Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Alors, c'est qui qu'a gagné l'E3, hein ?

Hell Pé par Hell Pé,  email  @hellpe
 
L'an dernier, la réponse à la question - la cruciale, l'inévitable question "Qui a gagné l'E3 ?" semblait être "Sony, en ne faisant absolument rien du tout". Eh bien cette année, la réponse serait plutôt : tout le monde ! Tout le monde a gagné l'E3 ! Parce que rappelez-vous du bon mot du baron de Coubertin : l'important, c'est de payer son stand à cent mille dollars - ou d'apparaître à la conférence d'un constructeur - et de par-ti-ci-per !

Mais parlons d'abord des Game Critics Awards : comme chaque année, l'essentiel de la presse vidéoludique américaine a voté pour ses jeux préférés parmi ceux qu'on a bien voulu leur laisser essayer (ce qui, exclut The Division, MGSV et, curieusement, The Witcher 3 auquel certains journalistes ont tout de même pu jouer). Alors que Titanfall avait tout raflé l'an dernier avec 6 récompenses, le leader de cette année, Evolve, s'en contente de 4 (Meilleur jeu, Meilleur jeu console, Meilleur jeu d'action, Meilleur multijoueur en ligne), et laisse un peu les autres en profiter, comme No Man's Sky qui en obtient tout de même 3 (dont un "Special Commendation for Innovation", absent de la liste des nominations, qui semble avoir été crée exprès pour lui), et même Nintendo, dont les jeux avaient disparu du classement depuis 2011, et qui remporte 3 distinctions grâce aux deux versions du prochain Smash Bros. et à Mario Maker. La liste complète des gagnants se trouve sur le site des GCA.

Ceci dit, puisqu'on vous le dit c'est que c'est vrai : en 2014, tout le monde a gagné l'E3 !

Les trois constructeurs ont tous gagné cet E3, nous explique ainsi Gamespot, selon qui "avec d'aussi fortes prestations de [leur] part, il est impossible de désigner un vainqueur unanime". Les gamers aussi ont gagné cet E3 - selon Phil Spencer de Microsoft, pour qui l'industrie "nous donne ce que nous voulons tous  de grands jeux".

Les indés ont également gagné l'E3, avec les évènements alternatifs IndiE3 et Horizon, respectivement organisés pour la première et deuxième fois cette année, mais aussi avec le succès d'estime de No Man's Sky, un jeu qui n'avait même pas de stand sur le salon mais qui a tout de même remporté les suffrages de la BBC, d'Engadget, Kotaku et The Verge, ce dernier l'appelant même "le jeu le plus ambitieux de l'univers". Mais les triple-A eux aussi ont gagné l'E3, à en croire les résultats du "Media Monitor", un outil du cabinet ICO Partners qui, tout en étant "loin d'être parfait" selon ses concepteurs, tâche de recenser le nombre d'articles que les sites vidéoludiques ont consacré à chaque jeu durant la semaine de l'E3 - et aucun jeu indé n'apparaît parmi les 31 titres du graphique.

Vous savez qui d'autre a gagné l'E3 ? Les hommes blancs, qui comme l'a recensé Polygon, composaient plus de deux-tiers des personnages proéminents dans les bandes-annonces diffusées au premier jour de l'E3. Mais aussi les femmes, lesquelles étaient suffisamment bien représentées à l'E3 pour y passer une journée en ne jouant qu'avec des persos féminins : "une bonne nouvelle", explique Elisa Mendelez sur Polygon. Et aussi la violence, comme toujours omniprésente (elle a occupé 52 minutes sur les 90 de la conférence Microsoft), et avec une affinité particulière pour les têtes tranchées cette année. Mais aussi la non-violence, puisque selon Danielle Riendeau (toujours sur Polygon), les meilleurs jeux du salon n'avaient pas ou très peu d'armes à feu ; on constatera que les jeux Nintendo y sont pour beaucoup.

Finalement, le grand gagnant de cet E3 2014, c'est peut-être le cynisme. Juste avant l'ouverture du salon, Ben "Yahtzee" Croshaw, homme de bons conseils, nous prévenait : "Vous devez consacrer tous vos efforts à résister à la machine à hype". Le même jour, le blog Oh No! Video Games! soulevait sa théorie à propos du cynisme ambiant parmi certains journalistes : "Les gens couvrent l'E3 parce que c'est là que se trouve l'argent. (...) vous pouvez écrire deux fois plus d'articles sur Ce Qui A Raté que sur Ce Qui A Marché". Ce qui n'est pas forcément un problème en soi, du moment que les journalistes prennent la peine de se montrer également constructifs, explique ON!VG! :
"D'une certaine manière, je prefère le cynisme sain que je vois s'infiltrer chez les sites majeurs, à la reproduction sans critique des listes de fonctionnalités et des communiqués de presse qu'on voit dans les pires recoins d'Internet. À un moment donné, cependant, (...) il ne suffit plus de se contenter de lever les yeux au ciel en remuant la merde de l'industrie ; il nous faut des mesures éditoriales courageuses qui garantiront une couverture égale pour les jeux indépendants comme pour les jeux grand-public. (...) Pour une fois, utilisez vos pouvoir pour faire le bien, merde."
 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
zouz
 
Bah merde alors, ça veut dire que Factor c'est les gentils ?
Hell Pé
 
zouz a écrit :
Bah merde alors, ça veut dire que Factor c'est les gentils ?




Sans quoi, je voulais pas le mettre dans le corps de l'article pour pas faire trop long, mais si vous voulez, vous pouvez "gagner l'E3". Y'a un jeu Twine qui permet de faire ça, en mettant en scène l'E3, incarné sous les traits d'une abomination lovecraftienne. C'est très rigolo, quoiqu'un peu militant (mais comme dit plus haut, on utilise nos pouvoirs pour faire le Bien maintenant).
Fougère
 
C'est pas Chaotic Neutral notre alignement ?
Aurélien
 
"nous donne ce que nous volons tous – de grands jeux".

C'est un message envers les méchants pirates ou une faute?
Edhen
 
[...] mais aussi avec le succès d'estime de No Man's Sky, un jeu qui n'avait même pas de stand sur le salon mais qui a tout de même remporté les suffrages de la BBC, d'Engadget, Kotaku et The Verge, ce dernier l'appelant même "le jeu le plus ambitieux de l'univers".


Heu... No Man's Sky m'a plutôt tapé dans l'oeil aussi, et je dirai même que c'est l'un des rares jeux présentés à l'E3 pour lequel j'ai une once d'intérêt. Mais de là à dire que c'est le jeu le plus ambitieux de l'univers, soit y'avait un open bar cocaïne chez The Verge, soit ma définition de "ambitieux" est à revoir.

A part ça l'E3 de cette année était pas pire que les années précédentes. Du gros bullshit marketing, pas grand chose de concret. Rien de nouveau sous le soleil.
Ash_______
 
Le trailer de Zelda > l'e3
fwouedd
 
Edhen a écrit :
Du gros bullshit marketing, pas grand chose de concret. Rien de nouveau sous le soleil.


Dont No Man's Sky qui gagne haut la main le plus gros pipeau du salon.
nono_le_robot
 
fwouedd a écrit :

Dont No Man's Sky qui gagne haut la main le plus gros pipeau du salon.


Je pense que tu exagères un peu. Des journalistes ont pu vérifier que leur moteur est réel, et comment il fonctionne. Le problème, sur lequel je te rejoins, c'est que ça n'est pas encore un jeu et que les devs n'ont pas l'air de savoir quoi en faire point de vue gameplay. Mais en même temps le trailer ne montrait pas de gameplay à proprement parler, donc je sais pas si on peut les accuser de pipeau.
trankzen
 
fwouedd a écrit :

Dont No Man's Sky qui gagne haut la main le plus gros pipeau du salon.


I find your lack of faith disturbing.
fwouedd
 
Le dev disait lui même que c'est qu'une tech démo et que d'un point de vue jeu, ils n'ont rien de concret. D'ailleurs, même le fonctionnement multi est encore flou.

Par contre, on voit du FPS, du pilotage de vaisseau, des combats de flottes spatiales, du forage d’astéroïde, de la collecte de ressources dans leurs vidéos en faisant miroiter l'aspect multijoueur en donnant des pseudos (créés de toute pièce) d'explorateurs virtuels à chaque nouvel environnement. Si c'est pas du pipeau qui renvoit les pires com d'UBI au rang de représentants officiels de l’honnêteté intellectuelle, je sais pas ce qu'il vous faut.
Ce sont des phases de gameplay qui n'existent pas, qui, mises bout à bout font rêver, c'est pas juste le moteur qu'on nous vend dans leur plan com.

La machine s'emballe autour d'un moteur sans jeu, d'une équipe réduite qui a la prétention de faire plus fort que tout le monde, en ayant pour seule expérience un jeu casual sur tablette, faut prendre un peu de recul.
Butagaz
 
Allez, un peu de cynisme quand même:
"Nan mais franchement, j'aurais pris le truc à l'envers, j'aurais plutot dit que personne n'a gagné l'E3 2014, yavait pas vraiment de gros jeu"
Tapez pas, hein, c'est satirique.
Perso, je pensais plutot à Nintendo, qui redresse carrément la barre après les (moyennes) ventes de la WiiU.
D-Kalcke
 
fwouedd a écrit :
Par contre, on voit du FPS, du pilotage de vaisseau, des combats de flottes spatiales, du forage d’astéroïde, de la collecte de ressources dans leurs vidéos en faisant miroiter l'aspect multijoueur en donnant des pseudos (créés de toute pièce) d'explorateurs virtuels à chaque nouvel environnement.
T'oublies la transition planète/espace.



fwouedd a écrit :
en ayant pour seule expérience un jeu casual sur tablette, faut prendre un peu de recul.
Non.
fwouedd
 
Nope, j'oublie pas les transitions, c'est juste que j'ai pas de raisons d’émettre de doute sur l’existence du moteur qu'ils présentent.
Non, ce qui me parait nettement plus problématique, c'est qu'ils présentent des phases de jeu en disant le lendemain sur le plateau de l'E3 que l'aspect jeu n'existe pas encore, et pire, n'est même pas défini du tout, en dehors d'une volonté de faire de l'exploration.

D'ailleurs, depuis cette interview, l'exploration est devenu exploration survival.

Après, si ils arrivent à faire un chouette jeu, c'est vraiment cool. De la à mettre la charrue avant les boeufs sans aucune retenue, je peux pas et je trouve ça inquiétant (surtout de la part de certains sites qui lui posent des award "meilleur jeu" alors qu'il n'y a, précisément, pas de jeu justement). De la même façon, créer du contenu et des techno sans savoir du tout ou on va, vraiment, ça me parait très étonnant comme développement.
MrPapillon
 
Beaucoup d'indés fonctionnent comme ça.
Et tant mieux, ça permet d'avoir des résultats assez originaux.
Moi ce qui m'intéresse surtout dans ce jeu, c'est pas vraiment s'ils vont l'aboutir ou pas, mais plutôt les nouveaux trucs qui vont germer un peu partout dans d'autres studios. Tout le monde a bien vu que ça envoie du rêve comme jamais, d'autant que le moteur est fait par une team toute ridicule.

Les awards sinon j'en ai rien à carrer, et pas que pour les jeux. C'est l'industrie qui s'auto-congratule. Ça arrange les éditeurs, ça arrange la presse, et ça n'arrange pas le joueur. Un award c'est de la pub pour le jeu et aussi pour le magazine qui le décerne.
Eife
 
Titanfall jeu de l'E3 2013 avec 6 trophés :hahaguy:
quand on voit comment il s'est vautré derrière, c'est vraiment un gage de qualité ces trophés...

enfin bon, j'ai bon espoir pour Evolve quand même.
bixente
 
Eife a écrit :
quand on voit comment il s'est vautré derrière


Euh, non.

Bon ok, la version PC semble désertée mais sur Xbox One, le jeu est encore très joué.
Ash_______
 
C'est le seul fps multi tout juste valable, pas vraiment un exploit.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Soutenez Factornews.com

Tribune

noir_desir
(07h32) noir_desir Eh be... vous etiez en forme hier soir...
Big Apple
(01h38) Big Apple bon, je crois qu'on a fait le tour de la question, bonne nuit :)
MrPapillon
(01h32) MrPapillon Déjà quand j'étais petit ils bossaient dessus.
MrPapillon
(01h31) MrPapillon Big Apple > Il me semble qu'ils sont passés au réseau de neurones depuis un bail.
Big Apple
(01h31) Big Apple MrPapillon > Oui, enfin, c'est surtout que si ils ont les algos des IA qui tradent, ils peuvent prévoir leurs "réactions" et se faire un paquet de pognon en délit d'initié
_Kame_
(01h30) _Kame_ De toute façon les IAs pour bagnole arrivent, et le coût/bénéfice en termes de vie humaine, je crois que y'a pas besoin de chercher bien longtemps.
Big Apple
(01h28) Big Apple des algos, pas des IA
GTB
(01h28) GTB Big Apple > Des IA se démerdent nettement mieux que les hommes pour le décryptage facial.
MrPapillon
(01h27) MrPapillon Parce que les banquiers sont des gens très rationnels qui ont choisi des IA pour faire des choix rationnels.
MrPapillon
(01h27) MrPapillon D'ailleurs en ce moment même, des IA sont en train de se battre pour acheter et vendre des actions, et là c'est peut-être une des pires applications pour une IA.
MrPapillon
(01h26) MrPapillon Les règles des maths sont simples, donc on arrive à un concensus facilement, mais sur du social, c'est beaucoup plus dur. Une IA pourrait résoudre ce problème du consensus rationnel difficile à atteindre quand il y a beaucoup d'intervenants.
MrPapillon
(01h25) MrPapillon L'IA est un excellent moyen d'arriver à trouver des consensus rationnels sur des problématiques où les règles sont complexes.
Big Apple
(01h25) Big Apple MrPapillon > hein?
Big Apple
(01h25) Big Apple GTB > Hal 9000, il peut. Oui.
MrPapillon
(01h24) MrPapillon Avant on attaquait d'autres peuples parce qu'on disait qu'ils étaient des démons.
MrPapillon
(01h24) MrPapillon Big Apple > Oui, mais avant c'était encore pire.
GTB
(01h23) GTB Big Apple > Si tu l'as repéré, une IA peut le faire.
Big Apple
(01h23) Big Apple MrPapillon > C'est vachement rationnel, la croissance économique quand on est plus de 7 milliards et qu'on est face au réchauffement climatique et l'épuisement du pétrole (et du reste)
MrPapillon
(01h23) MrPapillon L'instinct et l'émotion, c'est très animal.
GTB
(01h22) GTB Big Apple > Le jour où l'IA fera moins d'erreur -y compris de choix- que l'humain. Pourquoi pas?
Big Apple
(01h22) Big Apple mais comme je l'ai dit longtemps avant, j'ai eu l'occasion d'éviter un bel accident en voyant dans le regard d'un autre conducteur qu'il allait bruler le céder le passage
MrPapillon
(01h22) MrPapillon En fait plus la civilisation avance, et plus on essaye de remplacer les choix basés sur les émotions par les choix basés sur le rationnel.
MrPapillon
(01h21) MrPapillon Big Apple > Le rationnel c'est très humain, ça fait partie des choses que les humains ont créé de mieux.
Big Apple
(01h21) Big Apple Non, mais je ne veux pas avoir une voiture avec un algo qui a décidé d'avance qui il doit sacrifier
_Kame_
(01h21) _Kame_ Et dans deux scénarios différentes, une où t'as le temps de réfléchir, et l'autre, où t'as 2 sec pour agir.
_Kame_
(01h20) _Kame_ T'as déjà été dans une situation d'urgence où tu dois choisir entre ta vie et celle d'un autre ?
Big Apple
(01h19) Big Apple si vous acceptez de donner des choix moraux à une machine, vous devenez inhumain
Big Apple
(01h18) Big Apple Le choix moral revient à l'humain, pas à la machine
GTB
(01h16) GTB Big Apple > Ces choix moraux existent déjà.
MrPapillon
(01h16) MrPapillon Et bien sûr que si que ça a avoir, là je cite qu'un exemple, il faut voir les dizaines de technos qui sortent chaque mois voire chaque semaine.
_Kame_
(01h15) _Kame_ Tu commences à dire n'importe quoi Big Apple.
MrPapillon
(01h15) MrPapillon Big Apple > Oui, mais ce n'est pas tes goûts à toi qui vont guider l'avenir de l'humanité. C'est clairement un avantage social, et ça avancera dans ce sens.
Big Apple
(01h14) Big Apple MrPapillon > ça n'a rien à voir...
Big Apple
(01h14) Big Apple et je favorise mon intérêt. Si un abruti traverse n'importe comment, je vais pas faire exprès de rentrer dans un mur sous prétexte qu'il a 10 ans de moins que moi.
MrPapillon
(01h13) MrPapillon Big Apple > Et pourquoi pas ? Elles font déjà de meilleurs diagnostiques sur des radios que des vieux radiologues.
MrPapillon
(01h12) MrPapillon Oui tu refuses parce que tu es un conservateur, mais les gosses qui sont tout petits maintenant en auront rien à foutre de ces codes moraux dans vingt ans.
Big Apple
(01h12) Big Apple Non, ce qui est basé sur du vent, c'est d'imaginer créer une IA qui conduira tranquillement sur route avec quelques couches de neurones
MrPapillon
(01h11) MrPapillon Big Apple > Le problème du choix de qui tuer qui est en fait très simple : un fabricant va favoriser le conducteur, et les législateurs, les passants.
Big Apple
(01h11) Big Apple je refuse qu'une saloperie de machine décide de la vie et de la mort de ceux qui sont dans ma voiture
MrPapillon
(01h10) MrPapillon Big Apple > Oui, mais tu affirmes ça mais juste basé sur du vent. Ça se trouve il faut une IA très simple qui sera capable de régler des problèmes très complexes avec une méthode d'apprentissae très simple.
Big Apple
(01h10) Big Apple Il y aussi le problème de la voiture avec l'algo "suicide" qui essaye de minimiser le nombre de morts quitte à tuer le conducteur et ses passagers
MrPapillon
(01h10) MrPapillon Et toi tu bases tes décisions sur ta vie à toi, sur les films, et quand tu as donné une baffe à un type à l'école, et l'IA va baser ses choix sur un apprentissage de toute la circulation mondiale.
Big Apple
(01h09) Big Apple MrPapillon > je dis pas que c'est impossible, je dis qu'il fait une IA forte ou un environnement très contrôlé. 2 cas de figures qui font que la voiture autonome sur une route quelconque, c'est pas avant très longtemps
MrPapillon
(01h09) MrPapillon Comme toi en fait.
MrPapillon
(01h09) MrPapillon Elle doit optimiser certaines choses, comme probablement la sécurité du passager en premier, ensuite la sécurité des gens autour, et ensuite respecter le code de la route.
MrPapillon
(01h08) MrPapillon Big Apple > Personne n'a dit que l'IA devait suivre le code de la route.
Big Apple
(01h08) Big Apple Tous les jours, je fais signe à quelqu'un de passer, ou quelqu'un me fait se signe
MrPapillon
(01h08) MrPapillon Sauf qu'en fait, avec un peu d'astuce pour faire la machine, on peut faire beaucoup de choses avec pas grand chose.
Big Apple
(01h07) Big Apple MrPapillon > il n'y a pas de préjugé, il y a mon expérience personnelle. Tous les jours, je fais des entorses au code de la route. De petites entorses indispensables à ma sécurité.
MrPapillon
(01h07) MrPapillon Si avant qu'on fasse un ordinateur, on avait demandé à un bouseux d'inventer une machine qui permette de communiquer partout dans le monde, de reproduire la réalité et de jouer à un jeu vidéo, il dira que c'est impossible.
MrPapillon
(01h06) MrPapillon Oui, mais de la même manière que des gens peuvent penser que bouger un bras est simple, tu es en train de penser que conduire une voiture est complexe, tu te bases sur des préjugés sans tenir compte d'une analyse détaillée du problème.
Big Apple
(01h04) Big Apple pour 1:03
Big Apple
(01h04) Big Apple on est d'accord
MrPapillon
(01h04) MrPapillon alors c'est bon.
MrPapillon
(01h04) MrPapillon Comme j'ai dit un peu avant : le problème n'est pas de savoir si l'IA va réussir à comprendre une histoire, le problème est d'arriver à définir le cadre de la conduite automobile. Si ce cadre s'avère suffisamment simple pour les technos actuelles,
MrPapillon
(01h03) MrPapillon C'est bien connu que la proprioception et les mouvements de manière générale est un problème moins trivial que ce qu'on pense. Mais là on parle pas de l'opinion d'un gars lambda, mais d'experts en IA.
MrPapillon
(01h02) MrPapillon Big Apple > Quand tu dis "on", tu parles de qui ?
Big Apple
(01h01) Big Apple alors qu'un ordinateur banal écrase un grand maître d'échecs mais est incapable de comprendre une histoire
MrPapillon
(01h01) MrPapillon Moi je préfère avoir un compte-rendu détaillé des gens qui planchent dessus, c'est vraiment trop difficile de se forger un avis sans avoir analysé le problème en profondeur.
Big Apple
(01h00) Big Apple MrPapillon > Nous avons une énorme difficulté à mesurer l'intelligence. Un enfant de 5 ans joue mal aux échecs (ou n'y comprend rien) mais il est par ailleurs capable de se déplacer dans un environnement complexe sans aucune difficulté.
MrPapillon
(00h59) MrPapillon La détection du regard du chauffeur, etc... Ou peut-être plus basique encore : les micro-mouvements de la voiture, ou même encore plus basique, des macro-mouvements très basiques qui laissent paraître des comportements bien prévisibles.
MrPapillon
(00h58) MrPapillon Par exemple des mouvements agités dans la voiture, un portable à la main, etc...
MrPapillon
(00h58) MrPapillon Big Apple > C'est ce que tu supposes. Peut-être que la réalité est plus simple et que les "humains" peuvent se réduire à petit groupe de facteurs. Et que ces facteurs que la voiture pourra reconnaître.
Big Apple
(00h52) Big Apple sur une route au centre ville en heure de pointe
Big Apple
(00h51) Big Apple Evidemment, si tu es dans un environnement ultra contrôlé façon ligne 14 du métro, tu peux faire tranquillement ton IA. La réalité est bien plus complexe et bordélique, et la cohabitation humains-machine est ingérable
Big Apple
(00h49) Big Apple MrPapillon > Savoir conduire, c'est comprendre les humains (l'enfant qui traverse, le conducteur qui te fait signe de passer, le motard qui passe en trombe, le type qui te colle au cul à l'orange...). Seule une IA forte pourra conduire.
MrPapillon
(00h37) MrPapillon On pourrait penser que c'est un problème infiniment complexe, alors que pas forcément.
MrPapillon
(00h36) MrPapillon Et pour ça il faut définir ce qu'est de la conduite.
MrPapillon
(00h36) MrPapillon Et tu prends le problème à l'envers. Le truc n''est pas de savoir si une IA est meilleure qu'un humain, le truc est de savoir si une IA peut être meilleure qu'un humain sur de la conduite.
GTB
(00h36) GTB Big Apple > Il existe des milliers de façons de tromper le cerveau. Aucun des deux n'est infaillible.
MrPapillon
(00h36) MrPapillon Par exemple sur la détection de cancers sur des radios, visages, etc...
MrPapillon
(00h36) MrPapillon Big Apple > Oui, mais des algos actuels sont statistiquement plus performants que des humains sur des tâches de reconnaissance.
MrPapillon
(00h35) MrPapillon "L'unsupervised learning", ça commence à apparaître un peu pour tout. Par exemple je crois que l'antivirus Deal Threat Defense fait du unsupervised, et ses résultats sont exemplaires.
Big Apple
(00h34) Big Apple comme si quelques malheureuses couches de neurones suffisait à simuler un cerveau de 100 milliards de neurones
Big Apple
(00h33) Big Apple oui et alors? Un article a montré qu'on peut tromper le deep Learning avec des images bidons qu'il prend pour des chats
Big Apple
(00h33) Big Apple ou plus
Big Apple
(00h33) Big Apple le deep Learning, c'est 3 couches
MrPapillon
(00h33) MrPapillon Et elle s'est amusée à reconnaître des chats.
MrPapillon
(00h32) MrPapillon Google a commencé son projet d'IA en balançant une IA sur le web et la laissant se débrouiller toute seule à trouver des objectifs.
MrPapillon
(00h32) MrPapillon Oui, mais ça c'était le jeu de Go, si tu regardes les autres trucs qui ont été faits en deep learning, tu verrais que tout ne repose pas sur ces contraintes.
MrPapillon
(00h31) MrPapillon Sans parler de deep learning, déjà un réseau de neurones avec juste une seule couche de neurones intermédiaires, c'est déjà très puissant et ça fait des surprises.
Big Apple
(00h31) Big Apple mais néanmoins, dans le jeu de go, l'ordinateur a une connaissance COMPLETE de son environnement
Big Apple
(00h30) Big Apple je sais, l'IA de go repose sur du deep Learning pour l'évaluation du jeu à un instant T et pour le choix des mouvements (pas de force brute)
MrPapillon
(00h30) MrPapillon Un jeu d'échecs c'est juste optimiser de manière basique un graph de possibilités, alors que le go demande d'apprendre des concepts abstraits.
GTB
(00h30) GTB Big Apple > Tu idéalise beaucoup le cerveau. Il est faillible sur de nombreux points.
Big Apple
(00h29) Big Apple concernant le deep Learning, j'ai rien codé, mais j'ai regardé la théorie, et effectivement c'est très puissant comme technologie
MrPapillon
(00h29) MrPapillon Et une IA de jeu d'échecs n'a rien avoir avec une IA de go.
MrPapillon
(00h29) MrPapillon Big Apple > Oui, ben justement, conduire une voiture n'est peut-être pas infiniement complexe.
MrPapillon
(00h29) MrPapillon Big Apple > L'humain ne peut pas le faire en une seconde en improvisant, il va le faire avec apprentissage en comparant avec des situations ou des concepts qui sont déjà connus.
Big Apple
(00h28) Big Apple moi aussi, je suis fan d'IA, j'ai d'ailleurs codé un jeu d'échecs.
Big Apple
(00h28) Big Apple le jeu de go, c'est des pierres posées sur une grille, la connaissance du jeu est complet pour la machine. Conduire une voiture, c'est infiniment (au sens littéral) plus complexe.
MrPapillon
(00h27) MrPapillon Et si tu suis un peu les avancées en IA, tu verrais des trucs absolument fous poper tous les jours.
Big Apple
(00h27) Big Apple l'humain peut même decider si ça vaut le coup d'épargner la chèvre (ou le cycliste) ou s'il vaut mieux l'écraser pour pas se prendre le camion qui est juste derrière.
MrPapillon
(00h27) MrPapillon Jouer au go, c'était aussi extrêmement complexe jusqu'à y a pas longtemps.
MrPapillon
(00h26) MrPapillon Big Apple > Oui, mais là sans avoir analysé le problème réellement, tu supposes que le problème de la conduite est quelque chose d'extrêmement complexe, alors que ça ne l'est peut-être pas.
MrPapillon
(00h26) MrPapillon Big Apple > NVidia a résolu assez facilement le problème de la neige.
Big Apple
(00h25) Big Apple le deep Learning a ses limites : le nombre de neurones et de connections. Un humain, c'est pas loin de 100 milliards de neurones, avec 10'000 connections par neurone. Un humain fait la différence entre une chèvre et un vélo qui traverse la route
Big Apple
(00h24) Big Apple GTB > Les humains conduisent pas seulement sur des autoroutes en plein jour avec un revêtement sec
GTB
(00h21) GTB Je peux en faire un tout autant parlant: 100% des accidents de la route son dû à une erreur humaine.
MrPapillon
(00h19) MrPapillon Big Apple > Quand on parle "d'ordinateur", on parle des programmes classiques, pas de deep learning.