ! » ou « Allah Ouakbar ! » et on les plombait à la chaine avec son pistolet ou son SPAS-12. Ubi Soft a pris la relève de nos jours avec les Rainbow Six Vegas et autre GRAW où on bute du terroriste moustachu dans les rues de Mexico au son de la Cucaracha.


 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
trankzen
 
Evidemment on ne peut pas couvrir tous les jeux de mauvais goût créés depuis l'aube du jeu vidéo, mais j'aurais mentionné Quarantine et Thrill Kill personnellement (Même si ce dernier n'est jamais sorti).

Ah et aussi l'obscur Immoral Cumbat.

Edit: J'ai oublié de dire que le dossier etait tres bien fait et très rafraichissant en ces temps d'aseptisation à outrance.
Skywilly
 
Très bon dossier, bien sympathique à lire et doté d'une bonne approche je trouve :P Ca nous change des sempiternels dossiers de la concurrence ;)

Merci bien !
Crono
 
Ce dossier est EXCELLENT, sincères félicitations à CBL pour son professionnalisme.

Je suis très heureux d'appartenir à la communauté factor news.

D'ailleurs, je cherchais la news pour féliciter, mais elle n'était pas encore affichée.
nico2
 
Tout ça reste très bon enfant comparé à des jeux comme Ethnic Cleansing.
Morty
 
Wings of Fury ! Quel jeu culte ! Et rien à voir avec les furs d'hier...

edit : Je me rends compte que j'ai dû jouer à peu près tous les jeux cités... Vous avez oublié Leisure suit Larry (un remix est sorti ce matin).
Prodigy
 
C'était bien Harvester la pub avec le bébé aux yeux arrachés ?
Ze_PilOt
 
y avait le bébé qui mange une araignée et le prof qui tabasse un premier de classe, me souviens d'yeux arrachés mais je sais plus si c'était un bébé..
dùnedain
 
Jolie dossier, me rappel pasmal de souvenirs c'est justement en 97 que j'ai commencé à vraiment jouer sur pc, je kiffais Redneck Rampage et Blood et puis Soldier Of Fortune une vrai révolution pour moi à l'époque moins que le deuxième trop "sérieux" ...
Groomy
 
Dossier de très bon gout contrairement au sujet. Intéréssant à lire, bon boulot.
EnHanCer
 
Yep bon dossier, exhaustif. Me rappelle avoir eut un haut le coeur pendant Phantasmagoria 2, quand le héros se faisait "piercer" le nombril :)

Et, rien à voir, mais merci pour le lien vers Grospixel. Je connaissais pas ce site, et jsuis dessus depuis une heure, les articles sont excellents.
CBL
 
Merci les gens !

PeDRoRist : j'ai privilégié les jeux auxquels j'ai joué. J'avoue être passé à coté de Quarantine.

Morty : j'ai hésité pour LSL. Le remix est gratuit ? Un lien ? :p

EnHanCer : Grospixels c'est la mine d'or. C'est dommage que le site ne soit pas mieux référencé car c'est vraiment du gros niveau.
toof
 
Dire que j'avais joué à Fantasmagoria 2 juste pour les scènes de sexe :p
Et je me rends compte à la lecture du dossier que seul le premier Carmageddon m'a réellement plu, dès le second avec les missions sur les toits avec les checkpoints et le tps limité, gniii... trop pourri.
Théurgiste
 
Aller hop ! je réinstalle serious sam...
Morty
 
CBL : Je suis fan des musiques de vieux jeux (Méludomane). Donc je suis l'actualité d'ocremix.org. Désolé de t'avoir fait une fausse joie. Par contre, je dois pouvoir retrouver mon remix VGA de LSL1 que j'avais eu dans un magazine français à une époque reculée.
tetedebug
 
exelent dossier. plein de vieux souvenir, kingpin aurai eu ca place aussi je pense avec c'est replique fracassante.
CBL
 
Morty : Ah ouais je serais carrément preneur :)

Pour la légende, voici un speed run de The Persian Gulf Inferno, à écouter avec le son forcément.

http://fr.youtube.com/watch?v=vQgqCtIEsjk

(avancez un peu pour voir les premiers combats)
Prodigy
 
toof a écrit :
Dire que j'avais joué à Fantasmagoria 2 juste pour les scènes de sexe :p
Et je me rends compte à la lecture du dossier que seul le premier Carmageddon m'a réellement plu, dès le second avec les missions sur les toits avec les checkpoints et le tps limité, gniii... trop pourri.


Touche pas à Carma 2 toi.
androide
 
Un sacré travail, ce gros dossier ! Bravo !
Dans le mauvais goût ou le côté provoc', il y a aussi le jeu d'aventure textuel sur Apple II le crime du parking (1984) (sexe, prostitution, drogue, homosexualité), l'infâme Toilet Kids sur pc engine (univers pipi-caca), la série des Leisure Suit Larry qui donnait dans le gras qui faisait rire (la poupée gonflable du 1, la quête des vibros dans le 6 7) puis qui ne faisait plus rire (Magna Cum Laude), la colossale série des Chö Aniki (c'était la série à ne pas oublier) 7 sins et certainement tant d'autres.
Zaza le Nounours
 
Et Singles, bordel de merde !
Crono
 
Zaza > Ouais, je soutiens pour Singles :D
fraido
 
Sympa ce dossier.

J'ai presque eu la larme à l'oeil quand j'ai revu barbarian.

souvenir! souvenir!
ClémentXVII
 
androide a écrit :
... la série des Leisure Suit Larry qui donnait dans le gras qui faisait rire (la poupée gonflable du 1, la quête des vibros dans le 6) ...


La quête des Vibros ("Where's Dildo?"), c'était dans le 7 (sur le bateau), et c'est aussi la raison pour laquelle le 7e épisode est absent de la réédition des jeux par VUGames.

Le sixième épisode, c'est surtout la scène de voyeurisme dans les douches.
androide
 
erreur corrigée. Merci.
Zoup
 
Zaza le Nounours a écrit :
Et Singles, bordel de merde !
Singles \o/
vanes
 
L’Amérique est plus puritaine que jamais et les budgets de développement font que les éditeurs ne prennent plus de risquents en finançant ce genre de jeux sauf s’ils s’appellent GTA.
toof
 
Prodigy a écrit :
Touche pas à Carma 2 toi.
Plus aucune chance. Il est vraiment gaché ce jeu !
Prodigy
 
toof a écrit :
Plus aucune chance. Il est vraiment gaché ce jeu !


Il tue sa mère, envoie le bois, scie des jambes de gnous et arrache les ailes des coléoptères ce jeu, ouais.
Cyberpunk
 
Excellent dossier, mais nom de dieu, vous avez oublié LE jeu ultime!!!!

BOOGERMAN!!!!!!!!!!!
sandeagle
 
Alalah! Que de bons souvenirs!

Dans la veine de Barbarian et ses décapitations et autres etripages, on peut aussi citer l'excellent Moonstone: A Hard Days Knight sur Amiga 500.

Nooky
 
Road Rash et Carmageddon avec la technique d'aujourd'hui, j'en reve toute les nuits.

N'empeche carma 2 a l'epoque c'était hallucinant la gestion des degats et la physique.

Prey aurait sa place dans ce dossier.
Prodigy
 
Nooky a écrit :
Road Rash et Carmageddon avec la technique d'aujourd'hui, j'en reve toute les nuits.

N'empeche carma 2 a l'epoque c'était hallucinant la gestion des degats et la physique.


Ouaip.

Et je fais le même rêve, surtout pour Road Rash.
montana
 
Et bien on est plein avec ce rêve alors :)

Putain mais je m'en rappellerais toute ma vie de la première démo de Carmageddon 2 avec les chiens, les "magasins" dans lesquels on pouvait rentrer, tous ces sympathiques passants le corps collé au pare choc, les membres se déchirants au fur et à mesure que j'accelerais jusqu'au coup final, de plein fouet contre un mur \o/

Fabuleux, vraiment fabuleux.

Ah et puisque j'y suis le premier aussi était fantastique, par contre ça paraissait beaucoup plus glauque :) Ahh sacrées vaches... sacrés joueurs de baseball... Et le coup du ralenti avec la touche "enter" du pavé numérique c'était mémorable et très utile pour voir le globe oculaire des passants !
Cyberpunk
 
montana a écrit :
Et bien on est plein avec ce rêve alors :)

Putain mais je m'en rappellerais toute ma vie de la première démo de Carmageddon 2 avec les chiens, les "magasins" dans lesquels on pouvait rentrer, tous ces sympathiques passants le corps collé au pare choc, les membres se déchirants au fur et à mesure que j'accelerais jusqu'au coup final, de plein fouet contre un mur \o/

Fabuleux, vraiment fabuleux.

Ah et puisque j'y suis le premier aussi était fantastique, par contre ça paraissait beaucoup plus glauque :) Ahh sacrées vaches... sacrés joueurs de baseball... Et le coup du ralenti avec la touche "enter" du pavé numérique c'était mémorable et très utile pour voir le globe oculaire des passants !


Sortit du contexte, ton post est juste énorme Montana!!!!

Pour la peine, je vais me palucher sur rotten.com tiens...
nico2
 
The Radec
 
Conkers \o/
Je deteste les jeux de plateforme, mais je l'avais fait pour arriver au boss des boss

The Great Mighty Poo


First verse:

Great Mighty Poo:
Ahem-hem. Mi mi mi mi miiiii …
I am the Great Mighty Poo
and I'm going to throw my shit at you.
A huge supply of tish comes from my chocolate starfish.
How about some scat, you little twat?

Second verse:

Great Mighty Poo:
Do you really think you'll survive in here?
You don't seem to know which creek you're in.
Sweet corn is the only thing that makes it through my rear.
How d'you think I keep this lovely grin?
(Have some more caviar!)

Third verse:

Great Mighty Poo:
Now I'm really getting rather mad.
You're like a niggly tiggly shitty little tag-nut.
When I knock you out with all my bab,
I'm going to take your head and ram it up my butt!
Conker: Your butt?
Great Mighty Poo: My butt!
Conker: Your butt?!
Great Mighty Poo: That's right, my butt!
Conker: Err …!
Great Mighty Poo: My butt!
Conker: Agh!
Great Mighty Poo: My Buuuuuuuuutt!

Final quote:

Great Mighty Poo: Ah! You cursed squirrel!
Look what you've done! I'm flushing! I'm flushing!
Oh, what a world, what a world!
Who'd have thought a good little squirrel like you could destroy my beautiful clagginess!
Ah! I'm going! Oh! Ahh! No!
Aaaaaaah!
Conker: Huh huh! Now that's what I call a bowel movement!
Daemo0on
 
Ah, que de bons souvenirs !

Bravo, vraiment un très bon dossier, à garder dans un coin.
snoopers
 
Prodigy a écrit :


Touche pas à Carma 2 toi.


Je soutiens.
BlackFox
 
Ouai Carma 2 c'était juste énorme. Une gestion de la physique bien poussé pour l'époque, bien que les véhicules avaient tendance à être des savonettes. Mais j'en ai passé des heures et des heures dessus.

En parlant de tout ça, je me souviens vaguement d'un jeu sur Amstrad, où l'on jouait un type, devant passer tout un tas de niveau pour aller retrouver à la fin, une nana attaché sur une chaise qu'il s'empresse de se taper illico. Un grand final quoi.
androide
 
Une petite perle d'un goût douteux : Catch the sperm 2, un shmup où on lance des préservatifs sur des spermatos, créé pour une campagne de santé publique.

Il est gratuit : version pour Windows

HawK-EyE
 
Très bon dossier, ça me rapelle toute ma jeunesse ! Personellement j'avais 12 ans en 96 et j'ai joué à quasiment tous ces jeux pendant mon adolescence, ce dossier est pour moi un véritable portfolio de mes années collège-lycée. Je crois qu'un serial-killer someille en moi, Jack Thomson sauve moi !

Simplement, je me demande si c'est volontaire mais la rédaction a oublié la série des Fallout dans le genre mauvais goût. Peut-être parcequ'il y a trop d'actualité autour en ce moment, si c'est pour cette raison je ne vous en tiendrai pas rigueur.

Pourtant c'est dommage d'occulter une partie de l'histoire des jeux vidéo, car ils ont marqués eux aussi leur époque et étaient à fond dans la période 1996-2000 "l'âge d'or de la surenchère"...
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Je préférais l’époque gréco-romaine, on était plein et on se tapait. Là, je suis tout seul et vous me faites chier. - @DieuOfficiel
© Factornews 2001/2014