Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

[Edito] Notes d'intention

Nicaulas par Nicaulas,  email  @nicaulasfactor
 
Ces derniers mois, les vidéos d'actualité de la chaîne UnDropDansLaMare, intitulées "2 minutes pour convaincre", font pas mal parler d'elles, et pas seulement grâce à leur style vocal... heu... particulier, on va dire. Elles ont au moins le mérite de systématiquement replacer les polémiques récentes dans leurs contextes respectifs, souvent d'y apporter un éclairage différent, parfois de proposer des solutions intéressantes. Sur Factor, nous n'avons pas pour habitude d'évoquer publiquement ce qui se dit/s'écrit ailleurs, ne serait-ce que parce qu'on manque déjà de temps pour s'occuper de nos propres miches. Cela dit, le tout dernier "2 minutes pour convaincre" nous intéresse tout particulièrement, puisqu'il y est question de la notation des jeux vidéo.



Comme vous avez pu le constater, les notes ont disparu de Factornews. Cela s'est fait en deux temps : lors du passage à la vekat tout d'abord, les rédacteurs avaient à disposition des macarons "Nope", "Meh", "Okay" et "Indispensable". L'idée était que le testeur puisse donner son ressenti global sur le jeu pour les lecteurs pressés, avec dans l'idéal l'ajout ultérieur de nouveaux macarons pour sortir de la graduation qualitative. Mais ce n'était pas, et n'est toujours pas dans la liste des modifs prioritaires de la vekat. Dans un second temps, face aux dissonances d'interprétation des macarons (voir notre test de Thief), comme l'outil de rédaction permet de ne pas ajouter de macaron et suite à un lobbying intensif de certains rédacteurs (dont moi), nous avons purement et simplement décidé de supprimer la notation.

Cependant, nous ne prenons pas pour nous l'affirmation d'UnDropDansLaMare qu'il faut absolument noter les jeux. Simplement, nous ne nous sentons pas spécialement concerné. Que jeuxvideo.com ou Gamekult soient en partie des guides d'achat pour leur audience, sans doute, mais entre nous, qui achète un jeu après avoir lu son test à la bourre sur Factornews ? Ce qui ne veut pas dire que nous n'avons pas un minimum d'exigence. Nous attendons de nous-mêmes un peu plus que de collectionner les billets de blogs, et les limbes de l'outil de rédaction sont remplies d'articles plus ou moins longs que nous considérons impubliables. Nous nous rangeons du côté de la "critique" subjective des jeux, mais exigeons qu'elle s'appuie sur ce qu'est le jeu, ce que vous pourrez concrètement découvrir en y jouant.

On pourrait développer le sujet encore longtemps, mais il s'agissait surtout ici de rebondir sur la proposition de notation alternative évoquée à la fin de la vidéo. Certes, rappeler qu'un jeu sort dans un contexte et qu'il faut le noter par rapport aux standards de son époque est intéressant, car il introduit la notion de variabilité dans le temps des critères de notation. Néanmoins, ce système de barre et de curseur reste une notation chiffrée : il suffit d'ajouter des graduations sur la barre, et on retombe sur une notation classique. Sans compter, et c'est le plus délicat, que le choix des critères et leurs évaluations risquent de faire oublier ce qu'est réellement le jeu. Pour reprendre leur exemple de Fahrenheit : oui, le fait que les développeurs aient eu de grosses ambitions narratives est notable, et fait que le jeu propose plus sur ce point que le standard des autres productions. Mais ça revient à noter les intentions de réalisation, et ça ne garantit en rien la qualité du résultat final.

Dont acte.


Your browser does not support the video tag.
 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
Hell Pé
 
TL;DR : Nicaulas a tout à fait raison.

TL;DR mais plus long : je partage pour l'essentiel le point de vue de Tevis Thompson sur la question, qu'il a exposé dans une conférence donnée à l'occasion de L'IndieCade l'an dernier. Il y dit en gros la même chose que ci-dessus ; osef des tests, il faut faire des critiques.

Version longue : les tests ça n'existe même pas en fait.

Considérez la conclusion de la vidéo d'Undropdanslamare : elle explique clairement que leur système de notation vise à élever le regard du consommateur subjugué par le marketing des jeux AAA (ainsi que par le buzz internet des jeux à moindre budget, j'imagine). Leur objectif est de favoriser, de manière visuelle et limpide, les jeux qui s'éloignent d'un "standard" imaginaire, de récompenser l'innovation et de pointer du doigt les jeux qui prennent le moins de risque. C'est un objectif tout à fait louable ! C'est une mission éditoriale, même. C'est un parti-pris des rédacteurs, en fait. C'est un angle de vue de critique.

Et donc, vous l'aurez compris, c'est un point de vue subjectif. C'est l'inverse d'un test façon Que Choisir, qui teste les aspirateurs et les machines à laver. Dans le cas d'une machine à laver, on sait ce qu'elle veut qu'on fasse (laver du linge), on sait aussi ce qu'une telle machine occasionne accessoirement (du bruit, de la consommation d'eau). Sur la base de ces critères, on peut établir un test, parce qu'il est inconcevable que le lecteur de Que Choisir désire autre chose qu'une machine à laver qui lave son linge.

Maintenant, appliquez le même raisonnement (tordu) aux jeux vidéo et à leurs "consommateurs" et vous comprendre pourquoi Gamekult a collé un 5/10 à Portal en 2007. Ou pourquoi les "testeurs" se sont écharpés sur la durée de vie de Metal Gear Solid V Ground Zeroes en omettant presque tous de mentionner que dans le jeu y'a une bombe qui explose dans le vagin d'une fille.

Morale de l'histoire : même en croyant rédiger un "test" "objectif" de jeu vidéo, on ne fait qu'en faire une critique. Ceci accordé, le reste suit. Et les notes, ce n'est pas sale, ce n'est pas ce qui a arrêté Roger Ebert (bien que lui ne notait pas sur 100 comme Consoles+ ou Pitchfork).
Fougère
 
Je trouve le système de notation par rapport à l'intention assez séduisant. L'idée que tu compares le jeu à sa propre intention (qui est obligatoire dans la définition même du jeux vidéo moderne. un jeu sans intention, ça serait un jeu qui sort sans avoir été annoncé nul part et sans aucune informations disponibles) permet à un joueur qui ne connais pas le genre de se faire une idée.

Exemple pratique : moi VS Life is Strange. Je spoil un peu le test que je vais rédiger, mais je n'ai jamais joué à un jeu d'aventure. Le genre ne m'attire pas, pourtant j'avais envie de jouer à Life is Strange, par curiosité. Pendant la présentation, les gens le comparaient constamment aux jeux Telltale, du coup j'étais complètement paumé. Il me manquais tout le référentiel qu'on pense acquis pour un joueur qui s'intéresse à ce type de jeu, ce qui était un poil handicapant, alors que si on m'avait décris uniquement le jeu vis à vis de son intention, je m'y serais tout de suite mieux retrouvé (enfin je pense).

Le truc, c'est que ce cas est idéal normalement. Je ne connais pas les jeux d'aventure, si j'en test un, mon avis devrait être objectif sur le jeu. Je n'ai pas de référence vis à vis du genre, donc je ne peux pas le trouver plus mauvais ou meilleur qu'autre chose. Dans les fait, ça ne se passe pas comme ça, mais j'y reviendrais dans le test.

My point is : Je n'accorde pas une attention particulière aux notes, mais ça reste un des critère qui me permet de me forger une opinion. Un système de taquet par rapport à l'intention serais à mon sens plus pertinent, mais pas plus décisif dans une prise de décision.
Tobias Funke
 
"Mais ça revient à noter les intentions de réalisation, et ça ne garantit en rien la qualité du résultat final."

C'est justement ce que dit et défend la vidéo, non ? En gros, pas de jugement qualitatif sur le scénario, mais une information qu'il y a un travail de ce côté-là, du moins plus que la moyenne. Donc si on est un consommateur plutôt amateur d'expérience narrative, le jeu PEUT nous plaire. A chacun de se faire son idée au final.
C'est d'ailleurs la limite de cette idée de la notation qui à mon avis n'a pas de sens si elle concerne les journalistes vidéoludiques, dont on attend justement un jugement qualitatif mélangeant objectivité et subjectivité (enfin, perso, c'est ce que j'attends d'un test ou d'une critique), mais en prend beaucoup plus si elle est appliquée par les revendeurs (grandes surfaces, magasins en ligne, etc.). Ce type d'affichage ne me choque pas dans une Fnac ou un Leclerc où, effectivement, on se promène dans un rayon avec les mêmes critères de sélection qu'un produit, en plus du côté "achat à l'aveuglette". Je cherche un jeu pas trop long, plutôt joli mais pas trop exigeant techniquement et avec une histoire travaillée, je prends le jeu qui est en dessous de la moyenne en "Durée de vie", au dessus en "Direction artistique", au dessous en "Graphismes" et au dessus en "Scénario".

Mais si je clique sur "Notre test de Continent" sur un site spécialisé, c'est pour avoir un avis qualitatif sur Continent, qui sera celui du rédacteur avec sa connaissance du domaine et sa sensibilité personnelle, pas pour avoir une suite de déclarations factuelles. Parce que je suis pas sûr que la distinction "critique/test" soit si pertinente que ça, même si je vois ce qu'ils veulent dire.
tergat
 
Je n'ai pas regardé la vidéo "un drop dans la mare" au sous titre mensonger "2mn pour convaincre" alors que la vidéo dure 8mn40.
Contrairement à Hell Pé, j'attends d'un test qu'il soit un test et pas une critique. Je veux connaitre la taille de l'installation pour évaluer la durée du téléchargement si j’achète du démat. J'attends d'un test qu'il m'indique si je peux zapper les cinématiques, savoir si le menu d'option est complet et propose de modifier la résolution, activer ou non la vsync... C'est ce genre de choses qui m’intéressent à la lecture d'un test.
Les critiques j'en veux pas, et si j'en voulais ce n'est pas sur un site de jeuxvidéo que j'irais les chercher mais plutôt sur un site du genre sens critique.
D-Kalcke
 
Je pense pareil que tergat, quand je lis un test de jeu vidéo, j'essaye de trouver les éléments qui vont faire que je vais aimer le jeu ou pas, j'en ai strictement rien à foutre de savoir si le testeur a aimé ou pas. Par exemple, dans un jeu de caisse, je veux savoir à partir des éléments (comportement de la voiture, tracés etc) que va donner le testeur si je vais aimer le jeu.
Si je me base sur des tests sans données objectives (et sans notes), il va falloir que j'en lise 40 pour avoir des indices sur le fait que je vais le jeu ou pas. Si je me base sur des guides d'achats (et leur note), je mettrais pas longtemps pour savoir si je vais apprécier le jeu. Evidemment, c'est pas des guides d'achat qui vont me faire acheter des jeux pour lesquels je n'ai aucune attirance à la base.
fraido
 
Note ou pas note, si j'attendais les tests de Factor pour choisir un jeu et bien je ferais des économies :p (ceux-ci ont largement eu le temps de se retrouver en soldes.)
Pour en revenir à undrop, je trouve que c'est une très bonne analyse mais je suis pas d'accord avec leur système d'intention ça revient à donner une note comme le dit Fougère.En plus, nombre de jeux entre leur annonce et leur sortie sont modifiés ou repartent de zéro (rust, ff14...).Du coup ça fausse le truc.Comme le dit très bien la vidéo chacun apprécie différemment le coté artistique d'un jeu (LD,scénario,etc...). Mais par contre l'aspect technique peut ,lui, être évalué parce qu'il existe des standards ( lesquels doivent être réactualiser bien entendu).
Ils ont raison aussi quand ils disent que la note est une façon rapide pour acheter un jeu (mais c'est tellement marketing)
Un dernier point pour ceux qui sont accrocs à la notation. Il serait bien d'évaluer un jeu et ses éventuels travers à sa sortie: Pay2win, bugs ( AC unity ...!), sortie retardée, dlc foireux , j'en passe et des meilleurs.
Là on est plus complet dans l'objectivité je crois.
Dks
 
Ça reste des notes avec des glissières en gros ? J'ai l'impression qu'ils veulent juste que le lecteur joue de son imagination et non lus juste se focaliser sur les mots d'une note. Je préfère les critiques sans notes ou conneries en guise de notes. Par contre des indications sur bugs à la sortie, NDA jusqu'à sa sortie sauf pour les chanceux journalistes/ yentubeurs vendus du jeu vidéo qui tend à se méfier du dit jeu...
Darkigo
 
D-Kalcke a écrit :
Par exemple, dans un jeu de caisse, je veux savoir à partir des éléments (comportement de la voiture, tracés etc) que va donner le testeur si je vais aimer le jeu.


Ah c'est intéressant ! Mais est-ce que c'est valable uniquement pour des simus ? Pour un jeu de plateforme, Captain Toad sur lequel je m'éclate en ce moment par exemple, savoir le nombre de niveaux ou le nombre d'actions différentes dans le jeu (2 boutons quoi ! On ne peut pas sauter !) ne m'aurait pas aidé à choisir le jeu. Au contraire, l'avis d'un lecteur ou critique disant qu'ils s'est bien marré sur un jeu sans trop de prétention ça m'aurait motivé.
Au final je l'ai acheté sur base du trailer et pas des notes moyennes... Je m'amuse vachement plus que sur New Super Mario Bros U qui a obtenu de meilleures notes partout.

Edit : Pendant que j'y pense, j'aime bien les fausses notes de Canard PC avec "honteux/10", "Trop choupinou/10" ou 18/10. Je préfère l'enthousiasme d'un rédacteur critique qu'un listing de features...
tergat
 
Sur grid2 l'interface de tous les menus est absolument imbitable, j'ai laissé tomber et je regrette mon achat même si ça ne m'a pas couté cher.
Aucun test ne parle jamais de l'ergonomie des menus...
Payday 1&2 se met en pause quand un joueur rejoint la partie, est-ce qu'un seul test l'a mentionné ? Non, aucun.
Sur Natural Selection 2 vous pourrez admirer l'écran de chargement durant 10mn avant de pouvoir jouer, je vous défie de citer un seul test qui l'indique.

Pourtant ça, à mon sens, ce serait du test objectif.
Niko
 
Tergat > informer, c'est choisir. Le fait de ne pas mentionner qu'un menu est anti ergonomique, c'est dommage, mais c'est probablement parce que le tester a estimé que cela ne nuisait pas à l'expérience de jeu.
kimo
 
J'ai toujours été d'avis que malgré son caractère scientifique (haaa, les chiffres), la note est ce qu'il y a de plus subjectif dans un texte. Plus c'est court, plus c'est péremptoire, plus c'est subjectif.

Comme pas mal de monde, je ne suis pas fanas des tests qui servent à mettre l'impression de leur auteur en avant. Ça nous en apprend finalement plus sur celui qui écrit que sur le jeu. Cependant, quand je vois les très bonne réactions concernant le dernier test de Nicaulas (qui ressemble plus à une expression écrite qu'à un test), je me dis que pas mal de gens aiment les trucs complétement subjectifs.

Pour moi, l'important est toujours examiner les mécanismes d'un jeu, et leur bon fonctionnement les uns avec les autres. Ce qui fait qu'il n'y a pas de jugement absolu d'un jeu par rapport à un autre, mais qu'un jeu est toujours jugé en fonction de sa cohérence. Un mécanisme affreux dans un jeu peut devenir utile à un autre. Donc, un test de Captain Toad peut très bien préciser qu'il est impossible de sauter mais que le jeu est pensé pour ça, comme un jeu de caisse où il est impossible de tourner à droite serait aberrant, sauf si ça faisait parti d'un système de jeu génial (on peut rêver), ou un autre avec un excellent comportement mais des circuits de merde ne serait pas forcément un bon jeu.

Je suis d'accord avec D-Kalcke et ceux qui veulent des précisions factuels sur le fonctionnement du jeu, sur ce qu'il a à offrir. Ce qui sous entend évidemment que le travail ne se limite pas à faire la liste de ce qu'il est possible de faire, mais de les mettre à l'épreuve pour voir ce qu'il est possible d'en faire (ou pas).

Reste que si je préfère ce type de texte, l'appréciation d'un jeu est tellement variable d'une personne à l'autre (et même d'une partie à l'autre chez la lmême personne) que toute idée d'un texte définitif est à exclure : la diversité des avis (et des types de texte) est à mon sens le meilleur moyen pour se faire une idée d'un jeu (sans y jouer). Donc notes ou pas notes, mieux vaut qu'il existe plusieurs moyens d'évaluations.
tergat
 
J’apprécierais que les tests contrebalancent les articles-relais des communiqués éditeurs/développeurs, en mentionnant explicitement les vices cachés. Mais apparemment, c'est trop demander.
Hell Pé
 
kimo a écrit :
Donc, un test de Captain Toad peut très bien préciser qu'il est impossible de sauter mais que le jeu est pensé pour ça, comme un jeu de caisse où il est impossible de tourner à droite serait aberrant, sauf si ça faisait parti d'un système de jeu génial (on peut rêver), ou un autre avec un excellent comportement mais des circuits de merde ne serait pas forcément un bon jeu.


Ça me rappelle le test de Mario Kart Double Dash dans Joypad, il y a onze ans de cela. À l'époque, Angel Davila avait noté dans ses "mauvais points" : "pas de pièces" et "pas de saut". J'aimerais retrouver le papier original pour comparer avec la critique assassine d'Edge parue au même moment. Mais je n'ai jamais été convaincu que l'absence de pièces ou de sauts étaient les plus gros problèmes de ce jeu, ni à la lecture du test d'Angel, ni après avoir joué au jeu.

En gros, comme le dit kimo, les caractéristiques factuelles d'un jeu, seules, ne servent pas à grand-chose pour évaluer un jeu vidéo, sauf à déférer le travail d'appréciation à l'imagination du lecteur (et le résultat est grotesque, voyez vous-même). De toute façon, le travail du rédacteur le plus soucieux d'"objectivité" revient systématiquement à adopter un angle, à chercher une cohérence dans ses propos. À mon sens, c'est cette cohérence, cette solidité du raisonnement, qui fait une bonne critique, davantage que la capacité du rédacteur à ne pas me raconter sa vie (et pourquoi ne me la raconterait-il pas, si cela sert à appuyer son point de vue ?)

Et pour répondre à tergat : sans avoir vérifié tes dires à propos des Payday ou de GRID, il me semble que la plupart des testeurs ne se privent généralement pas d'évoquer les problèmes techniques de tel ou tel jeu (en tout cas, je les ai beaucoup vu parler de framerate ces derniers temps). S'ils ne le font pas, c'est que ces détails ne leur paraissent pas importants. SI tu attends d'un "test" qu'il soulève ces points systématiquement, cela ne revient-il pas à réclamer... une approche critique de la technique d'un jeu ? Là encore, tout cela me parait être une question de subjectivité.
LeGreg
 
Les notes en elle-même sont insignifiantes.. Mais je fais partie des joueurs qui utiliseraient les tendances des notes données par la presse ou les reviews de joueurs comme un faisceau d'indices sur les choses à surveiller et les choses à éviter. Guide d'achat ? peut-être. (et ça ne concerne pas que le jeu vidéo, médium sur lequel je passe beaucoup trop de temps à décortiquer des choses inutiles par ex.)
M0rb
 
Un drop dans la marre... ou plutôt un coup d'épée dans l'eau.
Curseur ou note, quelle différence ?

Un bon papier c'est une part d'objectivité (description des mécaniques, graphismes, etc...), et une part de critique.
Les questions auxquelles ont doit tenter de répondre sont "Le jeu est-il à la hauteur de son intention ?" et dans une certaine mesure "Le jeu est-il à la hauteur des attentes du publique".
Niko
 
tergat a écrit :
J’apprécierais que les tests contrebalancent les articles-relais des communiqués éditeurs/développeurs, en mentionnant explicitement les vices cachés. Mais apparemment, c'est trop demander.
Je n'ai pas dit le contraire, je suis même tout à fait d'accord sur ce point, mais le fait est que quand on écrit un test, il est impossible de parler de tous les aspects du jeu. Tu choisis donc ceux qui sont, selon toi, les plus pertinents. L'ergonomie des menus, à moins qu'elle vraiment à la rue au point de rendre le jeu inutilisable, ne fait généralement pas partie de la sélection.

Je te conseille d'essayer par toi-même : essaye de pondre un test sur un jeu qui soit intéressant à lire pour les autres. Donc un test pas trop long, avec un bon rythme et bien articulé, qui dispense les informations importantes sur le jeu. Normalement, tu vas te rendre compte que tu laisse de coté certains éléments intentionnellement.
kmplt242
 
J'ai arrêté la vidéo après "Les jeux vidéos modernes sont incompatibles avec le systeme de notation actuel" sans qu'il y ai aucune explication. En quoi ils sont différents d'avant ?
Fougère
 
C'est surtout barbant. Pour tester un jeu et en faire un compte rendu lisible, comme le dis Niko, il faut forcément en laisser une partie de côté. Si on devait à chaque fois parler de l'ergonomie dans le détails, de la réalisation technique, ect, ce serait trop long et aride à lire.

Pour répondre à M0rb : l'attente de quel public ? Celui que le jeu cible ? Ou ceux qui ont acheté le jeu ? L'avantage de la comparer à l'intention, comme je l'ai dis plus haut, c'est que tu restes dans le même référentiel. L'attente du public étant généré par la communication et les éditeurs, c'est carrément plus compliqué. Même au sein de la rédac, si CBL et moi on écrivait un test sur le même jeu, y'a de bonne chance pour qu'on dise pas la même chose (encore heureux), parce qu'on fait pas partie du même public.

Exemple pratique : Wildstar. Durant tout son développement, le jeu à clairement affiché ses intentions Hardcore. Il était fait pour plaire aux gros joueurs de MMO, ce qui écumaient WoW il y'a 10 ans. Sur ce point il se sont complètement planté, mais si tu compare le jeu à son intention, c'est déjà plus réussis. Tout ce qui a été annoncé est présent (Housing, PvP, BEAUCOUP de quêtes, ect), ce qui a permis à une frange plus "casus" d'apprécier le jeu.

Et sinon je suis d'accord avec LeGreg. Avant d'être rédac, j'avais 2 indicateurs qui me permettaient de savoir si un jeu dont je n'avais jamais entendu parler était digne d’intérêt : Si Factor et CPC en causait. Après je voyais la note comme un conseil d'achat. Au même titre que je conseille mes colocs quand ils me demandent des suggestions.

Faut pas trop s'attacher à la valeurs de la représentation graphique d'une opinion (sous forme de note ou whatever). C'est un résumé de l'opinion, pas l'opinion elle même.
divide
 
Et si cette réflexion s'étendais également au système scolaire, qui veut absolument se débarrasser des notes mais ne sait pas comment y arriver ? Des lettres, des smileys, des étoiles, ça reste des notes. Par contre, 2 ou 3 lignes de commentaires du professeur à la fin du devoir ça donnerait une bonne idée à l'élève de la réussite ou non de son devoir, et ce qu'il doit améliorer, tout en rendant difficile la compétition entre élèves, il n'y aurait plus d'échelle absolue du "meilleur" au "pire" élève.
Valanthyr
 
Beaucoup de raccourcis dans leurs propositions, dont certains à la limite de l'aberration. On sent que ça a été pensé pour les gros titres, parce que le FTL qu'ils citent quand ça les arrange (en parlant des graphismes) ne peut pas être "jugé" sur sa réponse aux attentes : non, tous les développeurs/éditeurs ne dépensent pas des sommes colossales en marketing et ce critère qu'ils présentent un peu comme le critère ultime n'a aucun sens pour quasiment tous les indés. Ils ont pris des exemples marquants (le décevant Watch Dogs) et on voulu en faire une généralité : c'est un raisonnement très discutable. Eux qui veulent retirer toute notion arbitraire des tests, ils injectent de l'arbitraire dans leur proposition pour changer la notation. Le roi est mort, vive le roi !

Sinon ils soulèvent des questions intéressantes, mais leur réponse formatée qui consiste à vouloir à tout prix effacer totalement la personnalité du testeur, sa capacité à analyser le jeu et à aller plus loin qu'un simple remplissage de sliders, va malheureusement dans le sens de toujours plus d'uniformité et de standardisation dans notre façon de consommer. Et toujours moins d'investissement de la part du lecteur, qui passe du stade : "je lis deux ou trois tests, je regarde un let's play et je fais ma petite cuisine à partir de tout ça", à "je gobe mon bloc de sliders et je suis heureux, je peux aller consommer !"

Chaque rédacteur à son approche, mais quand je teste un jeu j'aime analyser ses mécanismes, voir ce qui marche et ce qui ne marche pas selon moi et essayer de résumer tout ça dans le test. Il est impossible de faire ce genre de travail de façon objective, parce qu'on a tous notre propre expérience de joueur, notre passé et tout ça entre en compte dans notre façon d'analyser le jeu, dans notre ressenti. Même si on devait s'en tenir à des sliders, il y aurait toujours autant de variations sur les choses qui ne sont pas facilement quantifiables, soit en gros la plupart des critères qui pourraient être utilisés pour pondre des sliders, exercice bien délicat qu'ils ont adroitement laissé à la discrétion du client.
Fougère
 
Et l'aspect compétitif dans tout ça ? C'est un moteur comme un autre, et vouloir se dépasser dans les études c'est quand même bien non ?

Si seulement tout le monde voulait faire le mieux juste pour le plaisir, on vivrais dans une monde parfait \o/ Le public auquel tu t'adresse (des gamins en l’occurrence) n'a pas la maturité pour trouver une motivation intraséque, donc tu leur en donne une. C'est pas très sain, mais ça fonctionne.

Pour avoir un avis le plus pertinent possible, il en faut plusieurs. l'idéal serais que pour chaque jeux, un testeur fasse le test et donne son avis, et qu'a la fin, 2 ou 3 autres mecs qui ont moins joué / qui connaissent moins bien le genre du jeu ajoutent leur propre opinion dans un format très court. ca permet plus de diversité et différent point de vue. Comme JV en fait (le magazine avec des bouts de ZQSD dedans).
M0rb
 
Fougère a écrit :
l'attente de quel public ? Celui que le jeu cible ? Ou ceux qui ont acheté le jeu ? L'avantage de la comparer à l'intention, comme je l'ai dis plus haut, c'est que tu restes dans le même référentiel. L'attente du public étant généré par la communication et les éditeurs, c'est carrément plus compliqué.


L'attente générée par la com' et le buzz bien sûr. A toi testeur de mesurer cette attente et d'en parler en conséquence.
Évidemment que la première chose à faire c'est confronter le jeu à ses intentions.

Ce sont ces deux choses que tu disais ne pas vouloir faire sur Wasteland 2 par exemple.


Récapitulons. Idéalement un article doit amener :

- des infos (objectivité, test, technique, machine à laver... quels que soit les termes que vous voulez mettre là dessus)
- une confrontation avec les intentions du jeu / des devs.
- une confrontation avec les attentes sur le jeu (qu'elles soient générées par le dev, l'éditeur, ou le(s) publique(s) lui-même)


Et paradoxalement la fameuse "subjectivité" ou interprétation du rédacteur, c'est précisément ce que tu t'efforces, en tant que rédacteur, de rendre de plus en plus "objectif" : à force d'expérience ton jugement s'affine, se nuance, gagne du recul, et ton avis devient plus pertinent.



Concernant les notes, je m'en fous un peu. Que t'en mettes ou que t'en mettes pas il faut assumer. Je trouve ça triste que les gens en fassent tout un foin et que l'industrie en abuse, mais concrètement c'est un repère bien pratique pour le mec pressé. On apprend à les lire avec l'expérience, en fonction du site et de l'auteur. Ceci dit c'est pas moi qui les pleurerai.
Fougère
 
Ha on y est enfin ^_^

M0rb a écrit :
On apprend à les lire avec l'expérience, en fonction du site et de l'auteur.


Je pense que c'est là qu'on peut faire une différence : savoir qui tu lis et ses affinités. Personnellement, je lis CPC, JV et Factor. Gamekult, Gameblog, JV.com, ect, j'y fous pratiquement jamais les pieds. Pourtant il s'y des trucs surement très bien. Mais en tant que joueur et lecteur, je trouve que ces 3 supports me correspondent, dans le ton et le contenu, donc j'y accorde plus d'importance.

A mon sens, la spécialisation est une bonne manière de justifier ou pas une note. Si je sais que le testeur aime les même trucs que moi, j'accorde plus d'importance à sa note que si ce n'est pas le cas.

Après, c'est vrai que mon test de Wasteland 2 ne tenait absolument pas compte de ses intentions. Et mon prochain test de Life is Strange sera dans la même veine (faut que j'arrête de le teaser celui là, je vais finir par devoir l'écrire). Good thing or bad thing ? Pour rester cohérent avec moi même, je devrais dire que c'était pas bien. D'un autre côté, avoir un œil neuf et vierge de toute attente sur un sujet à ses avantages (justement parce que dénué de tout à priori).

Damn, this is hard !
neWo
 
Une des pires vidéos d'UnDrop.
Leurs curseurs sont forcément des notes, rien que techniquement.
Et puis parler des notations sans évoquer les dérives Metacritic, c'est balot.

Toujours intéressant ce marronnier, mais très mauvaise intro au débat.
M0rb
 
Tout-à-fait, et selon la même logique tu apprends aussi à lire des trucs que tu n'apprécie pas forcément.
Je ne lis plus grand chose, et certainement pas Gamekult, mais ça m'arrive de consulter une de leur note/conclusion pour me faire une idée de tel ou tel jeu. Je ne serai certainement pas d'accord, mais connaissant leur point de vue je saurai grosso-modo à quoi m'attendre.

Tu peux tout à fait aborder un jeu même sans aucune expérience. Si c'est pas vraiment réaliste de se faire une culture complète d'un genre juste pour tester un jeu, par contre c'est tout-à-fait faisable de passer 2-3h à te documenter sur le genre, le dev, ses intentions et les attentes avant de te lancer dans ta partie.
Edhen
 
M0rb a écrit :
Si c'est pas vraiment réaliste de se faire une culture complète d'un genre juste pour tester un jeu, par contre c'est tout-à-fait faisable de passer 2-3h à te documenter sur le genre, le dev, ses intentions et les attentes avant de te lancer dans ta partie.


C'est une très bonne posture, le soucis étant que très peu de monde a envie de l'adopter. Le lecteur moyen d'un site de JV, il aime bien quand ça tombe tout cru dans son assiette, et qu'on lui dise à sa place si il va aimer ou pas. Peu de gens font l'effort de se renseigner. Ils préfèrent avoir une note, qui permet au premier coup d'oeil de se "faire un avis" (je mets ça entre guillemets, on est d'accord que c'est une connerie), plutôt que de consacrer un minimum de temps à réfléchir à son achat. Et c'est d'ailleurs valable dans d'autres domaines que le JV.

Chercher à mettre au point une échelle de notation universelle, c'est juste une énorme connerie, parce que c'est dans la diversité des points de vue et de la manière de les exposer qu'on est en mesure de se construire une opinion. Mais le consommateur moyen il n'a plus le temps, ni l'envie de le prendre d'ailleurs, et il préfère se faire prendre à sec par Ubisoft parce que tout le monde dit que Watch Dogs c'est trop bien, plutôt que d'attendre et de se rendre compte qu'on est en train de se foutre de sa gueule. Et plutôt que d'en tirer des leçons et de réfléchir la prochaine fois, il repasse à la caisse pour le dernier AC, et se retrouve dans la même situation.

D'ailleurs il me semble que le dernier AC s'est un peu fait tailler par la presse à sa sortie, ça ne l'a pas empêché de se vendre. La notation a-t-elle donc vraiment la portée qu'on croit lui donner ? Du coup je peux comprendre l'envie des gars d'UDDLM de mettre en parallèle promesses et produit final, mais c'est beaucoup trop réac' pour être valable sur le long terme, et comme dit très justement par Valanthyr, ça perd son sens pour les indés, qui n'ont pas les mêmes moyens pour leur campagne marketing.

Comme d'hab la solution se trouve du côté du consommateur, bien trop paresseux pour la trouver lui-même.
Mithrandir
 
Et je pense aussi que c'est idiot de dire qu'il se fait avoir ce consommateurs. Ils va sûrement pas mal aimer Watch Dogs. Ne pas se rendre compte que les graphismes sont décevant car il n'a jamais vu le trailer de 2012 et le comparo et voilà comme tu dis il achète son assassin's creed qu'il trouve cool aussi car il se rend pas compte que le framerate est a 15-20 fps !

Et en effet les tests ont tous notés les problèmes techniques mais je n'ai pas l'impression que ça se soit vu dans la note car les qualités intrinsèques sont là.
Je suis désolé j'y joue en ce moment et je prend mon pied car c'est mon péché mignon, j'aime bien ce genre de jeu et le framerate et les bugs je passe outre.

Mais c'est peut-être en général que j'ai tendance à passer outre tout ça et arriver à kiffer un jeu.
Tobias Funke
 
neWo a écrit :
Une des pires vidéos d'UnDrop.
Leurs curseurs sont forcément des notes, rien que techniquement.
Et puis parler des notations sans évoquer les dérives Metacritic, c'est balot.

Toujours intéressant ce marronnier, mais très mauvaise intro au débat.


Non, ce ne sont pas des notes, ou du moins ce n'est pas un système de note qualitative. Être en dessous du standard, ce n'est pas une information de qualité. Par exemple, être en dessous du standard en durée de vie, c'est pas un mal si tu cherches un jeu court. Tu peux par contre juger que c'est un mal si le curseur "Prix" est au dessus du standard. Mettre 5/20 à un épisode de Telltale, c'est lui trouver un défaut alors que perso, des épisodes de 2h que je peux faire en un sitting, c'est ce que j'attends d'un jeu Telltale.
Le standard, le point milieu du curseur, ce n'est pas un 10/20. Le 10/20, même si on appelle ça la moyenne, c'est non seulement une information qualitative, mais c'est en plus une mauvaise note. Pour reprendre l'exemple de la durée de vie, si on fixe le standard (pour un type de jeu peut-être) à 10-15h, on peut difficilement mettre 10/20 à un jeu qui fait cette durée.

Après les deux systèmes d'informations (note et curseur) ne sont pas exclusives : on peut avoir une note qui fait part d'un ressenti, d'une appréciation de la qualité plutôt subjective et un système de curseur qui donne des informations factuelles qui permettent d'aiguiller le consommateur en fonction de ses goûts.

C'est déjà très utilisé pour les jeux de société. Un exemple sur Tric Trac : les caractéristiques du jeu sont indiqués en % et la note est donnée sous forme d'étoiles. Un jeu avec 86% de réflexion n'est pas meilleur qu'un jeu apéro à 10%. Une fois que le consommateur a utilisé ces caractéristiques pour trouver la catégorie de jeux qui lui va (par exemple un jeu bien complexe - 90% complexité - avec de la stratégie - 85% stratégie - et peu de hasard - 10% hasard), il utilise le système de notation et les critiques pour définir lequel est le meilleur dans sa catégorie.
Gingembre
 
Les jeux Ubi dans les com de site JV, c'est un peu comme le conflit Israelo-Palestinien dans les coms de Libé, Quelque soit le sujet, on y revient forcément.

Sinon pour en revenir au sujet, je m'en branle des notes qui de toute façon ne sortent de nulle part ailleurs que du cul du testeur.
Ce que j'attends d'un test, c'est un texte agréable à lire dans lequel le testeur me raconte ce qu'il a aimé et moins aimé, avec une chouette paragraphe de conclusion que je vais lire en premier pour savoir je vais effectivement lire le reste ou pas. J'insiste sur le "agréable à lire" : si je veux la liste des features du jeu suffit que je regarde la boite ou les trillions de tests copié/coller des presskit.

Ah et si possible sans essayer systématiquement de faire une vanne ou un jeu de mot moisi à chaque phrase paske tavu j'ai trop de l'esprit.

L'addition, merci au revoir patron
Nicaulas
 
Tobias Funke a écrit :

Non, ce ne sont pas des notes, ou du moins ce n'est pas un système de note qualitative. Être en dessous du standard, ce n'est pas une information de qualité. Par exemple, être en dessous du standard en durée de vie, c'est pas un mal si tu cherches un jeu court. Tu peux par contre juger que c'est un mal si le curseur "Prix" est au dessus du standard. Mettre 5/20 à un épisode de Telltale, c'est lui trouver un défaut alors que perso, des épisodes de 2h que je peux faire en un sitting, c'est ce que j'attends d'un jeu Telltale.
Le standard, le point milieu du curseur, ce n'est pas un 10/20. Le 10/20, même si on appelle ça la moyenne, c'est non seulement une information qualitative, mais c'est en plus une mauvaise note. Pour reprendre l'exemple de la durée de vie, si on fixe le standard (pour un type de jeu peut-être) à 10-15h, on peut difficilement mettre 10/20 à un jeu qui fait cette durée.


Je crois que tu confonds qualitatif et jugement de valeur (et eux aussi d'ailleurs, leur système de notation est complètement qualitatif et ils veulent en fait supprimer le jugement de valeur des tests et à la fin de ce message vous en serez convaincus).

On a tendance à penser que le qualitatif c'est quand on donne son avis (parce qu'on pense à l'opposition qualité/défauts, qui est un abus de langage). Sauf que le qualitatif, c'est définir ce qui constitue le jeu par rapport à des standards."Le jeu dure 3 heures" = quantitatif, "Le jeu dure 3 heures et c'est court" = qualitatif, "Le jeu dure 3 heures, c'est court et c'est du foutage de gueule" = jugement de valeur.

Si on reprend l'exemple d'un épisode Telltale, avec leur système de notation. Si l'épisode dure 1 heure environ, on est dans la moyenne non seulement des épisodes Telltale toutes séries confondues, mais aussi des jeux épisodiques en 4 à 6 épisodes. Donc, pour le critère "durée de vie", je place mon curseur dans la zone médiane, pour dire à mon lecteur "le jeu est d'une durée standard pour ce type de jeu". On est donc dans du qualitatif pur, sans jugement de valeur. Ce que je trouve dommage, personnellement. Parce que si tu suis la démarche quantitatif ==> qualitatif ==> jugement de valeur, non seulement ton propos est étayé par du concret (tu pars du jeu, pas de ton ressenti), mais en plus la suite logique c'est l'analyse critique. Je milite ouvertement pour la dimension critique des tests, parce qu'une critique bien faite contient le test, elle va juste plus loin dans l'analyse et présente les choses différemment.

Ensuite, le "10/20 c'est une mauvaise note", c'est vrai, mais c'est surtout parce que culturellement, et notamment à l'école, la notation est utilisée comme jugement de valeur, pour définir si tu es un bon élève ou pas. Mais fondamentalement, ton 10/20 ne comporte aucun jugement de valeur, il signifie juste que tu es dans le standard. Du coup c'est effectivement intéressant de se passer de cette présentation, qui est fortement connotée, mais je persiste : tu ajoutes une graduation sur ta barre, et tu verras bien que ton curseur est à une position relative. Donc si je me cantonne à un raisonnement purement logique, je peux mettre un 10/20 à un épisode Telltale s'il fait la même durée que les autres : ça signifiera simplement qu'il est d'une durée standard. Malheureusement je ne pourrais pas empêcher les gens de se dire "bouh, 10/20 c'est nul", mais c'est un autre problème. problème qui milite d'ailleurs pour l'abolition des notes : peu importe la forme qu'on leur donne, les gens auront naturellement tendance à y accoler un jugement de valeur.
kimo
 
En même temps Tobias Funke décrit quelque chose de très intéressant avec son histoire de %. Il s'agit pas du pourcentage puisque dès qu'on arrive à un système qui sert à quantifier on se perd dans le subjectif (qui définit que tel jeu est à 90% et pas 85?). Et surtout, il peut y avoir différentes qualités (pas au sens bien ou mal hein) de réflexion (sudoku ou mots croisés?). Mais plutôt de ce à quoi on applique la note.

Car par rapport à ce que tu dis Nicaulas, c'est tout à fait vrai, (quoiqu'il faut préciser que les gens accorderont un jugement de valeur surtout si la note n'est pas accompagnée d'un minimum de précisions), mais surtout, lorsque ça concerne un truc genre durée de vie (et non pas % de stratégie par exemple. C'est là que ça devient intéressant : ce n'est pas qu'une question d'évaluation, car je pense que les catégories d'évaluation traditionnelles jouent aussi dans cette logique du jugement de valeur (jouabilité/bande son etc...). un système de notation basé sur d'autres catégories amènerait sans doute d'autres types de jugements.
Tobias Funke
 
Nicaulas > L'exemple de Telltale n'est pas forcément bien choisi de ma part puisque si on prend une saison (= un jeu) dans son ensemble, la durée de vie est effectivement un peu plus standard. Prenons, si on doit prendre un exemple sur la durée de vie, je sais pas moi, The Stanley Parable (max 5h avant d'en avoir vraiment fait le tour).

Tu poses ceci dit une question intéressante : le standard, le point médian, par rapport à quoi ? Les autres jeux du développeur (à mon avis un peu trop réducteur, cf ton exemple) ? Les autres jeu du même genre ? Les autres jeux tout court ? Dans ce cas-là, un RPG sera quasi-toujours au dessus du standard et ne sera pas un critère de sélection très pertinent pour qui veut trier entre plusieurs RPG.

Et concernant la note sur 20 (ou sur 10, ou sur 5 étoiles) qui est culturellement un jugement de valeur, je suis complètement d'accord et c'est ce que je sous-entendais de manière peut-être trop implicite. Le pourcentage me paraît plus adapté pour éliminer un jugement de valeur. Il a certes été déjà utilisé comme notation "classique", en le couplant avec des couleurs (100 % -> vert -> bien, 0% -> rouge -> pas bien) ou des commentaires qui dans un contexte donné (genre Console +) lui ont donné une valeur, mais de manière générale il est plus neutre.

Donc oui, on peut mettre une échelle 0 à 20 sous la barre que propose UDDLM, mais l'échelle est alors parasitée par la connotation scolaire trop forte. Alors que la même chose avec un %, même si c'est mathématiquement identique, n'a pas le même impact sur le lecteur.

Kimo > "Et surtout, il peut y avoir différentes qualités (pas au sens bien ou mal hein) de réflexion (sudoku ou mots croisés?)."

Il suffit alors d'affiner tes critères de notation, avec un barème "Réflexion mathématique" ou "Réflexion littéraire". Tu vois le genre ? On peut toujours arriver à trouver un critère unique et indissociable, tout comme "Rendu graphique" n'a pas grand intérêt alors que séparer ça en "Technicité graphique" (ou un terme plus joli) et "Direction artistique" commence déjà à être plus pertinent.




Après, j'essaie d'appuyer un peu ce que dit la vidéo parce que je pense qu'elle propose quelques idées intéressantes, mais plus pour compléter la description d'un produit vidéoludique que pour remplacer une note.
Je suis personnellement assez amateur de note, j'aime le fait que ce soit synthétique (quitte à être réducteur, mais le corps de la critique est là pour combler cela). Je rédige des critiques de bouquins pour le site Elbakin.net et on note sur 10 donc je me vois mal cracher dans la soupe.
Et de manière générale, avec les sites/magazines/critiques amateurs, les articles avec ou sans note, j'arrive actuellement à trouver les produits culturels qui me plaisent (bouquins, jv, films, séries). Suffit juste de trouver les critiques (les personnes, je veux dire) qui nous correspondent. Donc c'est pas pour moi d'une extrême urgence de repenser le système de notes.

Mais ça occupe mes journées au boulot :p
hiroshimacc
 
Nicaulas a écrit :
qui achète un jeu après avoir lu son test à la bourre sur Factornews


Moi, State of Decay, suite au test de Fougère, et je l'en remercie, sans ça je serais passé à côté d'un excellent jeu qui ne m'intéressait absolument pas au premier abord.

Et plein de petits indies aussi, surtout grâce aux news il est vrai, comme Nidhogg ou BattleBlock Theater. Et ma liste de souhait grossi pas mal à cause de ça aussi.

Ça m'as aussi permis de m'intéresser beaucoup plus à des studios comme Amplitude, et à éviter d'acheter des trucs comme Escape Dead Island ou Civilzation Beyond Earth.

Mais tout ça n'est vrai que parce que j'ai lu vos tests en entier, ce que je ne fais pas à chaque fois, pour conforter (ou non) mon avis premier. Ce que la notation chiffrée rend caduque. Bref je suis content du retrait de la notation sur Factor.
Nicaulas
 
Ah. Fougère est donc utile à quelque chose, on va peut-être le garder finalement.

Blague à part, j'imagine bien que vous êtes quelques uns à découvrir des jeux en passant par chez nous, et éventuellement à les acheter. Surtout pour des jeux de niches ou des jeux indés (même si d'autres font mieux que nous là dessus, coucou GameSideStory :)

Ma phrase faisait surtout écho à l'affirmation d'UDDLM qu'il est indispensable de noter les jeux parce que c'est une industrie de grande consommation et que les consommateurs ont besoin de repères immédiats pour décider quoi acheter. Or ça concerne surtout les moyennes et grosses productions, et là dessus nous sommes un peu à côté de ça : on a une audience quantitativement incomparable aux plus gros sites, on ne teste pas tout et 9 fois sur 10 on sort les tests au moins 15 jours après les autres. Tu parles d'un guide d'achat...
mOrbide
 
hiroshimacc a écrit :
Nicaulas a écrit :
qui achète un jeu après avoir lu son test à la bourre sur Factornews


Moi


Pareil, moi aussi. Je l'ai pas encore regretté jusqu'à présent, sauf peut-être un peu avec Ziggurat (et encore, c'est juste moi qui me suis emporté en lisant le papier je pense).
Hell Pé
 
Que jeuxvideo.com ou Gamekult soient en partie des guides d'achat pour leur audience, sans doute, mais entre nous, qui achète un jeu après avoir lu son test à la bourre sur Factornews ?


Perso, je n'achète de jeux qu'après en avoir lu ou entendu du bien. Et comme la majorité des mes potes ne jouent pas régulièrement aux jeux vidéo, ben il me reste les tests.

Du coup, les tests, je les préfère à la bourre, quand la question n'est plus "dois-je acheter ce jeu tout de suite pour être dans le coup sur twitter" mais plus simplement "dois-je accorder un peu de mon temps à ce jeu vidéo".
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Soutenez Factornews.com

Tribune

BeatKitano
(15h13) BeatKitano LeGreg > Se retirer de l'OTAN pas des Nations Unies et oui CBL a raison, apparement ce truc est un running gag depuis 20 ans (effrayant la connerie...)
Toninus
(10h31) Toninus Ah, j'étais complètement passé à coté de ces (vieilles) vidéos de Chuchel, le nouveau jeu de Amanita. Certes c'est du point & click pas très profond, mais on dirait un peu La Linéa en JV [youtube.com]
thedan
(09h39) thedan J'imagine plutôt que comme dans toutes les administrations ou les grandes entreprises, tu dois étudier toutes les possibilités...
LeGreg
(04h29) LeGreg BeatKitano > je ne crois pas que Trump ait parlé de se retirer des nations unies (bon je ne suis pas tout ce qu'il raconte), par contre les précédentes administrations avaient accumulé des arriérés de paiement.
CBL
(02h18) CBL Trump peut raconter beaucoup de conneries mais au bout d'un moment il sera confronté à une dure realite
CBL
(02h17) CBL Et c'est pareil pour l'OTAN. Les US ont besoin des pays europeens pour installer des bases et deployer des systemes anti-missiles
CBL
(02h16) CBL Les US n'ont aucun intérêt à quitter les Nations Unies vu leur pouvoir de veto
CBL
(02h16) CBL Y'a pas beaucoup de soutien
CBL
(02h15) CBL (22h45) BeatKitano > C'est un vieux projet. Cherche H.R.1146
noir_desir
(00h11) noir_desir choo.t > :)
choo.t
(00h10) choo.t [i.redditmedia.com]
dimanche 22 janvier 2017
noir_desir
(23h33) noir_desir BeatKitano > hum l’assassinat c'est plus une idée républicaine...
BeatKitano
(23h19) BeatKitano noir_desir > Faut voir le bon côté des choses, on verra peut-être pas la totalité.
noir_desir
(23h14) noir_desir A la base l'otan n'a pas été créer dans le but d’éviter un conflit généralisé.... 4a c'est long...
noir_desir
(23h13) noir_desir BeatKitano > Ca serait étonnant, mais effectivement trump l'a toujours dit
Crusing
(22h51) Crusing Trop bien ça va renouveler les thèmes des films d'anticipation
BeatKitano
(22h47) BeatKitano C'est qu'on projet, mais ça donne le ton, et avec les décla de Super Carotte sur l'OTAN... il n'y a qu'un pas.
BeatKitano
(22h45) BeatKitano Les US pourraient se retirer des Nations Unies. Fun. [webcache.googleusercontent.com]
aeio
(21h26) aeio (21h20) La page est vieille (4 décembre 2016), Cemu 1.7.0 inclut d'office le correctif pour ce bug.
choo.t
(21h20) choo.t aeio > Ouai, j'ai aucun soucis sur Captain Toad, mais je ne suis pas allé très loin (déjà fini sur WiiU), mais apparemment y'a un bug bloquant au niveau 1-17 selon la config d'emul CPU [compat.cemu.info]
aeio
(21h06) aeio Après Zelda est un cas à part (et il est de toute façon pas super bien émulé, avec des grosses chutes de frame rate inexplicables quelque soit la config). Les autres gros jeux de la console ont 2 à 3 fois moins de shaders.
aeio
(21h01) aeio (20h49) Ah effectivement, j'ai vérifié et j'ai pareil ici (mais je m'en fous j'ai 16 Go).
choo.t
(20h49) choo.t Cemu met tout les shader en ram dès le lancement du jeu, j'ai ±6Go bouffé par Cemu pour jouer à Zelda:WW, c'est n'importe quoi.
choo.t
(20h46) choo.t MrPapillon > C'étais horrible sur Natural Selection 2.
MrPapillon
(19h58) MrPapillon La compilation shader OpenGL c'est très mal foutu et ça empêche d'avoir un truc précompilé dans la distrib. Du coup le driver compile violemment au premier lancement.
MrPapillon
(19h57) MrPapillon La compilation des shaders longues, c'est surtout la faute à OpenGL.
aeio
(19h14) aeio (16h24) T'as téléchargé un cache complet (9000 et quelques shaders pour ce jeu) ? Si oui, alors la compilation va être longue la première fois mais super rapide ensuite.
choo.t
(16h24) choo.t C'est mal branlé leur compil de shader, sur mon vieux laptop je n'ai que 8go de ram et c'est impossible de compiler les shader de Wind Waker, trop nombreux et tout ce fout en ram sans jamais s’effacer....
zouz
(16h11) zouz Khdot > Nous somme tous abonnés à HBO Prime, Netflix US, Amazon Prime et travaillons pour le gouvernement afin de débusquer chaque malware chinois caché dans chaque programme d'émulation. Je ne vois pas où est les problème.
choo.t
(15h45) choo.t Khdot > J'ai littéralement la boite du jeu sur le bureau.
Khdot
(15h40) Khdot nous ne parlons pas du tout de piratage sur la tribune. :p
zouz
(15h31) zouz aeio > Yep cet émulateur est vraiment incroyable, mon week end sur MK8 avec un pote peu en témoigner.
choo.t
(15h29) choo.t Ah, les drivers daté de débuts 2014... ça tourne niquel maintenant. C'est Impressionnant, et les jeux Wii U ne pèsent rien.
choo.t
(14h56) choo.t aeio > Je viens de tester, ça marche nickel sur le GPU intégré, mais ça chie avec la CG activée (Optimus), c'est courant ?
Khdot
(14h17) Khdot (10h24) aeio > mon dieu
choo.t
(14h05) choo.t aeio > Si Zelda BotW tourne correctement dessus à la sortie, ça va être dur de se motiver à prendre une switch...
aeio
(12h55) aeio Captain Toad en 4K sur Cemu [youtube.com] L'émulateur est tellement bien fait qu'on peut même utiliser la souris comme un doigt pour passer certains obstacles (3:15).
Dks
(12h44) Dks je viens de regarder dans ma boite de ma viielle 560ti y a deux adaptateurs molex vers 6 pin. Bon c'est l'affaire de deux jours mais week end un peu triste sur le coup ^^
fwouedd
(12h43) fwouedd Ouais, c'est super moche.
Dks
(12h39) Dks fwouedd > pour un accessoire à 3€ sur une cg déjà à 300.. radinage
fwouedd
(12h31) fwouedd Dks > Tous en fait, ils ne les mettent actuellement que sur les CG HDG j'ai vu.
Dks
(12h25) Dks aeio > oui là dessus gigabyte sont radins :\
Edhen
(12h24) Edhen (11h32) [twitter.com]
hohun
(11h32) hohun C'est le deuxième jour et on est déjà en plein délire cosmique.
hohun
(11h32) hohun Ahah Trump qui part en mode full complot des médias genre "les pelouses vides c'est un mensonge"
aeio
(10h26) aeio Ça m'étonne même un peu quand t'en aies pas eu un dans le bundle de la carte graphique.
aeio
(10h24) aeio (09h46) Comme le dit fwouedd, tu prends ça [media.ldlc.com] et c'est réglé.
Dks
(09h46) Dks fwouedd > l'alim existait avant le format 8 pins pour les cg, faut que je vise un 6 vers 8 p. Ou changer l'alim.. mais c'est moche.
Dks
(09h45) Dks fwouedd > nop en fait un gars de cpc m'a pointé le fait que le 8 pin de l'alim c'est pour l'atx. Genre multi cpu.
miniblob
(09h07) miniblob Kame> J'avais loupé le coche, merci de l'info, ça reste le meilleur moyen de regarder la télé sans la regarder
fwouedd
(08h46) fwouedd Mais d'ici la, tu as pas un adaptateur molex avec la CG?
fwouedd
(08h45) fwouedd Ah ouais, non j'ai rien dit, effectivement, t'as du 8...
fwouedd
(08h44) fwouedd Tu te plantes pas de câbles? Je ne crois pas qu'ils aient changé de format depuis.
samedi 21 janvier 2017
_Kame_
(23h46) _Kame_ pour ceux qui savaient pas, le Zapping a repris sur France2 [twitter.com]
Dks
(22h43) Dks me demande si un simple adaptateur 6pins vers 8 ne ferait pas l'affaire.
Dks
(22h11) Dks Bon au moins je vois que le cable avec le bon connecteur existe : [corsair.com]
Dks
(22h06) Dks Ah comment je suis un gros loser, se dire que mon hx620 corsair avec son connecteur 8 pins ira très bien avec ma nouvelle 1060 gigabyte.... rahhh mais non, pas les même détrompeurs. /dansmoncullulu
Crusing
(21h37) Crusing Big Apple > sur les rat cest juste dans de l'eau 10mg/pdc, 4/11 développent des tumeurs, en peu de temps. Lisez un peu bordel.
Crusing
(21h35) Crusing (20h07) colorant,blanchisseur, anti agglomerant, opacifiant, conservateur pour les fruits/légumes
Big Apple
(20h34) Big Apple C'est en ça que le principe de précaution n'a aucun sens. Tout ce qu'on peut faire, c'est assurer une vigilance permanente et réajuster/retirer un produit commercialisé dès qu'il y a un faisceau de présomptions à son encontre.
Big Apple
(20h30) Big Apple C'est impossible de tester de façon absolue la toxicité des produits car 1) celle-ci peut se révéler qu'après plusieurs années d'exposition 2) celle-ci peut se révéler uniquement lors d'un mélange avec un ou plusieurs autres produits (effet cocktail)
_Kame_
(20h07) _Kame_ Un déal peut-être, mais pr juste un colorant (pas trouvé d'autre utilisation sur le net), je trouve ça pas "idéal" de minimiser les risques pour la santé. Et qu'est-ce que ça vient foutre dans les médicaments... /me prends son Tramadol-E171 quotidien
GTB
(19h50) GTB Or en 2006 il y avait déjà des agents "probablement" cancérogènes à étudier. Bref oui si on avait les moyens d'étudier tout ça en détails et sans priorité ou autres considérations ça serait l'idéal.
Crusing
(19h49) Crusing Jean Michel dialectique
GTB
(19h46) GTB Kame> Évidemment qu'il faudrait dans l'idéal. Maintenant comprend bien que potentiellement dangereux ça veut dire que ça peut être dangereux ou peu dangereux ou pas dangereux...et surtout ça regroupe une tétrachiée de molécules.
Big Apple
(19h27) Big Apple A partir d'aujourd'hui, il n'y a plus de réchauffement climatique. Ca tombe bien, on est en hiver.
_Kame_
(19h03) _Kame_ Et toi ta conclusion c'est "on sait pas, faut faire + d'étude, pas besoin de faire l'alarmiste". Entre cancer, allergie etc, faudra pas s'être alarmé depuis des décennies ?
_Kame_
(18h59) _Kame_ GTB > osef de 2006, donc qd un truc a un potentiel cancérigène quelque soit le mode, faudrait pas vite se grouiller de tester les autres trucs ? Et ça t'alarme pas qu'une substance utilisée depuis des décennies soient seulement testé auj ?
MrPapillon
(18h24) MrPapillon Par contre la différence entre mon programme et celui de Fillon, c'est que moi je n'oblige pas à aller à l'église le dimanche.
MrPapillon
(18h22) MrPapillon Ça permettra de préparer les youtubeurs coréens à la bouffe alien.
GTB
(18h21) GTB Crusing > C'est certain. Vu le nombres d'agents possiblement cancérogène connus, j'imagine qu'il y a un manque de moyens pour approfondir. Et il y a tout ceux qu'on a même pas encore étudié ne serait-ce qu'un peu.
MrPapillon
(18h20) MrPapillon Et après, on va se retrouver avec des humains avec des parois intestinales en graphène naturel capables d'endurer même des cailloux ou du jus de centrale nucléaire.
MrPapillon
(18h19) MrPapillon Moi je propose quelque chose de plus simple : on autorise tout, comme ça quelques générations meurent dans d'atroces souffrances, des attaques de zombies, des humains qui ressemblent plus à des humains, etc...
GTB
(18h18) GTB Crusing > Précisément, osef de 2006 puisque ça concernait que l'inhalation.
Crusing
(18h14) Crusing Moi je pense juste à l'explosion des syndromes colopathiques, alors qu'il suffirait peut être juste de faire le tri la dedans
Crusing
(18h13) Crusing GTB > OSEF de 2006, on parle des résultats d'hier
Crusing
(18h12) Crusing Mais t'aura toujours des abrutis qui achèteront en connaissance de cause, comme pour la radioactivité, c'est invisible donc ça n'existe pas, le bon raisonnement climatosceptique à la Trump.
GTB
(18h10) GTB Crusing > Je sais. Quand j'ai parlé d'inhalation c'était par rapport à la classification de 2006 qu'il a évoqué.
Crusing
(18h08) Crusing GTB > les résultats de la nouvelle enquête montre par ingestion hein, après les social justice warrior, les industriels justice warrior
GTB
(18h08) GTB Dans ce même groupe tu peux trouver entre autre l'acide caféique contenu -naturellement- dans une laitue par exemple. Donc voilà.
GTB
(18h04) GTB Kame> Non c'est pas ce que j'ai dit. Par contre tu le sors d'où ton "gros doute"? Il est classé dans les agents "potentiellement" cancérogènes dont les données sont insuffisantes pour confirmer 1) le dangers 2) les quantités dangereuses.
_Kame_
(17h40) _Kame_ Donc ok, il faut utiliser des colorants blancs très utile sur lesquels il y a un gros doute, et ne pas respecter les lois sur les étiquettes. Merci de me remettre à ma place.
GTB
(17h29) GTB De plus 'faut se méfier du relais de ce genre d'info, qui déforme souvent le réel propos. Et sous couvert "d'étude scientifique" on prend aussi svt ça pour parole d'évangile. Pourtant pas rare de voir des études se faire démonter sur le protocole utilisé.
GTB
(17h24) GTB Kame> J'aurais plutôt dire alarmiste oui. Cela dit, je n'ai aucune dit qu'il fallait continuer à en consommer impunément. Ce qui m'a fait réagir c'est ta façon de présenter les choses. Le fait est qu'on ne sait pas. Ça mérite plus d'études.
_Kame_
(17h17) _Kame_ GTB > les termes ont un sens, et tu utilises "hystérique" n'importe comment. C'est vrai qu'entre risque éventuel et risque avéré, autant le prendre. Mais tu as raison, je vais d'ailleurs prendre de ce pas une petite cuillère de E171
noir_desir
(17h07) noir_desir Big Apple > l'économie c'est beaucoup plus important que les citoyens, c'est un peu le résumé de son programme :)
GTB
(17h06) GTB Kame> J'ai pas d'action non. Par contre les termes ont un sens. Risque éventuel et risque avéré c'est pas la même chose. Ce que soulignent les auteurs de l'étude d'ailleurs. Pourquoi être hystérique directement?
noir_desir
(17h05) noir_desir Big Apple > le gaz de schiste, les ogms tout ça, s'il n'y avait pas ce truc à la con, l'économie se porterait mieux, on pourrait enfin ne pas être bloqué par ces conneries !!
noir_desir
(17h03) noir_desir Big Apple > mais tu comprends, le principe de précaution nuit à l'économie !
_Kame_
(16h46) _Kame_ Surtout pour rendre les aliments blancs et brillants, attendons un peu de voir si c'est vraiment sûr sûr sûr.
_Kame_
(16h45) _Kame_ "Aucun des produits alimentaires concernés ne porte la mention [nano] dans la liste des ingrédients, comme l’exige pourtant la réglementation européenne INCO 1169/2011" Bah c'est pas grave, c'est pas sûr sûr que c'est dangereux.
Big Apple
(16h45) Big Apple noir_desir > Surtout que le principe de précaution voudrait qu'on évite de l'élire :-|
noir_desir
(16h41) noir_desir Kame> et comme ce connard malheureusement à des chances de passer au présidentielle, on est pas dans la merde
noir_desir
(16h41) noir_desir Kame> fillon a dit qu'il voulait mettre un terme au principe de précaution...
_Kame_
(16h39) _Kame_ Prenons tous les risques. Les cancers explosent depuis des décennies, mais c'est pas grave ! Trouvons des remèdes plutôt que les causes !
noir_desir
(16h38) noir_desir [youtube.com] une ancienne collègue
_Kame_
(16h38) _Kame_ GTB > t'as des actions chez les vendeurs de dioxyde de titane ?
noir_desir
(16h37) noir_desir BeatKitano > oui ^^, j'en entend parlé souvent (du titane ) dans les labos à coté du mien. Le titane s'est fantastique ^^'
Big Apple
(16h35) Big Apple Le titane de carbone : [youtube.com]
GTB
(16h22) GTB Kame> Cancérogène possible -non confirmé- et cette classification concerné l'inhalation uniquement. D'ailleurs c'est toujours pas confirmé que c'est cancérogène. L'étude met en avant un risque potentiel à étudier plus en profondeur.